AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le rythme de la vie [James Potter]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 30 Déc - 14:04

Le rythme de l'année scolaire cadençait à présent le quotidien de chaque élève de Poudlard. Les cinquième année prenaient lentement conscience de l'importance du travail qu'ils allaient fournir au fil des prochains mois, les septième année semblaient (comme leurs prédécesseurs) près à exploser à chaque instant et les autres se laissaient porter par le flot continuel de cours.

Maïlis, elle, enchaînait les cours ainsi que les entraînements de Quidditch et se laissait bercer par ses sentiments latents pour le jeune Poufsouffle tourmenté… Son emploi du temps était lourd, ce qui lui permettait de ne pas trop se tracasser avec ses émotions et de conserver sa raison… De plus, cette année, en plus des cours d'Astronomie, de Botanique, de Défense contre les forces du Mal, d'Histoire de la magie, de Potions et de Sorts, Enchantements et Métamorphose, elle avait choisi en option les cours de Soins aux créatures magiques et de Divination. Elle s'était également inscrite à la préparation aux BUSES qui débutait au second trimestre de la quatrième année et poursuivait son entraînement avec l'équipe de Quidditch de Serpentard au poste d'Attrapeuse.

Sa vie quotidienne commençait comme celle de tous les autres élèves, par le petit déjeuner dans la Grande Salle. Elle recevait systématique, lors de l'arrivée du nuage bruyant d'hiboux, un exemplaire de la Gazette aux Sorcier et de temps à autres, une lettre de ses parents, retournés en Bulgarie, ou de ses grands-parents, vivant en Grande Bretagne, ou encore de Sélune, la fille d'Alexia et de William qui vivaient en Italie. Puis, à peine avait-elle pu lancer un regard à son journal que la cloche sonnait le premier cours de la journée à 9 heures.

Elle repliait alors la gazette, rangeait éventuellement son courrier dans sa besace et lançait systématiquement un regard vers la table de Poufsouffle. Elle se rendait alors en salle de cours sans plus attendre pour écouter des leçons parfois rébarbatives et parfois passionnantes. A la fin de ce premier cours, il y avait un minuscule interclasse qui permettait aux élèves de se rendre à la salle suivante, après quoi une autre sonnerie signalait le début du cours suivant.

Après ses quatre premières heures, une petite pause sonnait la fin des tortures et elle était suivie par le déjeuner et une seconde pause. C'était lors de ces interludes que Maïlis en profitait pour lire la Gazette ou prendre connaissance de son courrier personnel. Ensuite, à 13 heures, elle reprenait le chemin des salles de classe et l'après-midi se composait comme la matinée avec deux cours et une pause au milieu.

La suite de la journée se trouvait un peu moins codifiée… Certains élèves se rendaient à la bibliothèque, d'autres à leur club de Bavboule, de lecture ou de duel, l'équipe de Quidditch qui avait le terrain allait s'entraîner, pour les Serpentard c'était tous les jeudis soirs et les dimanche après-midi, certains flânaient dans les couloirs ou dans le parc si le temps étaient cléments. Bref, tout le monde vaquait à ses occupations.

En début de soirée, le dîner était servi dans la Grande Salle, ensuite les étudiants se retrouvaient tous dans leur salle commune pour discuter, faire leurs devoirs ou passer la fin de soirée ensemble. Il n'y avait pas vraiment d'heures pour se coucher mais personne ne devait sortir de sa salle commune sous peine d'être réprimandé par un professeur ou le concierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 30 Déc - 14:27

Pourtant, ce soir là, aux alentours de 23h30, Maïlis se faufila par l'interstice du tableau qui marquait l'entrée de la salle commune des Serpentard, au sous-sol du château, et sortit dans le couloir, revêtue d'une fine chemise de nuit, recouverte d'une soyeuse cape verte émeraude. Elle fila en catimini à travers les vastes couloirs, grimpa quatre par quatre les marches de l'escalier qui permettait de rejoindre le rez-de-chaussée, s'insinua entre les statues et les moulures pour rejoindre discrètement la Grande Salle. Elle pénétra dans cette dernière sur la pointe des pieds.

La pièce était vide, les longues tables étaient alignées les unes à côté des autres, les bancs étaient correctement rangés, la table des professeurs s'alignait parfaitement perpendiculaire à celle des élèves et en plein milieu, le trône de la Directrice Tempérancia Tomlinson masquait la fresque du mur du fond. Elle se lova entre les tables et arriva au bout de la salle. Elle poussa la porte sur la gauche et descendit l'escalier qui menait à la salle de trophées. Là, elle retira sa capuche, sortit du fond de la poche de sa cape une petite bourse et se dirigea vers la cheminée, où un feu réduit brûlait pour chauffer la pièce.

Elle s'agenouilla devant l'âtre, ouvrit sa bourse, plongea sa petite main à l'intérieur et la ressortit le poing fermé. Elle tendit la main devant elle, relâcha la pression de ses doigts et une fine poudre vint parsemer les braises rougeoyantes. Quelle belle invention avait mis au point Ignatia Wildsmith, nous n'étions pas obligé de voyager via le réseau de cheminée, nous pouvions aussi communiquer et là était ce que souhaitait Maïlis. Elle s'approcha des flammes vertes qui vint lui laper le visage et appela d'une voix étouffée.

« Sélune… Sélune… Tu es là ? »

Le silence fut sa seule réponse puis quelqu'un se plaça devant elle et Maïlis eut du mal à retenir une exclamation de surprise.

« Tu m'as fait peur... »

« Désolé… je m'étais assoupie… je commençais à désespérer de te voir venir ! »

Maïlis eut un regard gêné.

« Pardon... Il y avait du monde dans ma salle commune »

Sélune se mit à glousser et regarda autour d'elle.

« Moi… ils sont partis se coucher depuis un moment… ils ont peur de la Dragonne. »

« La dragonne ? » interrogea Maïlis.

« Ma mère… »

« A oui… c'est vrai que ta mère est la surveillante de ta maison… » Répondit-elle en faisant une grimace.

« Et pire que tout… cette année… c'est aussi ma prof de Défense Contre les forces du mal. »

« Aïe… vraiment pas cool… »

« Non tu l'as dit…. Bon et toi ! » Lança-t-elle avec entrain « Tu n'écris presque plus en ce moment et je suis inquiète ! »

Maïlis mit ses mains de part et d'autres de la cheminée.

« Je suis très prise… » Confessa-t-elle à son amie

« Rohh ! A d'autres ! » La charia la jeune fille dont le visage était rieur.

Maïlis soupira et baissa le regard.

« Qu'est-ce qu'il y a ? » S'inquiéta son amie. « Tu as l'air si triste depuis quelques temps… Et tu sembles si affligée… Même tes courriers retranscrivent ton malaise… Dis-moi sincèrement ce qui ne va pas ? »

Maïlis regarda à nouveau son amie et prit une profonde inspiration, si elle lui avait donné rendez-vous par hibou express pour cette nuit là, c'était justement pour parler avec elle.

« C'est compliqué… »

« J’ai tout mon temps… »

Elle fit une pause.

« C'est ton preux chevalier qui te tourmente encore ? ».

Maïlis fit une grimace.

« Entre autre… »

« Il n'a toujours pas réalisé que tu ne voyais que par lui ? Quel mufle… Choisis-en un autre... »

Maïlis eut un sourire triste.

« Il n'y a pas que cela… »

« Quoi ?! » S'exclama Sélune « Justine te fait encore la morale comme quoi un Poufsouffle n'est pas digne de sortir avec une Serpentard ? »

« Entre autre mais… »

« Mais quoi Maïlis ?! Regarde toi ! Je ne te reconnais plus… tu ne vas pas dépérir pour un mec… cela ne te ressemble pas. » Elle soupira.

Maïlis retient son souffle et les larmes lui montèrent aux yeux, elle fit silence pendant de longues secondes et hésita quelques instants, bafouillante, mais finit par se lancer.

« Je n'ai… jamais manqué de rien… je n'ai… jamais souffert… » Dit-elle avec difficulté. « Les plus grandes souffrances que j'ai connues dans ce monde… » Ses yeux se baissèrent « …ont d'abord été les souffrances d'Ezekiel. »

Une larme roula sur la joue de la jeune fille.

« Toutes celles que j'ai vues... Je les ai ressenties… depuis le premier jour. »

En effet, depuis leur rencontre dans le couloir de divination, Maïlis avait vu et avait ressenti la crainte et la douleur de celui qui lui avait sauvé la vie et ce sentiment, ce lien, s'était trouvé renforcé lors de leur retrouvaille… au mois d'août 2018.

« Ce n'est pas… un amour volage… pas une amourette de gamine… je ressens vraiment quelque chose pour lui… c’est… »

« J'm'en doute bien… » Déclara à mi-voix son amie qui semblait désemparée devant les propos de Maïlis.

« Mon affection pour lui, mon amour… Il n'est pas comme le feuillage dans la forêt… il ne changera pas avec le temps qui passe… Non… mon amour pour… pour… » Elle ne parvint pas à dire son prénom « pour lui… » elle avala difficilement sa salive « …est tel la roche qui fonde les bâtisses de ce château. Il est source de peu de joie en apparence mais il est essentiel… »

Sélune renifla et retint ses larmes.

« Oh… » Gémit-elle « Maïlis… mais tu ne peux pas te rendre malade comme ça pour un mec qui te repousse… Enfin… qui ne voit même pas que tu t’intéresses à lui… La seule chose qui doit l'intéresser, ce sont les minettes de sa maison et les filles à fortes poitrines… On ne peut pas se contenter de bâtisses grises et froides pour être heureuse... C'est absurde ! »

Maïlis eut une grimace de dégoût puis un sanglot. Que penseraient ses parents de la voir dans un tel état ? Que penseraient ses amis de Serpentard en la découvrant ainsi, à pleurer pour un être qu'ils trouvaient indigne ? Que penserait-il lui…. S'il voyait à quel point elle était sincère dans ses sentiments ?

« Mais Sélune… » Gémit-elle « Il n’est pas comme ça… non… Il ne s’intéresse pas aux filles frivoles… Il ne s’intéresse à personne même… Et puis, je n'y peux rien… Je suis une part de lui, je suis Ezekiel… Je ressens sa souffrance... J'aimerai tellement en connaître les fondements pour en porter un peu à sa place… et j’aimerai tellement lui faire comprendre que je peux le soutenir, l’aider… »

Sélune fit un signe de négation de la tête.

« Il est froid, il est agressif… Il change d’humeur comme il chance de chemise ! Tu ne devrais pas rester à ses côtés… Tu as très bien compris cet été qu’il avait un potentiel de dangerosité ! Il n’a rien fait pour te le cacher en plus ! »

Elle reprit son souffle.

« Quand bien même se serait sa manière de te montrer son affection et de te protéger… Tu n'obtiendras peut-être rien d'autre de lui… Pourquoi vouloir porter le fardeau d'un mec que tu connais à peine… pourquoi ne pas vivre une première idylle tranquille ?! Franchement Maïlis… Tu crois que c’est ça aimer quelqu’un ? C’est vouloir s’enterrer avec ses soucis ? Souffrir à sa place ? T’as rien compris je crois… Arrête de vouloir grandir ! Tu n’as que 14 ans ! Quatorze, Maïlis ! C’est tout ! Redescend sur terre, je t’en pris ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 30 Déc - 14:37

Maïlis se redressa et essuya ses larmes avec la paume de sa main.

« Alors, si je te suis… A ta manière, tu penses comme Justine ? Sauf que toi, ce n’est pas une question de maison… Mais une question d’âge et de priorité ? Je devrai abdiquer… je devrai le laisser seul… je devrai ne faire fi de sa souffrance… de mon affection pour lui ? »

Sélune ne répondit pas.

« Je ne peux pas… »


Soupirant fortement, Sélune lui dit alors.

« Souviens-toi de ce que nos parents nous ont racontés… »

« Peu importe… leur passé… c'est leur passé… mon avenir… c'est mon avenir…. »

« Ton avenir est à peine tracé… pourquoi t'infliger tant de tortures alors que tu as la vie devant toi ? T’aimes bien de compliquer la tâche ? C’est ça ? J’suis certaine qu’il y a plein d’autres garçons dans ta maison ou chez tes vaillants Poufsouffle qui s’intéressent à toi et qui pourraient sortir avec toi, t’emmener boire un verre ou t'accompagner à un bal, sans se monter martèle en tête avec un combat intérieur totalement insensé ! »

Maïlis regarda Sélune avec inquiétude.

« Tu ne me soutiendras pas ? »

« Mais bien sure que si Maïlis !!! Tu es mon amie… mais j'ai si mal de te voir si malheureuse. Je me demande juste pourquoi tu ne reportes pas plutôt sur Anthony Bradford… Il est Serpentard, il est certes plus âgé que toi mais tellement attentionné depuis qu’il t’a brisé tous les os au Quidditch… Tu vois, lui, il t’a fait mal mais s’intéresse à toi ! Et surtout, il ne souhaite pas recommencer à te faire mal ! »

Maïlis lui lança un regard torve et Sélune ajouta.

« Je n'ai rien dit… j'avoue que ce que tu ressens me dépasse… mais je serai là… pour t'écouter et te seconder. »

« Merci… » Répondit la jeune fille qui se laissa glisser sur les dalles froides de la salle des trophées.

Sélune garda le silence quelques minutes et tenta un autre sujet pour soulager son amie.

« Et… le Quidditch ? »

Maïlis releva la tête.

« Ca va… »

« Le dernier entraînement était bien ? Tu as attrapé le Vif d'Or ? »

« Hum… comme d'habitude… »

Sélune chercha comment sortir son amie de sa torpeur.

« Oh ! Et… tu as vu que Arthur Marteens allait faire parti de la délégation de Quidditch anglaise cette année ? »

Maïlis hocha la tête puis réalisant qu'elle était une piètre amie, elle se redressa un peu et sourit à Sélune.

« Oui… il parait même qu'il jouera pour la coupe du monde… »

Sélune sourit à son tour puis elle tourna vivement la tête.

« Oh merde… la dragonne... »

« Alexia ? »

Sélune regarda Maïlis avec un regard éloquent.

« Qui d'autre.... »

Maïlis gloussa.

« Elle va me tuer si elle me voit là… »


« Tu lui passeras le bonjour de ma part… »

« Amusant… bon je file… bisous ma douce ! Et… reste forte… reste toi-même…»

Et elle disparut des flammes. Maïlis retira son visage et se laissa tomber mollement sur le sol. Sa chemise de nuit était légèrement remontée, ses cuisses touchaient les dalles glacées mais elle ne bougea pas. Son regard se perdit au loin et elle resta ainsi une bonne demi-heure.

« Et si Sélune avait raison... » Soupira-t-elle.

Elle avait froid, son corps était gelé, il fallait maintenant qu'elle retourne dans les cachots sans se faire repérer. Elle se redressa et se leva puis elle remonta l'escalier qui menait à la Grande Salle et traversa la pièce à pas vifs.

Elle ouvrit la porte, glissa sa tête dans l'entrebâillement et regarda à droite puis à gauche. Elle se coula entre les battant de la porte, la referma et se mit à courir vers l'armure de Wilburn Le Malheureux mais là, elle se figea sur place. Elle entendait du bruit… des pas feutrés vers sa droite... Des pas forts et un grommellement sur sa gauche. Sans en douté, le concierge approchait mais qui arrivait par sa droite ? Qui était-ce ?


Dernière édition par Maïlis Hargreaves le Mar 30 Déc - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 30 Déc - 17:47

~ Et oui toutes les journées étaient pareils pour tous les élèves et même James Potter ne faisait pas exception à la règle même s’il devait avouer que lors de ses pauses contrairement à ses camarades il préférait, et de loin s’adonner à quelques expériences interdites, quelques jeux amusants, quelques essais des nouveautés de ses oncles. En bref il profitait pleinement de sa vie à Poudlard. Ennuyer son petit frère, trouver d’autres coups tordus avec Ethan… oui de bons moments. Mais bien sur il y avait les cours… et les professeurs qu’il devait toujours saluer de la part de ses parents lorsqu’il avait reçu une lettre @_@ Sa mère le prenait pour un hibou postal et il avait beau lui rappeler qu’il n’était pas là pour ça il n’allait pas non plus se prendre la tête avec de pareil détails. Et puis il ne fallait JAMAIS contrarier sa mère… ça il avait apprit à le comprendre et son père le savait bien lui aussi. Mais bon l’important n’était pas là. Après le repas il c’était dirigé vers sa salle commune et après une partie d’échec avec son frère, ou il l’avait tout simplement explosé il avait fait semblant de se diriger vers son lit, mais il prit tout simplement la cape de son père qu’il passa rapidement avant de se diriger vers la sortie.

La grosse Dame ne retint pas son commentaire, comme à chaque fois qu’il sortait ainsi.
~

Potter est encore de sortie, les bêtises c’est une affaire de famille !

Oui mais cela ne semble pas vous défrisez alors mieux vaut vous taire et ne faire QUE votre travail !


Insolent !

Vieille croûte !


~ Non mais c’est vrai quoi son père lui avait parlé d’elle avant même qu’il n’arrive à Poudlard et il avait découvert par lui-même son « talent » de chanteuse… oui atroce tout simplement mais ce soir James n’avait pas le temps de discuter avec elle. Il avait une invitation à prendre le thé à honoré. Le jeune Gryffondor adorait aller voir Hagrid dans sa cabane la nuit et il ne se faisait jamais prié pour y aller. Ils prirent le thé tous les deux et parlèrent un long moment jusqu’à ce qu’Hagrid décide qu’il était bien tard pour le jeune homme même si celui-ci n’était vraiment pas de cet avis. Ne souhaitant néanmoins, pas attiré d’ennuie au demi géant il se dirigea vers le château. Avant de rentré il sortit la carte du maraudeur et sa baguette qu’il pointa sur le morceau de papier. ~

Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.

~ A ça toujours… Il regarda ensuite la carte et fut surpris de voir le ptit grain e Maïs près de la grande salle… et ohoh ça allait chauffer pour elle il y avait le concierge ET un professeur. James enfila sa cape et il pénétra dans le château rapidement se dirigeant droit vers Maïlis. Arrivé près d’elle il la mit rapidement sous la cape et lui fit signe de se taire !!!! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 30 Déc - 22:13

Maïlis resserra un peu plus sa cape verte autour d’elle. Elle tremblait. Non par crainte d’être prise (quoique…) mais parce que ces longues minutes assises sur le sol l’avaient totalement frigorifié. Que diraient le concierge, et le professeur qui l’accompagnait (à moins que ce ne soit un préfet ?), s’ils tombaient sur elle ? S’ils la voyaient en chemise de nuit et en chaussons, cachée derrière une armure, près de la Grande Salle. A coup sûr, elle finirait dans la maison de son directeur de maison ou pire… Chez la directrice !

Elle soupira et se tapit encore plus derrière Wilburn Le Malheureux. Elle n’arrivait pas à distinguer à qui appartenait la seconde voix mais une chose était certaine, les deux protagonistes n’étaient pas de bonnes humeurs… Sûrement une nouvelle farce des Gryffondor à l’encontre du professeur Binns.

La lumière de la lampe à huile commençait à percer l’obscurité et le cœur de Maïlis s’accéléra soudainement. Elle était cuite… C’est alors, qu’elle sentit quelque chose se glisser derrière elle. Elle sursauta en étouffant une exclamation et tourna vivement la tête. Mais rien ! Il n’y avait rien ! Elle fit un pas en arrière, manquant d’heurter l’armure et se retrouva alors nez à nez avec Potter ! James Potter !

Elle allait hurler de peur lorsque celui-ci lui plaqua une main sur la bouche et lui fit signe de manière plus insistante de se taire. Elle ne bougea plus, figée d’horreur d’entendre derrière elle le concierge et le professeur Malhoner. Elle voyait la lumière braquée sur eux et son cœur se figea sur place.

« Vous avez entendu ? »

« Hum ? Quoi donc ? »

La lumière passa et repassa. Les jambes de Maïlis manquèrent de s’échapper sous elle et de la faire tomber.

« Non… Rien… »

« Poursuivons ! Nous allons bien finir par retrouver ce petit voleur ».

Les pas et les voix s’éloignèrent. Maïlis ne bougeait plus. Elle était tétanisée. Pourquoi ne les avaient-ils pas vu ? Comment ? C'est là, qu'elle se rendit compte que sur son visage et ses mains, mais aussi contre ses mollets et ses chevilles nus, une chose étrange la recouvrait. Elle sentait une substance bizarrement fluide, légère, comme de l’eau qu’on aurait transformée en étoffe, la frôler. Elle fixait James sans ciller, le souffle court et les mains tremblantes, ne comprenant pas ce qui se passait.


Dernière édition par Maïlis Hargreaves le Mer 31 Déc - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 30 Déc - 23:59

~ James avait l’habitude de se caché des profs, du concierge et même des préfets, il n’était aussi pas rare qu’il mette en place quelques blagues pour prendre au piège les préfets qui avaient eux la chance de pouvoir se baladé la nuit sans être inquiété. Avouez que ce n’était pas juste !! Enfin bref de toute façon il doutait devenir préfet un jour et il doutait encore plus que cela l’assagirai. Maintenant il protégeait la petite serpentard sous sa cape d’invisibilité et il l’empêchait de crier de peur. Mouhahahaha la pauvre petite il la sentait presque défaillir, vous parlez d’un effet qu’il lui faisait !

Il ôta sa main de la bouche de la demoiselle uniquement lorsqu’il n’entendit plus les bruits de pas. Il regarda alors de nouveau sa carte et offrit un large sourire à la demoiselle. Il se demandait si, ainsi près de lui ressentait elle un amour volage ? Une amourette de gamine ? Non parce qu’il était clair qu’il avait plus du bel étalon que du feuillage de la forêt XD Trève de plaisanterie, il n’y avait plus personne dans les parages aussi pouvait il lui parlé ce qu’il fit d’ailleurs.
~

Je viens de te sauvé la mise !

~ Ça c’était une certitude ! Parce que sans son aide elle se serait fait prendre et aurait fait perdre des points à sa maison O_O merde… pourquoi pensait il après agir T_T mais quel crétin il venait de sauvé la mise aux Serpentards !!!!! Fallait vraiment pas être doué pour agir de cette façon >_< mais bon maintenant que c’était fait il n’allait pas en resté là tout de même. ~

Que fais tu ici à cette heure là ? et…

~ Il baissa un peu les yeux sur ce qu’elle portait et il esquissa un sourire des plus amusés ~

… dans cette tenue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mer 31 Déc - 15:14

Lorsque James retira sa main de sa bouche, Maïlis prit une longue bouffée d’air, tentant de calmer sa respiration erratique. Sans bouger, sans ciller, elle l’observa et remarqua une carte qu’il consultait avec intensité. Puis, il se redressa et lui sourit, elle en était interloquée et écarquilla ses yeux azurs de surprise.

« Me… Sauv... » Balbutia-t-elle alors qu’il venait de lui lancer qu’il l’avait sauver.

Elle déglutit avec difficulté et cligna enfin des yeux. Elle était interdite et ne savait quoi dire ou quoi faire. Puis, James lui lança une salve de questions.

« Je… » Balbutia-t-elle à nouveau.

Elle n’allait tout de même pas lui dire ce qu’elle était venue faire. Pas à lui ! Pas à James Sirius Potter ! Et alors qu’elle tentait de reprendre le dessus pour formuler une réponse complète et cesser de bégayer comme un sotte, il lui fit remarquer que sa tenue n’avait rien de très… conventionnelle. Maïlis s’empourpra, attrapa de ses mains tremblantes sa cape et la resserra vivement contre elle pour se cacher. Elle fit alors un pas en arrière, heurta l’armure de Wilburn Le Malheureux qui teinta et vacilla dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mer 31 Déc - 18:07

~ James Haussa un sourcil puis l’autre… si si c’est faisable essayez c’est même plutôt marrant à faire mais euh passons, là ça montrait bien la surprise à ses … ouais on allait appeler ça « parole », elle avait raison la ptite serpy d’écrire de longs devoirs parce que elle n’avait aucune chance dans le théâtre. Non parce que là il fallait avouer qu’elle tenait plus de la carpe majestueuse que de la comédienne née. Bref, une fois encore il allait lui venir en aide, il était décidément trop bon. ~

Je te fais un de ses effets ! T’es d’une éloquence prodigieuse !

~ Ben oui avant de l’aider il avait tout de même le droit de se moqué un peu non ? ben tant pis c’était déjà fait ! ~

Aller je finis tes phrases, Oui je t’ai sauvé la mise, tu allais te faire prendre comme une bleu par le concierge et le prof !

~ Heu fallait vraiment qu’il fasse tout ? Allons-y alors. ~

Tu… tu m’aimes ?

~ Dit il avant de rire. Il la vit resserrer sa cape sur elle, rien d’étonnant en plein hiver. ~

Pas étonnant que tu te cailles !

~ Alors qu’il allait de nouveau pointa sa baguette sur la carte pour en faire disparaitre l’inscription il la vit reculé et >_< Il leva la main mais par chance l’armure ne tomba pas et il attira de nouveau la demoiselle près de lui. ~

T’es un vrai danger public toi !


~ Il plongea la carte dans la poche de son pantalon et il ôta la cape d’invisibilité, avant d’enlever la sienne et de la passé à Maïlis. Non non il ne lui avait pas mise sur les épaules il la lui tendait tout simplement. ~

Prends là… peut être qu'une fois réchauffée tu pourras formuler une phrase complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mer 31 Déc - 19:18

Au fur et à mesure que James Potter se moquait d’elle, Maïlis serrait de plus en plus fort sa cape, jusqu’à ce que les jointures de ses mains deviennent plus blanches qu’à l’ordinaire. Elle se maudissait intérieurement d’avoir ainsi perdu ses moyens devant le garçon le plus insolant de l’école.

Elle heurta donc l’armure pendant que monsieur poursuivait ses sarcasmes. Le bruit lui fit baisser la tête et plisser les yeux alors qu’une main lui saisissait le poignet pour l’attirer vers l’avant. Elle laissa échapper une nouvelle exclamation de surprise avant de retirer son bras de l’étreinte forcée d’un geste nerveux. Elle jeta au petit vantard un regard furibond, tout en pinçant ses lèvres pâles. Elle inspira fortement par le nez et lâcha soudainement.

« Ô ! Merci monsieur Potter ! »

Ses yeux se posèrent sur la cape qu’il lui tendit. Elle l’ignora et haussa les épaules d’un air dédaigneux. Elle lui lança un second regard torve alors que son échine soit parcourue de frissons glacés.

« Effectivement, j’étais en mauvaise posture… mais… »


Elle regarda la poche du pantalon de James ainsi que la cape étrange qu’il tenait dans la main.

« … Mais, je ne dispose pas d’une multitude de subterfuges pour ne pas me faire prendre moi ! »

Elle inspira profondément et ferma un court instant les yeux, avant de reprendre.

« Alors merci de ton aide… Mais tu peux garder tes railleries et encore plus tes sous-entendus douteux ! Hum !? »

Elle était si furibonde que ses yeux bleus auraient pu lancer des éclairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Jeu 1 Jan - 17:25

~ Ah ben voilà elle finissait par sortir de sa léthargie, James était assez doué pour ça et en plus il le faisait toujours de bon cœur ! Enfin bon, le petit grain de maïs ne semblait pas encore habitué à ses paroles… ça faisait pourtant quelques années qu’il était là tous les deux et puis ils étaient toujours en cours ensemble alors ce n’était pas comme si elle ignorait qui était James ! (personne n’ignorait qui était James Sirius Potter)

Il la laissa reprendre son petit poing rageur et son sourire ne se fit que plus large au fur et à mesure de ses paroles.
~

Mais de rien Miss Har… heu… Graves ? Grain de Maïs !

~ Rooo pourtant il le connaissait son nom de famille un truc comme Air… Har… non Air grave ? Un truc dans ce gout là en tout cas ! Quelque soit son nom elle ressemblait drôlement à un Dragon là tout de suite maintenant alors qu’elle expirait peu gracieusement par les narines… si de la fumée en sortait ça aurait pu être encore plus marrant !

Il reprit donc sa cape qu’il posa sur celle qu’il avait… hum… « Emprunté » à son père histoire de la camouflé un peu.
~

Si tu préfères attraper la mort libre à toi ! Mais c’est de la fierté mal placé !

~ Personne ne pouvait dire l’inverse vu les circonstances. ~

Et oui que veux tu on a pas tous la chance d’être un Potter !

~ Parce que cette cape et cette carte ça se transmettait de génération en génération ! ~

Rooo t’as pas d’humour ! Tu pourrais être sympa quand même je t’ai évité des heures de retenues ! Allé boude pas et fait un bisou à ton sauveur !


~ Non là s’en était trop James se mit à rire, hilare de ses propres bêtises et du regard de la demoiselle qui devrait vraiment retirer le balais qu’elle avait dans le… enfin vous voyez. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Ven 2 Jan - 0:40

« Hargreaves ! » Lança-t-elle furieusement alors qu’il écorchait son nom de famille.

Il était culotté ce Potter de faire semblant de ne pas connaître son nom de famille… Cela faisait maintenant 4 ans qu’ils étaient en cours ensemble. Est-ce qu’elle l’appelait Potier ou Portier ou Postier elle ? Non !

Alors qu’il reprenait sa cape, Maïlis se frictionna les mains avant de resserrer à nouveau sa cape contre elle. Il n’était pas encore arrivé le jour où elle enfilerait une cape de Bouffon d’Or… Une cape de Pouffsouffle pourquoi pas, de Serdaigle à la rigueur mais de Gryffondor ! Certainement pas ! Surtout si cette dernière provient de monsieur Potter ! Monsieur James Sirius Potter ! La mascotte des professeurs , l'idole des fifilles de sa maison et la terreur des élèves plus faibles ! Ce gars était si insolent, si hautain, si présomptueux, si…

Maïlis fut interrompu dans ses réflexions par la dernière phrase du jeune Gryffondor. Elle écarquilla les yeux et prit un air outré. Elle lui lança un nouveau regard sombre et plissa les yeux tel un félin près à bondir sur sa proie.

« T’as de l’espoir… J’veux bien te remercier pour ton immense gratitude mais t’embrasser… »

Elle fit mine de vomir.

« J’ne fais pas partie de ton groupe de fans Potter ! Regarde moi ?! J'ai une tête à glousser lorsque tu passes ? Je te fais savoir que moi aussi j’suis attrapeuse, moi aussi, je fais joujou avec le Vif d’Or ! Alors les petits avortons dans ton genre ,qui se pensent irrésistibles parce qu’ils sont un peu doués… J’t’avouerai qu’il ne m’attire même pas ! » Dit-elle avant de redresser la tête avec fierté.

« Tu serais le dernier mec au château, même le dernier mec sur terre, que je ne t’embrasserai pas ! J’préférerai m’étouffer que de te déposer ne serait-ce qu’un baiser sur la joue ! »

Elle croisa es bras sur sa poitrine. Et en plus, il osait rire. Il se foutait de sa gueule. Mais quel toupet ! Quel culot ! Sans était trop cette fois, il avait dépassé les bornes. Il était encore pire qu’en cours de potions ! Elle fit donc un pas en avant pour se décoincer de l’armure et passa à côté du jeune homme pour se sortir de son trou de souris.

« Bonsoir James ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Ven 2 Jan - 1:26

Voilà ! C’est ce que j’allais dire !

~ Ben quoi ça arrivait à tout le monde d’oublier un nom de famille… >_< surtout qu’il n’était pas facile quoi !! Quand à oublier son nom à LUI c’était tout simplement impossible, tout le monde connaissait son père. Potter était un nom de famille qu’on avait lu et entendu partout… Il aurait fallu être sourd aveugle et muet ou avoir passé 50 ans dans un trou de souris pour tout ignoré du survivant, de l’élu.

La jeune fille était visiblement de plus en plus agacée et cela faisait sourire de plus en plus James, certes ce n’était pas bien mais il n’arrivait pas à se retenir, il l’aimait bien en plus le ptit grain de Maïs mais il trouvait qu’elle s’emportait pour pas grand-chose. Si elle se prenait la tête à 14 ans qu’est ce que ce serait dans 10 ans… enfin ça ne faisait qu’effleuré les pensées du jeune homme et avouez que cette simple pensée n’aidait pas à rester sérieux. Surtout lorsqu’il l’entendit parler et qu’il ne pu retenir les commentaires suivants.
~

L’espoir fait vivre !

~ Toujours ~

T’as pas une tête à gloussé tout court !

~ Ni les plumes d’ailleurs XDDDD Oui James était observateur sa camarade n’avait rien d’une poule ~

Je te remercie de dire que je suis doué.

~ Et elle avait raison en plus ! Ben oui James était doué à son poste ~

Mais je suis poursuiveur moi pas attrapeur.

~ La demoiselle était tellement énervée qu’elle le prenait pour son père ? XD Non non James n’avait jamais été attrapeur, il était, tout comme son grand père avant lui un poursuiveur de renom ! Oui oui c’était plus class de faire mumuse avec un vif d’or devant les filles et cela lui arrivait de le faire mais c’est bien avec un souafle qu’il s’en sortait le mieux ! ~

Ben non t’étouffe pas ça serai dommage !

~ Il la laissa passé avec un grand geste théâtral. ~

Bonsoir Maïlis.

~ Il attendit qu’elle se soit éloignée un peu pour passé sa cape d’invisibilité et de la suivre avec un grand silence… il se pressa un peu et la doubla il se stoppa en face d’elle, la fit passé sous la cape d’un geste rapide et il l’embrassa…. SUR LA BOUCHE ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Ven 2 Jan - 3:12

« Oui ! Oh ! Bref ! » S’exclama-t-elle énervée en faisant un grand signe de main alors qu’elle s’éloignait.

« Attrapeur… Poursuiveur… Il est tard ! C’est du pareil au même ! » Ronchonna-t-elle.

Elle avança d’un pas décidé, ruminant pour elle-même.

« Quel crétin ! Bien évidemment que je pensais à Attrapeur… J’suis attrapeuse ! Pas poursuiveuse ! Je fais joujou avec le Vif d’Or ! Pas avec le Souafle ! C’est bien ce que j’ai dis non ? Grrrrr… Il m’énerve ! Il m’énerve ! »


Elle poursuivit son chemin, sans même se retourner, faisant claquer ses chaussons sur le sol dur et froid du hall d’entrée puis du couloir. Et, au moment où elle allait rejoindre l’escalier descendant vers les cachots et à la salle commune de Serpentard, un courant d’air la fit frissonner et quelques secondes plus tard, elle ressentait une fois de plus cette sensation étrange. Celle du tissu ayant le touché de l’eau. Elle reteint une exclamation, entre la surprise et la colère.

« James » Marmonna-t-elle entre ses dents avant de voir apparaître le dit jeune homme.

Puis, contre toute attente, celui-ci se pencha vers elle et… l’embrassa ! Maïlis se figea sur place. Estomaquée. Ses yeux s’écarquillèrent alors que James se trouvait si près d'elle que ses cheveux fous vinrent lui chatouiller le visage. Elle sentait son parfum, l’odeur de naphtaline de sa cape, son souffle et… SES LÈVRES !

Son cœur s’emballa, ses mains se mirent à trembler, son estomac se contracta avec violence. Une bouffée de chaleur l’envahi alors que paradoxalement, elle tremblait de froid (d’effrois) ! Elle tendit alors ses mains devant elle, repoussa James avec force et s’aida de cette impulsion pour reculer.

Elle tituba et tomba sur les fesses à terre. L’une de ses mains heurta le sol et l’autre se plaqua sur sa bouche. Maïlis afficha une mine horrifiée qui céda vite place à un visage triste… humilié.

« Comment as-tu osé… » Dit-elle la voix chargée de trémolos.

« COMMENT AS-TU OSÉ ?! »
Hurla-t-elle ensuite.

Les larmes montèrent aux yeux de la jeune Serpentard. Elle se releva maladroitement et fonça sur James. Elle le poussa sur le côté avec rage afin d’atteindre les escaliers qui la ramèneraient dans sa salle commune.

« Je te déteste ! JE TE HAIS ! » Cria-t-elle.

« Tu n’avais pas le droit ! Tu me le paieras James ! » Ajouta-t-elle en tentant de fuir l’affront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Ven 2 Jan - 4:11

Tu as raison c’est pareil ! Et le gardien est un batteur !

~ XD non mais à d’autres lui il aurait sorti une pareil bêtise qu’elle l’aurait rembarré direct ! Mais bon il n’ajouta rien d’autre la laissant ruminé toute seule, après tout c’est vrai qu’il était tard et elle devait être fatiguée d’enfreindre ainsi le règlement ! Et puis en plus elle était super discrète avec ses chaussons… elle allait se faire piqué elle ce soir c’était une évidence !

Bien sur elle mit fin au baiser, il s’y attendait plutôt deux fois qu’une mais le jeune Gryffondor avait toujours un sourire aux lèvres. Là voilà au sol o_O pourtant il n’avait rien fait pour ! Avait-elle du mal à tenir sur ses jambes ? Étais ce l’effet de ce baiser ? WOUAAAA ben il était doué ! Et voilà qu’elle hurlait maintenant.. raaahhh les femmes, muette ça serait tout de même le pied !
~

Ben j’ai juste suivi mon instinct ! T’es une jolie fille et…

~ Mais elle se releva et lui fonça dedans. Retrouvant son large sourire amusé il la suivit mais un pas derrière elle, on ne savait jamais ! Tout aussi théâtralement que lorsqu’il l’avait laissa passé il lui dit ~

De la haine à l’amour il n’y a qu’un pas !

~ Romantique n’est ce pas ? Mais ou avait pu lire ou entendre ça… ah oui son père l’avait dit un jour à sa mère… il c’était disputé, il ne savait plus bien à propos de quoi, et Harry avait dit ça ce qui avait fait rire Ginny et avait fait cessé la dispute mais une petite voix intérieur lui disait que ce ne serait pas le cas pour lui… allez savoir pourquoi LOL ~

Si je n’ai pas le droit je prends le gauche ! J’aime enfreindre les règles !

~ Sa simple présence en ces lieux en était la preuve flagrante. ~

J’ai hâte de voir ça Maïlis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Ven 2 Jan - 15:56

Maïlis s’arrêta abruptement lorsque James lui lança sa petite réplique sur l’amour et la haine. Elle pivota en prenant garde de préserver ses distances. Plus jamais, ah non ça, plus jamais, il ne poserait la main sur elle ou pire ses lèvres !

« Ce n’est pas un pas qui existe entre l’amour et la haine… C’est une marche… Et entre toi et moi se dresse désormais l’infranchissable mur de Jericho ! Tente de le traverser et je t’exécute sur le champ ! » Lui lança-t-elle d’un ton acerbe.

Quel genre de garçon était-il pour suivre son instinct ? Tenait-il plus de l’animal que de l’être humain ?! Impossible… C’est sa bêtise qui le guidait et elle était de taille ! Il pensait que tout lui était certainement dut car son père était le Saint Sauveur de notre monde ? Foutaise ! Baliverne !

« Va au diable ! »
Jura-t-elle en reprenant son chemin, ne prêtant même pas attention aux compliments.

D’ailleurs… Etait-ce réellement des compliments ? Venant de lui, cela aurait été étonnant. C’était sûrement des sarcasmes… Des sarcasmes… Oh non… Maïlis s’arrêta de nouveau. Et s’il racontait cela à ses amis… à l’école… Elle plaqua ses deux mains sur sa bouche pour étouffer un cri d’horreur. Que diraient ses camarades de maison ? Justine ? Pire… Que penserait Ezekiel ? Les larmes revinrent saturer ses yeux. L’une d’elle s’échappa et glissa sur sa joue.

Alors que monsieur fanfaronnait, fier de l’humiliation qu’il venait de lui infliger, Maïlis reprit le chemin de sa salle commune sans se retourner. Il aimait enfreindre les règles mais là… Là… Il avait transgressé plus d’une règle ! Qu’il glousse tant qu’il le voulait… Sa victoire ne serait pas éternelle ! Il pouvait bien attendre avec impatience… Le courroux de Maïlis serait certainement terrible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Potter

avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 03/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 14 ans (17 Avril)
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mar 27 Jan - 18:33

~ Mais il n’était pas dit que James Sirius Potter ne ferait pas tout pour qu’au contraire cela arrive une nouvelle fois encore même s’il devait pour cela tenter le diable et c’est d’ailleurs ce qu’il fit en se rapprochant encore de Maïlis ! ~

Une marche ! C’est encore mieux nous la gravirons ensemble !

~ Allez quoi… lui-même se retenait de rire à ses bêtises mais la demoiselle pouvait tout de même avouer qu’il était d’un romantisme fou, que James avait tout d’un Don Juan non ? Il laissa un blanc lorsqu’elle parla du mur de Jericho et c’est avec un regard pétillant de malice et un large sourire qu’il lui répondit. ~

Je n’aurai pas à le franchir n’oublie pas ma belle que les murs de Jericho se sont miraculeusement effondrés… !


~ Et d’ailleurs celui que venait de s’effrité mais si mais si regardez là haut !!! Et tant que vous regardez la bas James lui en profita pour faire quelques pas en direction de la jeune Serpentard… proche très proche d’elle mouhahahahahaha Jouez avec le feu il n’y a rien de plus grisant ! ~

M’y accompagneras-tu ?

~ Ben quoi… depuis le temps qu’on l’envoyait au diable ça devait être sympa là-bas mais pas tout seul non là ce ne serait vraiment plus marrant. En ce qui concernait les compliments ils étaient sincères car si James en faisant souvent trop il n’en restait pas moins un jeune homme franc. Le jeune homme ne pensait pas avoir fait tant de « dégâts » en l’embrassant de la sorte mais en tout cas il la suivait tranquillement… à quelques pas derrière elle, il surveillait ses arrières et ohhh jolie point de vue héhé, elle n’avait pas encore de top forme devant mais derrière c’était plutôt pas mal déjà… ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   Mer 28 Jan - 22:10

A chacune de ses phrases, James renchérissait encore et encore. Maïlis prenait sur elle mais ne supportait pas les railleries du jeune homme. La tension qui émanait de leur échange caustique commençait à lui donner le tournis et elle serrait les poings si forts pour se calmer, que ses ongles s'enfoncèrent dans la paume de sa main.

Elle sentit à nouveau qu'il lui collait aux basques et elle accéléra le pas. Puis, lorsqu’il émit l’hypothèse qu’elle pourrait l’accompagner au diable, elle s'arrêta de nouveau brusquement. James, qui était juste à quelques pas derrière elle, la bouscula. Elle eut un mouvement d'agacement et s'éloigna de lui tout en le fixant avec férocité. Une véritable tempête s’abattait dans ses yeux océans.

« Où ça ? » Lâcha-t-elle furieusement. « En enfer ? »

Elle pinça les lèvres et déglutit difficilement.

« Certainement pas ! » Hurla-t-elle.

Sa voix résonna dans le couloir et alerta sûrement le professeur et le concierge qui étaient passés par là quelques minutes auparavant car un bruit se fit entendre à l'étage supérieur.

« Tu veux toujours avoir le dernier mot hein ? »
Poursuivit-elle avec autant d'énervement. « Tu ne veux jamais lâcher la partie ? Le grand James Potter à l'ego démesuré doit toujours avoir raison ?! »

Elle bloquait toujours ses poings fortement et ses bras se mirent à trembler. L'irritation grandissante et le surplus d'émotion qu'elle ressentait depuis sa conversation avec Sélune commençaient à déborder.

« Et bien soit ! Aie le dernier mot, James Potter ! Continue de te foutre de moi ! Amuses-toi avec ta rhétorique puéril ! Mais pour l'amour de Merlin… Fiche moi la paix ! »

Le dernier mot se répercuta sur le mur d'une manière dramatique. Comme un coup qu'on assène à sa victime pour l'achever. Toutefois, ce n'était pas James qu'elle venait d'achevé mais elle… Elle n'en pouvait plus. Elle allait exploser et cette idée lui fichait la trouille…

Maïlis pinça les lèvres et fronça les sourcils, au-dessus d'elle, des pas se firent entendre. Ils se dirigeaient vers l'escalier. Elle détourna le regard de son interlocuteur et fixa les marches qui se dessinaient dans la pénombre. Incapable de penser à ce qu'elle devait faire maintenant, elle resta figée comme une poupée de cire au beau milieu du corridor. La respiration forte et saccadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rythme de la vie [James Potter]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rythme de la vie [James Potter]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de James-Potter
» Présentation de Charles James potter
» Présentation de Harry James Potter.
» James Potter # On est riche que de ses amis
» James Potter - Une oeuvre inspirée de J.K Rowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Le Château :: Couloirs & Escaliers-
Sauter vers: