AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ozalee Lodge [Terminée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ozalee Lodge

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Ozalee Lodge [Terminée]   Mer 3 Déc - 19:10

Nom : Lodge

Prénom : Ozalee, c'est un prénom Cheyenne signifiant Soleil Levant (elle a vécu près d'une réserve aux Etats-Unis avant de venir s'installer en Angleterre)


Date de naissance
: née le 1er janvier 2001, Ozalee va avoir 18 ans très bientôt

Lieu de résidence : Ranch Lodge II, Cwn Penmachno. (Pays de Galles)... autant vous dire que pour une jeune fille qui ne parle pas Gallois, il est très difficile de demander sa route.

Cela fait quelques années que la famille a déménagé des Etats-Unis pour reprendre la vieille ferme, la restaurer et ouvrir un autre Bead and Breakfast, laissant le premier Ranch Lodge à la charge des deux fils aînés.

Ozalee a rarement vu un paysage aussi plat que celui du village. Trou paumé d'une dizaine d'habitations à peine, où les gens s'habillent étrangement. Cela la fait sourire et lui rappelle la vieille époque. Elle se plait dans cet endroit tout droit sorti d'une autre dimension. Cela lui fait travailler son imagination et l'empêche de déprimer en pensant à l'isolement que ses parents lui ont imposé en déménageant ici. Quoiqu'à bien y réfléchir, sa ville natale était aussi dépeuplée que celle-ci. Au-delà du village, c'est la campagne.. rien à des kilomètres et des kilomètres. Ozalee a besoin d'une voiture pour se rendre à l'université de Bangor où elle poursuit ses études d'histoire et d'archéologie avec une mineure en littérature et légendes. Elle reste d'ailleurs souvent chez une amie le soir, lorsque ses cours se terminent trop tard, à Bangor.

La ferme que la famille habite est légèrement en retrait par rapport au village. Elle est vétuste, les travaux de rénovation commencent à peine. La propriété est grande, le bâtiment principal, long et bas peut abriter pas moins de quinze chambres, une immense salle à manger et une cuisine aux mêmes proportions. Il n'y a pour l'instant qu'une seule salle de bain et commodité. Mais tout cela va être remanié. Si les travaux n'avaient pas débutés plus tôt, c'était essentiellement que ses parents n'aiment pas la précipitation et qu'ils ont réfléchi maintes et maintes fois aux améliorations à apporter sans toutefois enlever le cachet de l'endroit. Attenant au bâtiment principal, l'écurie, où Ozalee a bâti sa résidence, abrite une dizaine de chevaux, qui sont loués pour des balades la plupart du temps.
Ozalee a eut tout le temps d'explorer ce village.. tellement petit.


Le temps dans cette région accueillante ne varie pas beaucoup : neige en hiver et pluie le reste du temps.. Autant dire que l'endroit est toujours très verdoyant.

Si vous êtes de passage dans le coin, n'hésitez pas à faire une petite halte à la ferme, elle fait salon de thé en même temps qu'auberge.


Avatar : Emilie Browning


Présentation physique (50 mots environ) :

Ozalee est loin d'être parfaite même si elle ne se trouve pas particulièrement repoussante.
Elle a un visage rond qui lui donne un air poupin ce qui lui vaut des raillerie de la part de ses frères qui adorent l'attraper par les joues, traitement qui a cessé depuis qu'elle a déménagé. Elle est par ailleurs brune aux yeux verts (les yeux de son père) contrairement à ses trois frères qui ont les yeux marrons (comme leur mère). Sa taille, 1m65, est somme toute très classique et ne la fait pas « sortir du lot ». Ayant des ongles particulièrement fragiles et les rongeant en cas de stress (ce qui n'arrange pas leur état), elle est à des lieux des jeunes filles qui se veulent parfaitement manucurées.
Le climat peu ensoleillé de la région lui fait garder son teint de nacre même si ses pommettes sont souvent roses.

Malgré son éducation à la dure et son côté « garçon manqué », elle n'en reste pas moins la princesse de la famille, ce qui la rend par certains aspect très féminine, voire fragile.
Son habitude à dormir dans la grange lui vaut une allure bien souvent dépenaillée et elle se retrouve fréquemment avec de la paille dans les cheveux. Elle a d'ailleurs toujours une agréable odeur de foin qui vient d'être coupé mélangé à un parfum à base d'Alyssum maritime, fleur qui pousse le long de la grange (odeur sucrée de miel) et ne se pomponne pas outre mesure. Rarement, lorsqu'elle doit se rendre à une soirée particulière, elle se permet un peu de gloss sur les lèvres. Son apparence est plus soignée lorsqu'elle est à l'université et prise en main par son amie Anwen qui porte très bien son prénom (Anwen veut dire "très belle" en gallois).


Baguette : Elle n'a pas de baguette, c'est une moldue, tout ce qu'il y a de plus ordinaire.


Dernière édition par Ozalee Lodge le Mer 11 Fév - 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozalee Lodge

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Ozalee Lodge [Terminée]   Mer 7 Jan - 22:11

II] Histoire : (1000 mots environ)

1) Les parents, la fratrie


Ozalee a trois frères, dont un plus jeune qu'elle.

Les deux aînés, très proches en âges et en morphologie, sont restés aux Etats-Unis et ont repris la gestion du Ranch familial. Ils n'ont jamais quitté la ville natale de la famille et y sont très heureux. Ils n'ont pas fait d'études supérieures, préférant le travail physique à celui de l'esprit. Ils ont tout de même achevé le lycée.

Ils ont un tempérament plutôt enjoué et bon enfant.. sauf concernant leur petite sœur, de qui il ne faut pas s'approcher, sous peine de réveiller les ours qui sommeillent en eux. Très protecteurs ils furent très peinés lorsque le reste de la famille déménagea vers les verts et plats paysages du pays de Galle. Ozalee leur écrit de temps en temps et passe un temps fou au téléphone pour leur raconter sa petite vie britannique. Elle les voit généralement en été, lorsqu'elle leur rend visite pour les vacances.

Le plus jeune est encore au secondaire (équivalent du collège) même si sa taille et son gabarit laisse penser qu'il est plus vieux. Il a suivi Ozalee et ses parents et poursuit actuellement ses études en internat depuis maintenant quatre ans. Il est peu loquace vis-à-vis de son école et Ozalee ne lui pose que peu de question, ne sachant pas s'il apprécie son établissement ou non.. La jeune fille ne voit pas souvent son frère : tout au plus aux vacances de noël et d'été. Entre eux deux, l'entente est cordiale, malgré les chamailleries habituelles. Ozalee aime le taquiner sur son éventuelle petite amie, depuis qu'elle a surpris une photo d'une charmante jeune fille avec un petit mot doux au dos. D'ailleurs dès qu'il reçoit un courrier et qu'il a un sourire goguenard, elle ne le loupe pas, ce qui entraîne généralement une course-poursuite dans la ferme, lui, jurant qu'il va la tuer et elle riant de plus belle. Elle est toujours attendrie de voir qu'il communique avec sa bien aimée par courrier et non pas par sms comme le font la plupart des gens. Ozalee ne comprend pas non plus pourquoi il laisse toujours son portable à la maison au moment de retourner à l'internat et lui reproche de ne pas vouloir lui parler. Elle s'insurge toujours contre ce règlement trop strict qui interdit les téléphones et après maintes protestations, accepte finalement de lui envoyer du courrier papier. Ses lettres sont d'ailleurs toujours postées par son père, tradition familiale à laquelle il tient tout particulièrement.

La mère d'Ozalee est une femme joyeuse et éclatante. Sa fille la voit comme un rayon de soleil au milieu de la grisaille quotidienne de Godric's Hollow. Elle a toujours une parole gentille pour chacun et on la sait sincère rien qu'à regarder ses yeux rieurs. D'une nature très franche, elle se met parfois dans des colères noires mais qui ne sont que passagères. Ceci dit, mieux vaut ne pas être dans les parages lorsque cela se produit. Physiquement elle est un peu ronde, son visage sans ride, éclairé par deux yeux marron et une fine bouche qui n'est que rarement triste. C'est une femme de la terre qui aime le travail manuel et qui a entraîné son mari dans sa passion.

Le père d'Ozalee a le goût du travail bien fait. D'origine britannique, il rencontra sa femme, qui allait devenir le soleil de sa vie, lors d'une exposition de produits biologiques aux Etats-Unis. Avant de tomber sous le charme de cette magnifique fermière, il était guindé et avec le flegme typique de son pays d'origine. Ayant reçu une éducation classique, il fit ses classes dans la Royal Army et se spécialisa dans l'agro-alimentaire. Il ne parle que très peu de ses parents et de son enfance malgré l'insistance d'Ozalee, qui veut tout savoir sur le Royaume-Uni pour ne pas être totalement perdue lors de ses discussions avec ses camarades à l'université. Ozalee n'a d'ailleurs jamais vu ses grands-parents paternels et n'est pas prête de les voir d'après ce qu'elle a compris. Elle ne sait d'ailleurs pas où ils vivent, ni même si elle a des oncles ou tante du côté paternel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozalee Lodge

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Ozalee Lodge [Terminée]   Mer 7 Jan - 22:14

2) L'enfance de votre personnage :

La jeune Ozalee vit le jour à l'aube du 1er janvier 2000. Son prénom, qui signifie Soleil Levant, est d'origine indienne et montre à quel point sa famille est proche de ce peuple, sa grand-mère maternelle étant Cheyenne.

Elle grandit dans une famille aimante et protectrice, ce qui lui a valu des jeunes années très plaisantes.
Durant son enfance, elle eut un grand ami, un de ses voisins qui avait à peu près le même âge qu'elle et avec qui elle partageait toutes sortes d'expériences. C'est ainsi qu'elle joua aux pirates, aux corsaires, au cow-boys et aux indiens avec Alex et ses autres amis de la réserve.. jusqu'au jour où les parents d'Alex déménagèrent, son père ayant eu une meilleure proposition de travail dans un Etat à l'autre bout du continent. C'est sans doute ce départ qui donna le goût de l'évasion et du voyage à la jeune fille. Elle tenta d'entretenir une correspondance soutenue avec Alex mais à 10 ans, la bonne volonté s'essouffle vite et elle perdit le contact petit à petit. Il lui reste néanmoins ses souvenirs et quelques objets matériels qu'elle conserve dans une boîte en métal renfermant tous ses « trésors ».

C'est vers 13 ans qu'elle fait sa crise d'adolescence, se sentant emprisonnée dans cette minuscule ville et incomprise. Après avoir volé quelques économies (gardées dans le pot à cookie, dans le placard gauche de la cuisine) elle fit une virée nocturne avec son frère qui avait alors 10 ans. Ne se rendant pas compte de son inconscience, elle ne trouva pas plus dangereux que ça d'aller courir la campagne en pleine nuit, avec un enfant qui plus est. C'est au cours de cette excursion qu'il y eut « l'incident ». Encore aujourd'hui, elle ne comprend pas ce qui a bien pu se passer. Alors qu'elle avait pour intention de bivouaquer, et après avoir monté la tente qui leur servirait d'abri, Ozalee s'était mis en tête d'allumer un feu pour se réchauffer et cuire leurs aliments. A cette époque elle avait décidé avec son petit frère, qu'ils allaient vivre comme les pionniers ou les trappeurs, en pleine nature et éloignés de la civilisation. Bref, la région où elle habitait à l'époque était très humide et le feu ne démarrait pas. Insultant le bois, la mèche d'amadou et le silex, invectivant toutes les forces de la nature, suppliant, menaçant, elle n'arrivait à rien. Son frère, frigorifié, finit par lui prendre le matériel des mains et à peine eut-il tendu les mains au dessus du tas de bois, que celui-ci s'embrasa sans effort. Son frère ne put expliquer ce qu'il venait de se produire, pas plus qu'elle.. Ils mirent ce miracle sur le dos d'un vent favorable qui avait attisé une braise qui était passée inaperçue. Célébrant comme il se doit cette bonne fortune, ils passèrent la nuit à se raconter leurs rêves d'avenir et à regarder les étoiles, jusqu'à ce que le sommeil vienne les cueillir. Le lendemain, ils décidèrent d'un commun accord de rentrer, d'une part parce que leurs parents leur manquaient et d'autre part, parce qu'ils n'étaient pas si bien équipés que ça pour vivre une vie de nomades aventuriers. En rentrant, Ozalee reçut la plus grosse correction de sa vie et fut punie pendant près de quatre mois, s'acquittant de plus de corvées, tout amusement lui étant interdit. Ses parents, très inquiets avaient même fait appel à un détective pour retrouver leurs cadets. C'était d'ailleurs sur lui qu'ils étaient tombés en premier et Ozalee s'était étonnée de trouver là Tomas, un vieil ami de son père. La jeune fille pense sincèrement que c'est grâce à sa présence qu'elle est encore de ce monde, persuadée qu'elle était que ses parents, aussi adorables soient-il, allaient la tuer après ce qu'elle avait fait. Mais Tomas avait réussi à dédramatiser la situation et à contenir les cris de fureur de ses deux parents. De ce fait, Ozalee adore Tomas et dès qu'elle le voit, elle ne le quitte pas d'une semelle, encore maintenant, d'autant plus qu'il a toujours tout un tas d'histoires bizarres à raconter, des histoires à la hauteur de l'imagination d'Ozalee.



Ayant perdue la confiance des siens, elle fit profil bas et eut un comportement irréprochable pour s'amender. Ses frères qui étaient également passés par là ne lui en tinrent pas rigueur. La jeune fille parvint à amadouer le reste de la famille en racontant ses péripéties de manière enjolivée et féerique, faisant passé son frère pour un mage thaumaturge maîtrisant le feu, mimant et revivant chaque scène avec plus d'emphase. Après son récit, son père convoqua son petit frère pour une entrevue et Ozalee eut peur qu'il n'y ait encore plus de représailles vis-à-vis de cette histoire, mais son frère ressortit de cet entretien avec un grand sourire et ce petit éclat dans le regard de ceux qui partagent un secret. La jeune fille en ressentit une petite pointe de jalousie mais passa outre, trop contente que son frère ne soit pas puni par sa faute. Quelques temps après, il fut question de déménager pour le Royaume-Uni, ce qui ne l'enchanta guère. Le seul à qui cette situation semblait convenir parfaitement était son petit frère. Ozalee parvint à se consoler en se disant qu'au moins « elle verrait du pays » mais s'éloigner de ses grands frères la rendait un peu morose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozalee Lodge

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: troisième et dernière partie   Mer 11 Fév - 19:15

3) L'exil

Ozalee se sentit vraiment triste de devoir quitter cette terre de légendes et de mythes, cet endroit plein de vie et surtout elle avait du mal à supporter de quitter ses chers paysages : tantôt maritimes tantôt forestiers, son pays natal allait lui manquer à n'en pas douter. Après tout, elle avait passé ses plus jeunes années à gambader dans la nature, à bivouaquer par tous les temps et surtout, elle ne pouvait se résoudre à laisser sa jument quater horse palomino au Ranch.. elle avait tant vécu avec elle. Achak était sa moitié.. et la jeune fille était persuadée que le cheval pouvait la comprendre et lire ses pensées. Ses parents décidèrent alors que la jument serait du voyage. Ozalee et Achak allaient faire la traversée de l'Atlantique par bateau tandis que le reste de la famille ferait le voyage par avion, pour qu'ils aient le temps de finir de déménager et de commencer à s'installer avant la reprise des cours des enfants. Il ne faut pas croire qu'on laissa la jeune fille effectuer ce voyage toute seule. Tomas, se proposa d'accompagner la fillette lors de son périple, peut-être parce qu'il trouvait courageux l'entêtement et l'attachement d'Ozalee pour son animal ou peut-être parce qu'il préférait tout simplement se laisser aller à la lenteur des flots et profiter du temps qui passe sans plier sous son poids. La jeune fille profita pleinement des trois semaines de traversée qu'a duré le voyage, Tomas lui racontant des histoires, toutes plus bizarres les unes que les autres, certaines étaient tirées des « affaires » sur lesquelles il était tombé. Tomas est un grand détective ! D'autres étaient complètement farfelues et parlaient de créatures magiques.. c'était ces histoires qui plaisaient le plus à Ozalee.

Il ne fut pas bien difficile de trouver la ferme où la famille, réduite à quatre membres, allait s'installer. En voyant l'endroit, Ozalee arrêta immédiatement de sentir ce déménagement comme un fardeau et un douloureux exil : elle était en pleine nature, et la campagne offrait de nombreuses possibilités de balade à cheval. De plus la ferme se trouvait à proximité d'un grand parc national : Snowdonia. Elle adore s'y balader et trouver les endroits les moins touristiques. Ozalee aime se sentir proche de la nature et rien de tel que l'isolement pour en être le plus proche.


4) La nouvelle vie


En avance de deux classes, Ozalee est entrée tôt à l'université. Cela fait maintenant deux ans qu'elle côtoie les couloirs de l'université de Bangor. Elle y suit des cours d'histoire, d'archéologie et de littérature.




III]Caractère
(100 mots environs):



Rêveuse invétérée, Ozalee passe son temps dans des livres de fictions. Elle s'est
d'ailleurs inscrite à un club de lecture en complément de sa scolarité, pour
donner libre cours à sa passion, mais aussi pour lui permettre d'exprimer des
opinions et argumenter sur ses points de vue, éléments indispensables pour sa
formation à l'université.
Ayant toujours vécu dans un ranch et maintenant dans une ferme, cette jeune
fille a développé un don certain pour le bricolage.. oh pas pour clouer des
planches de bois, non, mais plutôt pour inventer des objets qui ne servent qu'à
elle… la grange est d'ailleurs pleine de ses inventions plus ou moins chanceuses.

Son imagination débordante lui vaut souvent l'incompréhension
de ses parents qui préfèreraient que leur fille croit un peu moins au contes de
fées et soit un peu plus ancrée dans la réalité.
A part avec ses frères, elle d'un tempérament assez timide et réservé, ne se
mêlant que peu à ses camarades, car n'ayant pas vraiment les mêmes centres
d'intérêt.
Sa propension à être toujours la tête dans les nuages lui a valut de nombreuses
fois de rentrer dans un mur, poteau ou personnes. On peut dire d'elle qu'elle
est maladroite, même s'il n'en est rien, elle est simplement distraite.
Ozalee est en général de bonne humeur comme le reste de sa famille et le
déménagement lui a fait le plus grand bien. Partir à la conquête d'un pays
étranger a attisé encore plus son imagination, même si l'endroit où elle a atterri
est très reculé.



Loisirs :


Quand elle n'a pas de corvée à faire Ozalee se trouve soit dans la grange à
panser et bichonner les chevaux du Ranch, soit sur le dos d' Achak sa jument
palomino Quarter Horse qu'elle seule a le droit de monter, qu'elle a reçu pour
ses 15 ans et avec laquelle elle a développé une grande complicité. Elle a d'ailleurs
fait le voyage avec elle depuis les Etats-Unis par bateau.. une longue, très
longue croisière durant laquelle la jeune fille développa une aversion pour les
fruits de mer.

Elle lit également beaucoup, s'imaginant souvent évoluer
dans des univers fictifs, peuplés de farfadets, de chimères et de créatures mythiques.


Elle passe également pas mal de temps à écrire ses propres fictions, ce qui
bien souvent empiète sur sa concentration en classe. Elle a d'ailleurs déjà eu
plusieurs retenues pour avoir écrit une de ses idées au lieu de faire ce qu'on
lui demandait. Mais depuis qu'elle est rentrée à l'université et qu'elle peut s'adonner tout à loisir à la littérature et à l'histoire, elle arrive mieux à se concentrer.




Aime :
Cette jeune rêveuse aime les étoiles et les mythes et légendes associés, les
romans de Jane Austen et la musique douce.
Son plat préféré est le maïs au beurre (éplucher avec soin par sa mère, ses
frères ou elle-même) accompagné d'un steak de bœuf et pour faire bien et joli
quelques légumes du jardin.
Sa boisson préférée est le sirop d'orgeat.
Elle a découvert en Angleterre des friandises au goût étrange qu'elle apprécie également.
Elle collectionne les galets polis et sculptés par la mer.
Ozalee adore l'odeur de l'amende douce et de la tarte aux pommes chaudes qui
vient de sortir du four.
Ses matières favorites sont la littérature anglaise, les lettres et la
biologie (qu'elle a du arrêter avec son nouveau cursus).



N'aime pas :
Elle a une sainte horreur des poupées de porcelaine auxquelles ont la compare
souvent.. Elle trouve d'ailleurs leur visage trop réalistes pour être
rassurantes.. et ce depuis qu'elle a vu étant enfant un film d'horreur
impliquant des poupées de porcelaines tueuses.
Elle déteste la tarte à la mélasse et trouve toujours une bonne excuse pour ne
pas en manger à table. Les fruits de mer la rendent malade.
Et depuis son déménagement : le boeuf bouilli sauce menthe a rejoint la liste des plats qu'elle déteste.


Dernière édition par Ozalee Lodge le Mer 11 Fév - 21:18, édité 1 fois (Raison : oubli d'une partie de la fiche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozalee Lodge

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Ozalee Lodge [Terminée]   Mer 11 Fév - 19:21

LE RP :

Sur le chemin de l'université, ce lundi matin, pluvieux comme à chaque fois, Ozalee se demande depuis combien de temps elle n'a pas vu son frère. Et de fil en aiguille, elle en vient à se rappeler leur déménagement et son arrivée au Royaume-uni ainsi que sa toute première journée dans une école anglaise. C'était il y a 5 ans, encore au lycée.

Elle ne connaissait personne et comme toute nouvelle venue, elle avait une boule au ventre et le teint encore plus blafard qu'à l'accoutumée. Malgré tout, elle avait réussi à se repérer sans grande difficulté dans la grande bâtisse.. aussi simple qu'un parcours d'orientation en forêt.
Arrivée en classe elle avait été présentée devant tout le monde. Une véritable torture pour qui aime la discrétion. On lui avait indiquée une place où s'asseoir, à côté d'une fille qui devait s'occuper d'elle et lui expliquer tous les rouages de l'école. Elle s'appelait Anwen. Le temps avait passé et les deux jeunes filles étaient devenues très amies.

Ozalee sourit à ce souvenir. Anwen avait suivi le même cursus qu'elle et elles étaient toutes deux à l'université de Bangor. Anwen avait pris un appartement en ville et Ozalee passait pas mal de temps chez elle, sans pour autant se résoudre à cohabiter avec elle, trop attachée à "sa campagne".

Ozalee est en vue de la ville maintenant. Elle ralentit donc pour reprendre une vitesse autorisée et se retrouve confrontée à son premier feu de signalisation. Elle n'a jamais eu de problème pour conduire à gauche, puisqu'elle a passé son permis ici. C'est plutôt aux Etats-Unis où elle s'est retrouvée plusieurs fois "du mauvais côté de la route".

L'université est en vue, une nouvelle semaine commence, sous la pluie, presque comme toujours.


Vous, derrière votre écran (facultatif)


Pseudo : ...
Hobbies : Danse, jdr, cinéma... et tant d'autre trucs
A quel moment et à quelle fréquence vous vous connectez (pour savoir quand on peut vous croiser ici) : Au moins une à deux fois par semaine.
Comment avez-vous connu ce forum : Par le hasard le plus total en surfant sur google (non je ne passe pas mes journées à glander sur google, je faisais une recherche sérieuse à la base)
Qu’est-ce qui vous a poussé à vous inscrire : Pour une fois qu'un forum RP n'est pas tout noir !
Autre chose à rajouter : Bah euh.. j'ai eu un mal fou à écrire ma fiche, j'espère que ça ira.. le reste de mon histoire, vous le découvrirez en jeu ou en suivant les cahiers persos.. sinon cela aurait été un véritable roman fleuve.



~~ Code : Polka ~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Compte Administrateur
avatar

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Ozalee Lodge [Terminée]   Mer 18 Fév - 17:43

Commentaire : Attention à la présentation de vos messages. Bienvenue moldue Smile

Métier : Etudiante moldue

Don ou particularité : Aucun

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ozalee Lodge [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ozalee Lodge [Terminée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Les Coulisses :: Fiches de Personnage :: Fiches des anciens membres-
Sauter vers: