AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   Lun 1 Sep - 22:42

Premier septembre, quai 9 ¾, Maïlis était avec ses parents devant l’un des wagons du Poudlard Express. Elle s’apprêtait à rejoindre ses bagages qui avaient déjà été montés par son père. Cette année, elle partait plus sereine et avait même une grande hâte de retourner au collège. Ce regain d’enthousiasme avait rassuré ses parents qui étaient parfois inquiets et un peu tristes de voir que l’enfant ne prenait aucun plaisir à rejoindre le vieux château et ne s’épanouissait pas pleinement.

Mais elle avait changé… Tout avait changé… Cette année, elle avait des objectifs, des désirs et des envies. Elle comptait bien mettre tout en œuvre pour faire évoluer son existence qu’elle n’avait fait que survoler jusque là. Elle comptait raviver les braises et ranimer la flamme de son existence.

Ses parents l’étreignirent et lui donnèrent les dernières recommandations. Maïlis avait été punie à la fin des vacances, pour avoir désobéie à ses grands-parents et être rentrée tardivement un jour où ils étaient tous allés à Saint James’s Park. La punition avait été levée mais ses parents désiraient qu’elle soit prudente et qu’elle poursuive calmement le chemin qu’elle avait déjà accompli avec brio. De plus, sa rencontre inattendue avec Mlle Kennit avait rajouté une pression supplémentaire et des consignes complémentaires.

Son père l’embrassa tendrement, elle se serra dans ses grand bras et enfouit son visage contre lui, humant son doux parfum. Sa mère lui caressa la joue, lui déposa un baiser et la prit précipitamment dans ses bras elle aussi. Elle ne pleurerait pas, elle ne pleurait jamais devant des inconnus, mais elle savait que c’était toujours un déchirement de la laisser partir. Elle monta dans le wagon et s’installa dans la cabine où l’attendait déjà Justine.

Elle s’assit à côté de la fenêtre et fit signe à ses parents. Elle savait qu’ils repartiraient immédiatement en Bulgarie après son départ et elle eut un pincement au cœur. Varna lui manquait mais elle était contente de retourner à Poudlard cette année, alors elle s’en remettrait.

Le train s’ébranla, la cheminée cracha une fumée blanche alors que le moteur se mit à rugir. Il commença à avancer, son père pivota et faisait de grands signes d’au revoir de la main. Il tenait son épouse par l’épaule qui avait un regard triste. Elle faisait des petits signes de la main droite et serra de la gauche celle de son époux. Le train prit de la vitesse… et les silhouettes de ses parents disparurent.

S’en suivi, après quelques minutes d’émotion, une longue conversation avec Justine qui raconta en moins d’une heure ses vacances. Maïlis en fit de même et les jeunes filles échangèrent chacune des éléments palpitants et croustillants de leurs congés estivaux. Maïlis, toutefois, s’abstenue de parler de sa seconde rencontre avec Ezekiel Valdemar. Elle ne souhaitait pas avoir d’emblée les avis désapprobateurs de sa camarade, qu’elle avait déjà entendu lors de leur départ de Poudlard en juin dernier.

Un peu plus tard, alors que le soleil se couchait, les jeunes filles furent rejointes par une Serdaigle. Judith était parfaitement remise à présent du fiasco de la potion Aiguise-Méninge à la poudre dont ne sait quoi. Ensemble, elles montèrent de nombreux plans sur le devenir de leur club de potions clandestins, avant que la porte ne s’ouvre une seconde fois. Anthony venait de faire son entrée. Maïlis se tassa contre la fenêtre et lui lança un vague « salut ». L’échec du bal était encore cuisant mais lui aussi s’était parfaitement remis des ratés des potions et de sa Botrupharyngite.

Anthony était grand et carré, il avait le faciès britannique par excellence, le visage fin, le nez aquilin, les cheveux blond et les yeux bleus mais il avait l’air terriblement bête quand il vous regardait. Une sensation de vide interstellaire semblait planer dans ses yeux comme si les neurones ne se connectaient pas entre eux. Ca n’empêchait pas que c’était un camarade charmant, puisse un Serpentard Sang-Pur aux idées rétrogrades être charmants, et un bon humoriste. C’était également un batteur émérite mais maintenant qu’il avait eu quelques BUSES in extrémistes, il ignorait s’il poursuivrait le Quidditch cette année préférant se « concentrer » sur les ASPICS disait-il. La conversation tourna donc autour du Quidditch la demi-heure suivante.

Lorsque le Poudlard Express perdit de la vitesse, tous se levèrent pour enfiler leur robe de sorcier. Judith retourna dans sa cabine et Anthony, après un « au revoir » maladroit, en fit de même. Justine et Maïlis se changèrent donc en échangeant encore quelques anecdotes du mois de juillet et août. Puis elles descendirent du train quand celui-ci s’arrêta en gare. Elles lancèrent un vague regard aux premières années, que le professeur Rubeus tentait en vain de rassembler, et prirent un fiacre pour se rendre à l’école.

Justine voyait les Sombrals, Maïlis n’avait pas cette malchance, et elle répugnait chaque année de monter dans le fiacre à cause de ses animaux invisibles aux yeux de la majorité car elle les trouvait très laids. Une fois dans le fiacre, elles ne dirent plus un mot. Le bruit des roues étouffant toute conversation. Quand elles arrivèrent au château et descendirent vers les cachot pour rejoindre la salle commune, elles croisèrent Clarisse qui leur fit rapidement un signe de la main et ajouta en rigolant « Cette année, j’en suis encore ! » Ce qui voulait dire qu’elle ferait elle aussi partit une fois de plus du club. Clarisse, qui était maintenant en cinquième année, partit alors avec deux garçons de sixième année.

Justine et Maïlis entrèrent alors dans la salle commune où les rumeurs allaient bon train. Chacun racontait ses vacances, se vantaient de quelques fantasques exploits et déballaient divers souvenirs et objets rapportés de lieux insolites. Elles descendirent dans leur dortoir et Maïlis ouvrit sa malle qui était déjà arrivées. Elle en sortit des parchemins, un bloc et de l’encre qu’elle glissa dans sa besace.

« Je vais allée faire tour » Déclara-t-elle alors

« Où ça ? » L’interrogea Justine.

« Je ne sais pas… Je vais prendre l’air avant la cérémonie de répartition... »

Justine semblait sceptique mais ne dit rien. Elle haussa les épaules et lui fit un signe de la tête signifiant « tu fais bien ce que tu veux ». Maïlis remonta alors dans la salle commune et la quitta aussi rapidement. Elle se dirigea d’un pas pressé vers l’atrium en évitant les hordes d’élève qui se pressaient un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   Lun 1 Sep - 22:43

Ses pas la menèrent à l’une des grandes portes du château. Elle passa par l’entrebâillement et se retrouva dans l’atrium. Une fois dehors, elle s’approcha de l’un des murets et monta dessus. Elle cala son dos contre une colonne et allongea ses jambes devant elle. Elle n’avait presque plus mal à son pied mais devait encore changer le bandage que lui avait fait sa mère et déposer l’onguent que lui avait concocter son père, pour ne pas avoir de cicatrice.

Elle sortit un parchemin, un bloc pour prendre appui et déposa un encrier entre ses jambes. Elle prit une plume, qu’elle pinça entre ses lèvres le tend d’ouvrir l’encrier puis, elle trempa l’extrémité de celle-ci dans la substance sombre et commença à écrire…

« Ma chère… Sélune… » Murmura-t-elle alors que sa main parcourait le parchemin et que sa plume crissait.




Elle releva la tête un instant pour réfléchir à ce qu’elle allait écrire. Puis, elle se pencha à nouveau sur son parchemin et poursuivit.
Citation :
Maïlis Hargreaves
Poudlard – Ecole de Sorcellerie
Maison de Salazar Serpentard
Ecosse











































































Sélune Robinson
Sainte Maria – Ecole de Sorcellerie
Dortoir des quatrièmes années
Italie


1er septembre 2018

Ma chère Sélune,

Me voici repartie pour une nouvelle année scolaire ! J’avoue aisément que cette année me parait moins soucieuse que les précédentes car comme je te l’ai dit dans ma précédente lettre, j’ai enfin trouvé « mon étincelle de magie ».

Le voyage était long… j’avais tellement hâte de retrouver mon dortoir et mes camarades mais maintenant que je suis là, assise dans l’atrium, je me rends compte à quel point les vacances ont passé vite. J’ai la sensation que cela fait un siècle que je suis partie de chez toi… En plus, je ne suis presque pas retournée à Varna cet été et cela me manque un peu…

Bon… passons les sujets larmoyants ! Je me demande sincèrement ce que me réserve 2018 et 2019 mais assurément, il y aura du mouvement !

Déjà, Justine est partante pour que nous relancions nos cours clandestins de Potions. Anthony, Clarisse et Judith signent également le pacte de confidentialité… nous irons certainement plus loin que l’année dernière. Ma mère me dit souvent que je tiens d’elle et de mon père pour l’attrait aux potions… Faudrait demander à ta mère les coups fourrés qu’ils faisaient tous les deux lorsqu’ils étaient élèves ici.

Ensuite, je compte bien tenter d’en savoir plus sur « mon preux chevalier ». Dans ma précédente lettre, je t’avais vaguement parlé de mes soupçons sur une éventuelle fugue ou un conflit familial alors il faut que je mette tout en œuvre pour en connaître d’avantage sur son sujet… Cela m’obsède… Il m’obsède… (Je suis folle ^^)

Réponds-moi vite ! Raconte-moi comment se passe ton retour à Sainte Maria ! Il me tarde de te lire et d’avoir de tes nouvelles ! Quand à moi, je t’en dirai plus d’ici le week-end. Les cours ne reprennent que demain alors pour le moment, je n’ai guère d’infos croustillantes à te fournir.

Je t’embrasse
Ton amie,
Maïlis
Maïlis signa sa lettre et la relut lentement avant de la plier. Elle y apposerait le cachet représentant un M et un H entrelacé une fois retournée dans son dortoir. Pour l’instant, elle pouvait apprécier la quiétude du moment. Demain, le remue-ménage serait à son comble avec la reprise des cours et les nouveaux emplois du temps qui seront distribués au petit déjeuner.

Elle renversa un peu la tête et l’appuya contre la colonne. Ses yeux fixèrent le ciel étoilé. Il n’y avait pas un seul nuage dans le ciel. La journée de demain serait certainement ensoleillée. Un vent frais lui rappelait pourtant qu’elle était dans le nord de l’île britannique et sa cape était appréciable. Elle soupira et abaissa les paupières sur ses iris bleus. Il lui restait encore un peu de temps avant la cérémonie de répartition, elle entendrait la cloche sonner le regroupement des élèves et se hâterait à ce moment là de rejoindre la Grande Salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   Jeu 4 Sep - 22:19

Gary était depuis le début, installé à l'autre bout de l'atrium. Il était songeur, et à vrai dire il n'envisageait pas cette nouvelle année très sereinement. Son manque d'assiduité l'année précédente l'avait desservi : il avait eu de très mauvaises notes, et avait même été forcé de redoubler sa sixième année... Au grand désespoir de ses parents. Car ceux-ci, qui auparavant se désintéressaient du sort de leur fils unique (et non désiré), avaient été informés par la directrice des échecs de leur fils. Et il était inacceptable pour eux que Gary apporte ainsi la honte sur sa famille... il devait remédier à cela et vite.

Le pauvre Serdaigle avait donc passé son été à réviser sous l'oeil attentif de deux précepteurs délégués spécialement pour lui, et pour qu'il réussisse sa sixième année. Il avait même intérêt à être dans les meilleurs de sa classe. Et il devrait correspondre avec les deux sorciers qui lui servaient de maîtres pendant toute l'année scolaire. Ils surveilleraient chacun de ses résultats, et feraient leur rapport détaillé à ses parents.. sans que ceux ci aient à bouger le petit doigt.

Gary était donc très stressé pour aborder cette nouvelle année. Ses vacances n'avaient pas été de tout repos, et il avait un sacré fardeau sur les épaules. Il devait réussir ou.. ou ? à vrai dire il ne savait pas ce qu'il risquait.

Une fois arrivé au chateau, il s'était directement rendu à l'atrium.. il n'avait pas vraiment d'amis avec qui disserter sur ses vacances et de toutes façons, qu'aurait il eu à raconter ? Là au moins il profitait de sa solitude, alors que dans les dortoirs de Serdaigle, ce devait être l'effervescence.

Soudain il entendit une plume crisser sur un parchemin. En tournant la tête, il aperçut une jeune Serpentard, qui écrivait quelque chose. Lorsqu'elle releva la tête pour semble t il chercher l'inspiration, il craignit qu'elle l'ait remarqué. Mais ça n'était pas le cas, et elle se replongea dans son écriture. Gary n'était pas doué pour les relations avec sa propre maison, alors avec les Serpentard.. il n'osait pas leur parler et restait gentiment à distance. Il préférait ne pas s'attirer d'ennui, surtout cette année où il était sur la sellette. Il valait mieux pour lui se faire discret et marcher gentiment dans le rang.

Il observa quelques instant la jeune fille, puis se demanda quel serait son emploi du temps cette année, et s'il réussirait à passer en septième année, cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   Ven 5 Sep - 19:34

Les minutes s'égrainèrent lentement et rien ne vint perturber l'ambiance feutrée de l'atrium. Le calme environnant laissa le loisir à la jeune fille de s'assoupir légèrement, bercée par le bruit lointain des feuilles de la Forêt Interdite qui se trouvaient charriées par le vent.

Lorsqu'elle reprit conscience de ce qui l'entourait, Maïlis se redressa et se frotta les yeux. Elle descendit de son perchoir et regarda autour d'elle. Elle ignorait combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle était assise là, mais le silence qui régnait lui parut étrange. Et si elle n'avait pas entendu la cloche sonnée ? Elle poussa un long soupire. Elle devra certainement se faufiler discrètement jusqu'à la table de Serpentard sans se faire repérer par la directrice ou un professeur voir pire… par le concierge.

L'atrium était une petite cour intérieure qui permettait de rejoindre deux axes du château. Au centre se dressait une sculpture en pierre, avec des gargouilles, autour de laquelle on trouvait quelques arbrisseaux et des bancs. Un muret, ponctué de colonnes où grimpaient du lierre, cerclait le tout. Il séparait d'un côté le vide de la falaise et de l'autre un couloir abrité par quelques voutes en pierre. Deux portes étaient accessibles, elles permettaient de rejoindre l'aile nord ou l'aile sud du château. Maïlis contourna le muret et traversa la petite place afin de rejoindre la porte qui lui permettrait d'accéder au hall le plus rapidement possible.

Elle plissa les yeux quand elle crut entrevoir une ombre à quelques pas d'elle. Tel un petit prédateur, elle avançait sur ses gardes. Qui était là ? Et depuis combien de temps ? Lorsqu'elle atteignit l'autre côté, elle remarqua un élève assis sur l'un des bancs qui se trouvaient à l'opposé d'où elle était assise. Il était grand et élancé et malgré l'obscurité qui les entourait, elle remarqua qu'il avait un teint de peau légèrement caramélisé et des cheveux châtains.

Elle lui lança un coup d'œil suspicieux, l'observant silencieusement, les lèvres pincées dans une moue hostile. Il était plus vieux qu'elle mais cela ne l'impressionnait guère. Elle avait la sensation d'avoir été suivie et observée mais elle devait aussi reconnaître qu'il était dans son bon droit… l'atrium était un lieu ouvert à tous. Voilà qui devenait ennuyeux si des élèves venaient souiller par leur présence ses lieux favoris de tranquillité.

« Bonsoir »
Lança-t-elle d'une voix un peu plus froide qu'elle ne le voulut.

Ses yeux océans se posèrent sur son écusson où un aigle se dessinait fièrement. « Un Serdaigle » se dit-elle alors. Son visage ne lui était inconnu, ils ne s'étaient certainement jamais croisés auparavant. Il ne devait donc pas faire partie de l'équipe de Quidditch de sa maison ou d'un groupe exubérant qui faisait parler de ses membres. Il ne devait pas non plus arpenter de manière fréquente la bibliothèque, sinon, elle l'aurait croisé un jour où l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   Lun 26 Jan - 21:49

Gary laissait vagabonder ses pensées, les yeux à moitié fermés et tournés vers le ciel, il commençait tout simplement à s'endormir. L'atrium était un lieu paisible et il était facile de se laisser aller quand, comme ce soir-là, il était calme et vide. Le Serdaigle ne se rendit pas compte que Maïlis s'approchait doucement de lui. Il fallait dire qu'elle était discrète, tandis que lui était perturbé par la charge de travail et les exigences de ses parents. Cette année, il aurait la pression. Il ne pourrait pas se laisser aller, et ne pourrait pas négliger les cours et ses notes. Il aurait peu de temps pour ses loisirs... Et peu de temps pour se reposer et rêvasser, comme il le faisait en ce moment même.

Il fut tiré de sa rêverie par la voix fluette de Maïlis :

« Bonsoir »

Gary sursauta et se retint pour ne pas pousser un cri ou s'enfuir en courant. Il ne s'attendait pas à ce que quelqu'un lui parle à ce moment-là, alors qu'il était à moitié endormi. Après tout les Serdaigle n'étaient pas sensés être aussi courageux que des Gryffondor et il pouvait bien avoir peur s'il en avait envie ! D'ailleurs ça n'aurait pas été une honte d'avoir peur en étant surpris comme cela, par une petite voix froide et une présence inattendue. Seulement, Gary n'eut pas l'occasion de s'enfuir ou de bondir, puisque ses membres étaient engourdis par son long repos sur ce banc. Il resta donc sur place et se contenta de sursauter légèrement, affichant un visage surpris.

« Bonsoir... » répondit-il timidement.

Il se sentait idiot de répéter sa phrase. Mais que dire d'autre. En l'observant il s'aperçut que c'était la Serpentard qui travaillait ou écrivait il ne savait pas trop quoi tout à l'heure. Elle avait terminé et s'était approchée. Que lui voulait-elle ? Se moquer de lui ? Gary s'attendait à être la risée de tous pour avoir redoublée sa sixième année. Ça n'était pas une année importante, ni difficile. Et lui se sentait un peu bête, redoublant, grand dadet, face à cette jeune fille qui avait les yeux futés. La froideur de sa voix lui faisait redouter la méchanceté des Serpentard. Mais que lui voulait-elle... Il n'avait rien demandé après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   Mer 28 Jan - 0:46

L'élève avait sursauté lorsque Maïlis l'avait interpellé et il avait répondu d'une voix faible et tremblotante. A première vue, il ne l'observait pas et n'avait certainement même pas fait attention à sa présence… Ils étaient si discrets, l'un comme l'autre, qu'ils n'avaient pas remarqué leur présence réciproque. Bien et maintenant ? A ce rythme là, la conversation n'allait certainement pas prendre de l'ampleur… De toute manière, les doutes levés, Maïlis n'avait aucun intérêt à parler d'avantage à ce garçon qu'elle ne connaissait pas.

Elle le fixait toujours avec autant d'attention et ne bougeait toujours pas. Elle avait l'air malin pour le coup… Et lui ne semblait guère plus débrouillard. Il était à moitié endormi à première vue et son visage affichait un subtil mélange de surprise et de crainte. De crainte ? Elle lui avait fichu une telle trouille ?! Fallait qu'il décompresse. La situation était toujours coincée, toujours au point mort… Lui était assis et elle debout mais elle voulait faire quoi déjà ? Ah oui ! Rentrer par l'aile nord pour prendre le grand escalier…

« Bon et bien euh… Désolé de vous avoir déranger » Souffla-t-elle en poursuivant son chemin.

Quelle rencontre ! Quel échange ! C'était pathétique… Enfin, ils n'allaient pas rester là à se regarder dans le blanc des yeux pour l'éternité. S'ils n'avaient rien à se dire, ils n'avaient rien à se dire et puis point à la ligne ! De toute manière, l'heure était tardive et si elle se faisait prendre dans l'atrium, elle ferait perdre des points à sa maison avant même d'en avoir fait gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentrée 2018… Une nouvelle vision de Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Les Extérieurs :: Atrium-
Sauter vers: