AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Dim 7 Déc - 20:06

La nounou était arrivée à l'heure habituelle pour garder Went et lui apprendre quelques nouvelles bases de la magie. June était donc partie de la maison, bien qu'elle ne se rende pas au travail avant plusieurs heures. Elle s'était ainsi rendue sur le Chemin de Traverse. Elle tomba sur une petite librairie qui ne se remarquait pas à cause des autres grandes librairies. Mais June y entra et, après avoir farfouillé, elle trouva un livre qui lui sembla intéressant. Elle l'acheta et ressortit. Une odeur de café l'attira et elle ne put résister à l'appel de la caféine. June se sentit sereine, chose qu'elle ne ressentait pas souvent. Elle trouva un banc sur lequel personne n'était assis et elle y prit donc place. Elle but une gorgée de son café et ouvrit le livre.

Elle se plongea dans l'histoire, comme lorsqu'elle était à Poudlard et qu'elle pouvait lire pendant des heures sans voir le temps passer. Elle buvait régulièrement une petite gorgée de café, sans prêter attention aux passants, certes peu nombreux en ce milieu de matinée. June profitait de ce court moment de répit avant d'attaquer une dure journée, où elle devrait cotoyer des gens atteints des pires maladies. Elle chercherait la cause de ces maladies et trouverait des antidotes, comme toujours. Elle faisait partie des plus douées, car sa connaissance des Potions était réellement conséquente. Elle était vite devenue Médicomage en Chef et acceptait ses responsabilités. Les gens qui travaillaient avec elle la jugeaient compétente, bien que parfois un peu étrange. June était marquée à vie par son enfance et elle pouvait parfois avoir des réactions bizarres. Mais les gens finissaient par s'y habituer.

La rue n'était pas bondée. Cependant, il fallut bien quelqu'un pour troubler l'instant de quiétude de June. Une personne prit donc place sur le banc où elle se trouvait. Un arquement de sourcil fut la seule réaction de l'ancienne Serdaigle. Elle ne supportait pas les gens sans gêne. D'accord, ce n'était pas comme si c'était uniquement son banc. Mais avant de s'asseoir, on demande la permission! June soupira avant de boire une nouvelle gorgée de son café.


Dernière édition par June Perkins le Mar 2 Juin - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Mer 10 Déc - 2:01

Tom avait besoin d'un bain de foule, ce matin au réveille il avait eu subitement envie de se retrouver au milieu de ses semblables et de les regarder passer. Voici plusieurs jours qu'il se terrait dans sa grande maison et qu'il épluchait les articles et les document qu'il avait récupéré concernant les deux sujet qui le tenait à coeur, l'épidémie de dragoncelle et les crimes qui avaient eux lieu. Ces dernier jours il avait emmagasiné beaucoup d'information et du coup il avait la tête comme une citrouille confite. Un grand bain de foule, rien de telle pour ce changer les idées...

Tout juste levé, il avait but un jus de carotte, il c'était rafraîchir le visage, il avait sauté dans les premier habit qu'il trouvait et il était parti en direction du chemin de traverse. Une des choses pour les quelles Tomas appréciait la magie, c'était pour les déplacements, la téléportation comme diraient les êtres non magique. Il était si simple de ce retrouver là où on le souhaite en un claquement de doigts.

Il arriva sur le chemin de traverse à une heure assez matinal et il en profita pour marcher parmi la horde de sorciers qui se rendaient au travail. Il marcha, écoutant leurs discutions, prêtant l'oreille aux à des détailles intriguant. Les deux thèmes qu'il retrouvait le plus souvent étaient ceux concernant l'épidémie et l'agression de McCluskey. Justement les deux thèmes qui éveillaient l'intérêt de Tom.
Puis il avait aussi flâné sans but et l'esprit vide, profitant pleinement de la journée de repos qu'il s'accordait. Cette idée l'avait beaucoup fait rire ce matin, Tomas ne travaillait plus depuis déjà un bon moment et ses CV étaient restés sans réponses. S'il enquêtait c'était plus pour son plaisir que pour autre chose et grâce à cela une nouvelle idée avait germé en lui...
Et si il ré ouvrait un cabinet de détective ?


Plongé dans ses pensées, il trouva un banc et il prit la place restante, ne faisait nullement attention à la jeune femme déjà présente. Puis le regard perdu dans le vide il essaya de mètres toutes ses réflexions à plat... Ce n'était pas un exercice très simple car Tom avait tendance à partir dans toutes les directions.
-Concentre toi mon vieux... Fais la part des choses... reste lucide. Il faut faire une chose à la fois sinon tu vas tout faire capoter...
Il était tellement attentif à ce qu'il faisait qu'il ne se rendait même pas compte qu'il parlait à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Jeu 11 Déc - 19:42

June commençait à bouillir. Non mais il allait se bouger ou non? Hé bien non ! Il n'avait même pas l'air de l'avoir remarqué. June termina son café et le jeta dans une poubelle. Elle posa enfin son regard sur l'homme qui la perturbait dans sa matinée. C'était un homme surement un peu plus âgé qu'elle, l'air quelque peu négligé. Lorsqu'elle l'entendit se mettre à parler tout seul, June fronça le nez. Etait-il fou? Ce qu'il disait n'avait d'ailleurs aucun sens. Du moins pour elle. Elle fut tentée de lire dans son esprit pour savoir ce qu'il pensait. Un sourire malicieux sur le visage, elle pointa discrètement sa baguette sur lui. Mais au dernier moment, elle se reprit et la rangea. Qu'est-ce qui lui prenait? Elle si sérieuse allait faire un acte qu'elle détestait devoir accomplir. Elle se demandait d'ailleurs parfois à quoi lui servait son don. Bon, c'était parfois utile lorsque des personnes qu'elle soignait ne lui disaient pas toute la vérité. D'ailleurs, June était intraitable avec ses patients et elle lisait presque toujours leurs esprits pour savoir s'ils ne cachaient rien. Ses méthodes étaient peut-être peu orthodoxes, mais elles portaient leurs fruits.

Bref. Cet homme était impoli, et en plus il était fou. June se demanda comment elle faisait pour toujours tomber sur des gens étranges. Elle les attirait ou quoi? Certes, cela mettait un peu de folie dans sa vie, mais niveau "truc dingue", elle avait eu son compte! Avec un père Mangemort, qui n'hésitait pas à la faire enlever pour faire pression sur le gouvernement, on pouvait difficilement faire mieux. Un père comme ça, même mort comme Tommy Perkins l'était, ça vous suit toute votre vie. June en avait d'ailleurs la preuve en ce moment, avec l'énorme problème qui venait de lui tomber dessus. Espérons que l'aide de Mahiré puisse y faire quelque chose... Enfin en tout cas, June avait juste voulu un moment de détente, et la voilà qui tombe sur un homme qui parle tout seul ! Le monde peut parfois être injuste... N'y tenant plus, June plaqua de nouveau son regard bleu glacé sur l'impertinent et l'apostropha.


Pardonnez-moi, mais est-ce que vous avez un problème? Parler seul dans la rue, ça ne montre pas de vous une image très saine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Ven 12 Déc - 13:01

Tomas manqua de sursauter quant il entendit quelqu'un parler juste à coté de lui. Il n'avait vraiment pas fait attention à sa voisine et il fut même surprit de la découvrir assise, là, à ses cotés. Depuis combien de temps était elle à cette place ? Etait elle arrivé après ou avant lui ? L'avait il dérangé en prenant place à ce banc ? Beaucoup de question le prirent d'assaut mais, secouant la tête de gauche à droite, il les balaya toutes.
C'est sur qu'il ne devait pas sembler très seins d'esprit ce matin. Mal habillé, pas coiffé et discutant seul comme quant il était chez lui. Cette idée le fit beaucoup sourire et c'est avec une pointe d'amusement qu'il répondit à sa voisine.

- C'est moi qui suis désolé, je n’avais même pas fait attention que la place était occupée.

Sinon il aurait évité de se laisser aller à des réflexions à haute voix. Bien qu'il ne soit pas totalement sur de pouvoir y arriver.

- Je me suis laissé emporter par mes réflexions et du coup... Et ben voilà quoi... Vous savez sûrement ce que c'est.

Quant Tomas était dans se types de journée il était assez dure à suivre mais cela l'importait peu et comme si de rien était, il continua la discussion. Dommage pour cette demoiselle car si elle voulait un instant de solitude, ce n'était plus la penne d'y penser.

- Mais je manque à mes devoirs... Je ne me suis pas présenté. Tomas, pour vous servir.

Il avait dit cela avec un petit air hautain, c'était l'une des seule chose qu'il avait gardé de son éducation et dont il n'arrivait pas à ce défaire. A chaque fois qu'il ce présentait, il ne pouvait s'empêcher d'avoir cet air et heureusement pour cette jeune demoiselle car aujourd'hui il passait outre le baisse main ou la révérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Lun 15 Déc - 23:46

Ça, pour ne pas paraître sain d'esprit, c'était clair ! June arqua un sourcil, le jaugeant une nouvelle fois du regard. Mal habillé, mal rasé, mal coiffé... Cet homme n'avait rien d'un gentleman ! June se retint de soupirer devant tant d'impolitesse. Il paraissait tellement surpris de découvrir que June était là! Il devait vraiment être mal réveillé... Son air surpris lui donnait un peu une tête d'ahuri, ce qui amusa légèrement June. Elle qui essayait toujours d'avoir une apparence propre (son métier l'exigeait), trouvait cela assez amusant de rencontrer un gugus pareil. Bon, un sentiment d'agacement persistait, c'était sûr. Après tout, il avait été d'une impolitesse sans bornes en s'asseyant ainsi et en ne daignant pas remarquer June.

Néanmoins, il gagna un demi-point dans son estime lorsqu'il répondit que c'était lui qui s'excusait. June hocha la tête, satisfaite qu'il reconnaisse son tord. Elle fronça le nez lorsqu'il ajouta qu'elle devait savoir ce que c'était que de se laisser emporter par ses réflexions. Elle avouait volontiers que lorsqu'elle réfléchissait, en bonne ancienne Serdaigle, elle finissait par s'y perdre. Mais de là à parler à voix haute, sûrement pas! A l'âge qu'il devait avoir, cet homme aurait dû réussir à se contrôler davantage que cela. June haussa les épaules, voulant bien concéder un petit quelque chose pour ne pas complètement vexer cet inconnu.


Il m'arrive de me laisser entraîner par mes pensée. Mais pas jusqu'à m'exprimer à haute voix dans la rue, ajouta-t-elle avec une pointe de moquerie.

June pensait se replonger dans son moment de tranquillité après ce bref intermède, elle détourna donc son regard de l'homme avec qui elle partageait le banc. Mais il ne voyait pas cela de la même façon. Lorsqu'il reprit la parole, June leva les yeux au ciel. En plus, il était bavard. Sacré nom d'une pipe ! June se força à garder son calme et à afficher un air aimable. Elle reposa son regard bleu glacé sur l'homme qui se présentait. Pas entièrement du moins, puisqu'il ne donna que son prénom. Cela contrasta avec son ton hautain, qui ne put que surprendre June. Comment pouvait-il se présenter de cette manière avec un look aussi déplorable? C'était du jamais vu ! June reprit ses esprits et tenta de ne pas rire. Elle n'était pas méchante au point de se moquer de lui ouvertement. Elle lui fit un bref sourire avant de répondre avec une pointe de sarcarsme, comme souvent.


June Perkins. Ne vous avancez pas trop, vous pourriez ne pas être en mesure de réaliser tous les services que je pourrais vous demander...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Sam 3 Jan - 21:04

(Désolé pour le temps d'attente et pour ma réponse pas très développé mais promit je me rattraperais aux prochains... )
La jeune femme lui répondit avec une touchez de sarcasme. Tom connaissait bien cette attitude, elle lui rappelait un peu les manières de quelque un des membres de sa famille. Assez souvent les gens on tendance à porter leurs jugements de façon très rapide et il arrive que quant certaine personne se trouvent supérieur elles ont tendance à dénigrer les autres.
A y regarder de plus près, on voyait très bien que Miss Perkins était une femme très ordonnée et soignée. Pas étonnant qu'elle se sente un peu dérangé par le look étrange et inapproprié de Tomas. A cette pensée, il ne pu s'empêcher de sourire et il en profita pour rebondir sur la dernière remarque de celle ci.
- Enchanté Madame... Il avait toujours cette petite intonation noble et grandiloquente dans la voix mais cette fois ci, on pouvait aussi y percevoir un peu d'amusement.
- Et si j'étais à votre place je ne parierais pas la dessus... Je suis sur qu'avec un peu d'huile de coude et beaucoup d'espoir je pourrais réaliser une très grande partie de vos attentes.
Il fallait toujours faire attention quant on disait à Tom qu'il était incapable de faire telle ou telle chose car son esprit contradictoire l'amenait toujours à relever le défi. De plus, il avait apprit que dans la vie si l'on voulait réellement une chose, il suffisait d'y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Ven 9 Jan - 19:23

June avait tendance à analyser l'apparence des gens et à se faire une idée de leurs personnalités, avant même de leur parler. Mais elle n'était pas superficielle et ne se basait pas là-dessus pour savoir si elle désirait connaître la personne ou non. L'époque Poudlard était terminée, June n'était plus une adolescente. D'ailleurs, à son âge et vu son emploi du temps surchargé, elle ne risquait pas de rencontrer beaucoup de monde. Sauf quand elle s'octroyait une pause et qu'elle rencontrait un homme dépravé et qui semblait complètement dingue. Quand elle sortait, June faisait toujours un effort vestimentaire. Malgré elle, l'opinion des autres comptait et avait toujours compté pour elle. Mais lorsqu'elle était chez elle, sa façon de s'habiller changeait radicalement. Pas de tailleur ou de tenues chic. Elle enfilait un pantalon strench tout simple et un débardeur. Hé oui ! June était bien comme toutes les autres personnes.

Mr O'Reilly lui répondit un "enchanté madame" amusé qui ne la fit pas sourire. Elle aurait pu le rectifier, lui dire qu'elle n'avait jamais été mariée et qu'on pouvait continuer de l'appeler mademoiselle. Néanmoins, même si le père de son fils et elle n'avait jamais officialisé leur union, June se considérait comme une femme mariée. Enfin, veuve à présent... Un éclat de tristesse passa furtivement dans le regard de June, qui préféra faire semblant de fixer son attention sur un passant. Lorsqu'elle se fut reprise, elle reposa son regard éclatant sur Tomas. La jeune femme remarqua qu'elle n'avait pas été polie lorsqu'il s'était présenté. Elle s'en moquait, aussi répondit-elle avec toujours autant de sarcasmes à son "enchanté".


Je ne sais pas si je peux en dire autant.

Tout cela était divertissant. June n'avait plus l'habitude de ce genre d'échanges, comme elle en avait eu parfois à Poudlard. Et Tomas était un joueur facile. Il semblait avoir gardé une âme d'enfant, cela se sentait parfois dans sa façon de parler. June commençait à penser qu'elle avait bien fait de sortir et de s'asseoir sur ce banc. Si O'Reilly pensait pouvoir réaliser n'importe lequel de ses services, June pourrait en profiter. Elle allait devoir la jouer fine, mais si jamais quelque chose venait à lui manquer, elle saurait à qui s'adresser. Levant les yeux au ciel, elle répondit avec une pointe d'ennui dans la voix, qui dénotait avec l'éclat vif de ses yeux.

Ne présumez pas de vos forces, Mr O'Reilly. Avoir de l'espoir, c'est beau à 16 ans, mais maintenant... J'ai bien peur que vous ne soyez déçu si jamais vous deviez échouer. Je m'en voudrais terriblement de vous causer un tel sentiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Sam 10 Jan - 15:12

Ce qu'avait dit Tom semblait avoir perturbé la jeune femme. Pourquoi ? Etait ce le Madame ? Il l'avait vu détourner le regard à se mot; Ou Etait ce autres choses ? Comment le savoir. L'intérêt et la curiosité qui sommeillait en Tomas étaient chatouillés et le détective qui vivait en lui aurait aimé en savoir plus. Heureusement, il savait tout de même ce tenir un peu et puis s'il y allait trop rapidement elle risquait de fuir et du coup il n'aurait jamais le fin mot de l'histoire.
Il la laissa donc tranquille, il fallait que ce soit elle qui entame la conversation, Tom avait comme l'impression qu'elle avait besoin de se sentir supérieur, qu'elle avait besoin de maîtriser son monde. Il la laissa donc faire, elle les amènerait là où elle le souhaitait et Tomas savait comment tirer son épingle du jeu en de tel rencontre.
Toujours aussi sarcastique, elle essaya même de faire du rentre dedans au pauvre Mr O'Reilly mais son "Je ne sais pas si je peux en dire autant" ne l'avait nullement effrayé. Il en avait vu d'autre et il avait été élevé par des personnes qui étaient maître en l'art du sarcasme et des méchancetés. Il eu même une pensée pour son cher frère... Enfin un des nombreux... Oui, ce cher Phineas, aussi digne d'un O'Reilly que d'un Black et roublard comme pas deux. Un personnage des plus détestable qui travaillait justement au ministère de la magie.
Il ne fallait pas qu'il y pense maintenant, il devait rester concentré sur sa camarade. Viendrait bien assez tôt le temps des retrouvailles familiales.
D'ailleurs Tom avait cru voir passer une lueur étrange dans les yeux de Miss Perkins. Avait il touché son intérêt ? Peut être peut, être pas... Vera bien à qui sait attendre et heureusement l'attente ne fut pas très longue.
Ainsi elle avait des attentes qui étaient difficilement réalisable et elle semblait le mettre au défit. Enfin sauf si c'était son imagination qui lui jouait des tours.
- Comme vous dites, l'espoir c'est sûrement très beau à 16 ans mais sachez que moi avec mes 40 ans j'ai appris à ne plus être déçu... Et je trouve vraiment dommage de constater qu'une jeune femme comme vous peut posséder si peut d'espoir.
Mais elle n'était pas la seule qui était ainsi. Tout au long de sa vie il avait croiser des gens qui avait perdu toutes foie en la vie et lui, il c'était évertué à essayer de leurs rendre un peu de cet état magique.
D'ailleurs il ne pu s'empêcher de déclarer.
- J'aimerais relever le défi... mais je ne sais pas si c'est déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Dim 25 Jan - 21:36

S'il y avait bien une chose que June voulait éviter, c'était d'attiser la curiosité des gens. Elle voulait garder son passé pour elle, personne n'avait besoin de savoir ce qu'elle avait vécu. Si elle pouvait oublier tout cela, ce serait très bien. Malheureusement, elle ne pouvait pas. Mais elle n'était pas obligée de tout raconter aux autres, et ça c'était très bien. Elle savait bien comment tout le monde réagirait. Ils auraient pitié d'elle, seraient horrifiés par certaines choses qu'elle avait faite... Bref, mieux valait ne rien dire. Mais elle avait bien senti que la curiosité de Tomas avait été piquée. Et ce n'était pas une bonne chose. Peut-être semblait-elle trop mystérieuse... Elle n'en savait trop rien, mais cela la contrariait.

La réponse de Tomas amena un sourire amusé sur le minois de la Médicomage. June avait en effet peu d'espoir en la vie. Il trouvait cela dommage? Qu'il vive ce qu'elle avait enduré et il comprendrait peut-être mieux. La seule chose qui la raccrochait à la vie était son fils. Il illuminait sa vie, lui donnait la force dont elle avait besoin pour continuer. Sans lui, June serait surement une loque à l'heure qu'il était. D'ailleurs, lorsqu'elle n'était pas avec lui, elle devait se plonger dans le travail. Cela lui évitait de trop penser. June sortit de ses pensées et répondit à Tomas.


Vous êtes donc la sagesse incarnée, Mr O'Reilly. Pourriez-vous définir le "une jeune femme comme vous" ? Ais-je quelque chose de particulier?

June n'avait, en aucun cas, expliqué pourquoi elle avait si peu d'espoir. Elle ne comptait pas le dire du tout. Cela ne regardait qu'elle. Elle se demanda un instant si quelqu'un pourrait retrouver des éléments de son passé. En fouillant bien, il était clair que oui. Après tout, son nom était apparu souvent dans les journaux pendant un certain temps. Elle pria Merlin que personne ne fouille son passé.

La dernière remarque de Tomas n'etonna pas June plus que cela. Elle avait bien senti que cet homme était déterminé. Il obtenait probablement tout ce qu'il voulait, peu importe le temps que ça prenait. Cela amusait beaucoup June. Un peu de nouveauté dans sa vie ne lui ferait probablement pas de mal. Elle soupira d'un air théâtral, prenant goût au petit jeu qu'elle jouait. Son regard perçant pétillait.


Tout dépend de ce à quoi vous pensez. Etant une personne gentille, je commencerais probablement par de petits défis. Par exemple... M'emmenez dîner dans un restaurant inconnu, charmant, que je ne connais pas. En bref, surprenez-moi !

Un sourire malicieux éclaira le visage de June. Pour une fois, elle préférait profiter des opportunités qui se présentaient. Ne pas trop réfléchir était très difficile pour elle. Mais il fallait bien essayer. Et puis, qui savait si tout cela ne lui servirait pas pour un but quelconque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Mar 3 Fév - 17:50

Déplacé ou pas, il aimait les défis et il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas porté secours à une jeune femme en détresse. A cette idée, un sourire moqueur passa rapidement sur le visage de Tom. Voilà plus de 20 ans qu'il menait le même combat, plus de deux décennies qu'il espérait ce sauver en sauvant les autres; Il en avait conscience, il l'avait toujours su... Il n'était qu'un enfant qui se noyait, un enfant qui s'imaginait qu'en empêchant les autres de sombrer, il oublierait lui même sa propre situation; Et le pire dans cette histoire c'est que ça marchait.
- Pufff hummm...
Un rire énigmatique lui échappa quant June lui fit remarquer qu'il était la sagesse incarnée. William père ne serait certainement pas de cet avis, tout comme un bon nombre de sa famille et certains de ses anciens camarades de serpentard. Par bon nombre de personne qu'il connaissait, il était plus facilement rangé du coté des fous de des sages. Mais à bien y regarder, souvent, il n'y avait pas une très grande différence entre l'un et l'autre, juste un petite barrière, pas bien haute et facile à franchir.
Il secoua la tête de gauche à droite, comme pour chasser cette étrange image et en même temps, il essaya de répondre à Miss Perkins.
- Oui, vous avez quelque chose de particulier.
Sa remarque était franche et sincère, cette spontanéité avait bien souvent surprit les gens avec qui il avait discuté. Tomas disait les choses telle qu’il les voyait, un point c'est tout.
- Vous êtes bien évidemment plus jeune que moi. Vous êtes belle et à l'aube de votre vie, de plus je pense que vous occuper un poste à haute responsabilité...
L'instinct du détective c'était mit en marche, il avait remarqué la façon dont elle prenait soin d'elle et l'assurance qu'elle laissait paraître. Il l'imaginait parfaitement à la tête d'une équipe de personne, donnant des ordres et prenant des décisions importantes... Et sans même se demander s'il faisait bonne route ou pas il continua.
- Bref, rien que pour cela, vous menez la vie que beaucoup de jeune femme rêves secrètement de mener. Certes vous en êtes fière mais une ombre sombre dans votre regard m'indique qu'il y a autre chose. Il y a une part d'obscure en vous et cette ombre vous ronge, elle vous empêche de mener la vie qu'une femme de votre âge devrait mener...
Il s'arrêta aussi soudainement qu'il était partie, une idée venait de lui traverser l'esprit. Il c'était laisser emporter mais peut être que cela ne plairait pas à sa compagne, il l'avait peut être froissé.
- Désolé, cela ne me regarde pas... Je n’avais pas le droit. Non, il savait que cela ne ce faisait pas mais comme à son habitude il ne pouvait s'en empêcher et avec un peut de chance elle serait peut être un peu surprise... N'est ce pas justement ce qu'elle lui avait demandé...
- Sinon, je relève le défi... Merci de ne pas avoir été trop méchante.
Ajouta-t-il avec un sourire franc.
- Un dîner dans un endroit surprenant... Soit mais qu'elles sont vos disponibilités ? Moi je suis libre tous les soirs... Tous les jours mêmes... Donc je peux facilement m'adapter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Dim 8 Fév - 0:47

L’espèce de son que Tomas produisit donna envie à June de rire. Elle comprit qu’il n’était pas vraiment d’accord avec elle pour ce qui était de sa sagesse. Elle essaya de deviner qui il pouvait bien être. Cette allure dépravée, cet air désintéressé mais curieux tout de même… June cerna le personnage. Elle avait toujours été douée pour cela, bien qu’elle avait plus eu l’habitude de s’aider de son don pour comprendre les gens. Mais au fur et à mesure, les mêmes gestes se répètent en fonction des personnes et des caractères. June comprenait donc que Tomas avait sûrement été élevé dans un cadre familial très strict et qu’il était en quelque sorte l’étranger. Il n’avait sûrement pas voulu se plier aux normes. Voilà pourquoi il avait eu cette espèce de ton guindé en se présentant. Il semblait avoir gardé quelques traces de son éducation. June le trouva tout de suite un peu plus intéressant. Il avait dû braver toute sa famille pour en arriver où il était. June avait dû tuer son père pour réussir sa vie… Ce n’était pas réellement la même chose.

Tomas répondit avec honnêteté que June avait bien quelque chose de spécial. Il se lança dans une analyse de la jeune femme. Il commença par la complimenter, ce qui ne l’étonna pas et la fit sourire. Il devina qu’elle avait un haut poste. Tout cela était positif, mais le reste plut moins à June. Pouvait-on donc lire en elle aussi facilement? Elle n’aurait pas dû détourner le regard un peu plus tôt, cela l’avait trahi. Elle tenta de conserver un air tranquille, mais tout bouillonnait en elle. Une part d’ombre? Cette part devait être énorme alors. Tomas ajouta que cela l’empêchait de vivre la vie qu’elle devrait mener. Une moue lui fit froncer le nez. Ce qui faisait qu’elle ne vivait pas la vie qu’une femme de 33 ans est sensée vivre, c’était surtout son fils. Et c’était plus son rayon de soleil que son ombre. C’était lui qui lui donnait la force de continuer. Mais après tout, sa vie serait parfaite si le père de Went était encore en vie. Le regard de June se voila une seconde, avant qu’elle ne reprenne constance. Elle répondit d’une voix légèrement moins sûre qu’elle ne l’aurait souhaité.


Ma vie est bien trop compliqué pour que vous puissiez l’analyser en quelques mots, Mr O’Reilly. Néanmoins, je vous remercie pour vos compliments.

Elle ne voulait pas trop en dire. Il en avait déjà bien trop deviné comme cela. Elle inspira un bon coup et son regard put se reposer sur son interlocuteur sans qu’elle ne détourne les yeux. Tomas s’excusa de son audace et June haussa les épaules. Les personnes honnêtes ne couraient pas les rues. Elle se força à afficher un léger sourire sur ses lèvres roses.

Vous avez raison, cela ne vous regarde pas. Mais vous gagnez des points en étant franc.

Tomas prit toute cette histoire de dîner au sérieux et lui demanda ses disponibilités. Il indiqua qu’il était tout le temps disponible. June se demanda alors s’il avait un emploi qui lui permettait une telle flexibilité ou s’il n’avait pas d’emploi du tout. Elle ne pouvait pas vraiment deviner, mais elle en savait déjà beaucoup sur lui. Elle se demanda si elle devait vraiment dîner avec lui. Elle hésita quelques secondes avant de décider qu’elle devait bien recommencer à vivre. Tout ceci la sortait de son quotidien et c’était une bonne chose.

Vous êtes donc réellement prêt à relever le défi ? Disons, après-demain soir, cela vous irait ?

C'était le soir où son fils allait voir sa grand-mère paternelle. June demandait à la nounou de l'y emmener une fois par semaine, pour que Went garde un contact avec ses grands-parents, même si son père n'était plus là. June, elle, ne pouvait plus les voir. Ils lui rappelaient trop de souvenir qu'elle préférait éviter. Bref, ce soir-là serait parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Lun 6 Avr - 18:02

Tomas était réellement aller trop loin dans son analyse. Il devait vraiment apprendre à tenir un peu mieux sa maudite langue mais en avait-il envie ? Pas sûr. L'analyse était une deuxième nature chez l'étrange sorcier, un peu comme un don qui pouvait aussi bien se manifester chez les être magique ou non. Depuis qu'il était en âge de raisonner, il avait tout fait pour comprendre le monde qui l'entourait. L'analyse était une partie de lui, il en avait besoin. Tout comme il ne pouvait pas vraiment contrôler sa respiration, il ne pouvait pas contrôler ses réflexions. S'il tentait de s'en empêcher, mais c'était comment essayer de retenir sa respiration ou de marcher en fermant les yeux dans une rue de New York. Impossible sauf si l'on est suicidaire.
Heureusement, Miss Perkins semblait apprécier les gens honnêtes et tant mieux pour elle car Tomas n'était pas du style à mâcher ses mots. Comme quoi certaines éducations pouvaient avoir l'effet complétement opposé à celui attendu...
Puis, elle sembla étonné par le faite qu'il était réellement prêt à relever le défi. Tomas tourna la tête dans la direction de la jeune femme et il lui offrit un de ses sourires les plus francs, un de ses sourires qui le faisait tant ressembler à un enfant. Un enfant qui avait déjà vu beaucoup de choses et qui savait que la vie ne faisait aucun cadeau.
- Evidement que je relève le défi... C'est même un plaisir pour moi et comme je vous l'ai dis, je suis entièrement libre. Donc cela est parfait !
Il se moquait un peu de se que les gens pouvait penser de lui. Cela ne l'inquiétait pas non plus qu'elle s'imagine qu'il n'était qu'un pauvre bougre qui n'avait personne dans sa vie. Tomas s'organisait comme il le souhaitait, Carpe diem, la vie était vraiment trop courte pour se poser des contraintes.
- A quelle heure êtes-vous disponible ? Et où puis-je passer vous prendre ?
Il était très clair pour Tom qu'il ne lui dirait pas aujourd'hui où il allait l'emmener. Premièrement parce qu'il devait la surprendre et secondement parce qu'il n'avait pas encore arrêter son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
June Perkins

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 26
Date d'inscription : 02/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 33 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Mer 29 Avr - 16:25

June sentait que la situation lui échappait légèrement. Elle n'avait plus l'habitude de se livrer à des joutes verbales avec des inconnus. Tomas semblait très perspicace et borné, tout comme June. Sauf qu'elle, elle avait un don pour s'aider, celui d'entrer dans la tête des gens. Elle pourrait très bien utiliser son don pour savoir si Tomas était vraiment honnête. Mais il s'en rendrait compte et fuirait. Or, était-ce ce qu'elle désirait ? Un homme manifestait un intérêt (certes étrange) pour elle, devait-elle le faire fuire ? Voilà pourquoi elle sentait que tout lui échappait. Elle ne savait pas quoi faire. Et pendant ce temps là, Tomas l'observait. Elle ne voulait pas qu'il réussisse à voir qu'elle doutait. Son visage devait donc rester impassible.

O'Reilly répondit en affirmant que c'était un plaisir pour lui de relever le défi, qu'il était complètement libre. June arqua un sourcil, un brin moqueuse mais rassurée. Cela lui redonnait confiance de savoir qu'elle n'était pas la seule à ne pas avoir de vie amoureuse. Depuis la mort de son mari, elle ne vivait qu'avec l'amour de son fils. Pour le moment, cela lui était amplement suffisant. Mais il viendrait un moment où la solitude serait trop forte. Elle ne pouvait donc pas refuser un dîner avec un homme. Elle redoutait un peu la réaction de Went, mais elle se devait de vivre un peu sa propre vie.


Parfait ? Ne vous avancez pas trop vite...

Elle devait garder le contrôle, lui montrer que tout n'était pas gagné. Elle n'était pas très sûre d'elle, mais Tomas ne devait pas se dire qu'il avait réussi quelque chose. La partie venait tout juste de commencer et en acceptant son rendez-vous, June offrait un point facile à Tomas. Mais elle était un adversaire de taille. Avec un léger soupir, elle consentit à lui donner un lieu de rendez-vous et une heure.

A l'hopital Sainte-Mangouste, vers 19h30. Cela devrait vous convenir puisque vous êtes libre comme l'air. Sur ce, à dans deux jours Mr O'Reilly.

Elle se leva, décidant que leur conversation était terminée. Il ne fallait pas trop en dire tout de suite s'ils ne voulaient pas s'ennuyer durant leur soirée. Après un bref sourire poli, June tourna les talons, se dirigea vers une artère et transplana à son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-of-lexiie.skyblog.com
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   Mar 2 Juin - 12:42

Il ne s’avançait pas trop vite, Non. Tomas faisait simplement parti de ses gens qui visualise toujours le meilleur des cotés. Un optimiste de premier ordre, un de ses être qui n'ont qu'une idée en tête ne pas quitter des yeux la lumière du bout du tunnel. Cela l'avait d'ailleurs beaucoup aidé lors des instants sombres de son adolescence et plus tard lors de ses enquêtes.
Il souriait toujours à June, a force il aurait pu avoir des crampes dans les joues mais il avait des années et des années de pratique.
Soupirant légèrement, elle consenti enfin à fixer un lieu et une heure de rendez vous; 19h30 devant St Mangouste... Ainsi elle travaillait là-bas. Une infirmière peut être ? Non, pas assez de responsabilité; Médicomage alors ? Peut être mais il ne la connaissait pas assez pour le deviner.
- Parfait Miss Perkins, demain 19h30 devant sainte mangouste.
Sur ce elle mit fin à leurs conversation et se leva délicatement. Tomas lui rendit son sourire et il la regarda s'éloigner.
Il songea un court instant qu'il avait presque envie d'aller plutôt à Sainte Mangouste, ainsi il pourrait se renseigner sur elle. Secouant vivement tête de gauche à droite, il chassa cette étrange idée de son esprit. Déformation professionnel mais il n'en ferait rien. Il voulait passer une soirée à découvrir quelqu'un pas question de se renseigner avant et même si cela était extrêmement tentant.
June avait disparu, elle était sûrement partie travailler. Autour de Tomas, la foule était légèrement moins dense. Lui, il restait immobile, assit sur son banc et regardant les passants.
[Fin du sujet]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un café dans une main, un livre dans l'autre [ Tomas ] FINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une main de fer dans un gant de velour [PV Aneas]
» La grandeur d'un homme se mesure dans ses actes et non dans ses paroles
» dans une main la colombe, dans l'autre le calibre, j'ai beau tendre les bras je ne trouve pas l'équilibre.
» Bali Balo dans son berceau...
» Cours n° 2 : Lire dans les feuilles de thé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Les Coulisses :: Chroniques du Forum :: [Archives RP Hors Poudlard - 2008/2010] :: Archives messages londres-
Sauter vers: