AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un instant de malaise

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un instant de malaise   Ven 5 Sep - 12:06

A la maison, l'elfe qu'a engagé Elinor pour l'aider avec son bébé est parfait. Il est rétribué de manière généreuse et la jeune fille lui a donné ses anciens uniformes de Serpentard pour qu'il puisse s'habiller correctement. Plus que les vacances ou noises, c'est le cadeau qu'il a le plus apprécié. L'écarquillement de ses yeux quand elle les lui donna et les mit à sa taille le faisait ressembler à un enfant moldu devant un magasin de sucreries. Même s'il avait du mal à l'admettre, Milo avait été touché à la fois par le coeur de sa jeune nièce, mais aussi par la réaction de l'elfe.

C'est d'ailleurs un peu à cause de lui que le médicomage se retrouva sur le Chemin de Traverse en son jour de repos. Là-bas, les gens se bousculaient dans une joyeuse cohue et une profusion de bons sentiments qui lui étaient tout à fait étrangères. Le matin même, le vieil elfe l'avait appelé pour qu'il vienne voir le jeune maître, comme il appelait Noah. Le bébé avait de la fièvre et son joli regard vert était malheureux. L'elfe craignait qu'il fût atteint de la variole du dragon...

Milo fit de son mieux pour rassurer tout le monde. Les bébés n'étaient en général jamais atteint, leur force magique n'étant quasiment pas développée. Mais pour il se sentit quand même obligé d'aller chez l'apothicaire pour lui préparer une décoction de feuilles de mandragore et d'eucalyptus pour faire baisser la fièvre et disparaître ce qui ne lui semblait être qu'un rhume.

Au milieu des passants, Milo n'était pas du tout à son aise. Impossible de les engueuler tous ou de leur faire peur. Il fallait prendre son mal en patience et avancer quand on en avait l'opportunité en évitant toute violente bousculade.
J'aurais été bien mieux dans mon canapé, un bon polar entre les mains...

Tout à coup devant lui quelqu'un tomba.
Revenir en haut Aller en bas
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 34
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Dim 7 Sep - 12:20

Septembre...
Les touristes étaient toujours présents et le chemin de traverse ressemblait encore à une foire. Kalan avait du faire une course pour son patron et maintenant elle galérait à retourner à la boutique. Elle aurait bien aimé les faire tous disparaître d'un coup de baguette, l'héritière des Nemesis avait toujours eu horreur de la foule. Cela pouvait être étrange pour une commerçante mais elle préférait se lieu quant il y avait moins de monde. Non seulement la foule avançait lentement, mais en plus ils ne regardaient pas où ils mettaient leurs grands pieds. *Non d'un p'tit dragon... C'est pas possible ils ont rien de mieux à faire que de venir nous engluer nos rue.* Elle avait hâte de retrouver le calme étrange et serein de sa petite boutique. Kalan eu une pensée envieuse pour Ollivander qui devait être entrain de faire sa petite sieste. Elle prit son courage à deux mains et elle essaya de se faufiler entre les corps mous de ses semblables. En temps normal sa petite taille lui était utile dans ses moments là car elle arrivait à se clisser de partout... Mais aujourd'hui elle aurait bien aimer faire 5 tête de plus, elle enviait le garde chasse de Poudlard, lui au moins on s'écartait de son chemin.
Plongé dans ses sombres pensées la petite silhouette dissimulée sous sa cape noire ne fit pas attention que le personnage devant elle était entrain d'avoir un malaise... Il tomba... Et elle, elle fut posé et elle chuta par dessus, se faisant un croche patte avec le corps de l'autre. Elle partie de l'avant et ne trouva aucune prise pour se raccrocher. Le choc fut douloureux mais la colère était plus forte encore. Surtout que quelques un lui marchèrent dessus.
"AILLLE... Non de... Par le centaure à trois pattes... Espèce de gnome vératre, c'est pas possible. Attendez que je me relève vous allez me le payer bande de bouse de dragon malade." La petite créature c'était prise les pieds dans sa cape et le capuchon avait glissé, laissant apparaître sont étrange chevelure couleur feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Dim 7 Sep - 19:18

Et voilà... Manquait plus que ça. Une mêlée de rugby en plein milieu de la rue.

Un personnage d'un certain âge venait de tomber et une petite créature s'était étalée sur lui de tout son long. Milo secoua la tête, passablement ennuyé. Il regarda autour de lui et chercha un moyen de poursuivre sa route vers l'apothicaire, mais c'était sans compter sur la bienveillance des passants, leur humanisme et ... les cris de la petite chose qui s'élevèrent dans les airs.

A la fin de sa tirade, le petit roquet vit ses cheveux dégringoler de leur capuche de camoufflage. Une belle chevelure flamboyante à laquelle le malheureux vieil homme s'agrippa malencontreusement en essayant de se relever. Apparemment il cherchait encore l'air. Son malaise n'était que passager mais des symptômes persistaient ce qui titilla la curiosité de Milo.

Voyant que tout rentrait peu à peu dans l'ordre, la foule se dissipa autour d'eux et rchacun reprit son chemin. Il ne restait plus là que la petite femme rousse, le vieux sorcier, et Milo.

- Plus c'est petit plus ça crie, comme les chiens. dit Milo en aidant le vieux sorcier à se relever.

L'envie de poursuivre sa route lui aussi le démangeait mais n'avait-il pas prononcé le serment de Bonam?

- Je suis médicomage monsieur, laissez-moi vous examiner.

Le curieux personnage fit un signe positif de la tête et laissa Milo faire quelques examens de routine. Les constantes vitales et magiques étaient bonnes d'après ce qu'il put voir, les réflexes aussi. cependant, l'homme suait à grosses gouttes et son teint était plus que pâle à chaque fois qu'il voyait passer quelqu'un auprès de lui.

- Pourquoi un sorcier agoraphobe se décide à fendre la foule un jour comme aujourd'hui?

- Je... Je croyais avoir la variole du dragon. Ma femme m'a trouvé un bouton dans le dos, il est tout rouge et ... Comment savez-vous que je suis agoraphobe?

- Et la poudre de cheminette c'est fait pour les moldus peut-être? fit le médicomage d'un ton plein de reproches. L'agoraphobie se manifeste par la peur de la foule et des endroits surchargés. Elle peut provoquer des pertes de connaissances suite à des malaises vagaux. C'est juste pour la partie moldue. Je vous passe les symptômes sorciers je ne suis pas là pour dispenser un cours d'autant plus inutile que vous l'aurez oublié dans trente secondes.

- Je déteste ces flammes vertes. dit doucement le vieux sorcier admiratif.

- Et le transplannage? reprit-il du même ton.

- J'ai pas mon permis, j'ai échoué onze fois...

Milo secoua la tête profondément ennuyé.

- On se demande pourquoi... Mais au moins avec, vous auriez ennuyé l'un de mes collègues et pas moi lors de mon jour de congé. sachez que la variole du dragon provoque des pustules vertes et non rouge.

Le médicomage fit signe au malade de rester contre le mur de la boutique où il était appuyé et de fermer les yeux pour éviter toute rechute. Puis, il se tourna enfin vers la jeune femme. Sa chevelure flottait toujours dans les airs, elle était vraiment magnifique dans les rayons du soleil.
Si le médicomage ne s'était pas encore intéressé à elle, c'est parce que l'un des premiers cours que l'on reçoit auprès d'un médicomage enseignant, c'est qu'il faut toujorus évaluer quel est le patient le plus en danger et le traiter en premier. Dans son infortune, la jeune femme avait atterri sur un bon matelas bien que vieux, et ses éclats de voix prouvaient qu'elle ne devait pas trop souffrir.

- Mademoiselle, vous avez l'air d'aller bien. Vous pouvez m'aider à faire transplanner monsieur jusqu'à son domicile?
Revenir en haut Aller en bas
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 34
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Lun 8 Sep - 23:48

Alors qu'elle essaya de se dégager le vieil homme eu un geste malencontreux... Il se raccrocha à la chevelure de Kalan. Le sang de la jeune Nemesis ne fit qu'un tour et une boule glacée de rage lui tomba dans l'estomac. Elle se rapprocha du pauvre personnage, afin qu'il ne lui face pas mal et d'un voix froide et aussi cassante que de la glace elle lui sursura à l'oreille.
"Lâche moi tout de suite ou t'es un homme mort." Sa voix était étonnamment grave et une étincelle orangée passa dans ses yeux sombres. Le pauvre malheureux lâcha la chevelure comme si elle le brûlait. Il fallait qu'elle se calme, un autre scandale sur le chemin de traverse serait mal venu... Certains avaient encore à l'esprit la scène étrange qui avait dévasté la boutique de son patron. Elle se dégagea rapidement et ne prêta pas attention à la remarque cinglante de la personne présente... *Non... calme toi ce n'est rien... c'est pas de toi qu'il parle. Enfin si mais allez tout le monde est énervé aujourd'hui reste zen.* Elle fit quelques pas en arrière et elle essaya de respirer calmement. La foule c'était un peu écarté et les exercices qu'elle avait reprit depuis peu lui permettaient de se contrôler plus facilement. Curieuse elle observa le médicomage elle fut étonner de voir avec quelle facilité qu'il faisait son diagnostique... Un vrai professionnel et elle eu une pensée pour ollivander, lui aussi surprenait tout le monde... *Un jour je serais aussi doué... Voir même plus.* Kalan ne savait pas s'il était possible d'être plus doué qu'Olliv' en matière de fabrication de baguette mais si c'était le cas elle ferait tout pour le devenir.
En tout les cas elle trouvait l'autre espèce de troll maladroit plus que pathétique et elle eu un soupire d'amusement en entendant les réponses qu'il donna. Elle aurait très bien put passer son chemin, retourner à sa boutique et les laisser se débrouiller. Mais non, elle n'avait pas bougé et quant l'étrange médicomage se tourna vers elle, elle regretta un peu de n'avoir pas décampé.
Oui elle allait bien... et heureusement pour l'autre empoté car sinon seul merlin sait ce qui aurait pu se passer... Elle était tout de même un peu intriguée par cette histoire de Variole du dragon. Elle n'avait pas fait attention au information ces derniers temps mais elle avait entendu des rumeur sur le chemin de traverse. *Bhaaha les rumeurs, on serait mal si on devait en tenir compte.* Et pour toute preuve il n'y avait qu'a regarder la vieille loque pathétique.
Quant elle entendit le médicomage lui demander le l'aider à faire transplaner le malade imaginaire, elle n'en cru pas ses oreilles.
"Et pourquoi nous... moi... Cet idiot n'avait qu'à pas sortir qu'il assume ses actes." Elle avait été un peu plus froide que voulu mais en même temps elle avait toujours eu la sale manie de dire tout haut se qu'elle pensait tout bas.
Sous ses aires de mauvaise fille Kalan n'avait jamais été méchante et elle savait très bien que si le mage insistait un peut être ferait elle l'effort de l'aider. Elle se tourna alors vers le vieux fou.
"Pourquoi n'avoir pas fait appel à un service de renseignement chez vous? car en plus si c'était vraiment la variole..." Un frisson la parcouru, elle ne savait pas comment on pouvait contracter une telle maladie mais elle était tout de même tombé sur lui. Ils c'étaient touchés...
"Mais heureusement pour vous votre ange gardien était déjà sur place."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Mer 10 Sep - 11:22

- Je n'ai rien d'un ange gardien, bien au contraire.

Milo roula des yeux et émit un soupir de lassitude. Mais quelle journée à la noix! Pendant qu'elle s'épanchait en niaiseries sur le vieil agoraphobe, Milo s'approcha de lui et mit son bras sous son épaule pour le soutenir. A peine l'eut-il relevé que le sorcier s'effondra au sol. Si elle ne comprenait pas maintenant, c'est qu'elle était bouchée.

- Voilà pourquoi vous. dit-il d'une voix profonde en la fixant de ses yeux bleus. Il ne pourra pas rentrer à pied et si je transplanne seul avec lui, il risque une désartibulation. Alors aidez-moi et dans cinq minutes, nous serons libres tous les deux et nous pourrons vaquer à nos occupations respectives. Croyez-moi, j'ai autre chose à faire.

Le malade était toujours inconscient. PLus ça allait plus il devenait un boulet pour le médicomage qui détestait être prisonnier d'une quelconque obligation. De plus, la rouquine n'était pas très coopérative.

De sa main libre Milo tapota la joue du sorcier pour qu'il se réveille.

- Hey oh la belle au bois dormant. Hey!

Peu à peu, le vieil homme ouvrit les yeux. Difficilement. A mesure qu'il reprenait ses esprits son corps redevait réactif et Milo sentit qu'il pesait de moins en moins sur son bras.

- Où habitez-vous?

- Dans le Londres moldu. A côté de Saint-James Park.

- Et vous êtes venu jusqu'ici tout seul? Vous êtes moins troll des cavernes que ce que vous laissez paraître. Allez Grincheux en route. dit-il à l'adresse de la jeune femme pour qu'elle se décide à l'aider et qu'elle vienne soutenir le vieux sorcier. Faut qu'on essaie de transplanner dans un endroit plutôt calme et éloigné des moldus.
Revenir en haut Aller en bas
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 34
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Ven 12 Sep - 12:42

Qu'il soit d'accord ou pas, le médicomage avait prit soin de l'empoté et du coup il avait fait office d'ange gardien. Si il n'avait pas été là Kalan se serait sûrement relevé et ensuite elle serait partie sans demander son reste. Elle aurait laissé le grand malade se débrouiller seul et elle n'aurait eu aucune culpabilité à le faire. Très jeune elle avait appris à ne vivre que pour elle car personne ne le ferait à sa place. Quant elle vu l'homme s'obstiner et eu un petit soupir de lassitude mais elle était loin de se douter de la suite des événements.
Quant le vieux s'effondra au sol elle crut un instant qu'il lui faisait une farce, après tout elle était peut être tombé sur deux comiques qui lui faisait un tour. Elle regarda autour d'elle afin de s'assurer que personne d'autre ne faisait parti de se petit manège. Malheureusement la foule continuait d'avancer, tel une vague de zombi insensible aux soucis de leurs voisins.
Quant le mage lui parla de désartibulation elle fut prise d'un frisson glacée, elle ne souhaitait ça à personne même à un stupide malade imaginaire. Oui, Kalan avait une vision particulière de la maladie et souvent elle se disait que tout n'était qu'imaginaire... Pour tout dire elle n'avait encore jamais été malade mais cela venait peut être aussi d'une autre de ses particularités.... Et il ne faut jamais dire jamais. Quant elle entendit l'autre espèce de troll l'appeler grincheux elle remit les pied sur terre et elle observa le couple étrange.
"Grincheux... Non mais vous voulez vraiment que je vous laisse avec cette espèce de simplet de première" En fait ce qui dérangeait vraiment Kalan c'était le fait de transplaner. La dernière fois qu'elle l'avait fait en touchant une personne ça c'était très mal fini... Bon en même temps elle y avait été forcée et du coup elle avait un peu perdu le contrôle sur Nemesis. Mais Kalan avait un principe dans la vie, vaincre la peur par la peur alors autant tester tout de suite et au pire si elle reperdait le contrôle de son corps et ben... Elle ne connaissait pas ce deux personne et elle se moquait presque de si que pouvait leurs arriver, enfin pas totalement non plus. *Arrête de songer à toute ses bêtises et agis...*
"Vous avez de la chance..." Elle s'approcha de lui et attrapa sans ménagement le pauvre personnage et d'une voix glacée elle lui murmura à l'oreille.
"Faites attention... Je ne voudrais pas être obligé de vous faire du mal..." décidément elle était d'humeur massacrante aujourd'hui et ce devait être la première fois qu'elle menaçait ainsi une personne... En fait elle avait peur de la réaction qu'elle allait avoir suite au transplanage et elle ressortait cette peur en se montrant agressive.
"Bon je vous suis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Dim 14 Sep - 11:06

- Des promesses, toujours des promesses...

Cette fois, le médicomage aggripa fortement le malade et se concentra de son mieux. Il ne fallait absolument pas se tromper sous risque de désartibulation. Ce n'est pas douloureux et encore moins mortel. mais cela signifierait aller à Sainte-Mangouste avec les morceaux éparpiller pour reconstruire le puzzle... Et avec sa bonne humeur habituelle, les implications sur la reconstitution seraient légion... Alors, vallait mieux éviter.

-A côté de Saint-James park, il y a un arc de triomphe d'une mocheté sans égale. Vous le visualisez? Non loin de là, un petit marchand de souvenirs pour touristes fortunés. Nous allons transplanner à côté dans la petite ruelle. Visualisez bien l'endroit, je n'ai pas envie de vous rammasser en petits morceaux.

Le vieil homme aller prononcer quelques paroles mais d'un simple regard, Milo l'en dissuada. Il ne vallait mieux pas le provoquer en ce moment. Il avait promis quelque chose à sa nièce, et c'était bien la seule personne pour qui il tenait ses engagements. Cette gosse était unique sur terre, c'était bien la personne pour qui il avait de l'affection. Son fils aussi, même si pour l'instant, il nétait qu'un paquet de chair rosée à qui il faut nettoyer les fesses et donner le biberon pour recommencer à lui torcher les fesses deux heures après...

- C'est parti.

"Pop". bruit caractéristique du transplannage. Le petit groupe était arrivé à l'endroit désiré...
Revenir en haut Aller en bas
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 34
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Mer 24 Sep - 20:37

(HJ: Désolé pour le retard mais j'ai eu un bug cette semaine et je ne pouvait plus me connecter. Sad )


Oui, des promesses et alors...
Kalan ne se donna pas la penne de pousser le bouchon plus loin, elle n'avait aucune raison d'être désagréable avec le médicomage, elle en voulait juste à cette espèce de grosse loque humaine. L'Héritière des Nemesis écouta attentivement les explications et les recommandations de l'étrange sorcier... *Oui, il serait regrettable de ne pas finir le voyage en entier.* Elle arrivait approximativement à visualiser se lieu car elle y était déjà passée quelques fois lors de ses rares expéditions en solitaire.
Elle eu un petit hochement de la tête pour faire savoir au sorcier qu'elle avait bien comprit et un frisson glacé lui parcours la colonne. Le souvenir de son dernier transplanage en duo était encore relativement frais et Kalan essaya de se concentrer de son mieux, il était hors de question que Nemesis reprenne le contrôle.
Juste avant que Stanislas ne donne le départ et prit une grande bouffée d'oxygène et elle planta ses ongles dans la peau flasque du détritus de sorcier.
POP...
Elle se senti aspirer par le tourbillon. Même si elle avait déjà transplané de nombreuse fois elle n'avait jamais réussit à vraiment apprécier cela et elle aimait encore moins ça quant elle était accompagné. Elle fit de son mieux pour garder en tête le lieu choisi et elle usa de toute sa concentration pour suivre le medicomage.
Quant ses pied touchèrent le sol ferme elle eu le tournis et un instant elle ferma les yeux. Sa peau, habituellement très pâle, avait perdu le peu de couleur qu'elle avait et Kalan ressemblait presque à un fantôme. La jeune rouquine inspira un grand coup et quant elle rouvrit les yeux elle constata que le gros mollusque la regardait en grimaçant... * Quoi??? Qu'est ce qu'il veut ? Hooo zut...* Elle venait de réaliser qu'elle avait toujours ses ongles planter dans le gras du bras du pauvre vieil homme.
"Bon tout c'est bien passé ?" Demanda t'elle d'une voix roque tout en desserrant son emprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Mar 14 Oct - 12:28

Milo regarda autour de lui et plus particulièrement le vieux sorcier. Deux bras, deux jambes, la tête sur les épaules, il était toujours entier. Grincheux aussi apparemment, ce qui le fit sourire. C'était le genre de personne qui avait besoin de toujours émettre une opinion négative voire de râler avant de se mettre à faire ce qu'on lui dit de faire. Bref, elle n'avait pas mauvais fond contrairement à ce qu'elle laissait supposer.

Ils raccompagnèrent le vieil homme chez lui, et Milo en profita pour passer un bon savon à sa femme. Celle-ci eut beau protester et essayer de lui tenir tête, rien n'y fit. Elle dût se résigner à se ranger à l'avis du médicomage qui ne plaisantait pas à propos de son mari.
Ils habitaient un spacieux appartement confortablement meublé. Apparemment, la vieille sorcière avait plus de goût que de jugeote. Après avoir fait ses dernières recommandations, il s'empressa de tourner les talons et de faire un signe de tête à Grincheux pour sortir de là au plus vite.

Quand ils furent dehors, Milo lança un regard amusé à la jeune femme.

- En voilà un qui ne doit pas rigoler tous les jours chez lui... je le plains, entre son agoraphobie et sa femme, j'aurais certainement fait comme lui.

Il mit ses mains derrière la tête et s'étira. Il lui fallait retourner sur le Chemin de Traverse pour finir ses courses. Il avait encore le temps alors il en profita pour inviter la sorcière.

- Merci de m'avoir aidé. Je peux vous offrir à boire?

Non loin d'eux se trouvait un de ces magasins moldus, un "Starbucks" comme ils les appellent.
Revenir en haut Aller en bas
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 34
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Un instant de malaise   Mer 15 Oct - 20:54

(HJ: J'ai modifier la fin de mon Post car étant touché par l'épidémie je dois fermer mes sujets encours... Désolée et à très bientôt pour de nouvelles avantures.)
Le vieil homme ne daigna pas répondre à Kalan et il l'ignora... Plus il mettait de distance entre elle et lui et mieux il semblait aller. A moins que ce ne soit l'imagination de la jeune femme qui lui joue des tours. L'étrange médicomage les observa tout les deux et la rouquine fut parcourue d'un frisson glacé. Elle savait pertinemment ce qu'il regardait, il essayait de s'assurer qu'ils n'avaient pas oublié de morceaux en chemin et cette idée glaçait le sang de L'héritière des Nemesis. Rapidement elle chassa l'idée d'une désartibulation possible et elle essaya de faire plus attention au sentiment de joie et de paix qui s'était glissé en elle. Elle allait bien, il n'avait pas refait surface et du coup elle estima que c'était parce qu'elle avait tramsplané de son propre chef.
Un long soupir lui rechapa et elle suivit l'étrange couple en direction de la demeure de leur patient.
Alors que le médico s'expliquait avec la femme de l'autre épave, Kalan ne pouvait s'empêcher de jeter quelques coups d'oeil furtif à l'appartement. Mine de rien, elle ne perdait pas une miette des réprimandes que la pauvre vieille femme subit. Un sourire narquois étirait les traits du visage de la jeune femme, elle prenait un certain plaisir à suivre le match entre les différents quidams. Elle fut même assez surprise par la franchise et par les arguments de l'ange gardien. Kalan n'avait jamais beaucoup eu de lien avec ses semblables, elle était très vite énervé par leurs faux semblant et leurs couardises mais LUI il semblait un peu différents. Certes il n'était pas très aimable avec le vieux couple mais il disait le fond de sa pensée et même si ce n’était pas agréable à entendre la petite rouquine appréciait cela.
Ne voulant rien ajouter au calvaire de ses "pauvres" malheureux, elle ne dit rien et elle laissa faire son compagnon de fortune. Puis quant il eu fini elle le suivit sans un mot ni un regard pour l'étrange couple. Elle n'avait que très rarement assisté a se genre scène et du coup des sensations étranges circulaient en elle.
Quant il se décida à la regarder, Kalan vit une lueur d'amusement dans le regard de l'étrange sorcier. Cette situation l'avait finalement amusé semblait il... Et quant il prit la parole, un sourire sarcastique étira les fines lèvres que la petite Nemesis.
"Elle aussi elle n'a pas eu de chance... Mais comme on le dit qui se ressemble s'assemble." C'était peut être pour ça qu'elle était toujours seule mais Kalan n'en était nullement chagriné car la solitude ne lui pesait nullement sur la conscience.


Soudain, elle fut prise d'un léger vertige...

Elle réussit tant bien que mal à dissimuler cela à son compagnon mais elle n'arrivait pas à reprendre ses esprits. Elle avait besoin de dormir et elle savait se que cela voulait dire. Elle avait du attraper un rhume car quant elle était fiévreuse Kalan avait toujours besoin de dormir.

C'est alors que le médicomage lui proposa de l'inviter boire un verre. Elle fut surprise et elle aurait volontiers accepter mais elle savait que quant elle était fatigué elle était peu agréable. Peut être était ce pour cela qu'elle n'avait pas été très aimable avec le mollusque ? Désirant se retrouver rapidement au calme, elle devait repousser l'invitation. Kalan savait qu'elle avait du mal à contrôler Nemesis quant elle était fatigué, du coup elle ne voulait pas se mettre une nouvelle fois en situation de crise.

"Je suis désolé mais je dois y aller... Peut être une prochaine fois." D'un coup d'oeil rapide elle s'assura qu'ils étaient seuls dans la rue et se sentant obligé de trouver une excuse, elle ajouta.

"J'avais oublié mais j'ai une course urgente qui m'attend. Bonne journée !" Et sans perdre une seconde de plus, elle transplana. Laissant le médico seul, elle ne lui avait même pas demandé son nom et elle ne c'était pas présenté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un instant de malaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un instant de malaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Tournoi "Instant d'un Rêve" 19-20 juin 2010
» Malaise (Jo)
» « On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Les Coulisses :: Chroniques du Forum :: [Archives RP Hors Poudlard - 2008/2010] :: Archives messages londres-
Sauter vers: