AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Infirmerie] Une nouvelle assistante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoire Weasley

avatar

Nombre de messages : 192
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans depuis le 2 mai
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: [Infirmerie] Une nouvelle assistante   Mar 28 Oct - 20:24

Et voila, Victoire venait de prendre ces quartier à Poudlard. Quelques instants auparavant elle avait monté ses affaires dans sa chambre. Une belle grande chambre rien qu’a elle, avec une cheminée, une fenêtre qui donnait sur le parc et la forêt interdite… Une très belle vue. Moins jolie que sa chambre dans la tour des Serdaigles, qui était la plus haute du château, mais une chambre pour elle toute seule alors…

Maintenant, elle se trouvait dans l’infirmerie. Elle y été allée assez souvent lors de sa scolarité, elle faisait alors du Quidditch… Et puis, elle avait souvent rendu visite à ces cousins. Elle avait hâte de les revoir ils ne savaient pas qu’elle avait commencé son travail ici. Seul Dominique était au courant et il avait promis de garder le secret.

Sa première mission donné par Madame Pomfresh était de nettoyé les bassins et des faire les lits. Ce n’était pas vraiment glorieux mais c’était un début et contrairement aux collés, elle avait le droit d’utiliser la magie. Pour l’instant, il n’y avait aucuns élèves, mais comme le lui avait précisé l’infirmière, ça ne tarderait pas. Le mois de novembre arrivait à grand pas et bientôt le froid et les malades. D'autant qu'avec l'épidémie de Dragoncelle... La saison de Quidditch devait aussi commencer. Les blessés devraient également arriver. Elle avait hâte de travaillé sur son premier cas concret. Même si au départ, elle ne ferait qu’observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: un bras vert..   Mer 19 Nov - 17:45

Le matin n’avait pas été très glorieux, je m’étais levé en retard, le dortoir était déjà désert en ouvrant les yeux. Heureusement, la boule puante était déjà partie aussi. Sympa, mais très odorant ce camarade. J’ai du grommeler bien cinq minutes contre eux tous qui m’avaient abandonné à mon sommeil au lieu de me réveiller pour ne pas être en retard en cours. Mais au fond, j’étais bien content d’avoir pu avoir cette heure en plus de sommeil. J’avais fini par me lever en traînant des pieds.. de toute façon j’avais loupé le premier cours qui était un double cours d’histoire de la magie, alors pourquoi ne pas prendre son temps.

J’avais l’intention de chaparder une ou deux bricoles aux cuisines (James m’en avait montré l’accès l’année dernière) avant d’aller fignoler un devoir de métamorphose pour le surlendemain. Ceci dit, mon intention fut de courte durée lorsque mes yeux se posèrent sur mes avant-bras qui avaient été meurtris quelques jours plus tôt, trois si je me souvenais bien. Les griffures que j’avais crues bénignes et que je n’avais soignées que par un bandage sommaire avaient viré au verdâtre, couleur qui même pour moi signifiait que ça n’allait pas fort. Je passai mon doigt dessus, c’est moi ou c’était gonflé ? Aïe.. ça faisait mal en plus.

Tant pis pour le petit-déjeuner, direction l’infirmerie ! En plus, cette vision m’avait coupé l’appétit. J’enfilai le plus précautionneusement ma cape, en essayant de frôler le moins possible mes bras et descendit du dortoir, traversai la salle commune, vide, et m’engouffrai dans le reste du château, allant directement à l’infirmerie.

En y arrivant, je poussai la porte. Un filet de lumière filtrait à travers les carreaux impeccables. Les lits étaient faits et tous inoccupés. Pas encore de longs séjours à l’infirmerie. Faut dire que le Quidditch n’avait pas encore débuté. L’infirmerie semblait vide, mais j’entendais du bruit, au fond. Restant où ‘étais, le plus près du pas de la porte, j’appelai assez fort, vu qu’il n’y avait personne, je n’allais pas gêner grand monde.


« Youhouuu… Madame Pomfresh ? »


Je n’aimais pas tellement être en milieu hospitalier ou de soin.. manque d’habitude sans doute. Mon père me soignait à la maison la plupart du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley

avatar

Nombre de messages : 192
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans depuis le 2 mai
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: [Infirmerie] Une nouvelle assistante   Dim 30 Nov - 0:24


Victoire avait finis de faire les lits. Tous étaient impeccables grâce à la magie. Sa mère connaissait de super formules pour ça. Elle les tenait elle-même de la grand-mère maternelle de Victoire. Molly Weasley qui était le meilleur ménager qui puisse être ! Après les lits, elle s’attaqua au bassin à l’aide d’autres formules magiques. Alors qu’elle finissait son travail, elle entendit un curieux appel.

« Youhouuu… Madame Pomfresh ? »

Elle fronça les sourcils abandonnant sa tache et entra dans la partie « publique » de l’infirmerie. Se trouvait à l’entrée un jeune Serdaigle. Elle essaya de se souvenir de son nom, elle se souvenait qu’il était à consonance Ecossaise : O’ quelques chose. O’connor…. Elle ne se souvenait plus du prénom. Elle s’avança vers lui.

Madame Pomfresh est en Salle des Professeurs, je peux t’aider ?


Demanda t elle en s’approchant du jeune homme qui semblait mal à l’aise, il se tenait même tout prés de la porte, comme s’il était sur le point de fuir. Il était plutôt grand, dégingandé, il devait avoir 14 ou 15 ans, les cheveux blond vénitien, en bataille, les yeux foncés. Victoire se demanda ce qu’il voulait, il n’avait pas l’air malade à première vu. Il ne devait sans doute pas souffrir de dragoncelle, ni d’être tombé d’un balais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: un ange...   Mar 2 Déc - 20:02

Un ange apparut alors devant moi. Etais-je si mal en point pour avoir de telles hallucinations ? Allais-je mourir là tout de suite et être emporté par cet être si parfait ? L’ange s’avança vers moi, passant de la pleine lumière à une demi obscurité et je pus mieux discerner ses traits. J’avais quand même l’impression qu’une certaine lumière émanait d’elle. Je reconnus.. Victoire.. La merveilleuse, la magnifique Victoire Weasley, la perfection incarnée qui avait quitté les murs de Poudlard trop tôt. Mais que faisait-elle là ? Ah oui.. le bruit courait qu’on allait avoir une aide infirmière. Ce devait être elle. Quel chanceux j’étais. Moi qui croyait avoir été privé pour toujours du bonheur de la voir et l’admirait, je n’aurais jamais imaginé qu’elle aurait pu se tenir là, en face de moi, et m’adresser directement la parole. C’est alors que ma voix perdit toute consistance et que je me mis à bégayer tout en faisant des trémolos partant dans les aigus pour revenir dans les graves. Ce que je pouvais haïr la mue !

« Je.. je.. j’étais.. j’étais passé.. à cause.. de ça »

Ecourter mes explications m’avait semblé primordial si je ne voulais pas me ridiculiser totalement. J’entrepris alors d’ôter ma cape, en évitant toujours de frotter mes bras contre et les lui tendit. Je ne m’étais pas avancé dans la pièce, trop intimidé de la proximité avec elle.
J’espérais simplement ne pas la faire fuir avec mes bras qui avaient pris une teinte peu habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley

avatar

Nombre de messages : 192
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans depuis le 2 mai
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: [Infirmerie] Une nouvelle assistante   Mer 24 Déc - 15:18

« Je.. je.. j’étais.. j’étais passé.. à cause.. de ça »


Begeya-t-il. Il semblait soudain subjugé par sa seule présence. Victoire avait l'habitude, elle décida donc de ne pas en tenir compte. Ce qui mettrait également l'adolescent plus à l'aise. Elle regarda alors ce qu'il lui désignait. Il avait enlever sa cape et lui montrait à présent son bras qui avait pris une délicate teinte verdatre.

Elle faillit avoir un mouvement de recul mais ce concentra et avança au contraire pour voir de quoi ça avait l'air. Et ça avait l'air d'une créature vénimeuse.

Viens par là.

Décida-t-elle en contournant un lit, et en tapotant dessus pour le faire assoire.

Assied toi là pour que je t'examine.

Elle se retourna laissant le jeune homme s'installer et entreprit de se désinfecter les mains à l'aide de sa baguette.

Elle se retourna de nouveau et pris le bras malade du Serdaigle.

Comment tu t'est fait ça ?

Demanda-t-elle en le regardant droit dans les yeux. Les créatures vénimeuses étant interdit dans Poudlard, il avait du faire quelque chose d'illégal, à moins qu'hagrid n'y soit pour quelque chose. Tout de même la première expérience avec un dragon avait du lui servir, il n'aurait sans doute pas recommencé! Toujours était-il qu'une question se posait, allait-il lui mentir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Aie.. bobo !   Jeu 29 Jan - 17:47

En voyant mes bras, elle ne partit pas à toute jambe, c’était encourageant. Je n’avais jamais été aussi d’elle, je pouvais presque sentir son parfum, cela me faisait oublier ma douleur. Elle était encore plus belle de près.. et elle avait forcément dû s’apercevoir les ravages qu’elle faisait sur moi. Quel idiot j’étais. Elle me demanda d’approcher en tapotant le lit de l’infirmerie comme on le ferait pour un enfant. Je décidai de ne pas en être vexé.. c’est ce que j’étais encore après tout : un enfant ! Mais plus pour longtemps, bientôt je serais homme.. ou pas. Maman disait toujours de mon père que c’était un grand enfant, peut-être que je serai pareil moi aussi. Puis c’était tellement moins engageant de l’admirer de loin..

Je m’assis et lui tendis mes bras, sagement, fixant ses magnifiques cheveux blonds qui ondulaient. Même dans une infirmerie elle était somptueuse. J’avais l’impression d’avoir devant les yeux une cascade de jus de citron, bien plus clair que de l’or. Et elle sentait bon.. sa douce odeur parvenait à couvrir cette odeur latente de désinfectant typique des infirmeries et des hôpitaux et je me sentis mieux.

Comment je m’étais fait ça ? Question classique. Elle me regardait droit dans les yeux et je devais luter de tout mon être pour ne pas fondre. Mon inquiétude m’y aidait. Elle ne m’aurait pas regardé comme ça si ça n’était pas grave.. ça semblait si dramatique que ça ? Je détournais les yeux pour regarder mes bras… Mince alors, il avait quoi sur ses serres ce satané hibou ?


« Bah.. me suis fait attaqué. »

Devais-je lui dire qu’une petite bestiole de 20 cm de long à peine avait réussi à m’infliger ça ? C’était risible. Rien que d’y penser, je trouvais ça peu crédible. Je soupirai, me résignant.


« Un petit hibou de rien du tout.. »

De rien du tout oui.. mais qui m’avait lacéré les bras tout de même. Ca se trouve j’étais allergique ? Ca ferait bien rire maman ça. Et si ça n’était pas dû au hibou ? C’était peut-être au cours de botanique ? un truc qui s’était mis sur mon bras et qui avait infecté les griffures… ? Je commençais à envisager tout une myriade de possibilité qui se terminaient toujours de la même manière : l’amputation de mes deux bras. Autant dire que mon cœur se mit à battre la chamade, et pour une fois, ce n’était pas dû à la présence de Victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley

avatar

Nombre de messages : 192
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans depuis le 2 mai
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: [Infirmerie] Une nouvelle assistante   Lun 2 Fév - 18:48

Victoire, bien que consciente de l'effet qu'elle produisait sur le garçon n'en tenait pas compte. Elle avait pour ainsi dire suffisamment l'habitude pour arriver à occulter ce genre de détails. Après tout c'était son problème, pas le sien. Il finirait par s'en remettre...

Lorsque le jeune homme lui apprit comment il s'était fait ça, elle releva la tête sceptique. Il avait l'air gênait, mais elle n'avait étrangement pas l'impression qu'il mentait. Victoire ayant deux jeunes frères avait l'habitude des blessures étranges et sans explication valables ou plausible. Elles résultaient souvent d'expériences insensés mené par les garnements qui ne pouvaient décemment avouer la vérité. Elle avait donc appris à déceler le vrai du faux dans leur mensonges entrecoupés de fanfaronnades. Elle fronça donc ces sourcils harmonieux et regarda Ethan, son prénom venait de lui revenir, droit dans les yeux.


Un Hiboux ? On dirait plutôt que quelque chose de venimeux est entré en contact avec les plaies ? Tu a été attaqué quand ? Ça fait combien de temps que tu est dans cet état ?

Le bombarda-t-elle de question. Elle s'arrêta assez vite, car elle finit par lire la lueur de panique dans le regard du Serdaigle.

Ne t'inquiète pas,

Ajouta-t-elle d'un ton qui se voulait rassurant.

On va te soigner ça, c'est juste qu'il faut que tu me donne le plus de détails possible, et la vérité, pour que je puisse t'administrer le traitement adéquate...

Expliqua-t-elle, en ayant l'impression d'être au final peu clair. Elle se rendait compte que sa manière de procéder était très... Académique si l'on pouvait dire ! Elle lui lança un sourire d'excuse et se concentra de nouveau sur le bras verdâtre et marbré, répertoriant mentalement la liste des sorts, onguents, pommades et autres médicaments susceptible de soigner une plaie infectée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: c'est grave, docteur ?   Jeu 19 Fév - 14:21

Quelque chose de venimeux ? Je blêmis.. Venimeux.. Nom d’une gargouille chapardeuse.. et moi qui avait attendu plus d’une semaine pour venir à l’infirmerie. C’était la fin.. Je devais dire à ma famille combien je les aimais, même Eyden, et même Géronia. *Non mais c’est Bon Ethan, t’es pas sur le point de mourir non plus, faut pas exagéré, sinon elle aurait l’air plus paniquée que ça la belle Victoire* Pour dissiper ce moment de panique absurde, je fis ce que je faisais de mieux dans ces cas là..

« Vous savez, si vous continuez à me regarder droit dans les yeux comme ça, je risque de me liquéfier sur place »

Je venais vraiment de dire ça ? *Arf James, tu déteins vraiment trop sur moi* Et pour ne pas avoir à répondre de ma précédente phrase, j’enchaînais comme si de rien n’était

« J’ai eu ces marques la semaine dernière… et euh.. depuis.. j’ai eu plusieurs cours de botanique. Y a des plantes bizarres dans la serres, ça peut venir de là ? »

Je savais bien qu’il aurait mieux valu ne pas m’approcher de cette fichue plante aux longues lamelles rouges. Elle était pourtant jolie.. Enfin avant qu’elle ne me chope le bras bien évidemment. Quelle idée de conserver des plantes susceptibles d’happer les élèves. Devais-je lui dire que je m’étais approchée de cette plante avec James, en l’absence du professeur et alors que personne ne regardait ? Euh.. non, avec un peu moins de détail, ça passerait mieux.

« J’ai sans doute frôler une plante pendant un cours sans m’en rendre compte »

*Merci grandes sœurs pour m’avoir appris à si bien mentir* J’attendais le verdict. Je n’étais pas totalement rassuré et déblatérer des âneries, c’était encore ce qui me calmait le plus. Oui mais si je ne lui disais pas la vérité, peut-être qu’elle n’arriverait pas à me soigner. Elle était carrément flippante dans sa manière d’être rassurante, on aurait dit un livre qui se débitait tout seul. Après tout, elle avait du commencer à bosser il n’y avait pas si longtemps que ça, c’était sans doute le manque d’entraînement. Fallait que je lui donne un petit coup de pouce.

« Euh.. y avait cette plante bizarre là, on aurait dit qu’elle avait plusieurs langues rouges qui lui sortait de la fleur, une sorte de cloche verte avec des langues rouges.. ouais c’est ça »

Je ne me souvenais plus du nom de cette chose mais ça ne pouvait être que ça. Les détails étaient inutiles à mon avis, je venais de lui fournir la raison de l’état de mon bras.. c’était suffisant non ? J’étais plutôt content de ne pas avoir à avouer une excursion dans la forêt interdite, parce que pour le coup, je n’aurais pas su comment expliquer une rencontre avec une créature quelconque « comme par hasard, alors que je me promenais tranquillement dans le parc ». Je faillis presque retrouver mon sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoire Weasley

avatar

Nombre de messages : 192
Age : 27
Date d'inscription : 01/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans depuis le 2 mai
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: [Infirmerie] Une nouvelle assistante   Lun 23 Fév - 18:11

Victoire leva un sourcil, se liquéfier ? Ce serait embattant tout de même ! Surtout que ce n'était que son premier patient, si elle le liquéfiait personne ne viendrait la voir... Victoire avait le sens de l'humour plutôt développé, elle savait bien sur qu'il ne parlait pas littéralement, mais dans le monde de sorcier, tout restait néanmoins possible. Elle était également au courant de l'effet qu'elle avait sur les jeunes hommes impressionnable comme Ethan. Elle avait l'habitude, même si au moins celui là avait le cran de le dire en face. Enfin le cran, façon de parler, à voir sa tête gênée, cela avait du lui échapper. D'autant qu'il enchaina de suite sur autre chose. Elle se contenta donc de lever les yeux au ciel, pas du tout impressionnée par la réplique.

La botanique...

Releva-t-elle en réfléchissant, et en se demandant pourquoi il avait attendu une semaine pour venir à l'infirmerie.

Pourquoi pas oui, mais dans ces cas là, vient tout de suite à l'infirmerie au lieu d'attendre que ça s'infecte ! Ça t'évitera bien des soucis à l'avenir !

L'admonesta-t-elle avec sérieux. Le Serdaigle enchaina ensuite avec la description d'une plante, Victoire su tout de suite à quoi elle avait affaire ! Elle laissa passer le fait quelle n'était pas dupe. Elle savait ou se trouvait cette plante, elle avait terminé ses études la semaine dernière seulement, elle savait exactement ou était la mouture de filet du diable sur Tentacula vénéneuse. Il était absolument impossible de s'en approcher par mégarde. Déjà que le professeur Chourave n'aurait pas du faire une pareil expérience, mais au moins, elle l'avait mise à l'écart. Enfin, pas assez loin des jeunes trop téméraires apparemment.

Bien, je vois de quoi il s'agit ! Attend là, je reviens !

Souffla-t-elle soulagé d'avoir trouvé par elle même. Elle le laissa en plan et se dirigea vers la réserve. Elle prit un pot en grès contenant un mélange à l'odeur infecte et à la couleur maronnasse qui n'inspirait pas confiance. Mme POMFRESH l'avait fait elle même en prévision de ce genre d'évenement. Elle avait confié à la jeune femme qu'avec une pareil plante, cela ne risquait pas de tarder avant qu'un élève ne se fasse attaquer. Voila qui été fait ! ET il allait falloir du temps pour qu'une plaie infecté par un tentacula vénéneux ne guérisse. Elle revient ensuite avec le pot soigneusement fermé pour que l'odeur ne se répande pas partout.

Voilà pour toi, tu l'applique matin et soir sur la plaie et ça va prendre du temps, fait le jusqu'à ce que les marques aient complètement disparues.

Lui expliqua t elle en insistant bien sur les passages importants.

Si tu a un soucis n'hésite pas à revenir. Comme c'était partis, si tu avais encore tardé, nul doute que tu serait à St Mangouste à l'heur qu'il est !

Ajouta-t-elle. Il avait tout prés d'y perdre le bras quand même.

Et la prochaine, évite d'approcher les plantes dangereuses, si elles sont dans ce coin là de la serre n°3, ce n'est pas pour rien !
Continua-t-elle avec un sourire des plus charmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: le pot qui pue   Mar 24 Fév - 14:17

Elle parut plus blasée qu’autre chose par ma première remarque. Ouais, elle devait en voir défiler des garçons, elle était tellement parfaite. Ma fierté en prit un coup, apparemment, en plus de ce crétin de Ted (oui je sais, Ted est vraiment cool, mais la jalousie me le fait apparaître comme un idiot), il devait y avoir une longue liste de prétendants. Et c’était clair que je ne pouvais pas arriver en tête de liste pour remplacer son bellâtre, avec mes bras tout maigres et trop grands et ma voix qui oscillait entre celle d’un castra et celle d’un baryton. Ce que je pouvais haïr l’adolescence… En plus elle devait me voir comme un bébé. Heureusement qu’elle me reparla, sinon je me serais enfoncé dans mes réflexion de pauvre hère incompris et mal aimé. Même quand elle enguirlandait quelqu’un elle était magnifique. Ce petit froncement de front et ce regard sérieux… je me croyais presque tombé dans un lagon. Outre l’image complètement romanesque que je m’en faisais, il était indéniable que Victoire dégageait quelque chose de pas commun. Je grommelais pour lui répondre

« Oui je sais que je n’aurais pas du attendre si longtemps, mais je croyais que ça allait passer tout seul »

Je savais qu’il y avait des plantes dangereuses dans les serres et le professeur Londubat nous le répétait bien assez souvent d’ailleurs, mais bon quand même, je n’allais pas courir à l’infirmerie tous les 4 matins pour une égratignure. Bon dans ce cas, ce la avait été plus grave. C’est sûr.

Ceci dit, j’étais content qu’elle sache de quoi je voulais parler. En plus d’être belle, elle était intelligente.. les pauvres autres filles, elle ne leur laissait rien. Elle disparut dans la réserve me laissant là, les pieds ballant dans le vide, dans l’infirmerie déserte. Je n’aimais pas cette odeur médicamenteuse qui régnait ici, mais l’infirmerie avait trouvé un nouvel intérêt : la nouvelle infirmière. Je m‘étais fait à l’idée de ne plus la revoir déambuler dans les couloirs et dans la salle commune, quelle joie de la recroiser ici. Je regardai le plafond, puis un autre lit vide et à nouveau le plafond, puis la fenêtre. J’entendais Victoire chercher quelque chose dans le fond, et la vit revenir avec un gros pot, qu’elle tenait un peu trop d’elle pour que cela soit rassurant.

Elle posa le pot sur la table, je l’observais soupçonneux. Il n’y avait pas d’inscription dessus, ce devait être une mixture maison. Et Merlin sait que les mixtures de Mme Pomfresh n’étaient pas toujours une réussite pour le confort des malades, même si elles étaient très efficaces.

Il faudrait que je m’en applique matin et soir, quelle plaie. J’acquiesçais mollement de la tête en bougonnant.


« Et ça va prendre combien de temps à peu près pour que ça disparaisse ? »


Non parce que c’était quand même super contraignant d’en appliquer matin ET soir. *En même temps, mon pti Ethan, tu l’as bien cherché* Je me renfrognais encore plus, me boudant moi-même, incapable de riposter devant cette implacable vérité que mon esprit m’avait soufflé. Mais la perspective de pouvoir revenir à l’infirmerie mit fin à mon état de morosité. Avoir une raison pour voir Victoire, ça valait bien toutes les plantes vénéneuses du monde !

Sa dernière remarque me fit comprendre tout en finesse (trop forte cette fille !) qu’elle n’était pas dupe et qu’elle avait bien compris que cette plante n’était entrée en contact avec ma peau « par hasard » au cours d’un cours.

Grillé pour grillé, autant arrêter de la prendre pour une idiote. J’ajoutais donc avec le même sourire, et pas le moins du monde gêné :


« Ah, une connaisseuse à ce que je vois.. Merci pour le conseil »


Et un ton plus bas, beaucoup plus bas même, à la limite du murmure pour ne pas qu'elle entende tout en entendant.

« Je prendrais mes précaution la prochaine fois »


Je sautai alors de la table et m’emparai du pot

« Autant commencé le traitement tout de suite »

Je l’ouvris. Et l’atroce odeur fit son apparition.

« Erk, mais ça pue ce truc ! »


Je fis une grimace et rebouchai aussi sec le pot. Pas question que Victoire me côtoie alors que j’allais avoir la même odeur qu’un troll des cavernes moisi.


« Bon, je vais plutôt aller mettre ça une fois dans le dortoir »

Je lui adressait un grand sourire, la seule chose que je trouvais à peu près charmante chez moi et entrepris de m’eclipser.

« Merci ! A bientôt »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Infirmerie] Une nouvelle assistante   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Infirmerie] Une nouvelle assistante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Le Château :: Salles annexes-
Sauter vers: