AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Jeu 22 Jan - 19:17

¤ Deux heures de l’après-midi… et toujours aussi froid. Bon tant pis, c’est le moment où jamais.¤

La plupart des élèves étaient en cours à cette heure là, ce qui me laissait le temps de mettre en action ma petite vengeance personnelle, puérile certes, mais qui me ferait tellement de bien ! Après tout j’avais passé plus de deux mois à devoir appliquer des pommades bizarres aux odeurs infectes sur mes bras à cause de cet oiseau de malheur. Je comprenais ce que pouvais ressentir Joshua lorsque les gens s’écartaient sur son passage à cause de son odeur.

¤ Ouais non, lui il s’en fout que les gens fassent ça. Moi pas. Marre des moqueries ! Et maintenant que tout est fini, la fautive va payer !¤


Armé d’un sourire carnassier, j’attrapais le paquet de miam-hibou dans ma malle, pris l’autre paquet « les pastilles de gerbes » en poudre, enfilait une écharpe et descendit du dortoir. J’avais quand même écrit aux frères Weasley pour savoir si ces farces étaient dangereuses pour les animaux, je n’avais quand même pas envie d’avoir la mort d’un hibou sur la conscience (puis aussi, je n’avais pas envie d’avoir le capitaine de Quidditch de Poufsoufflesur le dos). Ils m’avaient envoyé un échantillon modifié, gratuitement ! Il fallait juste que je leur fasse un rapport détaillé sur le résultat, pour une éventuelle commercialisation. Facile !

Je fus stoppé dans ma course vengeresse dans la salle commune où Gaël chouina en m’interpellant


« Ethan, qu’est-ce que tu fais ? Où tu vas »


Bon, ça, ce n’était pas prévu. Puis, qu’est-ce qu’il fichait là ?


« Mais t’es pas en cours toi ? »


Regardant alentour, je remarquai qu’il était le seul de son année.. le seul dans la salle commune à vrai dire.


« Je suis trop malade.. Mme Pomfresh a dit qu’il fallait pas que je sorte et là, bah j’avais botanique. Alors je reste là, à lire le cours… Et toi ? tu fais quoi ? »

Lire le cours, voilà qui lui ressemblait bien tiens. Au lieu de se documenter sur un domaine plus vaste, il collait au cours. Mais une bonne nouvelle dans tout ça, il ne pouvait pas sortir, donc il ne pourrait pas me gêner.

« je vais donner à manger aux hiboux »

Il opina de la tête et me répondit un vague « ha, ok », visiblement déçu de ne pas pouvoir participer à cette activité. Il me fit de la peine, et je me promis de lui prendre une pomme au sucre en revenant de mon expédition pour lui rendre le sourire. Gourmand comme il était, ça ne pouvait que fonctionner.

« Bon j’y vais… Salut, à tout à l’heure »

Et je sortis, le sourire carnassier de nouveau accroché aux lèvres.

Sourire que je perdis à la première bourrasque de vent.. mes dents avaient failli tomber par terre à cause du froid. Je continuais donc ma marche, la bouche fermée, vers la volière. Je ne venais pas souvent ici. En général je donnais mon courrier à Gwendolyn pour qu’elle envoie nos lettres de manière groupée à nos parents.

Les escaliers étaient verglacés.. Un peu trop dangereux à mon goût. Sortant ma baguette je murmurais un sort de chaleur qui fit fondre la glace.

¤ Un jour j’arriverai à faire ces foutus sorts informulés !¤

Gravissant les marches tantôt vite, motivé par le froid mordant, tantôt plus lentement, le temps de reprendre ma respiration, j’arrivais en haut de la tourelle complètement essoufflé. C’est que je n’étais pas très sportif en réalité.

A l’intérieur de la volière, la température n’était pas beaucoup plus élevée : des énormes trous béants étaient aménagés pour laisser entrer et sortir les rapaces.. Peut-être aussi pour aérer l’endroit.. parce que l’odeur des fientes était assez insupportable. Passé le haut le cœur, j’avançais en tentent de repérer l’oiseau maudit. Il se tenait dans le fond de la volière. Il fallait que je contourne un perchoir central pour accéder à l’endroit, cela me cachait de l’entrée… tant mieux. Je fis mine d’ignorer la bestiole et commençait à donner à manger aux hiboux avoisinants. Heureusement qu’ils n’étaient pas nombreux, sinon tout mon miam-hibou y serait passé avant de pouvoir atteindre mon objectif.

L’horrible chouette finit par descendre de son perchoir et se mêler aux autres membres de son espèce. J’en profitais alors pour mélanger une pincée des pastilles de gerbes au miam-hibou et déposait le tout devant elle. D’abord suspicieuse, elle sembla dédaigner la nourriture.. mais un animal reste un animal.. et elle finit par picorer dans le petit tas lui étant réservé.

L’effet arriverait dans une heure à peu près, histoire que j’ai le temp
s de m’éclipser et de revenir avec quelqu’un pour m’innocenter.

Je finis de distribuer le miam-hibou sain et m’en retourna vers la sortie.

C’est là que j’aperçus une silhouette en train de gravir les marches… J’étais coincé dans la volière.

¤Oh non d’une bombabouse partie trop tôt !! Faut que j’ai l’air de faire quelque chose !! viiite !! viiiite !¤

Je fis volte-face… et alla m’asseoir non loin de l’entrée, dos au mur.. j’improviserai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Dim 25 Jan - 18:07

Janvier, son blizzard et sa brume glaciale qui s’accrochait aux cheveux. Depuis quelques jours, les températures en Écosse battaient des records de froid. Maïlis avait la sensation d’être rentré en Bulgarie et pourtant, là-bas, le temps était différent. Physiquement, il était certes plus froid mais il était paradoxalement plus supportable. Une histoire d’humidité certainement.

L’une des deux classes de quatrièmes années avaient été dispensées de cours cet après-midi là (ASPIC blancs des septièmes années obligent) et Maïlis en avait profité pour rédiger une réponse à la dernière lettre de Sélune. Elle n’avait pas réellement su quoi lu dire car pour être honnête, son amie avait plus fait un étalage de conclusions, qu’une salve de questions. Enfin, elle en avait profité pour lui donner des nouvelles de ses parents, pour lui parler des cours à Poudlard et pour aborder sa rencontre avec James Potter. Ce chien de James Potter !

Vers 14h30, après avoir cacheté son enveloppe, Maïlis s’emmitoufla dans sa cape d’hiver et son écharpe à l'effigie de Serpentard, avant de sortir de sa salle commune pour rejoindre la volière. Lorsqu’elle arriva sur le vaste perron du château, elle rajouta à son attirail un bonnet vert émeraude et des gants assortis. Elle descendit alors les marches du grand escalier et traversa les sentiers gelés aux pas de course.

Lorsqu’elle arriva au pied de la grande tour qui servait de volière, la jeune fille analysa d’un bref regard les marches verglacées. Elles avaient été recouvertes de sable, certainement par Hagrid, et ne devaient pas être trop dangereuses mais la méfiance était une vertu avec ces conditions climatiques. Elle monta sur la première marche, s’assura de sa surface, puis elle gravit la seconde et lorsqu’elle se rendit compte qu’elles ne glissaient pas, elle se mit à courir pour atteindre son but rapidement.

Le froid pénétrait ses poumons et les lui piquait avec vigueur. Sa gorge lui brûlait quelque peu mais n’avait rien d’insupportable. Arrivée en haut, elle poussa d’un geste vif la porte et entra dans la pièce vivement. Les chouettes regroupées, mangeant goulûment du miam-hibou, frémirent et s’ébrouèrent en cœur. Quelques une lui lancèrent des regards sombres et Maïlis eut un petit sourire crispé, comme pour s’excuser. Elle chercha alors du regard la chouette qu’elle utilisait fréquemment pour répondre à Sélune, l’une de ces chouettes longs courriers aux grandes plumes et au duvet épais.

Maïlis s'aperçut alors qu'elle n'était pas seule dans la volière et fut surprise de cette constatation. Il y avait un autre élève dans la volière mais qui aurait eu l’envie insensée de rester dans le froid de cette pièce puante, assis parmi les chouettes et les hiboux ?

« Euh… » Balbutia-t-elle alors.

Elle fit une petite moue et avança. Le contre-jour d’une des lucarnes d’envol l’empêchait de distinguer son interlocuteur. Finalement, elle reconnut Ethan O’Connor.

« Ça pour une surprise… » Couina-t-elle tout bas.

Qu’est-ce qu’il pouvait bien faire là ? Ses yeux se posèrent sur un paquet de miam-hibou qu’il tenait entre les mains. Il nourrissait les hiboux ? Il avait trouvé une nouvelle vocation ? Une vocation plus noble que celle de pourrir les cours de potions avec James Potter ? James Potter ? Maïlis se retourna vivement et parcourut toute la pièce du regard. Non… Ils étaient seuls et elle en fut soulagée.

« Salut ! » Finit-elle par lui dire. « Ça va ? »

Quelle entrée en matière... Vraiment brillant... Digne d'une dinde de Gryffondor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Maïlis.. petit Maïs   Jeu 29 Jan - 17:12

Regardant délibérément dans une autre direction que l’entrée de la volière pour figurer que je méditais et que je n’avais rien à me reprocher, je ne sus pas tout de suite qui était le nouveau venu dans la volière.. mais je devinais sa silhouette du coin de l’œil. Je tournais la tête à cet instant, pour reconnaître « Miss Maïlis, les potions c’est du sérieux », joli brin de fille de Serpentard mais avec qui je n’avais pas d’atome crochu particulier.

Elle sembla hésiter.. visiblement surprise de trouver quelqu’un ici. Comme je la comprenais, jamais je n’aurais mis les pieds volontairement à la volière juste pour le plaisir d’être avec les hiboux. En hiver c’était un palais de glace, et en été la puanteur était-elle qu’on en venait à faire des concours de celui qui resterait le plus longtemps à l’intérieur sans vomir. Et le bruit… cette véritable cacophonie de bruissements d’ailes et de hululements était une torture auditive, pas du tout propice à la concentration..

Elle dit quelque chose que je ne compris pas.. une sorte de couinement aigu qui fut recouvert par le hululement, à moins que ce soit un croassement vu le bruit, d’une chouette effraie dérangée par tant d’intrusion.
Je suivi son regard, le paquet de miam-hibou dans ma main. Peut-être m’avait-elle demandé quelque chose dessus ? Ou pas d’ailleurs, parce qu’elle se retourna vivement et chercha quelque chose du regard. Je regardai aussi tant qu’à faire, à la recherche de sa chose invisible. Elle était vraiment pas nette cette fille… Elle avait des visions ? Ou menait-elle un combat intérieur ? Le jus de citrouille ne passait pas bien ou une de ses potions avaient des effets indésirables ? Tant que questions et d’images ridicules se bousculaient dans ma tête, imaginant comme effet secondaire d’une potion pour lustrer les cheveux, une production de pets colorés… ça, ça aurait été marrant comme truc à faire !

Elle mit fin à mes divagations en me saluant et je n’eus pas besoin de me mordre l’intérieur des joues pour ne pas rire sans raison apparente et pour ne pas qu’elle croit que je me moquais d’elle.


« Salut ! Bah ouais ça va, et toi ? »

Hmm fallait sans doute que je fasse un effort de conversation puisque c’était elle qui l’avait entamée. Il ne servait à rien de préciser qu’il faisait froid, elle devait s’en rendre compte par elle-même.. Lui parler des cours c’était par terrible non plus…euh… elle avait une lettre à la main, du courrier à envoyer sans doute. Peut-être trop indiscret pour un premier sujet de conversation. Je ne pouvais pas non plus lui parler de ce que James m’avait raconté l’autre jour, parce que vu sa réaction, j’allais me retrouver avec un sort de chauve-furie lancé en pleine tête. Pourtant sur le coup j’avais beaucoup rit avec lui, mais là, je n’étais pas sûr que Maïlis allait goûté à la plaisanterie.. Bon tant pis ce sera les cours alors, histoire de ne pas partir en terrain glissant.


« Euh, au fait, t’as fini le devoir de métamorphose ? T’as pas eu de problème avec la transmutation en pierre ? »


Quelques minutes de silence gêné s’étaient écoulées avant que je me lance à poser cette question.

Le cours de métamorphose avait porté sur la transformation de créature vivante en statue de pierre et inversement ("avec bien entendu à la base une créature vivante qui avait été préalablement transformée en pierre parce qu’on ne peut créer la vie à partir de minéral…" j’entendais encore la voix aigrelette du professeur Flitwick raisonner dans ma tête) et dans le devoir, il y avait une partie pratique : on devait transformer un scarabée en pierre.. et le résultat tant attendu avait été quelque peu surprenant pour ma part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Ven 30 Jan - 21:38

Ethan lui répondit sur le même ton monocorde qu'elle venait d'employer et sa phrase fut tout aussi futile que la sienne. « Quelle plaie les garçons… » pensa-t-elle alors « Pourquoi fallait-il qu'il se trouve là à ce moment précis de cette maudite journée ? Par Merlin… Quelle guigne ! ». Maïlis se força à sourire et lui répondit d'un ton, qu'elle voulait, détaché.

« Euh… Ouais ça va… Merci. »

Et voilà, la conversation était terminée… Merci et au revoir ! Circulé, il n'y a rien à voir ! Elle laissa échapper un léger soupire et lui sourit à nouveau. Elle se sentait niaise et avança dans la volière à la recherche de sa chouette long courrier. Devait-elle relancer la conversation ? Du style « C'est sympa de nourrir les hiboux ! » ou encore « Tu attends un courrier important ? ». Mais avant qu'elle ne se décide, il reprit la conversation de lui-même. Elle s'arrêta de marcher et tourna la tête dans sa direction. « Le devoir de métamorphose... » se dit-elle silencieusement dans un coin de la tête.

« Euh… oui… Je l'ai terminé hier soir. » Répondit-elle dans un premier temps.

Une chouette hulula près d'elle et elle sursauta. Elle lui lança un regard sombre avant de reporter son attention sur Ethan.

« Fastoche comme exercice ! Non ? Flitwick aurait pu trouver plus difficile quand même. »

Elle lui souriait toujours, elle était mal à l'aise avec Ethan. D'une part parce que c'était un garçon, d'autre part parce que c'était l'ami de ce crétin de James Potter mais aussi parce que sa mère lui avait déjà parlé du père d'Ethan. Un médicomage du nom de Gregory O'Connor qui avait par le passé, soigné la mère de Maïlis, et lui avait empêché une mort certaine. Ça donnait des frissons dans le dos cette affaire… Et depuis, Maïlis ne savait pas vraiment sur quel pied danser avec le fils O'Connor (et avec tous les membres de cette fratrie démentielle !). Était-il au courant que son père à lui connaissait sa mère à elle ? Devait-elle avoir un certain égard vis-à-vis de ça ? Les histoires de famille étaient toujours complexes et Maïlis avait appris avec le temps que cet adjectif s'accordait parfaitement avec sa famille plus particulièrement.

« Personnellement, j'ai réussi la métamorphose dans les deux sens et euh… j'ai écris les deux rouleaux de parchemin que le professeur avait demandé… Et toi ? »

Et toi ? Et toi ? Elle s'en fichait en réalité qu'il est ou non réussi à faire son exercice et à écrire son devoir. De toute manière, il était à Serdaigle, il n'avait aucune excuse pour ne pas réussir… Eux les petits érudits ! En plus, s'il séchait sur son travail, il y aurait forcément un élève de sa maison qui l'aiderait… Ils étaient tous si proche de leurs points dans cette maison, qu'il y avait de véritables groupes de soutien scolaire dans la salle commune. Judith lui en avait parlé, étant de cette maison elle savait de quoi elle parlait et Maïlis pensait bien qu'elle ne lui mentirait pas. « D'ailleurs, à ce propos… » Maïlis fixa un peu plus attentivement Ethan. Judith lui avait-elle parlé de rejoindre le club de potions ou pas ? « Hummm… »



Dernière édition par Maïlis Hargreaves le Dim 9 Aoû - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: ah la métamorphose.. c'est paaaasionnant   Jeu 19 Fév - 13:52

On pouvait pas dire qu’elle était douée pour la conversation cette fille. Pendant un moment donné j’avais même hésité à m’écrier, plein de trémolos dans la voix « Ohh t’as vu, le bassiste des Loup-Garou hurlants (le meilleur groupe de musique au monde à mon avis) a encore changé de couleur de cheveux et d’yeux » mais même elle aurait trouvé ça bizarre. En y repensant, ce que c’est cruche une fille. Bon heureusement, Maïlis n’était pas comme ça, ou du moins je ne l’avais encore jamais vue tomber en pâmoison devant un garçon ou parler de choses aussi futiles qu’insignifiante… Sa copine Justine par contre, bonjour l’angoisse ! Mais ne dit-on pas « qui se ressemble s’assemble ? » Trêve d’élucubrations, elle venait de me répondre… Fastoche, fastoche… ouais sans doute.. Ma bouche se tordit dans un rictus un peu particulier, soudain mal à l’aise. Qu’est-ce qui m’avait pris d’aborder ce sujet avec quelqu’un d’une autre maison… Mais quel crétin ! Encore James, ok, mais pas quelqu’un à qui j’avais presque jamais parlé à par pour se lancer des vannes en potions.

« Mouais… Mais ça doit être une autre histoire si on essaie de transformer un hippogriffe à mon avis »

Détourner un peu la conversation.. bonne tactique oui.. C’était sans conter sur son envie de me rendre la politesse et de continuer la conversation en me posant la question directement.

« Ouais,j’ai fais mes deux rouleaux sur les gargouilles, puisque tout le monde prenait les grandes statues antiques. J’aime pas faire comme tout le monde »

Puis tant qu’à faire, autant lui dire l’autre chose que j’avais pas fait comme tout le monde.

« Et euh… j’ai fait un Golem.. »

Pour couper court à toutes ses récriminations et ses probables accusations à venir concernant plutôt un lamentable échec de la formule j’ajoutais dans la précipitation

« Oui, oui je sais, même les septième année n’y arrivent pas pour la plupart. Mais je t’assure que c’était un Golem et pas un ratage du genre une demi-transformation avec résidus de l’ancienne forme »

Le résidu de l’ancienne forme était la plaie de la métamorphose : ne pas réussir complètement la transformation et garder des attributs non désirés comme une queue de souris accroché à un verre ou encore des plumes collés sur un chausson.

Mais là non, c’était un Golem tout ce qu’il y a de complet : un être de pierre qui se meut. Tout le monde était en liesse dans la salle commune. Tout le monde était venu me féliciter.. Un quatrième année qui réussissait cet exploit, il y avait de quoi être fière. Seulement voilà..

« Mais euh.. »

Je tournai la tête en faisant une tête blasée. Je n’avais pas eu le courage d’avouer la vérité à mes camarades de maison et là, il fallait que ça sorte.. Et tant pis si c’était sur Maïlis que ça tombait.

« Bah, j’ai pas vraiment fait exprès »

Je ne savais pas comment j’avais fait et j’avais été incapable de le refaire. J’avais réussi à transformer un autre scarabée en pierre, comme demandé, mais impossible de reproduire le Golem. C’était tellement frustrant d’être félicité pour quelque chose qu’on avait fait par hasard.

En fait, c’était pas si difficile de lui dire des trucs à cette fille, c’était un peu comme un pote, plutôt sympa au final ! Bon, c'est vrai, j'aurais sans doute pas dit ça comme ça à un pote. Sur cette pensée, je retrouvais un léger sourire. Ca m’avait fait du bien de sortir ça. Et je me rendais compte que ma petite expérience n’était pas si catastrophique,, au pire je pourrais toujours en parler à Flitwick.

J’étais loin de me douter qu’elle ne ressentait pas la même décontraction en ma présence. Et à dire vrai, je n’y faisais pas vraiment attention.. puisque je guettais toujours un quelconque mouvement du côté des oiseaux. Bon toujours rien. Je revenais vers Maïlis. Elle ne m'avait pas interrompu au moment où je le pensais.

Apparemment, elle s’en fichait un peu de ce que je lui avais dit, c’était comme je l’avais pressentit une simple politesse. Trop content d’avoir sorti ce que j’avais sur le cœur pour être vexé du manque d’intérêt qu’elle avait pour ma personne, je ne lui fis aucune remarque et la regardai, elle semblait songeuse. Et puis si elle n'avait entendu ou retenu le moindre mot de ce que je lui avais dit, ce n'était pas plus mal.

« Oui ? Quelque chose te tracasse ? »

Je suis grand prince des fois.. je m’étais épanché, elle pouvait en faire de même, si elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Ven 20 Fév - 16:12

Cessant de repenser à tout ce que sa mère lui avait dit et aux potentiels propositions que Judith avait pu faire à Ethan, Maïlis balaya à nouveau la volière du regard, tandis que son camarade lui parlait de son devoir de métamorphose. Où était donc ce hibou long courrier ? Elle allait bien finir par le retrouver tout de même…

Puis soudain, elle se figea et tourna son visage vers Ethan qui lui demandait si quelque chose la tracassait.

« Mortel ! » S’exclama-t-elle alors.

Elle fit volte-face et le l'observa avec envie.

« Mais, tu… Tu ne l’as vraiment pas fait exprès ? Tu veux dire que… Tu ne sais pas comment tu as fait pour métamorphoser ta gargouille en golem ? Que tu es incapable de le refaire devant le professeur lorsqu’il te demandera de démontrer ta théorie papier ? »

Elle fit une grimace du type « la loose » mais ne rajouta rien. Elle se contenta alors de regarder Ethan en méditant. Puis, comme-ci une idée géniale venait de germer dans son esprit, un grand sourire fendit son visage d’opaline.

« Faut que tu réessayes encore ! » Lança-t-elle vivement.

« Je veux absolument voir ça ! Peut-être que… »

Maïlis ne termina pas sa phrase. Elle réalisait soudainement qu’elle s’enflammait pour une métamorphose auprès d’Ethan... Ethan, l’ami de James Potter… Dans quelle situation critique elle allait se plonger si elle décidait de l’aider à refaire cette métamorphose ? Et puis, Ethan était un garçon de sa classe… Un garçon non de non… Que faisait-elle là, à s’extasier de la métamorphose d'une gargouille en golem, devant lui ?!

« Peut-être que… enfin… » Balbutia-t-elle

Et voilà, à nouveau Maïlis perdait ses mots et n'arrivait plus à s'exprimer. Son regard quitta celui du jeune garçon et se posa sur une petite chouette qu’elle fixa avec attention. Elle avait déjà vu cette chouette quelque part mais où ? N’était-ce pas celle qui apportait du courrier à Ezekiel le matin ? Il fallait qu’elle se concentre sur quelque chose pour récupérer ses moyens… Cette chouette ferait l'affaire. Elle se sentait mal en présence du jeune serdaigle et parraissait totalement cruche à bafouiller ainsi.

« Enfin ce que je voulais dire c’est que… Peut-être qu’en t’aidant… enfin qu’à deux… on pourrait y arriver… mais je disais juste ça comme ça… »

Elle soupira. Pourquoi parler avec Ethan était si compliqué alors qu’il était si simple de parler avec Ezekiel ou encore avec les garçons de l’équipe de Quidditch ? Quelle plaie l’adolescence…

« Sans intérêt… Laisse tomber… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: ah.. les filles...   Mar 24 Fév - 14:56

Après ma question, elle sembla se figer.. Mince, j’avais réussi à la transformer elle aussi en statue sans m’en rendre compte ? Puis non, finalement, elle me parla « Mortel »… Quoi qui est mortel ? Là pour le coup, je n’étais pas sûr de quoi elle parlait. Elle avait un problème mortel ? Elle réagissait par rapport à ce que j’avais dit et trouvais ça mortel ? Elle me trouvait d’un ennui mortel ? L’expression qui apparut alors sur son visage m’en appris plus. Cette petite lueur d’envie dans le regard, elle devait trouver ce que j’avais fait mortel, dans le bon sens du terme.

Et ce fut un déluge de question. Et non je ne l’avais pas fait exprès, signe de négation de ma tête, je le lui avais déjà dit. Un deuxième signe de négation de la tête, je ne savais pas comment j’avais fait. Et donc non, forcément, je ne pourrais pas le refaire devant le professeur. De toute manière je n’en avais pas l’intention.


« Je ne l’ai pas marqué sur le parchemin. Ca servait à rien puisque je ne sais pas comment faire et que c’était un accident »

Je n’avais pas envie que le professeur Flitwick me mette au pilori devant la classe pour que j’explique ce qui s’était passé alors que je n’en savais rien. Je voulais juste aller le voir après les cours pour lui parler de cette possibilité, en théorie.. et voir ce qu’il pouvait m’en dire. Ou trouver des infos à la bibliothèque. Elle m’observait, l’air bien moins envieuse tout à coup. J’en fus vexé. A croire que j’avais perdu tout intérêt à ses yeux à cause de ça. J’étais en train de me faire la réflexion que peut-être elle était prétentieuse qu’elle choisissait ses fréquentations par intérêt lorsqu’elle me fit un grand sourire. Sa phrase suivant balaya mes réflexions puériles. Elle semblait vraiment emballée par l’idée de la transformation en golem.. Et apparemment elle aimait les expériences. Je lui souris en retour, me mettant sur les genoux pour incarner ma flamme

« Ouais t’as trop raison, je dois essayer.. si j’ai réussi une fois c’est que ce n’est pas impossible, c’est trop cool, t’imagine ! Et si on le fait à deux et qu’on le présente au prof, ça pourra nous faire gagner pas mal de point et tout un speech sur la collaboration inter-maison… bon je vais me faire lyncher par les miens mais ce serait trop bon ! »

J’étais tellement enthousiaste à cette idée que je n’avais pas remarqué qu’elle s’était arrêté de parler et qu’elle était devenue un peu plus taciturne. Je le remarquai cependant, après mon laïus plein de vigueur. J’ouvris grand les yeux, interloqué

« Euh.. ça va ? »

Elle semblait hésiter et faire marche arrière. Nom d’un troll, elle regrettait ce qu’elle avait dit ? Ce que c’est girouette une fille. Trop chiant ! C’est bon quoi, on allait bosser ensemble, pas se marier ! Et voilà qu’elle fuyait mon regard. Je retins un soupire d’exaspération et me contenta de lever les yeux au ciel.

« C’est quoi le problème ? Bosser avec moi ? C’est parce que je ne suis pas à Serpentard ? »

Je me rassis dos au mur. Décidément, les filles, c’était trop compliqué. Peut-être qu’elle ne voulait pas bosser avec moi parce que j’étais un garçon. Il y en avait plusieurs qui faisaient la différence comme ça. Je savais que ce n’était pas parce qu’elle me trouvait trop stupide pour ça, sinon elle ne se serait pas enthousiasmée comme ça.

Un bruit attira mon attention : la maudite chouette d’Ezekiel valsait étrangement et produisait des « couak » peu encourageant. *Bouse de dragon et morve de troll, elle tombe malade maintenant… ce n’est vraiment pas le bon moment* Je la regardai alarmé. L’effet ne devait pas se produire si tôt. Un bruissement d’aile étrange me fit tourner la tête. Il y avait d’autres oiseaux qui présentaient les mêmes symptômes. Une bénédiction en même temps qu’un problème de plus.*S’ils tombent tous malades, ça va être un problème. En plus elle m’a vu avec le paquet de miam-hibou. J’espère qu’elle va pas croire que j’ai essayé d’empoisonner les oiseaux*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Mar 3 Mar - 21:16

L’enthousiasme soudain d’Ethan la sortie un peu de sa torpeur et lui extirpa un sourire timide. Toutefois, elle restait un peu troublée de cet échange en tête à tête dans un lieu si malodorant et elle ne savait pas réellement sur quel pied danser. Elle était partagée entre l’envie de pratiquer des sortilèges amusant, la crainte de voir débarquer son ami des quatre-cent coups et la gêne de se retrouver seule avec lui.

Lorsqu’il l’interpella, Mailis tenta de faire le tri dans sa tête… Toutes ses humeurs étaient si complexes à gérer par moment et ces désirs contraires tellement contrariants. Puis, elle redressa le visage et le regarda avec surprise, la bouche légèrement entrouverte, elle était interloquée par sa remarque.

« No... Non… » Balbutia-t-elle.

« Euh non ! » Répéta-t-elle avec un peu plus de vigueur.

« Ce n’est pas ça… Pas du tout ça… »

Elle parut gênée et se pinça les lèvres. Elle passa sa main gauche dans ces cheveux, poussant une mèche derrière son oreille puis, entortilla ses doigts sur les pointes. Elle ne pouvait pas lui dire clairement les raisons de son malaise… Pour qui passerait-elle ? Et elle ne se voyait pas non plus lui avouer qu’elle avait plus de crainte de rencontrer James Potter au détour d’un atelier clandestin de sortilèges que de passer la soirée entière avec lui ! En plus, pour peu que James Potter lui ait narré sa petite blague du soir… Ethan se foutrait royalement d’elle.

« Je… Je me moque que tu sois à Serpentard ou pas… Tu es un garçon très euh… Sympa… Enfin pour ce que j’en sais et euh… »

A nouveau, elle se pinça les lèvres « Et euh quoi ? Le problème vient en réalité de certaines de tes fréquentations ? » Se dit-elle silencieusement dans un coin de sa tête.

« Non euh… En fait, je serai super contente de tenter cette métamorphose avec toi »

Elle avait dit cela avec conviction, passant au-delà de ces petites craintes personnelles et de ces doutes.

« C’est juste que… J’avais peur que mon enthousiasme soit… déplacé ». Tenta-t-elle de se justifier pour sauver les apparences.

« Et que… »

Cette fois, elle ne termina pas sa phrase et porta ses yeux bleus sur la petite chouette d’Ezekiel qui semblait vouloir se manifester. Maïlis déglutit difficilement et fixa l’animal avec crainte. Qu’avait-il ? Que voulait-il ? Etait-il réfractaire à l’idée qu’elle travaille avec Ethan ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: girouette et chouette   Mer 11 Mar - 13:06

Je n’avais que rarement vu quelqu’un d’aussi mal à l’aise en présence que Maïlis. Quelle mouche l’avait piquée ? Tout à coup, la jeune fille naturelle et sympa se transforma en une fille timide et bourrée de tics comportementaux. J’y comprenais plus rien. Qu’est-ce qui se passait dans sa tête qui la poussait à changer autant ? C’était peut-être vrai, les filles ne pensaient pas comme nous. Je plissai les yeux. Y avait-il quelque chose qu’elle essayait de me dire par sous-entendu ? Mon père disait toujours que c’était le fort des femmes « on doit toujours tout comprendre sans qu’elles s’expriment » *Bah ouais, mais moi je suis pas legilimens, si elle parle pas, je peux pas deviner !* qu’est-ce que j’aurais pu bien dire qui la mette dans cet état ?

Une fois encore elle changea d’avis pour revenir à sa première idée. Finalement, elle voulait bien faire cette métamorphose avec moi. Essayant de paraître le moins blasé possible, je lui rétorquai, non sans une pointe de cynisme gentiment moqueur dans la voix


« Ok.. va pour l’expérience de métamorphose.. Tant que tu ne changes pas d’avis à la dernière seconde »

Un semblant d’explication de son comportement versatile vint ensuite. Elle avait peur que son enthousiasme soit déplacé. C’était mal d’être enthousiasmé par une expérience ? Je ne comprenais pas trop où était le problème. Je haussai les épaules pour balayer son argument. Très bien, elle avait vraiment été timide sur le coup.. Bah, les filles…

C’est à ce moment là qu’elle remarqua elle aussi la chouette criminelle. Je tournais résolument la tête vers l’animal, une idée saugrenue m’étant passée par la tête.


« Elle a pas l’air en forme »

Puis tournant « innocemment » la tête vers le reste de la volière

« Et ça a pas l’air d’être la seule »

Puis, regardant sceptiquement le paquet de miam hibou


« Mince, tu crois que ça vient de ce que je leur ai donné à manger ? »

Autant s’accuser dès le départ, comme ça au moins, on sait à quoi s’en tenir.

J’observai ensuite Maïlis, elle semblait craintive, et inquiète pour la chouette maudite. Peut-être connaissait-elle le propriétaire ? Ezekiel.. C’était marrant, Maïlis semblait traîner avec d’autres personnes que celles de sa propre maison, ce n’était pas courant pour les Serpentard. Un bon point pour elle. Je comprenais mieux comment James avait pu suffisamment s’approcher d’elle pour l’embrasser. Une des rares filles qui ne s’était pas pâmée devant lui.. Sans doute qu’il essaierait de recommencer. Mais là, on était loin de cette discussion. Et je n’étais pas certain qu’elle apprécie plus que ça le fait que je sois au courant.

Les chouettes commencèrent les unes après les autres à recracher des pelotes de réjection, chose habituelle chez ces prédateurs, mais ces pelotes étaient bleuâtres, moins habituel. C’était joli comme couleur en fait.. et ce qui était encore plus sympa, c’était cette odeur de myrtille écrasée qui s’en échappait. Malgré tout, les volatiles ne semblaient pas apprécier ce phénomène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Mar 12 Mai - 13:02

Maïlis écouta Ethan d’une oreille distraite, trop occupée à regarder la chouette se tortiller étrangement. Toutefois, elle fit un signe négatif de la tête, non, non, elle ne changerait pas d’avis à la dernière seconde. Elle était certes indécise mais une fois sa décision prise, elle s’y tenait fermement.

L’affirmation suivante d’Ethan sortit la jeune fille de sa transe.

« Oui… On dirait qu’elle… Qu’elle est souffrante… »

Elle balaya la salle du regard, à la recherche d’une autre chouette agissant de la sorte mais elle n’en repéra pas sur le coup.

« Ah bon… Tu crois que les autres aussi sont malades ? »

Elle contourna Ethan et se dirigea vers l’animal. Les parents de Maïlis n’avaient pas une grande affection pour les animaux et la jeune fille n’avait jamais possédé de chat, d’hibou ou encore de rat… Toutefois, depuis sont arrivée à Poudlard, elle avait pu découvrir son attrait pour les créatures vivantes, magiques ou non.

« C’est la chouette d’Ezekiel » Dit-elle en tendant la main vers l’animal qui tremblait de toutes ses plumes.

Elle détourna le regard vers Ethan et posa ses yeux océans sur le paquet de nourriture. Sa main, quant à elle, se posa délicatement sur le dos de l’animal.

« Non, je ne pense pas… C’est du Miam-hibou, je ne… »

Elle ne termina pas sa phrase, la chouette d’Ezekiel venait de régurgiter une boule bleue étrangement parfumée aux fruits. Maïlis sursauta et écarquilla les yeux lorsqu’un hibou fit la même chose.

« Oula… » Siffla-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: contre-attaque   Jeu 18 Juin - 17:57

C’était marrant de voir à quel point cette fille pouvait être dans la lune. Elle ne semblait toucher terre que de temps en temps. Elle me faisait étrangement penser à Mme Trelawney, mais là encore, je ne pensais pas que la comparaison lui fasse plaisir. Je me demandai si elle prenait quelque substance pour se retrouver dans cet état ou si c’était naturel. Peut-être n’avait-elle que deux positions : super enthousiaste et très impliquée dans une conversation ou alors complètement étrangère et perchée sur un nuage.

Elle confirma mes suppositions en reconnaissant la chouette d’Ezekiel. Ses gestes étaient doux avec cet animal sauvage. Décidément je ne devais pas être doué avec les animaux.

Les régurgitations se multipliaient et la panique me gagnait… Je ne voulais pas être responsable de tout ça. Je voulais juste jouer un tour à cette maudite chouette. Mon cerveau se mit en marche, presque malgré moi, pour trouver une solution.


« On.. on devrait faire quelque chose.. »

Impossible de me rappeler un sort qui pourrait arrêter ces effets. Heureusement que mon cerveau parvient à cogiter tout seul… Comme un coup de massue, un souvenir vint se répercuter dans ma tête. Mon père avait lancé un jour un sort sur Géronia qui avait avalé un sac de cailloux en pensant qu’il s’agissait de bonbons. En y repensant, je faillis exploser de rire. La tête qu’avait fait la plus petite de mes sœurs en se rendant compte que les jumelles lui avaient joué un tour. Elle était passée par toutes les couleurs.
Je devais me concentrer pour retrouver le sort.


« Digestis Vacuma … ouais c’était ça »

Dis-je en réfléchissant à haute voix.
Puis, regardant Maïlis


« Ok, je connais un sort qui pourrait soulager ces pauvres bêtes mais je ne l’ai jamais vraiment lancé.. t’es prête à prendre le risque ? »

A deux, ça irait plus vite, il suffisait que je retrouve la bonne intonation et le bon geste, qu’on le fasse ensemble, et rien n’y paraîtrait plus.
Et puis Maïlis avait l’air d’être une jeune fille intelligente et débrouillarde, ça pourrait même être bien marrant de faire ça.



HJ : 1 mois d'attente.. c'est impardonnable... excuse-moi -_-
On pourrait se le faire aux dés le résultat du sort, si t'accepte l'idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Mer 1 Juil - 16:37

Maïlis le regarda avec de grands yeux.

« Tu l’sors d’où ce sort ?! » S’exclama-t-elle ?

« Tu penses sincèrement que c’est le moment de jouer aux apprentis guérisseurs ? On ne ferait pas mieux de prévenir le pro… »

Un animal régurgita juste à côté d’elle et Maïlis sursauta tout en terminant sa phrase avec quelques octaves de plus.

« …fesseur Rubéus ! »

Elle fixa l’animal et fit une petite grimace puis elle regarda Ethan.

« Ok ! Tu t’souviens de la gestuelle ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: cours de sortilèges express   Mer 1 Juil - 17:14

Quand elle me demanda d’où je sortais ce sort, je fis une petite grimace, arborant un grand sourire, feignant l’exaspération et lâchant un petit soupire mais mes yeux pétillants ne pouvaient pas la tromper. Je laissais en suspend ma déclaration de « femme de peu de foi » et décidai de lui fournir un argument pour qu’elle ait un peu plus confiance en mes dires.

« Mon père ma ptite ! Il est médicomage. Il a lancé ce sortilège à ma petite sœur une fois… longue histoire »

Puis je haussais les épaules à sa deuxième remarque avant de m’esclaffer lorsque sa voix pris deux octaves. Ceci dit, sa petite frayeur avait eu pour conséquence de fixer son choix, elle était partante pour « l’expérience »


« Heu… ouais, vite fait… »

Je me concentrai pour visualiser la scène de mes souvenirs et esquissais quelques mouvement de baguettes dans le vide pour assurer mes gestes.


« Une espèce de 8 couché, comme le signe de l’infini avec une sorte de boucle qui descend du milieu… Digestis sur le 8 et vacuma sur le tortillon.. Faut pointer sa baguette sur le patient sur le « ma » de vacuma »

Ouais, c’était ça.. j’étais plutôt fier de moi sur ce coup-là.. Bon c’est vrai, je suis très souvent fier de moi.

« On se lance ? »

HJ : je te laisse lancer le dé
1 : les hiboux arrête de cracher les boules de couleur mais ils deviennent muets
2 : les hiboux prennent la couleur de la boule qu’ils crachent
3 : réussite totale
4 : aucun effet
5 : les hiboux crachent encore plus de boules colorées
6 : un hibou explose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Mer 1 Juil - 17:42

« Ça ressemble à un trèfle à deux feuilles ton geste… »

Maïlis haussa un sourcil, elle semblait perplexe mais l’expérience la grisait. Elle adorait ce type d’aventure défendue qui permettait d’apprendre… à ses dépens.

Elle sortit sa baguette avec une dextérité hors norme et s’approcha d’Ethan.

« Prête ! »
Lui lança-t-elle.

Mais en réalité, elle ne l’était pas. Peut-être auraient-ils dû s’entraîner un minimum dans le vide… Avant de prendre un pauvre hibou comme cobaye. Et puis, l’effet aurait lieu sur un hibou ? Ou plusieurs ?

Elle tendit sa baguette devant elle, Ethan en fit de même, ensemble ils prononcèrent le début de la formule tout en dessinant dans les airs un signe de l’infini puis ils s’exclamèrent d’une même voix

« Vacuma ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magenmagot
Compte Administrateur
avatar

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Mer 1 Juil - 17:42

Le membre 'Maïlis Hargreaves' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Bouse de dragon !!   Mer 1 Juil - 18:29

Je lui murmurai un vague « ouais si tu veux » quand elle commenta mon geste, mais son enthousiasme ne faiblit pas. Bon point. L’était sympa comme fille en fin de compte.

Parfaitement coordonnés sans même se consulter, le geste fut réalisés et le résultat tant espéré ne se produit pas… un pauvre hibou explosa.

« Ouah.. nom d’un Grapcorne !! C’était pas ça que ça devait faire !! »

Je ne pensais pas vraiment aux conséquences de notre geste. Je ne pensai pas qu’on allait certainement se faire punir si on se faisait attraper. Je ne pensais pas qu’on avait dû traumatiser toutes ces pauvres bestioles volantes.. Je pensais simplement à ce qui n’avait pas marché au niveau de la technique de lancée de sortilège. M’étais-je trompé dans la formulation ? Dans le geste.. J’étais sûr que non. J’observais les entrailles du hibou comme si elles allaient me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Mer 1 Juil - 19:05

<div align="justify">Les deux baguettes lancèrent simultanément un faisceau lumineux vers un hibou qui ne cessait de recracher des boulettes bleutées. En une fraction de seconde, l’animal releva la tête vers eux, écarquilla ses yeux globuleux et… explosa.

Maïlis poussa un cri d’horreur alors que des plumes volaient de toute part et qu’une masse de sang s’étalait sous le perchoir où il se tenait quelques secondes avant… l’impact. Elle baissa les yeux et porta une main à sa bouche en constatant les viscères étalés sur le sol.

« Par Merlin… »
Couina-t-elle d’une voix tremblante.

Elle tourna les yeux vers Ethan alors que les autres hiboux, terrifiés, s’envolaient dans la pièce dans un brouhaha horrifié, avant de se poser sur les plus hautes strates. Ils continuaient à cracher les pelotes de réjection mais cela ne troublait plus la jeune fille, ni le jeune homme.

« C’est horrible... » Ajouta-t-elle alors qu’Ethan semblait choqué. A moins qu’il ne soit concentré ?

Maïlis renifla, elle avait les larmes qui lui montaient aux yeux... Là, ils ne pourraient pas réparer leur bêtise, il venait de tuer un animal… par accident. Qu’allait dire Hagrid ? Qu’allait dire Temperancia ? La punition allait être terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: sauve qui peu   Ven 3 Juil - 16:37

La boucle était peut-être dans l’autre sens.. Ouais finalement, je m’étais sans doute trompé. Après tout j’avais vu mon père faire le mouvement « en miroir » la boucle devait être dans l’autre sens. Mais quel botruc je faisais, j’aurais dû faire plus attention. On avait l’air fin maintenant avec ce hibou explosé. En d’autre circonstance, ça aurait peut-être pu me faire rire, mais le visage que faisait Maïlis ne me donnait pas du tout envie de rire.

Je faillis la prendre dans mes bras comme je le faisais avec Gwendolyn lorsqu’elle avait du chagrin mais me ravisai, elle venait d’apprendre un sort terrible malgré elle et je n’avais pas envie d’être le futur cobaye d’un autre essai.

Bon si elle se laissait submergée par ses émotions, nous risquions de nous attirer encore plus d’ennui, surtout si l’envie lui prenait d’aller voir Hagrid. Cela aurait peut-être été déplacé de lui demander si elle connaissait le sort à lancer pour nettoyer. Bien sûr qu’elle devait le connaître, mais serait sans doute peu encline à le lancer maintenant.


« On ne peut pas rester là… »

Je la regardai. On ne pouvait pas non plus laisser ça comme ça.


« Il faut nettoyer et partir vite.. l’effet des pelotes de réjection ne sera pas éternel, les autres hiboux s’en sortiront mieux sans nous je crois »

Quelle poisse cette histoire. Il ne fallait pas qu’elle me laisse tomber maintenant. *Allez Maïlis, fais moi confiance, oublie ce hibou* Je n’aimais pas faire du mal aux animaux, mais là, c’était fait et fallait faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Jeu 9 Juil - 15:10

La voix d’Ethan lui semblait lointaine. Ils ne pouvaient pas rester là, certes, mais avaient-ils le droit de partir ? De fuir ? Ils venaient de tuer un animal ? Maïlis déglutit difficilement, elle avait toujours les yeux rivés sur la marre de sang qui s’étendait sur le sol.

Elle en avait fait des bêtises en essayant des potions ou des sortilèges mais elle n’avait jamais engendrer la mort d’un animal ou pire d’un être humain. Elle se sentit mal, le cœur palpitant, les mains moites. Elle rependait à la potion ratée qu’avait bu Anthony l’année dernière… Finalement, ils auraient pu le tuer avec leur expérience… Comme ce pauvre hibou ! Il avait eu de la chance de n’attraper qu’une Botrupharyngite.

Elle déglutit à nouveau avec beaucoup de mal et ses yeux se chargèrent de larmes… Pour le moment, elle ne se déversait pas sur ses joues mais la jeune fille était vraiment en proie à une crise de panique.

« On l’a tué… » Murmura-t-elle faiblement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: réveille-toi, maïlis !   Jeu 9 Juil - 17:51

J’avais l’impression de parler dans le vent, elle ne m’écoutais pas, ne réagissait pas. Elle était choquée. Manquait plus que ça. Prenant sur moi, je me plantais devant elle, attrapant son visage entre mes deux mains, le plus délicatement du monde, relevant son visage pour l’obliger à me regarder dans les yeux. Je lui parlais d’une voix étrangement calme, une voix que je ne me connaissais pas mais qui était pas si mal au final

« Ecoute Maïlis, oui, il est mort, c’est horrible, mais on ne l’a pas fait exprès. Comprends qu’on ne peut pas rester ici à ne rien faire »

Elle avait l’air totalement perdue et je ne savais pas comment la gérer.


« On va lui faire une petite tombe, pour lui rendre hommage »

C’était le seul truc encourageant que j’avais réussi à trouver. Il ne fallait pas qu’elle pense qu’on était des petits monstres psychopathe tueur d’animaux, il fallait la rassurer. Je ne pensais pas que ça allait être aussi difficile.

Il fallait faire vite avant que quelqu’un n’arrive. Tenant toujours son visage je lui dis avec une douceur redoublée


« Il faut que tu m’aides, je ne peux pas faire ça tout seul »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Ven 10 Juil - 13:21

Malgré le fait qu’Ethan lui tienne le visage et la fixe, Maïlis avait toujours les yeux rivés sur le cadavre mutilé de l’animal. Les rares fois où ses yeux croisaient ceux du jeune garçon, ils étaient vides de tout expression.

Toutefois, il finit par capter son attention et elle cessa de faire des allers retours furtifs de son visage au tas de plumes ensanglantées. Ses traits étaient empreints de tristesse et elle hocha faiblement la tête devant ses propos.

« Ça sonne comme un crime… » Murmura-t-elle.

« Comme un crime que nous avons commis à deux… »

Elle posa ses mains délicates sur ceux d’Ethan et lui fit lâcher son visage. Tout en tenant les mains de son camarade, elle descendit les bras avant de le lâcher.

« Hagrid se rendra compte qu’il manque un hibou… La Directrice ne mettra pas longtemps avant de nous mettre le grappin dessus… »

Elle se pinça les lèvres et ses yeux retombèrent sur l’animal. Un haut-le-cœur lui secoua tout le corps et elle plaqua l’une de ses mains sur sa bouche. Retenant tant bien que mal ses larmes. Lorsqu'elle parvint à se calmer, elle reporta son attention sur Ethan.

« Je t'écoute... Comment allons-nous cacher notre acte ? »



Dernière édition par Maïlis Hargreaves le Dim 9 Aoû - 15:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: prise de responsabilité   Mer 15 Juil - 13:14

Elle avait l’air de débloquer complètement. Pendant un instant j’eus envie de lui mettre une claque pour la réveiller, mais étant donné que c’était un peu de ma faute si elle était dans cet état, je n’en fis rien. Elle finit quand même par faire attention à ma présence et j’espérais qu’elle ne retombe pas dans son mutisme choqué. Gérer une démente en plus d’un animal mort, ça aurait fait un peu trop pour moi.

J’allais m’insurger quand elle parla de crime, mais me ravisai. Au moins elle réagissait à quelque chose. *Un crime, faut pas exagérer non plus, c’était un accident ! Un crime, tout de suite les grands mots, mais dans quel monde elle vit ? Elle doit lire trop de roman* Je ne pensais qu’on pouvait « trop » lire de fiction mais Maïlis devait être l’exception. Mes réflexions devaient se traduire par mes mimiques même si ma bouse restait close. Les situations mélodramatiques larmoyantes n’étaient pas mon fort, mais après tout, si la Serpentard aimait ça, je n’avais aucune raison de le lui reprocher.

Sa réflexion suivante était déjà plus sensée. Oui, il était possible qu’Hagrid se rende compte de la disparition du hibou. Y avait-il un comptage des bêtes ? Ne se pourrait-il pas qu’un hibou parti apporter une lettre ne soit jamais revenu ? Je ne préférais pas parier là-dessus. Il fallait trouver une solution réaliste. Chose que je ne demanderais pas à ma camarade à cet instant. Elle venait de plaquer sa main sur sa bouche pour refluer des larmes qui avaient déjà commencé à poindre dans ses yeux. Elle me fit de la peine. C’était de ma faute cette situation après tout. Si elle pouvait oublier, serait-elle plus heureuse ? Une simple potion d’oubli pourrait lui enlever les images de l’animal éclaté, le souvenir d’avoir lancé le sort. Peut-être qu’elle en serait apaisée. Elle me sortit de mes pensées en me posant une très bonne question : Comment cacher ce qu’on venait de faire ?

Je me tournai vers la petite marre rouge, qui commençait déjà à coaguler et sécher, comme si la réponse allait apparaître sous mes yeux. Soudain l’idée de la vengeance sur le volatile me parut bien stupide. Après tout ce n’était que des griffures.. que j’avais moi-même infectées en me baladant d’un peu trop près d’une plante dans la serre de botanique et de laquelle je n’avais pas le droit de m’approcher. Est-ce que mon idée stupide valait la mort de la boule de plume innocente ? Même si c’était un accident. Je n’aurais pas dû m’engager là dedans. Je soupirai. J’avais éventuellement une solution. Je ne me retournai pas vers Maïlis qui était à présent dans mon dos, regardant toujours le cadavre répandu sur le sol.


« Tu devrais t’en aller Maïlis.. si jamais quelqu’un arrive, ce serait mieux que tu ne te fasses pas prendre. Ce n’est pas de ta faute ce qui s’est passé, c’était un accident.. Pars, je m’occupe de tout »

Je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais faire mais j’espérais que ma voix ne m’avait pas trahi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Dim 19 Juil - 13:07

Sans le regarder, Maïlis écouta ses consignes qui s’avérèrent être un ordre de partir. Elle releva lentement la tête vers lui et le fixa un instant sans dire un mot. Puis, elle retira la main de sa bouche et s’empara de sa baguette.

Dans ses yeux, une petite lueur de défis naquit et même si son visage était toujours imprégné d’un mélange de dégoût, de honte et de tristesse, elle semblait déterminée.

« Parce que je suppose que tu maîtrises mieux les sortilèges de rangement et de nettoyages ?! » Lui lança-t-elle avec une pointe d’ironie.

« Évitons les catastrophes en série... Je vais t’aider ! »

Elle fit un pas vers lui et ses yeux balayèrent le sol une nouvelle fois. Une petite moue contrite se dessina mais la résignation était toujours présente.

« J’ai accepté de lancer ce sort sans le connaître… Je dois en accepter les conséquences, je ne suis pas du genre à me défiler ! J’accepte mes erreurs et peu importe le poids qu’elles ont. »

Elle regarda les hiboux horrifiés qui étaient au plus haut point de la volière et retrouva celle d’Ezekiel. Elle était contente que le test ne se soit pas déroulé sur elle… Mais plaignait l’élève qui venait de perdre éventuellement son compagnon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan O'Connor

avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (23 janvier ; Verseau)
Alignement: Indécis
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: deuxième essai   Mar 21 Juil - 16:48

Elle sembla s’éveiller et sortir de sa léthargie, ce qui était bon signe. Par contre, sa réaction me fit grincer des dents. Elle me prenait pour qui ? Peut-être était-ce de la fierté mal placée mais je ne supportais pas que l’on mette en doute ma capacité à lancer des sortilèges. C’était m’attaquer sur mon essence même de sorcier et c’était inacceptable. J’avais voulu être sympa avec elle et voilà comment elle réagissait. D’une voix un peu aigre je lui lançai :

« Non mais je voulais t’éviter de rester trop longtemps ici, vu dans quel état ça te met »

La catatonie ne lui allait pas. Je m’empêchai de sourire voire même d’éclater de rire. C’est dingue ce que la fierté peu faire sur l’humeur ou les réactions. Elle semblait plus motivée que jamais à se débarrasser du mélange visqueux rouge et plumeux. Et son discours était tellement, tellement.. tellement solennel. Je pense qu’exploser de rire aurait été très mal perçu. Au moins, elle se bougeait, c’était bien.

Il me fallut quelques secondes après la fin de sa dernière phrase pour m’assurer de garder mon sérieux.


« Très bien dans ce cas.. Mademoiselle, scellons la fin de notre idiotie par un sort réussi »

Je me mis en position face à l’ancienne boule de plume et lançai un « récurvite » des plus appliqué qui enleva en partie la trace coagulée et déjà tenace. Je coulai un œil vers Maïlis pour voir si elle allait en faire autant ou si elle avait eu une autre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   Jeu 6 Aoû - 22:50

Maïlis grimaça à la remarque d’Ethan… N’était-il pas normal de se sentir mal en voyant ce carnage ? Ils venaient de commettre un meurtre nom d’une pipe ! Ils avaient tué un animal sans défense ! Elle refoula ses émotions et repris convenablement en main sa baguette sans laisser exploser ses sentiments.

Elle inspira profondément et hocha la tête positivement à la seconde remarque du garçon puis, elle ajouta :

« Je ne pense pas qu’un sort de Récurvite suffise pour nettoyer tout ce… sang et toutes ses plumes… Sans parler des… viscères qui jonchent le sol. Mais si nous le lançons à deux, peut-être que l’effet sera décuplé. »

Maïlis vint aux côtés d’Ethan et pointa sa baguette sur le corps de la bestiole démantibulé. Si le trace de la catastrophe s’effacerait, il n’en serait pas de même pour le corps. L’animal ne disparaîtrait pas… Que feraient-il de son cadavre ensuite ? Il faudrait qu’il l’enterre dans le parc ?


HJ : A toi de lancer le dé !
1 : Le sol devient impeccable autour de l’animal… Adieu plumes, viscères, sang et fientes !
2 : Le sol reste inchangé et les hiboux paniquent et se mette à voler en tout sens
3 : Le sol devient propre, on ne voit « presque » plus les traces du méfait !
4 : Le sort produit l’effet inverse et les plumes redoublent, tout comme le sang qui m’accule le sol.
5 : Le sang disparaît mais les plumes restent à terre.
6 : Le sang et les plumes disparaissent mais éclaboussent les deux compères avant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
petit… petit… petit… viens par ici ! [Maïlis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» T' as du travail? Je m'en fiche ~? Viens chanter avec moi ? [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Les Extérieurs :: Volière-
Sauter vers: