AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mary Higgins [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mary Higgins [en cours]   Sam 8 Nov - 10:12

I] Civilité


Nom : Higgins.
Prénom : Mary

Date de naissance: 20 janvier 1982 (37 ans)


Lieu de résidence :





Adresse: 56 Green Road, Kidlington, Oxfordshire, Angleterre.

Mary partage avec ses parents cette modeste maison
de briques rouges dans un petit village en banlieue d'Oxford, non loin de la
Tamise.
La bâtisse est entièrement moldue: pour le moment aucun sort n'en améliore le
confort ni la surface afin d'éviter que les appareils électriques tombent en
panne.
Une des deux cheminées est reliée au réseau de cheminettes.
La maison se compose d'une cuisine, d'un salon, de trois chambres et de deux
salles de bain. Il n'y a pas de garage, ainsi M. Higgins gare sa voiture à
l'extérieur de la maison.



Avatar : Anna Netrebko


Présentation physique:

Mary est tout le portrait de son père. Alors que sa mère était une petite brune aux
formes généreuses, Mary a une silhouette élancée, plutôt mince. Elle a
également hérité de son attitude nonchalante qui lui donne faussement l'air de
rêver. Ses yeux sont très mobiles et expressifs: il lui arrive fréquemment de
froncer les sourcils lors d'intense réflexion, de rouler des yeux... Tout comme
ses iris, ses cheveux sont d'un brun presque noir qu'elle coupe mi-longs pour
les porter en chignon.
Elle sourit assez peu, ce qui renforce la dureté de ses traits. Elle est aussi souvent fatiguée car elle doit s'occuper de son père vieillissant et de sa fille de dix ans.
Mary s'habille de manière classique, que ce soit de façon moldue ou sorcière;
elle préfère les pantalons aux jupes courtes afin de cacher ses genoux cagneux.
Elle préfère les couleurs passe-partout -beige, noir, marron- aux couleurs
vives.
Son visage est ovale, son nez droit et sa peau très pâle. Elle cache ce teint
qu'elle juge quasi-cadavérique grâce à un peu de maquillage afin de se donner
bonne mine.




Baguette : Bois de noisetier et crin de licorne, 26,5 centimètres sans motif.



II] Histoire :


1) Les parents, les enfants

Eleanor Higgins: (1947 - 2007)

La mère de Mary était le personnage atypique de la famille. Cette femme moldue
de la génération des babys-boomers, fille de domestiques aux mœurs
conservatrices, ne fit jamais d'études et s'inséra rapidement dans la vie active.
Tour à tour couturière, ouvrière à l'usine, vendeuse de chaussures,
représentante au porte-à-porte puis entrepreneuse indépendante, son caractère énergique, ses opinions arrêtées
et son optimisme chaleureux ne laissaient jamais indifférents ceux qui la
croisaient.
Beatnik dans l'âme après avoir été transcendée par la musique de Janis Joplin,
elle fit la connaissance d'un garçon aux cheveux mi-longs, à chemise à fleurs
et à favoris fournis dans la file d'un concert de Joan Baez qui, comme Eleanor,
partageait le rêve de la paix dans le monde. Elle épousa John Higgins en 1973
et s'installa avec lui à Kidlington dans une petite ville aux environs
d'Oxford.
Elle y ouvrit un magasin de produits biologiques et de nourriture végétarienne
peu florissant tout en s'investissant dans des causes qui, à l'époque, étaient
récriées par ses voisins: la lute contre la chasse à courre, la survie des
animaux, l'écologie en général, la faim dans le monde... Eleanor tentait de
faire réagir ses concitoyens par tous les moyens, quitte à les choquer.
Après presque dix ans d'essais infructueux, Eleanor et John firent appel en
1981 à la médecine et leur fille unique naquit en janvier 1982.
Eleanor ne fit pas du tout la corrélation entre les quelques événements
étranges qui se déroulèrent pendant la jeunesse de sa fille et la magie. Au
pire, elle croyait qu'il y avait un esprit frappeur dans la maison et s'adonna
au spiritisme sous l'œil méfiant de ses proches, au mieux il ne s'agissait que
d'étranges coïncidences.
Elle fut extrêmement fière lorsque sa fille reçut sa lettre de Poudlard,
persuadée qu'elle devait quelque chose à ce "don". Elle se persuada
qu'elle aussi pouvait faire de la magie si elle se donnait les moyens d'y
travailler et elle consacra la fin de sa vie à développer son karma et à ouvrir
ses chakras afin de devenir elle aussi sorcière. Le fait est qu'elle était très
attirée par cette société parallèle et qu'elle se sentait dans l'esprit plus
proche des sorciers que des moldus.
Elle mourut en 2006 d'un accident de la route, emboutissant un chêne pour
éviter de percuter un innocent chevreuil.


John Higgins: (1946)

John Higgins est un homme moldu d'origine modeste, tout comme l'était sa femme.
Issu d'une famille nombreuse avec qui il n'a plus guère de contact, il apprit
douloureusement la discipline au contact d'un père brutal et trop souvent
saoul. John termina ses études et suivit un apprentissage en mécanique. Tout ce
qui avait un moteur le passionnait et il aimait particulièrement les sensations
de vitesse et la beauté des grosses cylindrées. Il trouva un emploi dans une
usine automobile de Kidlington et s'installa dans une chambre de bonne, heureux
d'être enfin libre d'un père écœuré des horreurs du champ de bataille et du
reste de sa famille.
Son maigre salaire lui permit d'acheter son premier tourne-disque sur lequel
tournait en boucle les Beatles, les Rolling Stones et les Doors au grand dam de
ses voisins qui voyaient d'un mauvais œil ce "grand mollasson de
bitnik". Parmi quelques jeunes camarades à l'usine, il se fit quelques
bons amis; peu à peu il oubliait son passé et ses relations plus saines et plus
chaleureuses remplacèrent avec le temps ses frères et sœurs.
1969 et les premiers pas de l'homme sur la Lune l'émerveillèrent
; il démissionna pour se faire embaucher à l'académie d'aviation
d'Oxford basée à Kidlington avec l'espoir d'apprendre à voler.
En 1973 il fit la connaissance d'une brune exubérante qui devint la femme de sa
vie, pour le meilleur et pour le pire. S'il était plutôt tempéré, conciliant et
ouvert d'esprit, sa femme était son exact contraire: bavarde, déterminée et
entêtée. Vivre avec une telle femme n'était pas chose facile, néanmoins ils s'accommodaient
bien ensemble et les disputes classiques de couple laissait rapidement place à
la bonne humeur.
L'une de ses plus grandes joies fut la naissance de sa fille; il se montra
beaucoup moins enthousiaste lorsque celle-ci reçut sa lettre de Poudlard,
n'arrivant pas à croire à un monde en dehors du sien. Il changea bien vite
d'opinion lorsqu'il apprit l'existence des balais volants; il s'en acheta un et
fit quelques séances de vol en été avec sa fille dans un lieu retiré de sa
connaissance afin qu'ils ne soient pas surpris par des moldus.
La mort de sa femme lui causa un grand choc: son état alternait entre l'hébétude
et des crises dépressives pendant des jours et sa fille prit un congé sabbatique
pour s'occuper de lui. Son état s'améliora lorsque Mary donna naissance à sa
petite fille. Il se mit en retraite et s'occupa en permanence de sa petite
fille, devenant pour elle une espèce de papy-gâteau la gâtant à la moindre
occasion pour lui faire plaisir. Lorsque sa petite fille est à l'école, John
bricole chez ses amis retraités pour s'occuper ou part pêcher. Tous les jours à
dix-huit heures tapantes il rejoint ses amis à leur pub attitré pour échanger
des nouvelles en buvant une bière.


Elisabeth Eleanor Mary Higgins: (2008)

Elisabeth est la fille d'un moldu et d'une sorcière (née moldue). A part à
travers l'expérience de sa mère, elle n'a aucune relation avec le monde sorcier
même si elle a déjà démontré une aptitude à la magie un jour à la piscine en se
retrouvant dans les vestiaires alors qu'elle avait peur de sauter du plongeoir
pour aller dans l'eau où elle n'avait pas pied.
Elisabeth commence à se poser des questions sur l'identité de son père que sa
mère et son grand-père ont toujours refusé de lui révéler, l'un disant qu'il
n'était qu'un bon à rien, l'autre muette comme une carpe, toute à fait rétive à
en discuter.
Elisabeth est une petite fille assez délurée qui n'a pas peur de dire
franchement ce qu'elle pense même aux adultes; son caractère plutôt entier rappelle
celui de sa grand-mère.



2) L’enfance de votre personnage:

L'enfance de Mary fut très heureuse: choyée par ses parents, elle ne manqua jamais d'affection ni d'attention. Ceux-ci tentèrent de l'élever convenablement sans en faire une fillette capricieuse. Sa mère lui inculqua le respect des gens, de la nature, à savoir se battre pour ses convictions. Son père lui enseigna à garder les pieds sur terre et rester réaliste, à savoir écouter les gens et parfois pardonner.
Sa scolarité à l'école se déroula normalement; sans avoir de notes exceptionnelle Mary se montra une élève attentive et calme, très ouverte aux autres et aux influences extérieures. Rires et découvertes rythmaient son enfance heureuse: ses parents essayaient de l'amener dès qu'ils le pouvaient au parc d'attraction ou l'entraînaient dans de grandes ballades afin de découvrir la nature et la beauté des paysages sauvages.

Les premiers signes de sa condition de sorcière eurent lieu lorsqu'elle avait sept ans: un jour qu'elle regardait le Muppet Show, sa mère décida de changer de chaîne pour regarder une émission sur les canards sauvages en Alaska, et la télévision eut un court-circuit.
Une autre fois ce fut une casserole entière de soupe au tapioca qui se transforma en bouillon avec des vermicelles en formes de lettres... Son père accepta ces événements impromptus avec incrédulité tandis que sa mère était persuadée que la maison était hantée parce qu'elle devait être construite sur un cimetière celte ou saxon. Tous deux furent soulagés lorsque la lettre de Poudlard arriva et qu'on les eût apaisés sur les capacités de leur fille. Celle-ci, très heureuse de partir à la découverte d'un nouveau monde à explorer prit toute heureuse le train vers sa pension perdue quelque part en Ecosse.


3) Votre scolarité :

Comparativement à son enfance, la scolarité de Mary fut une expérience traumatisante dont elle ne parle presque jamais tant elle évoque de mauvais souvenirs. C'est durant cette période qu'elle perdit sa meilleure amie, tuée chez elle lors d'une attaque de Mangemorts.

Elle arriva à Poudlard un an après Harry Potter et dès son entrée au collège sa vie devint un véritable enfer. Dès sa première année elle vécut dans la terreur d'être tuée par un horrible monstre; pendant sa seconde année, elle eut peur d'être attaquée par un dangereux criminel psychopathe. La troisième année fut assez divertissante et elle assista au tournois des Trois Sorciers qui se termina en tragédie pour sa maison. Pendant sa quatrième année, elle fut harcelée par Ombrage et ses sbires tandis que de dangereux criminels s'évadaient d'Azkaban. Après l'attaque de Poudlard à la fin de sa cinquième année et l'assassinat du directeur puis du ministre de la magie et de sa meilleure amie pendant l'été, elle décida de ne pas revenir à Poudlard.

Elle passa de longues semaines devant sa fenêtre à craindre nuit et jour les attaques des Mangemorts. Sa mère essaya de la tirer de sa prostration paranoïaque en l'incitant à suivre une petite formation de secrétariat, au cas où elle serait définitivement obligée de vivre parmi les moldus. Elle apprit à utiliser un ordinateur et à devenir indépendante dans ce monde qu'elle avait quitté pour y revenir dans la douleur.
Elle revint à Poudlard passer ses ASPICs après la disparition de Voldemort sans grand enthousiasme. Peu de Poufsouffles avaient décidé de revenir et beaucoup étaient morts. Elle obtint un Optimal en Etude de Moldus, Efforts Exceptionnels en histoire et deux Acceptable en Sortilèges et en Astronomie. Elle décida alors de rejoindre sa mère pour l'aider à tenir sa boutique, soulagée que cette abominable période de sa vie soit enfin terminée.


4) Les autres points à aborder :

_ Animaux: un hibou nommé Essemès (nom donné par sa fille qui sait apparemment comment on utilise un téléphone portable)
_ Bien qu'elle l'ignore, Elisabeth est le fruit de la rencontre de sa mère et d'un Dom Juan coureur de filles qu'elle connut juste après la mort d'Eleanor Higgins dans un club de vacances moldu, à un moment où Mary était désemparée et avait besoin d'affection. Après mûre réflexion et la certitude que le père ne reconnaîtrait jamais son enfant, elle décida tout de même de garder le bébé qu'elle aimait déjà de tout son cœur.
_ Mary a été poussée par son père à vendre la boutique de feue sa mère. Il espère que sa fille reprendra sa place dans le monde sorcier et qu'elle rencontre des gens "comme elle" afin de vivre sa vie et d'être pleinement heureuse. Voilà pourquoi elle postule au ministère et abandonne le marché des produits biologiques moldus.


Dernière édition par Mary Higgins le Sam 15 Nov - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mary Higgins [en cours]   Mar 11 Nov - 3:57

III]Caractère (100 mots environs):

Mary est une femme plutôt introvertie qui se fie plus à sa raison qu'à ses
sensations ou ses sentiments. Derrière un masque froid et détaché, elle
essaye de masquer ses joies et ses tristesses, ses forces et ses
faiblesses afin que personne ne puisse la blesser.
Mary met un point d'honneur à être l'employée parfaite: toujours ponctuelle, jamais
en retard dans ce que l'on lui demande dans son travail, elle essaye
néanmoins de ne pas accumuler les heures supplémentaires pour s'occuper
de sa famille.
Mary n'a jamais rencontré le grand amour. Malgré la vision romantique
de ses parents, elle est convaincue que ce genre de sentiment n'existe
pas vraiment. Son adolescence passée dans la peur et la peine a
profondément marqué son caractère: selon elle rien n'est immortel, même
l'amour; un jour tout peut disparaître comme d'un coup de baguette
magique.
Depuis les attaques des Mangemorts contre les moldus, elle a développé
une sorte de méfiance envers les sorciers, tous potentiellement
dangereux. Au premier abord elle est plutôt raide et froide lorsqu'elle
rencontre un inconnu mais peut se détendre avec le temps. Rares sont
ceux qui ont eu la chance de pouvoir rencontrer sa famille car depuis
la mort de sa meilleure amie elle a peur de nouer des liens d'amitié,
de s'attacher à quelqu'un et de le/la perdre. Aussi est-elle souvent
anxieuse qu'il arrive du mal à sa famille et spécialement à sa fille
qu'elle essaye de protéger du mieux qu'elle peut.

Mary aime son train-train quotidien et n'aime pas être bousculée, ni les
surprises. Elle n'apprécie pas vraiment les plaisanteries d'un goût
douteux ni les plaisanteries racistes sur les moldus.
Même si elle aime les promenades en forêt, ses week-ends se passent désormais à la
maison et en famille, ce qui lui permet de profiter de ses proches.


IV]Ambitions pour le personnage :

_ Mary n'avait pas d'ambition spéciale jusqu'à ce qu'elle trouve un
repreneur pour la boutique de sa mère, puisque sa seule "mission" était
familiale: elle s'occupe de son vieux père et de sa fille.
_ Prochainement sa fille entrera à Poudlard et Mary devra supporter
l'éloignement d'Elisabeth dans un collège qu'elle n'apprécie pas
vraiment.
Peut-être la solitude et ce nouveau travail la poussera à sortir de son isolement?


V]Dons :

Mary n'a pas de don particulier, à part celui de fréquenter assidûment le
monde moldu. Elle est autonome dans ce monde et sait parfaitement
comment utiliser un ordinateur, les appareils ménagers ou commander des
billets de train et prendre le métro. Elle se refuse à apprendre à conduire depuis le décès de sa mère.


VI] Métier désiré :

Employée au Comité des Inventions d'Excuses à l'usage des Moldus.
Mary a une grande expérience du monde moldu, contrairement à de nombreux
sorciers. Elle a une connaissance superficielle des lois britaniques,
des institutions et des médias. Elle préfère le travail de bureau à
celui d'agent de terrain.


VII] L’attente :

Il est demandé ici d’écrire un message RP de votre personnage exprimant
l’attente que vous ressentez concernant votre futur métier, ou un
souvenir, comme par exemple celui de votre répartition.

Soignez ce message car il permet de donner un aperçu de votre futur RP.


VIII] Code

Polka


IX] Vous, derrière votre écran : (plus tard, selon mon envie de répondre ou non ^^)

Pseudo ou prénom au choix :
Âge réel :
Ville & Pays :
Formation ou profession :
Passe-temps :
Aime :
A quel moment et à quelle fréquence vous vous connectez (pour savoir quand on peut vous croiser ici) :
Comment avez-vous connu ce forum :
Qu’est-ce qui vous a poussé à vous inscrire :
Autre chose à rajouter :
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau Magique
Compte Administrateur
avatar

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Higgins [en cours]   Jeu 20 Nov - 13:30

Bonjour et bienvenue sur le forum ! Votre fiche est très intéressante et bien écrite. Il vous manque juste la partie "L'Attente" à compléter, pour que je puisse vous valider (ce que je ferai avec grand plaisir). Il s'agit juste de nous donner un petit aperçu de vos message RP, vous pouvez écrire ce que vous voulez. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magenmagot
Compte Administrateur
avatar

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Higgins [en cours]   Dim 4 Jan - 18:37

Si vous souhaitez jouer sur le forum, il vous faut tenir compte du message du Choixpeau pour être validée. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Compte Administrateur
avatar

Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Mary Higgins [en cours]   Dim 5 Avr - 11:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mary Higgins [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary Higgins [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Les Coulisses :: Fiches de Personnage :: Fiches refusées-
Sauter vers: