AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alysson MacMillan

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 06/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Indécis
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Dim 18 Avr - 17:36

Elle se trouvait dans la Grande salle, quand elle reçu une lettre provenant de ses parents. On était une semaine auparavant ! Sa mère venait prendre de ses nouvelles et savoir si tout se passait bien au niveau des cours. En général, Alysson répondait assez vite pour ne pas que sa mère s’inquiète mais avec les cours et les travaux a faire, elle n’avait pas eu beaucoup de temps pour répondre et il fallait l’avouer elle avait un peu oublier sa lettre.

Ce jour là, Alysson avait commencer sa journée par le cours de potion et comme pratiquement à chaque fois, ce dernier s’était mal terminé ! Alysson avait raté sa potion et avait du s’éclipser rapidement du cours si non il y aurait eu une catastrophe !!! D’ailleurs elle était arrivée juste à temps aux petits coins. Le cours étant fini, et Calixtine lui ayant ramener ses affaires, Alysson ne du pas retourner en classe de potion ! Ayant une heure de pause avant son prochain cours, la jeune demoiselle était retourner dans sa Salle commune afin de se remettre de ce cours de potion, cours qui d’ailleurs ne serait jamais le préféré de la Poufsouffle.
La salle commune étant presque vide, Alysson décida de lire un peu et pour cela, elle alla chercher son bouquin qui se trouvait dans le dortoir. En le prenant, quelque chose s’en échappa. Il s’agissait d’un morceau de parchemin. Sur le moment, Alysson se demanda ce que cela pouvait être, mais quand elle le ramassa, elle reconnu de suite l’écriture de sa maman.


- Oups par Merlin, j’ai complètement oublié de lui répondre.

Elle reposa son livre sur son lit et descendit dans la Salle commune. Elle sortit un morceau de parchemin et une plume et commença à répondre à la lettre de ses parents.
Il lui fallu pratiquement l’heure de pause pour répondre à sa mère. Elle ne voulait rien oublié dans sa lettre de peur de devoir encore lui écrire par la suite !
Une fois qu’elle eu terminer, elle glissa le morceau de parchemin dans une enveloppe et la glissa dans son sac. Son prochain cours étant dans cinq minutes, elle décida d’aller à la volière après le souper.

Le reste de la journée se passa plus calmement que la matinée. Une fois les cours terminé, elle avait été déposé ses affaires dans son dortoir avant de redescendre prendre son repas. Et elle n’avait pas oublié de prendre la lettre. Son repas terminé, Alysson prit directement la direction de la volière. Sur le chemin, elle ne croisa personne !
Lorsqu’elle arriva en haut des marches de la volière, Alysson remarqua qu’il y faisait silencieux ! Il ne devait pas donc y avoir personne.

Quelle fut donc sa surprise en apercevant, une jeune fille, immobile au milieu de la volière. Ce qui était plus étonnant dans cette scène, ce n’était pas que la jeune fille était immobile, mais les plumes de hibou qui se trouvaient autour d’elle, alors qu’il n’y avait aucun volatiles dans les environs.
Surprise par cette scène, Alysson s’était arrêté à l’entrée de la volière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Lun 19 Avr - 11:32


    Je me levais doucement. Comme chaque nuit je n’avais fait que me reposer réfléchissant. A quoi ? A toutes ces journées que j’avais passé jusque là. Je n’aimais pas me lever et devoir rencontrer les autres. Surtout si je devais encore avoir affaire à Léo. J’avais peur qu’il recommence comme la dernière fois. Je n’aimais pas qu’il soit proche de moi et qu’il tente de savoir pourquoi j’étais… différente. Je regardais alors l’heure soupirant. Ça va je n’étais pas encore trop en retard. J’aimais bien me lever avant les autres et éviter la masse qui se lève souvent au dernier moment. Je pris alors de nouveaux vêtements et plus par plaisir que nécessité je filais dans la douche pour me passer un brin de toilettes. Comme chaque matin je ne restais pas très longtemps. Je finis par sortir de l’eau pour m’essuyer avec une serviette aux couleurs de gryffondor. Je me regardais dans la glace. J’avais une mine un peu pâle pour pas changer. Je finis par m’habiller et mettre mon uniforme. Malgré les beaux jours qui arrivent je prenais quand même mon écharpe au cas où. Je ne voulais pas attraper froid. Je descendis ainsi avec une humeur plutôt bonne. Je m’étonnais d’ailleurs de tenir cette humeur toute la journée sans que ça ne bouge. D’habitude je finissais par partir en colère et prendre ma pitite potion qui a tendance à m’aider à me calmer. Du coup j’en oubliais de la prendre même si elle était tout le temps sur moi. Je finis par monter dans ma chambre en fin de journée pour poser mes affaires et redescendre pour prendre l’air un peu avant le repas. Là encore ça allait bien. Enfin jusqu’à ce que je vois Jesse, mon seul et unique ex et dernier de ma vie (je me l’étais promis…). Je me doutais que s’il s’approchait comme ça de moi ce n’était pas pour juste me dire bonjours. Je sais que depuis que j’avais arrêter notre histoire qui pourtant était magnifique il voulait me récupérer. Mais moi j’avais mis une croix dessus. Je savais que si je restais proche de lui un jour je craquerais et je lui ferais du mal. Je ne suis pas une fille normale. Ne veut-il pas comprendre que je suis maudite ? Il me fit son plus beau sourire. Je serrais les dents.

    JESSE « Coucou jolie demoiselle… »

    EYLINE « Au revoir Jesse. »

    Je tentais alors de fuir (encore une spécialité depuis ce que j’étais devenue.). J’évitais alors comme toujours de le regarder dans les yeux. Non pas qu’il m’impressionnait. Je faisais ça avec tout le monde. Alors pourquoi ? Parce qu’à chaque fois que quelqu’un me regarde dans les yeux j’avais l’impression que je pourrais lui demander quoi que ce soit qu’il l’accepterait comme émerveillait. Ça me faisait souvent penser aux vélanes. Sauf que pour moi c’était plus une malédiction qu’un don. Je détestais ça… malheureusement pour moi il prit ma main, me tira vers lui sans prévenir et je me retrouvais tout contre lui. Je sentais son cœur battre. Je n’aimais pas ça. Il relevait mon visage avec une main. Mon regard n’avait pas le choix de croiser le sien. Malgré ce que j’étais j’avais plus l’impression d’être la plus faible dans l’histoire…

    EYLINE « Jesse s’il te plait… »

    JESSE « Toi s’il te plait ! Pourquoi tu fais ça ? Pourquoi tu ne veux plus me voir. Ça se passait bien non ? »

    EYLINE « Oui mais… »

    JESSE « Non pas de mais. Eyline regarde-moi et dis-moi dans les yeux que tu ne veux plus de moi. »

    EYLINE « Je ne veux plus de toi… »

    Il me regarda un instant pour finir par me lâcher l’air de ne pas du tout y croire… je grimaçais. On était dans la salle commune et il n’y avait personne à ce moment. Avoir été proche de lui comme ça. Le voir ne désirant que moi. Ça réveillait un mauvais côté de moi qui voulait en profiter tout en douceur. Il finit par se rapprocher mais je l’arrêtais net ma main posée sur son torse. Peut-être n’aurais-je pas du faire ça. Je sentais de nouveau son cœur battre sous ma main. Je n’aimais pas ça… Il prit ma main. Je me sentais légèrement trembler. Pitié éloignée moi de lui je le sentais que trop mal… Je venais d’attirer sa main à mon visage. Je sentais doucement l’odeur de sa peau, fermant les yeux. Quand je les rouvris, je venais de poser mon ongle pour doucement l’enfoncer dans sa chair. Il finit par retirer sa main rapidement.

    JESSE « Aie ! ça fait mal ! Si tu veux m’éloigner tu pourrais au moins trouver un autre moyen. »

    Je relevais doucement les yeux vers lui. J’avais la sensation de partir doucement vers cette partie de moi que je détestais et que je ne pouvais contrôler. Cette partie si violente qui ne demandait qu’à tuer. Il s’arrêta de parler l’air inquiet.

    JESSE « Eyline… Tes… Tes yeux. »

    Je me retournais d’un seul coup. Je lui tournais le dos. Je me sentais mal. Voilà ce qui arrivait quand je ne faisais pas attention. Je respirais à fond. Il tenta de poser sa main sur mon bras. Je sentais qu’il voulait me demander si ça allait. Non ça n’allait pas ! Il fallait qu’il s’en aille au lieu de rester. Je sentais les larmes monter en moi sans couler. Mon regard avait tout de même l’expression appropriée. Je me retournais vers lui.

    EYLINE « Jesse, lâche-moi ! Oublie-moi, tu me feras plaisir ! »

    Je partie alors en courant avant de craquer. Il ne me retint pas ce coup-ci. Je courais ainsi dans les couloirs pour partir loin. Je pensais d’abord au par cet je finis par m’orienter vers la volière. Au moins là je savais que j’avais peu de chance de croiser quelqu’un. Je finis par arriver sur les lieux. Les chouettes et hiboux me regardaient bizarrement. Je me posais dans un coin tentant de reprendre le contrôle de moi. Je sentais mon corps me tirailler de plus en plus. Il me brulait comme ne demandant plus qu’une chose. Eyline calme-toi… Jamais encore tu n’as craqué et fait du mal à quelqu’un ! ça ne va pas commencer maintenant ! Je sentais « la bête » en moi me submergeait complètement. Je peinais à retrouver la paix. J’avais beau faire des efforts je n’y arrivais pas. Une chouette vint se poser pas loin de moi. Peut-être trop aventureuse contrairement aux autres qui se méfiaient et qui restaient en retrait. Je voyais mes mains trembler. Rah c’était mal partie. Et j’étais seule… Je ne pouvais que compter sur moi pour retrouver le contrôle. Je cherchais dans mes poches… pas de potion. Mon sac ? je l’avais laissé dans la salle commune. Oh non pas ça… Les cris de la chouette n’arrangeaient pas la chose. Elle avait l’air de vouloir m’attaquer et me chasser de la volière. Je n’y arriverais pas si elle me hurle dessus et bat des ailes me présentant son bec pour me piquer. J’avais mal à la tête. Ça allait exploser. Ce fut alors plus fort que moi… Je chopais la chouette et merlin seul sait ce qui s’est produit ensuite…

    Autant ne pas vous cacher le résultat final. Je venais de tuer la chouette. Je m’en rendis compte qu’une fois fait. Je la regardais alors les mains encore tremblantes mais moins douloureuses déjà même si ce n’est pas encore ça. Que fis-je de cette chouette ? Je la réduis en cendre avec ma baguette pour cacher les traces de mon passage. Je venais de craquer pour la première fois. La bête au fond de moi était contente de cette victoire. Moi je culpabilisais à un point inimaginable. Le vent emporta les cendres un peu partout les disséminant laissant seulement l’absence de la chouette sans preuve de sa mort. Les autres qui étaient restées étaient très vite partie vidant la volière et ne laissant plus que moi au milieu de plumes. Qu’avais-je fait ? Vous me direz vaux mieux une chouette que Jesse mais quand même ! Mes yeux avaient tout de même retrouvé leur couleur vert émeraude naturel. Je n’avais plus que la culpabilité qui m’habitait alors qu’une fille débarqua et s’arrêta net dans l’entrée de la volière. Je ne la connaissais pas tellement. Juste de vue en fait mais ça s’arrêtait là, ce qui me mit encore plus mal à l’aise.

    EYLINE « Salut… »

    Ouais c’est tout ce que j’ai trouvé à dire et alors ?! xD Je la regardais avant de finir m’asseoir sur un coin et souffler. J’avais eu chaud aux fesses. Elle serait arrivée plus tôt et aurait vu le massacre. Et les plumes autour de moi. ça aurait pu être une coïncidence. Je la laissais ainsi passer en restant de retrait. Je ne cherchais pas à lui parler. Pourquoi ? Pour que ça recommence ? Pour que je me sente dans le même état à nouveau ? Même si j’avais la sensation d’être calmée, je préférais rester sur mes gardes. Je sentais qu’on pouvait très vite y prendre goût. Je devais alors avoir une tête de malade un peu et mon teint blafard ne devait pas aider à la chose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysson MacMillan

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 06/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Indécis
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Lun 19 Avr - 12:51

Alysson mit quelques secondes avant de réagir et d'avancer dans la volière. Il fallait dire que ce n'était pas tous les jours qu'on trouvait un autre élève dans la volière entourer d'autant de plumes. Il arrivait parfois d'en voir avec des plumes sur leurs vêtements ou dans leur cheveux parce qu'ils avaient eu du mal à attraper leur volatile mais pas à ce point! Et le plus étrange aujourd'hui, c'est que la jeune fille n'avait pas du plumes sur elle. Ces - dernières étaient éparpillées autour d'elle.
Sur le moment, Alysson n'avait pas vu de qui il s'agissait! C'est seulement quand elle fit quelques pas pour avancer dans la volière, qu'elle pu mieux voir le visage de la jeune fille. Elle avait déjà vu la jeune demoiselle mais ne la connaissait pas pour autant. La seule chose qu'elle s'avait c'est qu'elle était à Gryffondor.

- Bonjour.

Lui répondit-elle quand la jeune Gryffondor la salua. Puis elle prit la direction du coin opposé de celui dans lequel la jeune fille s'était installée, afin de trouver son hibou et d'envoyer sa lettre. Seulement il eu un petit hic, elle ne trouva pas son hibou et pire encore, il n'y avait aucun volatiles dans la Volière. Cela lui était déjà arrivée de ne pas trouver son animal et quand cela se passait, elle prenait un de l'école mais là cela lui était impossible. C'était un peu embêtant. Mais bon pas grave quand même elle pouvait toujours envoyer sa lettre un peu plus tard!
Elle ne savait pas ce qui s'était passé peu de temps avant son arrivée dans la volière et supposait qu'il y avait du y avoir une légère bagarre entre plusieurs volatiles ou qu'ils avaient eu peur de quelques choses. Cela ne tracassait pas de trop notre jeune Poufsouffle, car de toute façon ils reviendraient sûrement rapidement…

Par contre une chose la tracassait un peu! La jeune Gryffondor qui se trouvait avec elle dans la volière, n'avait pas l'air d'aller bien! Elle avait peut-être appris une mauvaise nouvelle et cela l'avait mis dans cet état. Alysson allait ressortir de la volière et c'est en passant devant la demoiselle qu'elle vit mieux son visage. Elle avait un teint blafard et avait l'air d'être malade? Elle s'arrêta un moment, puis décida de lui demander gentiment si tout allait bien.

- Euh, excuses moi, tout va bien?

La jeune n'avait pas l'air d'aller bien et Alysson voulait s'en assurer de peur qu'elle ne fasse un malaise ou autre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Lun 19 Avr - 13:29


    Je me sentais mal. Pas physiquement mais moralement. Je l’avais tué. Ce n’était qu’un animal mais je l’avais fait. Je me sentais vraiment mal pour ça. Je savais que de peu ça aurait pu être un élève. L’angoisse qui m’avait longtemps guettait de craquer venait de devenir réalité. Je n’aimais pas ça… Si j’en avais été capable alors où était mes limites. La directrice prenait de grand risque à me laisser à Poudlard. Je ne devrais pas rester dans cette école pour la sécurité des autres. Oui mais j’irais où sinon … Il était là le hic. Poudlard, pour moi, était ma seule maison. Je savais que mon oncle refuserait d’héberger un monstre comme moi. Je n’avais alors le choix de tenter de voir le temps passer comme ça et d’apprendre à supporter ma condition. Apprendre à mieux me contrôler. C’était encore tout nouveau pour moi et donc dur. Je savais que pour mieux y arriver personne ne devait m’approcher. Loin des autres, tout se passait bien. Mais quand quelqu’un se rapprochait de moi c’était la cata… Léo d’abord… je me souvenais que c’était limite cette nuit-là. Mon penchant pour adorer parler avec lui me trahissait. Je baissais ma garde et je perdais pied de nouveau devenant dangereuse. Et lui il avait l’air d’y prendre goût. Je n’aimais pas cette manie qu’il avait de provoquer le danger comme ça. Et Jesse… Lui ne comprenait rien du tout. Pourquoi fallait-il qu’il insiste ? je ne parle même pas de ma meilleure amie avant cet accident… elle aussi refuse de me laisser seule à mon plus grand malheur. Je savais que dès qu’elle se rapprochait je m’irritais malgré moi… Je détestais tout ça. Je préférais être loin des autres parce qu’au moins là je pouvais me contrôler facilement. Je ne faisais pas fasse à de fortes émotions comme la tristesse, la colère et le stresse qui me déstabilisait dans mon contrôle. Pourquoi faut-il qu’on ne me laisse pas tout simplement vivre ma vie seule ? Malheureusement je savais que jamais ce ne serait possible. Pas avec l’envoutement de mes yeux… Fille ou garçon, personne n’y échappait. A croire que j’avais un regard qui rendait curieux ou même attendri. Je n’aimais pas que les gens soit comme ça. J’avais l’impression de devenir le prédateur et eux mes proies. Qu’il me suffisait de ne pas penser et le tour serait joué. C’est sur que me laisser aller serait plus simple. Mais si je faisais ça, ça voulait dire que je renonçais à toute humanité au fond de mon cœur. Je le refusais…

    La jeune fille chercha son volatile. J’espérais que ce n’était pas le sien que j’avais tué dans un moment de flou total. J’espérais que ce n’était pas lui dont je m’étais délectée. Rah rien que d’y penser je me dégoûtais moi-même. J’allais finir par me dire que je n’étais qu’une cannibale sans morale. Elle ne trouvait pas son oisillon ? En même temps je les avais fait tous fuir. Si seulement je pouvais rêver d’autre chose que de mort et de souffrance. Si seulement ces idées noires pouvaient me quitter pendant une semaine au moins. J’aimerais tant revenir en arrière et ne jamais être allée dans cette forêt où le drame a eu lieu. Jamais je ne serais ce que je suis. Jamais je n’aurais du me couper de ce que j’aime. Jamais je n’aurais été seule. La solitude ? Malgré moi oui je la vivais très mal. Mais c’était la meilleure chose pour les autres alors pourquoi faire autrement ? J’avais l’impression parfois d’être trop fragile pour arriver à contrôler ce côté sauvage. Je ne pouvais compter pourtant sur personne pour y arriver. Même pas la directrice. Si jusque là elle savait comment réagir face à moi qui dit qu’un jour je ne serais pas plus forte et plus violente. Heureusement que cette potion m’aidait à me canaliser.

    Voilà que les pensées de la demoiselle frappaient dans mon esprit. Elle se demandait pourquoi j’avais eu autant de plumes autour de moi. Pourquoi les hiboux n’étaient plus là. Pourquoi ? Parce que je ne suis qu’un monstre tout simplement… Je me sentais perdue. Ils reviendraient rapidement ? Pas avec moi dans la volière en tout cas… Voilà alors que la poufsouffle se souciait de moi. Je vais bien qu’elle ne s’inquiète pas. Juste un peu déboussolée mais c’est tout. Le teint blafard ? C’est une généralité chez moi…

    ALYSSON « Euh, excuses moi, tout va bien ? »

    EYLINE « Euh si… Si ça va ne t’inquiète pas ! »

    Je me relevais. Je regardais alors dehors. La nuit n’était pas encore tombée mais le soleil commençait à décliner. Je lui fis un sourire pour la rassurer. Ça pour cacher mes émotions j’étais douée.

    EYLINE « Pour les hiboux… Ils se sont battus. J’ai eu à peine le temps de donner mon courrier. Je crois que va falloir que tu repasses… »

    Et hop comme ça vu qu’elle y a pensé aussi ça passe déjà plus niveau crédibilité. Il fallait en tout cas que je récupère ma potion mais pas maintenant. Je devais attendre si je ne voulais pas me faire de mal. Pourquoi ? tel est la question pour vous qui ne savez rien :p Je me rassis là où j’étais plutôt. D’ici une demi-heure ça devrait être bon je pense. J’évitais alors soigneusement de regarder cette fille. Non pas que je voulais l »ignorer mais c’était mieux pour toutes les deux. Je regardais ma montre. Je sentais que ça allait être long. En plus je n’avais rien pour m’occuper à par ma baguette. Je la sortie pour la regarder un instant. Dire qu’elle devait m’aider à redevenir normal. Elle était puissante mais j’ignorais comment l’utiliser pou arriver à mes fins. Je sentais qu’un passage à la bibliothèque s’imposerait. Rah je déteste les recherches… Les bouquins ce n’est pas forcément mon truc en fait… j’attendais ainsi sagement… Et l’autre fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysson MacMillan

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 06/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Indécis
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Lun 19 Avr - 15:01

En général, quand Alysson ne connaissait pas les personnes qu'elle rencontrait, elle ne demandait pas comment la personne se portait même si elle remarquait que cette dernière n'allait pas bien! Pourquoi? Et bien parce qu'en général, cela était du à des problèmes personnel et qu'on avait pas toujours envie d'en parler avec une personne qui nous était inconnue! Maintenant si il s'agissait d'une personne qui faisait un malaise, là bien entendu Alysson allait aller vers lui afin de s'assurer que tout allait bien et si il ne fallait pas aller la conduire à l'infirmerie.
Mais pourquoi ici, s'était-elle arrêté et avait demandé à la jeune fille comment elle allait alors qu'elle ne la connaissait que de vue!?! Il y avait quelque chose chez cette jeune fille qui faisait qu'on avait envie de l'aider!! Mais quoi, là elle ne savait pas le dire!

Quand la jeune fille la rassura en disant que cela allait, Alysson la croyait qu'à moitié. Rien qu'en la voyant, il était difficile de la croire surtout en voyant son visage. Mais bon si elle ne voulait pas en parler, Alysson la laisserait tranquille!
Par contre quand elle lui parla des hiboux, Alysson fut un peu surprise de l'entendre en parler! Surtout qu'elle n'avait rien dit sur le sujet. Bon peut-être que son visage avait parler pour elle.


- C'est bien ce que je pensais!! Cela arrivera encore souvent! Oh je ne me tracasse pas de trop. Au point où j'en suis un jour de retard en plus ou en moins ce n'est pas grave!

Il fallait dire aussi qu'Alysson ignorait totalement ce qui s'était produit peu de temps avant son arrivée à la Volière.

- Bon et bien si tout va bien pour toi, je pense que je vais rentrer à l'école et je reviendrai demain.

Et sur ses paroles, elle s'était dirigée vers la sortie mais s'arrêta net juste à l'entrée.

- Ah génial!!!

Avait-elle juste dit! Pourquoi? Et bien tout simplement qu'à l'inverse de ce qu'on aurait pu penser avec la journée qu'il y avait eu en Angleterre ce jour là et bien il pleuvait! Oh comme souvent dans ce pays! Mais quand on avait eu une journée froide, certes, mais ensoleillé, on ne penserait pas qu'il allait pleuvoir! Si ce n'était que quelques gouttes, cela n'aurait posé aucun soucis à Alysson, elle serait repartie à l'école, mais là c'était risquée, d'être trempée et de tomber malade! Elle resta donc là à l'entrée en espérant que cela allait vite passer car l'air de rien le soir commençait à tomber…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Mar 20 Avr - 11:59


    Je restais assise attendant tranquillement de pouvoir sortir de là. Je ne faisais pas tellement attention au temps. Je parlais alors à la poufsouffle de la bagarre de hiboux pour enlever le doute. Je ne pouvais manipuler les esprits certes mais je pouvais me servir des pensées des autres pour pouvoir parler à mon avantage. Confirmer leur pensée était le plus facile à faire. Il n’y avait qu’à suivre la notice comme j’ai envi de dire. Je n’aimais pas mentir. Sauf que depuis l’accident je n’avais pas le choix. Je faisais comme si tout était normal. Je devais sourire et faire bonne figure alors qu’au fond de moi je doutais sans cesse. Je ne voulais pas m’aventurer vers les autres. Je voulais éviter de leur faire mal mais c’est moi alors que je condamne à une solitude qui me blessait. Je ne me sentais pourtant pas capable. Je n’étais pas sûre de moi pour faire ça. Alors je n’avais plus qu’un choix. Voir des larmes fictives couler à défaut de même pas arriver jusqu’au bout de mon émotion. Jusqu’où ira ma vie comme ça ? Je me voyais seule à jamais. Je savais ce que ça représentait. Comment s’en sortaient les autres comme moi ? Peut-être alors devrais-je plus tard chercher quelqu’un comme moi. Je savais qu’il y en avait. C’était obligé. Je ne pouvais pas être la seule dont l’enfer ait béni de ses doigts gelés dans une étreinte forcée.

    ALYSSON « C'est bien ce que je pensais!! Cela arrivera encore souvent! Oh je ne me tracasse pas de trop. Au point où j'en suis un jour de retard en plus ou en moins ce n'est pas grave! »

    Elle devait parler de sa lettre je supposais. Elle avait l’air surprise au début. Pourquoi ? Pas pour la bagarre mais plutôt parce que je venais de lui ressortir ses pensées. Elle n’était pas la seule à qui je faisais cet effet. On allait finir par se demander si je n’ai pas un sixième sens. S’ils savaient… Ils ne chercheraient pas à comprendre, ils me fieraient tout simplement.

    ALYSSON « Bon et bien si tout va bien pour toi, je pense que je vais rentrer à l'école et je reviendrai demain. »

    EYLINE « Ok… »

    Ainsi je pourrais être seule. Je me trouvais bien calme après cette dose que je venais de prendre. Je vis la demoiselle se diriger vers la sortie. Pourquoi ne pas avoir demandé son prénom ? Parce que c’était le début avant une possible amitié. Je refusais d’être entourée. Ainsi en refusant de savoir son nom ça m’évitait de m’attacher. Ça faisait déjà assez mal avec Rose que j’ai du écarter de moi. La demoiselle s’arrêta net sans prévenir. Je regardais vers elle et je vis la pluie tomber et donc le soleil cachait ne laissant plus qu’une nuit qui s’était presque couché prématurément. Il faisait d’un gris proche de la nuit. Je sentais que la demoiselle ne voulait se mouiller. Moi ça ne me dérangeait pas tellement. Peut-être que la pluie pourrait m’aider à enlever la noirceur que je portais…

    ALYSSON « Ah génial!!! »

    Je souris intérieurement. Je m’avançais à mon tour. Je détestais la lumière. Enfin une partie de moi… Moi j’adorais le soleil et ses rayons. Mais une partie en moi préférait la pluie… les ténèbres… Cette partie de moi se régaler en ce moment-même. Je ne pouvais tomber malade à l’inverse d’Alysson. Mon métabolisme à ce jour était bien plus fort et différent qu’une simple sorcière. Je finis par faire un pas moi-même. Je devais paraitre un peu tordue pour la poufsouffle mais si ça lui évitait après de m’approcher alors temps mieux. Après un pas fait un éclair apparut alors me faisant reculer. Ça par contre j’aimais moins… Je reculais pour être au même niveau que l’autre fille. Je la regardais un instant…

    EYLINE « Apparemment on est coincée là toutes les deux… »

    Je n’aimais pas l’idée. C’était risqué. Il ne fallait cependant pas trop que j’y pense. Je finis par me poser contre le mur pour regarder dehors. La pluie s’intensifiée. Même moi je ne m’y risquais pas. Je ne tenais pas à me faire électrocuter. C’était trop dangereux. Je cherchais tout de même un moyen qui me sortirait de là. Une partie de moi proposa de se servir de la demoiselle comme bouclier vivant pour traverser. Je grimaçais. J’avais des ces idées effrayantes des fois >.> ! Peut-être une bulle de protection avec ma baguette alors ! En voilà une idée ingénieuse ! Etant très douée pour les sortilèges et enchantements je souris alors pour me tourner vers la demoiselle :

    EYLINE « Je sais comment on va sortir de là ! »

    Ou pas… Je venais de réaliser qu’il faudrait qu’elle me tienne la main >.> ça par contre j’avais peur de ne pas m’en sentir capable. On respire Eyline. Ce n’est qu’une main… liée directement à son cœur. Rah je détestais cette obsession dès que je commençais à y penser. Je finis par lui dire :

    EYLINE « Non… ça ne peut marcher… »

    Dégonflée ? ça ne me ressemblait pas je le savais. Mais j’avais peur pour elle. Arriverais-je à tenir le chemin entier main dans la main sans finir par craquer. Je doutais encore. Je détestais ce sentiment. Et si je me testais. Ce n’est pas en reculant sans cesse que j’avancerais. Et si j’essayais. Qui ne tente rien n’a rien. Je risquais sa vie mais si j’y arrivais alors je ferais un grand pas vers l’humanité. Il fallait seulement que je me bouscule un peu. Je finis par lui tendre la main sortant ma baguette.

    EYLINE « Mais on peut essayer… »

    Je prenais de grands risques. Mais je voulais briser mes peurs. Avancer… Faire en sorte d’y arriver. Repousser mes limites pour me sentir moins confiner dans ce monde de solitude que je m’étais créée. Je fis alors une chose que jamais j’aurais pensé oser faire… J’insister par mon regard. Je savais qu’elle ne pourrait dire non en croisant mon regard. C’était traitre de se servir d’elle comme ça mais je voulais tenter la chose. Je voulais y arriver. Prouver que je ne suis pas qu’un monstre sanguinaire. Je tendais toujours la main…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysson MacMillan

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 06/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Indécis
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Mar 20 Avr - 13:59

Alysson n'était pas quelqu'un qui se tracassait pour des futilités. Si quelque chose ne se passait pas, et bien c'est que ne devait ce faire à ce moment là et que cela serait pour une autre fois! C'était sa façon de penser! C'était pour cela qu'elle avait remis au lendemain, l'envoi de sa lettre! Elle n'était pas du genre à s'éternisé auprès d'une personne quand il n'y avait pas lieu d'être. Disons que si cette personne allait bien et qu'elle n'avait besoin de rien, elle la laissait tranquille se disant que si elle avait envie de parler, elle le dirait! C'était la raison pour laquelle, elle avait décidé de repartir vers l'école et de laisser la jeune fille seule. Mais seulement elle ne pensait pas qu'entre temps il s'était mis à pleuvoir!

Alysson n'avait pas peur de l'eau mais elle avait eu il y a peu une drôle de farce, un peu voulue quand même, en étant trempée et elle avait bien manqué de se retrouver à l'infirmerie à cause d'avoir pris froid! En fait, elle avait eu une petite bagarre, bien gentil, avec Leo. Ils avaient profité de la neige et s'était amusé. A un point où ils étaient bien trempés. Il avait fallu un bon moment à Alysson pour se réchauffer. Enfin bref. Elle avait son attention portée vers la pluie qui tombait et n'avait pas trop fait attention que la jeune fille s'était approchée d'elle.
C'est quand elle la vit sortir sous la pluie qu'elle remarqua qu'elle avait quitté son coin! Elle ne l'a pris pas pour une folle en la voyant sous la pluie! Elle savait que certaines personnes aimait la pluie et qu'elles n'avaient pas peur d'être mouillées. Par contre tout comme Alysson, la jeune Gryffondor n'avait pas l'air d'apprécier les orages! Il fallait dire qu'ils étaient plus impressionnants une fois qu'il faisait noir.


" Apparemment on est coincée là toutes les deux… "

Alysson avait toujours son regard porté vers l'extérieur quand la jeune demoiselle lui avait parler. Sur ces paroles, Alysson acquiesça d'un signe de tête.

- Oui en effet! J'espère que c'est juste une averse passagère.

Mais avec ce qui tombait et le ciel qui était bien gris, il risquait de pleuvoir assez longtemps. Elle espérait donc que cela allait quelque peu se calmer afin qu'elles puissent regagner l'école.

" Je sais comment on va sortir de là ! "

Une fois qu'elle eut terminé sa phrase, Alysson la regarda en fronçant légèrement les sourcils! Ah oui et comment pouvait-elle les faire sortir de là sans être trempée! Ah moins qu'elle était capable de faire apparaître, un comment on appelle cela, le truc de différentes couleurs que les moldus utilisent pour se protéger de la pluie, un paramachin..
En bref, Alysson en parvenait pas à voir comment la gryffondor comptait les faire sortir de là.


- Ah oui et comment?

Lui avait-elle demandé. Mais à peine avait-elle posé sa question que la jeune fille lui avait dit que tout compte fait cela ne marcherait pas. En guise de réaction, Alysson lui sourit! Même si elle n'avait pas d'idée pour les sortir de la volière, elle avait quand même essayer de trouver une solution.
Elle reporta son regard vers le ciel quand elle vit du coin de l'œil que la jeune fille venait de bouger. Elle lui tendait la main et de l'autre elle tenait sa baguette. Sur le moment Alysson se demandait ce qu'elle lui voulait mais ce qu'elle lui dit par la suite, lui donna un plus d'explication sur son geste. Elle voulait quand même essayer de sortir avec l'idée qu'elle venait d'avoir! D'accord mais c'était quoi son idée! Notre jeune Poufsouffle voulait le lui demander et elle se tourna vers elle et croisa son regard! Ce dernier insistait pour qu'elle accepte de prendre sa main.
Alysson hésita quelques instants pour finir par accepter de prendre la main que la gryffondor lui tendait. Mais lui posa quand même la question.

- Tu comptes t'y prendre comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Ven 7 Mai - 13:05


    S’il y a bien quelque chose de traitre dans ma condition c’est que j’avais un visage d’ange… Chaque personne qui s’y attarderait serait charmé. J’inspire la confiance et la tendresse. Et pourtant derrière cette apparence j’étais la pire créature qu’il puisse exister. Le plus redoutable des prédateurs que vous pouvez connaitre. Votre corps est une source de nourriture pour moi. Je ne le veux pas mais si je ne m’en empêchais pas je savais au fond de moi que j’en étais capable. Je suis dangereuse… on devrait mettre un écriteau sur mon front. Et pourtant je voulais aussi prouver que j’étais plus qu’un monstre sanguinaire. Je voulais montrer que je pouvais faire preuve d’humanité. C’est ainsi que je ne reculais pas devant l’idée que je venais d’avoir. Je tendais la main vers Alysson. Je ne lui laissais pas le choix me servant de mon don pour qu’elle ait confiance. Elle prit ma main. Je respirais à fond pour essayer de m’y faire.

    ALYSSON « Tu comptes t'y prendre comment. »

    EYLINE « Regarde… »

    Je finis alors bouger ma baguette en prononçant une formule. Un dôme se forma autour de nous. Comme une bulle et pourtant pas si fragile que ça. Un filet continuait de sortir de ma baguette comme alimentant le dôme le temps qu’on l’utilise. Je l’entrainais alors en dehors de la volière. Je courais. Plus vite on arriverait et plus vite je la lâcherais et plus vite je pourrais respirer de nouveau. Venais-je de me couper le souffle ? Pas qu’un peu. Son parfum n’était pas trop enivrant mais il valait mieux rester méfiant.

    Je n’aimais pas l’idée en fait. Tout était trop tentant. Je ne savais pas si je tiendrais le chemin. Je savais que je n’étais pas encore prête pour un contact rapproché même aussi minime. Après on s’étonnait que je repousse Leo mais quand on voyait le résultat là on comprenait pourquoi. Quand es-ce que cette tête de mule comprendra que je suis dangereuse et qu’il faut arrêter de me harceler ! J’avais bien peur que ça n’arrive jamais. On traversait alors le parc ainsi protégées de la pluie. Ça c’était pratique ! Espérons que je tienne le chemin ! C’était mieux qu’un parapluie ou paratonnerre en tout cas. Je tentais de penser à autre chose pour ne pas être distraite mais le sort me prenait beaucoup de force malgré moi… Hors plus je perdais des forces… plus je ne me ressourçais pas et plus je devenais dangereuse. Arriverons-nous jusqu’au bout sans encombre ? je me le demande vraiment…


    1 : Tout se passe bien, on traverse le par cet on arrive à l’atrium.
    2 : Je ne supporte pas le contact avec Alysson et la lâche, le sort s’arrête et on se retrouve sous la pluie.
    3 : Alysson trébuche, me faisant aussi trébuchée, on finit dans la boue et le sort s’arrête.
    4 : Mes yeux deviennent noirs.
    5 : Je sers sur le chemin un peu trop fort la main d’Alysson.
    6 : La 5 qui s’enchaine avec la 2 et Alysson surprise, trébuche dans la boue seule xD … Puis la 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magenmagot
Compte Administrateur
avatar

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Ven 7 Mai - 13:05

Le membre 'Eyline Zanotti' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysson MacMillan

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 06/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Indécis
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Ven 14 Mai - 16:56

Alysson ne voyait toujours pas quelle était la solution qu’avait trouvé la jeune Gryffondor ! Il ne lui fallu pas attendre longtemps pour avoir la réponse. Elle vit la jeune fille prendre sa baguette et d’un geste accompagné d’une formule, elle fit apparaître un dôme au dessus d’elle. Mais pourquoi ni avait – elle pas pensé plutôt à cela !! Peut-être parce que la scène qu’elle avait vu en arrivant l’avait légèrement perturber au point de ne pas avoir pensé plus à une solution. Enfin bref, le principal était qu’une des deux avait trouvé une solution assez rapidement ! Il fallait dire qu’Alysson n’avait pas trop envie de s’éternisé à la volière. En temps normal, elle n’aimait pas trop y venir, mais elle ne savait pas pourquoi, il y avait quelque chose dans l’air qui ne lui donnait pas envie d’y rester. Et puis elle n’aimait pas trop les orages non plus et il y en avait un qui était arrivée au dessus de Poudlard ! Si il n’y avait que de la pluie cela pouvait encore aller mais là…

Elle sentit la main de la jeune demoiselle attraper la sienne pour l’attirer vers l’extérieur. Puis se mit a courir. Elle courait assez vite mais pas de trop pour qu’Alysson puisse la suivre. Il fallait faire attention où on mettait les pieds et Alysson faisait quelque peu plus attention à ce qu’il y avait au sol et non devant elle. Elle n’avait pas trop envie de trébucher et d’emmener dans sa chute la jeune Gryffondor. Elles continuèrent à courir pendant un petit temps lorsque sans raison apparente, la demoiselle lui lâcha la main et le sort se rompit. Alysson s’était arrêté net se demandant ce qui se passait. Elle regardait sa compagne de course d’un air interrogatif ! Elle ne comprenait pas pourquoi elle avait lâcher sa main sans rien lui dire ! Alysson resta un moment sur place sans bouger et c’est lorsqu’elle sentit la pluie sur elle qu’elle se décida de bouger et d’aller se réfugier sous un grand arbre ! Bon, certes, c’était pas une bonne idée de se placer sous un arbre quand il y avait de l’orage mais au moins elle était quelque peu à l’abris.

De sa place, elle n’avait pas quitté la fille du regard ! Elle espérait avoir une explication à son geste mais ne venait. Après quelques secondes de silence, Alysson décida de le briser en lui demandant pourquoi ce geste !


- Pour une qui ne voulait pas être mouillée c’est raté !

Elle la regardait toujours, mais ne voyait pas encore de réaction de la part de la Gryffondor. Elle décida de continuer.

- Qu’est ce qui t’as pris ? Pourquoi avoir fait cela ? Pourquoi avoir lâcher tout sans attendre qu’on soit au moins à l’abri ?

Alysson ne comprenait pas ! Pourquoi avoir essayer de réaliser le sort si elle ne se sentait pas capable et si c’était le contraire pourquoi avoir lâcher sans rien dire. Elle espérait avoir une bonne explication sur ce geste ! Car notre jeune Poufsouffle se serait bien passé d’être trempée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Ven 14 Mai - 22:31


    [hj : dsl c'est cour...]


    On courait… Jusqu’à ce que la situation me paraisse impossible. Je ne pouvais plus tenir. Soit je la lâchais soit j’en faisais un repas. Il fallait vraiment que je prenne ma potion au plus vite où j’allais faire un carnage à Poudlard ! La poufsouffle se réfugia sous un arbre. Erreur ! Ne jamais se réfugier sous un arbre pendant la foudre ! Elle voulait mourir ou quoi ! quoi que rester près de moi n’était pas mieux… Je la suivis tout de même en me demandant si la foudre pouvait me tuer moi O.o…

    ALYSSON « Pour une qui ne voulait pas être mouillée c’est raté ! Qu’est ce qui t’as pris ? Pourquoi avoir fait cela ? Pourquoi avoir lâcher tout sans attendre qu’on soit au moins à l’abri ? »

    EYLINE « On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ! Le sort est puissant et je peine à le réaliser. Je ne suis qu’en 4ème année moi ! »

    Pauvre excuse bidon. Je me doutais bien qu’elle se demandait pourquoi je lui avais lâché la main et tout et tout mais bon lui dire la vérité ne serait pas civilisé xD …

    EYLINE « N’empêche je sais pas toi mais moi je crois que je ne vais pas restée là et temps pis si je me prends une douche… parce que rester sous un arbre pendant un orage y a rien de tel pour tenter la mort… Je veux bien croire être suicidaire par moment mais y a des limites. Je ne tiens pas à savoir ce que ça fait de se faire foudroyer… Tu suis… Tu suis pas c’est comme tu veux… »

    Activer le sort serait mal venu devant elle. Je n’avais donc pas le choix, je devais tout traverser sous la pluie et c’est ce que je fis. J’arrivais alors à l’atrium complètement dégoulinante. Pour une douche, c’était une douche. Je n’avais plus qu’à aller dans ma chambre pour me sécher et me réchauffer. Je pouvais le faire avec ma baguette mais bon j’avais peur que le sort ne réchauffe que le dessus et pas les sous-vêtements. Je pris donc le chemin de ma salle commune. Et Alysson ? ça c’est à elle de vous le dire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alysson MacMillan

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 06/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Indécis
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   Dim 16 Mai - 13:26

[hj: pas grave, le mien n'est pas long non plus!]

En réalité, Alysson aurait préféré qu’Eyline la prévienne qu’elle allait lâcher sa main et donc rompre le sort ! Cela lui aurait laisser le temps d’aller se mettre à l’abri au lieu de se retrouver sous la pluie comme cela. Et puis elle ne comprenait pas non plus car elle aussi était trempée. Quand Eyline lui répondit Alysson la regardait et se sentit un peu mal à l’aise. Elle ne lui avait pas fait vraiment un reproche, c’était juste qu’elle ne comprenait pas son geste ! Et elle comprit par la suite !

- Je suis désolée, je ne voulais pas te faire de reproche ! Il est vrai que j’avais pas pensé sur le moment que tu n’étais qu’en 4e année.

Et c’était la vérité ! Alysson savait qu’Eline n’était pas en même année qu’elle mais par contre elle ignorait en quelle année elle était. Cela expliquait pourquoi la jeune Gryffondor avait eu du mal à tenir le sort ! En tout cas pour Alysson, puisqu’elle ignorait tout…

Elle l’écouta ensuite quand elle annonça qu’elle ne comptait pas trop resté là et qu’elle allait rentré à l’école et tampis si elle était trempée. Elle n’avait pas trop envie de rester sous l’arbre avec cet orage et elle avait bien raison.

- Oh mais je ne compte pas rester ici en attendant que cela passe ! Je sais très bien qu’il ne faut pas rester sous un arbre quand il y a de l’orage.

Oh fallait pas croire que Alysson allait resté là jusqu’au moment ou la pluie allait se calmer. Elle n’était pas folle, notre jeune Poufsouffle s’était mise à l’abri le temps de trouver comment rentrer à l’école. Mais après bonne réflexion, elle n’éviterait pas la douche et étant déjà bien mouillé un peu plus ou un peu moins, cela n’y changerait rien. Et le temps qu’elle réagisse Eyline était déjà partie. Pourtant Alysson n’avait pas traîner à prendre sa décision. Elle s’était mise à courir en direction de l’école quelques secondes après Eyline et quelle fut sa surprise en ne le voyant pas devant elle. Bon certes, il faisait sombre car le temps y était pour quelque chose mais pas au point de ne plus voir la personne qui était devant elle. Bref, la demoiselle avait couru assez vite pour éviter d’être le moins trempée que possible, mais c’était mal parti.

Une fois arrivée à l’atrium, Alysson s’y arrêta quelques minutes le temps de reprendre son souffle, et en relevant la tête et vit Eyline occupée à retourner sûrement dans sa salle commune afin d’aller se changer et sûrement d’aller prendre un bain.

Une fois son souffle reprit, Alysson prit également la direction de sa salle commune afin qu’elle aussi puisse se changer et prendre un bon bain chaud car elle n’avait pas envie de chopper quelque chose et de devoir aller à l’infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lettre en retard et une drôle de rencontre. [PV Eyline]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Les Extérieurs :: Volière-
Sauter vers: