AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 réponse sans appel! ( PV: Lea)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Sam 7 Aoû - 20:57

Ce matin là en ce réveillant Leo eut un drôle de pressentiment... Plus les jours passait et plus malgré sa promesse à Eyline de ne plus penser a Lea plus il sentait qu'elle avait plus que tout besoin de lui.. Il n'aurait sut l'expliquer... Un peu comme quand Lea venait le retrouver sachant qu'il n'allait pas bien... Leur lien sans doute...

Aussi il se leva s'habilla et descendit rejoindre sa grand-mère au plus vite. Eyline était avec elle.

- Bonjour Grand-mère, Bonjour bébé!


Il embrassa Eyline puis l'enlaça avant de se tourner à nouveau vers sa grand-mère.

- dit grand-mère... Tu as moyens rapide de me faire arriver chez mes parents?


Il vit de suite les regard surpris à la fois de la grand-mère et de Eyline qui tourner vers lui un regard qui disait j'ai rater un épisode????

- Je dois y aller ... Je dois aller régler mes compte avant la reprise de poudlard... C'est la dernière occasion que j'aurais... J'ai envi de tourner la page...


Il ne fut pas dupe il vit bien que sa grand-mère n'y croyait pas vraiment... Mais bon ... Du moment qu'il pouvait y aller le reste il verrait plus tard...

GM: Oui... J'ai un moyens bien sur... Tu ne crois pas qu'on aller laisser ta mère partir sans un moyens rapide de la rejoindre en cas de soucis non? Nous avons fait relier notre cheminée a la leur... Cependant je ne sais pas si c'est une bonne idées que tu arrives chez eux sans prévenir....


La elle gagnait un point... Leo prit donc une initiative...

- très bien je partirait ce soir! Entre temps je leur enverrait un hiboux express pour les prévenir...


Sur ces mots Leo remonta dans sa chambre et chercha quoi faire... écrire a son père pour lui dire je viens voir Lea c'est même pas la peine d'y songer... Eyline le laissa seul cette journée... Elle apprenait
avec sa grand-mère comment faire la potion...

C'est donc le soir , sans avoir envoyé aucun hiboux, qu'il prit la direction de la cheminée de sa grand-mère et a partir de celle-ci , celle de chez ses parents. Si il avait put une seule fois se douter que sa cheminée était relié a celle de chez ses grand-parents...Il ne serait jamais resté autant de temps sans les voir! a ça non!

Enfin bref ... Il ne s'était pas attendu a un bon accueil mais bon... Il avait prit soin de ne pas les déranger pendants le repas ( heure très respecté chez eux...) et était donc arrivé pendant que son père regarder la télévision situé a coté de la cheminée... Inutile de préciser le choc qu'il a eu en voyant son fils apparaitre dans sa cheminée...

P: Mais comment est-ce possible..... Leo???


Leo sorti calmement de la cheminée regarda autour de lui et épousseta sa cape avant de se tourner enfin vers son père...

- désoler de cette intrusion dans TA maison... Je ne resterait pas je suis venu voir Lea.


Leo avait mit toute la colère dont il était capable dans ses mots. Il était écœuré de voir devant lui l'homme qui l'avait chassé de la maison par refus de ce qu'il était! c'est à dire un homme à par entière qui fait ses propres choix!

- Comment-oses-tu????


Son père n'avait pas mit longtemps a se reprendre...

- Comment oses-tu revenir ici après l'affront que tu m'as fait! et en plus venir par magie!!!! Je croyait que tu 'avait pas le droit de t'en servir sans être renvoyé de ton école!


- je ne me suis pas servit de magie.. Quelqu'un l'a fait pour moi...


Leo avait crut bon de le préciser en voyant sa mère arriver... Il ne voulait pas qu'elle croit qu'il se fichait de ses études!

- Bonjours mère...


- Quelqu'un t'as aidé??? Et qui???


- En quoi cela te regarde-t-il?


- espèce de petit .... vauriens!


- Qui vaudra toujours plus que son père!


- Je t'interdit de me parler sur ce ton! Je suis encore ton père que je le sache! et tu es chez moi!!!! Tu me dois donc le respect!


- Mère je suis venu voir Lea...


Leo avait volontairement tourné le dos a son père... L'un des pire affront qu'il pouvait lui faire il le savait bien...

- Mais elle n'est pas ici Leo... Elle est sortie comme tout les soirs...


Aie... Pourquoi sa soeur faisait tant de folie en ce moment...

- Pas grave je vais l'attendre ici...


Il tira une chaise et s'assit patiemment. Il ne repartirait pas sans avoir parler a Lea... Il le devait!

- Non mais qui te dit que tu es le bienvenue ici???


- Je ne le suis pas je sais... Mais comme ce n'est pas toi que je viens voir ça me préoccupe guère de savoir si oui ou non tu es heureux de me voir...


- Mais tu semble oublié que tu es sous mon toit!


- Non je ne risque pas de l'oublié... Vu que tu m'as virer pour un simple désaccord! Puis que je sache c'est aussi le toit de Lea non?! A moins que tu l'es renié elle aussi!


- Si tu es dehors en ce moment c'est entièrement de ta faute! et tu l'as parfaitement....


La dispute aurait encore duré des heures si a ce moment là... Lea n'avait pas fait son apparition....


Dernière édition par Leo McCute le Sam 7 Aoû - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Sam 7 Aoû - 22:46

    Un soir de plus. Un soir de plus que je claquais la porte au nez de mon père pour sortir faire la fête. Déjà un mois que ça durait… J’avais commencé à sortir et rentrer tard pour embêter mon père, le faire paniquer un peu, pour bien lui faire comprendre son erreur. Puis je n’avais pas supporté d’être abandonnée une fois encore. J’en voulais plus que tout à mon frère d’être parti, mais maintenant que Mike l’avait suivi… J’avais besoin de me charger les idées, de me trouver une bonne activité.

    Je m’étais donc plongé dans cet univers totalement nouveau pour moi. Je m’étais fait de nouveaux amis sorciers qui n’étaient pas forcément de Poudlard. Ensembles, on fessait le tour des bistrots moldus pour commencer, puis on se dirigeait vers les quartiers sorciers, pour finir dans des boîtes de nuit. Mais, au fur et à mesure, je ne me trouvais plus ici pour enrager mon père ou oublier mes malheurs, mais seulement pour m’amuser. J’avais pris goût à ce rythme de vie si particulier. Et ça ne risquait pas de s’arrêter aujourd’hui.

    J’avais donc rejoint mon groupe de fêtard pour traîner dans les bars. Le mélange d’alcool moldus et d’alcool sorcier était très… Puissant va-t-on dire… Les effets étaient bien plus intenses que lors d’un simple mélange. On se sentait vite emporté tout en fessant durer la consommation. On avait fini par avoir nos propres coins habituels, mais on ne disait pas non aux nouveautés. Ce soir-là on avait donc décidé d’aller tester un nouveau bistrot, l’Hippogriffe, situé en plein centre du Londres magique. La fête dura jusqu’à tard dans la soirée jusqu’à ce qu’on finisse par nous mettre dehors. Bein oui, être mineur n’aidait pas beaucoup… On ne chercha pas cependant à continuer notre tournée, on avait déjà quitté la terre assez vite, et il n’était plus utile de continuer à nous saouler.

    Je rentrais donc à pied avec une amie qui habitait à quelques intersections plus loin que moi. Notre dernier délire de chaque soirée était de rentrer en dansant dans la rue. A cette heure-là, il n’y avait plus grand monde dans notre banlieue et la voie était toujours libre. On avançait donc chacune en fessant nos petits pas de danse. Celle qui arrivait jusqu’à telle ou telle maison sans tomber avait gagné ! Cette fois-ci c’était moi ! Mais je ne me doutais pas encore que je venais de gagner aussi des ennuis.

    Je montais les trois marches du perron en fessant tomber un de mes talons hauts. Je le ramassais, et me lançais dans l’une de mes prouesses artistiques pour remettre ma chaussure tout en entrant dans la maison. Je m’arrêtais alors sur le rebord de la porte, toujours une chaussure à la main et une jambe en flamant rose. Je réalisais qu’il y avait une personne de plus dans le grand salon de la demeure, et ça ce n’était pas normal… Mes parents n’attendaient jamais de visiteurs à partir de 21h. Tout le monde, le nouveau venu inclus, se retourna vers l’entrée, pour voir qui était à l’origine du bruit.

    Mon père se leva d’un seul coup, me jetant un de ses regards noirs dont j’avais pris l’habitude d’ignorer. Je terminais vaguement de mettre ma chaussure, tant bien que mal pour faire quelques pas vers le petit comité. Je reconnus ma mère sur l’un des fauteuils, étonnée de voir l’intrus. Je me tournais alors lui, pour voir de qui il s’agissait. Mes yeux mirent quelques secondes pour faire le point et reconnaître…

    - Leo ! ! !

    Je me mettais alors à courir pour rejoindre mon jumeau, avant de tomber. Je n’avais glissé sur aucun tapis, marché sur aucun objet. J’étais juste tombée… Déséquilibrée par mon ivresse évidente. Avant même que Leo ne puisse se lever pour venir m’aider, Papa lui cria :

    - C’est ça que tu es venu voir ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Sam 7 Aoû - 23:41

Alors que Leo enrageait contre son père qui lui criait dessus, Lea fit une entrée... Fracassante. Elle arriva sur seuil de la porte sur une jambe essayant de remettre sa chaussure... Cette arrivée eut au moins un effet positif. Le silence régna alors dans la pièce.

Leo trop stupéfié de voir Lea dans cet état ne réagit pas tout de suite... son père, lui, se leva d'un bond pour foudroyer sa fille du regard... Pas de doute il ne tolérait pas le comportement de Lea... La mère elle des jumeau ne réagit même pas a l'entrée de sa fille. Ce qui énerva Leo car s'était la preuve que soit Lea faisait ça régulièrement soit qu'elle était trop surprise de le voir faire face à son père, soit les deux... Lea de son coté mit quelques secondes a le reconnaitre...

- Leo ! ! !

Leo ne put s'empêcher un sourire en entendant le ton de sa soeur... Surprise mais pas si négatif que ça en fin de compte. Sa soeur d'ailleurs se précipita sur lui!!! Enfin... essaya plutôt car a peine fit-elle quelques pas qu'elle s'effondra sur le sol... trop ivre pour tenir debout ^^" Réflexe de Leo? Se lever bien sur pour ramasser sa jumelle. Mais avant qu'il n'ai le temps de faire quoi que se soit... Son père avait retrouver l'usage de sa voix...

- C’est ça que tu es venu voir ?!

Leo foudroya son père du regard avant de se précipiter sur Lea et de la soulever du sol pour l'aider a tenir debout. Elle était tellement mal que Leo soutenait presque la totalité de son poids...

- Non ce n'est pas ça que je suis venu voir mais elle! Car c'est une personne et ta fille! et elle ne serais peut-être pas dans cet état si tu n'avait pas agit comme un crétin
!

Aie... Première fois que Leo insulté son père... Il l'avait toujours respecté mais là son père s'était attaqué a la mauvaise personne... Lea...

- Comment oses-tu?


Lea s'était vaguement raccroché a la table... Le père de Leo lui avança droit sur son fils et le gifla d'une force telle que Leo en tituba sous le choc... C'était la première fois qu'il le giflait... Il faut dire qu'il avait confier leur éducation aux pensionnats et à leurs mère donc il n'avait pas beaucoup était présent... Mais bon...

- Je ne te permet pas de m'insulter sous mon toit! tu es qui pour te le permettre hein?
!

- Et toi tu te prend pour quel genre de père pour virer ton fils et abandonner ta fille ? Si j'avais encore de l'estime pour toi en arrivant tu viens de tout détruire..
.

Ses mots firent clash... La mère de Leo qui s'était levé en voyant son mari gifler un de ses bébé... En retomba dénue, une main sur le coeur... Même le père fut momentanément muet... Leo en profita pour récupérer sa soeur et la mener directement dans la cuisine... Arriver dans la cuisine qui était deux étages plus bas... ( ben oui... Son père voit tout en grand même pour leur maison qui possède carrément deux sous sol si on peut dire... ) Leo tomba nez à nez avec... Natalia... La cuisinière qui les avait suivi depuis l'Amérique et qui connaissait les jumeaux depuis leur venu au monde...

- Mr Leo??? C'est bien vous????


- Bonjour Natalia... S'il vous plait vous pouvez me laisser passer? Ma soeur commence a peser...


- Ohhhh Mon Dieu... La pauvre mis est encore rentrer ivre à la maison...


- Ne vous inquiétait pas je m'en occupe... Par contre vous devriez préparer un thé apaisant pour ma mère... Elle ne vas pas fort..
.

- oui elle se faisait un sang d'encre pour vous Mr... Mais maintenant que vous êtes rentré tout ira mieux...


- Non Natalia... Je ne suis que de passage... et elle va encore plus mal qu'avant mon arriver...


Juste a ce moment là on entendit la clochette sonné... Signe qu'on demandait à la cuisinière de monter... C'était rare que ce soit cette sonnette qui marche... car d'habitude on appeler une serveuse qui passait la commande à la cuisinière... Aussi elle sursauta en l'entendant...

- Le devoir m'appelle...Vous n'avez besoin de rien?


- Non c'est bon je m'occupe d'elle.... Allez y mon père est de mauvaise humeur...


Et la cuisinière fila les laissant enfin seuls les deux jumeaux... Leo porta Lea tant bien que mal jusqu'à l'évier ou il la mit la tête penché au dessus au cas où...

- reste comme ça un moment et tient toi seule...


Puis après avoir vérifier que sa soeur était bien en équilibre ( même précaire) il traversa la cuisine jusqu'à la cafetière... Il prit une tasse la remplit et la mit a chauffer. Pendant ce temps:

- Non mais Lea... Regarde toi.... Pauvre chérie...


Il ne pouvait s'empêcher de la plaindre... se sentant responsable de se carnage... La tasse chaude il la prit alla a l'opposer prit le sel et en versa une bonne quantité dans le café. Le café salé rien de tel pour faire dé-saoulé quelqu'un... Il tendit la tasse à Lea.

-Tient bois. Mais reste au dessus de l'évier qu'on ait pas le sol a nettoyer en plus...


Il attendit que sa soeur boive le breuvage infecte qu'il lui avait fait dans le but de lui remettre un peu les idées en place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Dim 8 Aoû - 0:48

    J’eu un peu de mal à suivre ce qui se passa. Dés que mon père commença à parler, je perdis toute énergie. C’était comme si, à chaque mot, il puisait dans mon énergie et m’enfonçait encore plus dans ma tombe. Je n’arrive même plus à comprendre du premier coup ce qu’il se disait dans la pièce. Chaque mot repassait au moins trois fois dans ma tête.

    Mais ce que je réalisai de suite fut la gifle de Leo. Enfin, celle qu’il venait de recevoir. Je retins un cri pour ne pas que mon père recentre son énergie sur moi et m’en mette une au passage. Je ne réaliserais ce qui ce que cela signifiait que le lendemain, mais pour l’instant, je n’étais vraiment pas en état.

    - Je ne te permets pas de m'insulter sous mon toit! tu es qui pour te le permettre hein ?!

    - Et toi tu te prends pour quel genre de père pour virer ton fils et abandonner ta fille ? Si j'avais encore de l'estime pour toi en arrivant, tu viens de tout détruire...

    Je n’avais qu’une envie, leur dire de se taire. Je commençais à avoir réellement mal à la tête. Je n’arrivais plus à suivre ce qu’il se passait. Il était question de toit, d’estime, de moi… Si j’en avais eu la force, j’aurais bouché mes oreilles par les paumes de mes mains, comme lorsqu’on est enfant. Mais je devais essayer de rester debout, ne surtout pas tomber pour ne pas attirer l’attention sur moi.

    Je suivais alors mon frère qui m’emmena dans les cuisines. Je ne protestais pas par manque de force. Je me sentais en sécurité dans ses bras, entièrement protégée. On croisa notre cuisinière, Natalia. Je n’essayais même pas de comprendre ce qu’elle disait. Je me contentais de tenir debout, ou du moins de tenir accrochée à Leo.

    La cuisinière fut finalement appelée à l’étage et nous laissa seuls. Leo s’occupa de moi comme s’il avait passé sa vie à s’occuper d’ivrognes. Il me laissa près du lavabo, de peur que je vomisse. J’étais assez sûr de moi pour savoir que je n’irais pas jusque-là ce soir. J’avais été bien pire dans d’autres soirées, et pourtant toujours restée clean.

    - Non mais Lea... Regarde toi.... Pauvre chérie...

    - Hummm…

    Ce fut la seule chose que je réussis à dire. C’était plus un grognement qu’une tentative de mot ou quoi que ce soit. J’avais les neurones en trop mauvais état pour prononcer le moindre son. Tout ce qui venait de l’extérieur me paraissait décuplé, de plus en plus infini. Je tentais tout de même de tenir debout par mes propres moyens. L’entrée dans la maison m’avait totalement hachée. En un seul pas, j’avais perdu toute mon énergie et la majorité de ma bonne humeur.

    - Tient bois. Mais reste au-dessus de l'évier qu'on n’ait pas le sol à nettoyer en plus...

    Je bus une gorgée de son breuvage qui était censé m’aider à dessouler. Je recrachais directement le café salé. C’était une horreur ! Une boisson qui pourrait réveiller des morts à tous les coups ! Leo me força tout de même à continuer à la boire, et sans que je la recrache cette fois-ci.

    - C’est pô bon !

    Ces mots m’étaient sortis du cœur. Je réalisais que c’était les premiers mots que je prononçais depuis une dizaine de minutes. Finalement, ce café marchait malgré son goût abominable. Mais il n’y eut pas que les mots qui sortirent de ma bouche. Je vous évite la description de mon déjeuner…

    Une fois le plus gros fini, je crachais encore une fois la gorgée de café suivante. Je terminai ma tasse en grimaçant et partis pour m’essuyer la bouche avec ma manche. Sauf que je n’avais pas de manche… J’avais oublié que j’étais en décolleté sans manche et mini short pour ne pas changer… J’attrapais donc un torchon pas loin du lavabo.

    Voyant les grands progrès que je venais de faire, Leo m’aida à m’assoire. Je pris ma tête entre mes mains et me contentai de regarder le sol pendant encore quelques minutes. Les choses reprenaient un peu de sens, même si rien n’était encore bien clair. Je relevais la tête et regardais Leo qui était à genoux à côté de moi, une main me frottant le dos.

    - Qu’est ce que tu fais là ?

    La question était générale. C’était la première fois que quelqu’un m’accompagnait dans ma phase de dessoulage depuis le début. Et puis c’était mon jumeau… Je me rappelais alors qu’il n’avait pas été là depuis la fin de Poudlard. Ma question prenait donc encore plus de sens une fois cette évidence admise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Dim 8 Aoû - 1:30

Comme Leo s'y attendait Lea recracha la première gorgé du breuvage... En même temps plus infecte que ça dur a trouver quand on été ivre... Cependant Leo insista... Il prit la tasse dans ses mains et la poussa a boire sans recracher... Il fallait qu'elle boive... Ne serais-ce que pour avoir une conversation a peut près sensé avec elle...

- C’est pô bon !

- C'est pas fait pour l'être.. Et c'est meilleur pour la santé que tout ce que tu as bu ce soir va...

A peine avait-il eut le temps de prononcer ces mots qu'il se dit qu'il avait eut plus que raison de la mettre au dessus de l'évier... Pendant qu'elle recrachait tout ce que son organisme avait put contenir Leo lui tint les cheveux comme il pouvait ( puisqu'il devait aussi en partie soutenir sa soeur qui recommençait a cambrer dangereusement...). Quand elle eut finit... et qu'elle se fut essuyé la bouche, il l'aida a s'assoir... De toute évidence le café avait marché. Même si il n'avait pas accomplit de miracle... Lea semblait déjà un peu plus lucide... Ce qui rassura vaguement Leo qui avait eut une sacré frousse en la voyant s'aplatir dans le salon.

Une fois assise Leo se mit a genoux a ses coté et lui frotta doucement le dos dans le but de la rassurer et de la réconforter... Mais en faite on ne sait pas vraiment ce qui ce geste rassurait le plus... Lea ou bien Leo... Elle se contentait de tenir sa tête dans ses mains et de fixer le sol... Leo lui repensait à tout ce qui avait mené la jeune fille à se mettre dans cet état.... Depuis un moment déjà il se demandait quel genre de frère il était pour laisser sa soeur dans une telle détresse... Il se demanda même si lui aussi n'allait pas vomir mais de dégout pour lui même... quand Lea se mit a parler...

- Qu’est ce que tu fais là ?

Leo la prit doucement dans ses bras... Elle l'avait tellement manqué...

- Je veille sur toi...


Ben quoi? C'est bien ce qu'il faisait non??? Et il était bien venue pour veiller sur elle au départ non??? De plus il n'était pas sure qu'elle supporte déjà tout le blabla lui expliquant qu'il avait senti son mal être... Il la voyait encore trembler comme une feuille...

- Vient là petite soeur...


Il la souleva et finit par s'assoir sur la chaise et la mettre sur ses genoux.

- Sa va aller??? Tu vas tenir le coup???


En parlant de coup... Leo sentait sa joue chauffer de plus en plus... il devait avoir une belle marque de la gifle infligé par son père... Mais ça n'était pas le soucis maintenant... Plus rien ne comptait plus que Lea là... pas même lui... Surtout pas lui...

- Si tu savais comme tu m'as manqué....


A ses mots la cuisinière entra de nouveau dans son domaine... et vu la tête qu'elle faisait... Leo n'avait pas menti en disant son père de mauvaise humeur...

- La miss à l'air d'aller mieux... En tout cas mieux que votre pauvre père a tout les deux...


Leo tourna vers elle une tête qui disait bien de ne pas le lancer sur ce sujet maintenant... Ce qu'elle comprit immédiatement...

- Bon je suppose que Mr vous avez les choses en main en ce qui concerne votre soeur comme à votre habitude...


On pouvez y lire un reproche dans ses paroles... En fait elle faisait allusion au fait que petit Leo ne laissait jamais personne s'occuper de Lea si il était là... Et aujourd'hui encore ça serait le cas!

- En effet vous supposez bien Natalia... On se passera de vos services... Aller dormir... Vous l'avez mérité...


Natalia n'eut d'autre choix que d'obéir a cet ordre déguisé... et en même temps fut soulagé d'enfin pouvoir aller se coucher...

- Très bien... Bonne nuit les enfants a demain !


- au-revoir Natalia.


Une fois la porte refermé Leo ferma lui même un instant les yeux... Revenir ici... dans cette maison... alors qu'il en avait été chassé et savoir qu'il n'y reviendrait probablement jamais après ça... Revoir tout les souvenir d'enfance et surtout d'adolescence d'ailleurs passé ici... ça faisait mal... Mais il ne regrettait pas d'être pas venue... Pour Lea.

- Ma pauvre soeur... Regarde dans quel état tu te mets... Il aurait put t'arriver n'importe quoi ce soir...


Il l'embrassa sur front... comme il le faisait a chaque fois qu'elle était malade quand ils étaient petits... Il se sentait tellement mal... Il lui laissa le temps quand même de se reprendre un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Dim 8 Aoû - 1:54

    - Je veille sur toi...

    C’était la bonne réponse. En tout cas à ce moment précis. J’avais beau ne pas être entièrement sur terre, je me doutais que ce n’était pas les parents qui l’avaient appelé pour s’occuper de moi. Jamais plus ils ne l’auraient appelé pour quoi que ce soit. Mais je n’étais pas encore assez consciente pour relever ce point-là.

    - Vient là petite soeur... Ça va aller ??? Tu vas tenir le coup ??? Si tu savais comme tu m'as manqué....

    Je me laissais aller. Je n’avais pas de force pour lutter contre quoi ou qui que se soit. Il me souleva et prit ma place pour que je m’installe sur ses genoux. Ainis assise, j’avais l’impression d’être dans un ni tout douillet ou plus rien ne pouvait m’arriver. Je profitais de chaque instant comme si c’était le dernier.

    Puis Natalia revint du salon. À peine fut-elle rentrée que déjà je ne suivais plus la conversation. C’était comme si Leo était le seul que je pouvais comprendre dans mon état. J’attendais donc que les deux aient fini de parler. De toute façon j’aurais été incapable d’intervenir dans leur dialogue.

    - Ma pauvre soeur... Regarde dans quel état tu te mets... Il aurait pu t'arriver n'importe quoi ce soir...

    - Mais non… On… On sait ce qu’on fait…

    J’en étais plus si sûr que ça à vraie dire. Mais jamais je ne l’aurais avoué. Le lui dire aurait signifié que je n’étais pas capable de prendre soin de moi toute seule, que j’avais besoin de quelqu’un en permanence. Et c’était justement ce que j’essayais de prouver depuis le début, j’étais indépendante ! J’étais tout de même étonnée d’avoir sorti cette phrase. C’était finalement un réflexe, comme un instinct de survie… Et je continuais dans ma lancée :

    - Je… Je sais ce que je fais… Il ne va rien m’arriver… Jamais…

    Je le prenais tout de même dans mes bras. J’avais besoin de ce contact qui m’avait tant manqué pendant ces semaines de séparations. On retrouvait chacun notre moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Dim 8 Aoû - 2:21

- Ma pauvre soeur... Regarde dans quel état tu te mets... Il aurait pu t'arriver n'importe quoi ce soir...

- Mais non… On… On sait ce qu’on fait…

Mais oui... Leo en avait preuve devant les yeux qu'elle savait ce qu'elle faisait... Cependant il ne releva pas... Il savait que sa soeur n'entendrait pas raison quoi qu'il arrive...

- Je… Je sais ce que je fais… Il ne va rien m’arriver… Jamais…

C'est qui qu'elle cherchait à convaincre là??? Leo ou elle même? En attendant elle si sure qui ne lui arriverait jamais rien était en train de se blottir de plus en plus contre Leo... comme une petite complètement apeuré... Leo la serra très fort contre lui... Tant qu'il serait là... Rien ne lui arrivera. ce qui lui faisait peur c'était quand il aurait quitté la maison... ce qui ne sauré tarder vu la colère du patter...

- Tant que je serais là en effet rien... Mais si tu continue sur cette voix... Quand je ne serais plus là... Tu as tout les risque de te faire trucider par notre si aimant papa...


C'était une de ses peurs en effets.. Son père avait montré tout à l'heure qu'il était arrivé a bout... Que la crise de nerf était toute proche... Et Leo avait peur que se soit sur sa soeur que son père se défoule a défaut de lui...

- Je n'aime pas te voir dans cet état Lea... Regarde toi tu es encore toute tremblante et moite comme si tu était fiévreuse...


Leo regarda encore pendant environ une minute la pièce avant de dire ce qu'il ressentait...

- Je suis désoler soeurette... C'est de ma faute... je m'en veux tellement... De t'avoir laisser ici seule, De ne pas être venue avant... Mais enfin je te retrouve...


En effet depuis que Leo avait ramassé Lea au sol du salon il se sentait enfin lui même... Enfin lui en entier! C'était étrange ce liens qui les unissaient mais tellement puissant... Si Leo avait comprit certaine chose au contact de Eyline comme qu'il fallait laisser Lea vivre et faire ses propres expériences... Il avait aussi comprit que quoi qu'il arrive leur lien ne pouvait se rompre... Il pouvait se passer n'importe quoi entre les jumeaux... Rien ne les séparerait... A vrai dire Leo en venait a se demander si la mort elle même arriverait a les séparer... Après tout même pour un liens jumeaux à jumeaux il était plus que puissant... Peut être sa grand-mère avait une fois de plus raison... Leur lien avait quelque chose de magique en lui...

- Ce que je vais te dire va te semblait fou soeurette... Mais si je suis venu aujourd'hui... C'est parce que j'ai senti qu'il fallait que je sois là... J'ai senti que tu avais particulièrement besoins de moi ce soir... Tu vois peut-être que finalement je ne suis pas là qu'au travers de mes lettres... Vu que je ressens tes besoins comme si j'étais a coté...


Leo ne savait ce que répondrait Lea a ça d'ailleurs il ne savait pas si il l'avait pour elle ou bien pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Lun 9 Aoû - 16:17

    - Tant que je serais là en effet rien... Mais si tu continues sur cette voix... Quand je ne serais plus là... Tu as tout les risque de te faire trucider par notre si aimant Papa...

    Je n’avais encore jamais eu peur de Papa. Depuis le début de l’été, je me contentais de me battre contre lui. Je voulais absolument lui faire regretter ses choix, ses décisions, et pour cela je n’avais trouvé mieux que de repousser ses limites. Mais je n’avais jamais pensé qu’il puisse aller aussi loin. Il n’avait jamais levé la main sur l’un de nous deux. Mais aujourd’hui était la preuve que lui aussi pouvait toujours changer.

    - Je n'aime pas te voir dans cet état Lea... Regarde-toi, tu es encore toute tremblante et moite comme si tu étais fiévreuse...

    Il avait raison. Je n’étais pas bien, mais vraiment pas bien. Je n’avais pas encore réalisé à quel point. Jusque-là, une bonne nuit de sommeil et un bon cachet, et tout revenait plus ou moins à la normale. J’étais touché de voir que Leo s’occupait de moi. Ni Maman ni Papa n’avaient essayé de m’aider. Papa préférait me crier dessus chaque soir, et Maman se contenait de regarder sans rien dire et sans rien faire.

    - Je suis désolé soeurette... C'est de ma faute... Je m'en veux tellement... De t'avoir laissé ici seule, de ne pas être venue avant... Mais enfin je te retrouve...

    Cela fessait chaud au cœur de l’entendre dire ça. Il réalisait enfin ma détresse, tout ce qui avait fait de moi ce cadavre titubant chaque soir. Je reprenais petit à petit conscience, l’alcool commençant enfin à être nettoyé de mon corps.

    - Ce que je vais te dire va te sembler fou, soeurette... Mais si je suis venu aujourd'hui... C'est parce que j'ai senti qu'il fallait que je sois là... J'ai senti que tu avais particulièrement besoins de moi ce soir... Tu vois peut-être que finalement je ne suis pas là qu'au travers de mes lettres... Vu que je ressens tes besoins comme si j'étais à côté...

    Pourquoi ce soir ? C’est vrai, pourquoi ce soir ? Ce soir était-il un soir différent des autres ? Oui certainement, Leo était venu. Rien que sa présence fessait de cette soirée un événement important. J’aurais tout de même préféré qu’il ne me voie pas dans cet état… Certes, il voyait enfin les quelques dégâts qu’avait engendrés son abandon, et m’avait aidé à décuver, mais quand même… Et puis il était évident qu’il n’allait pas rester ici bien longtemps…

    - Oui bein c’est un peu tous les soirs que j’aurais besoin de toi à ce niveau-là…

    C’était un début d’humour, je tentais de reprendre des forces au fur et à mesure que je retrouvais mon esprit. Je me sentais encore beaucoup trop faible, mais je prenais un peu confiance en moi. Je me rendis alors compte que je commençais à avoir faim. Avais-je déjà mangé ? Bonne question… Je n’avais plus beaucoup de souvenirs de la soirée. Tout était encore bien flou et le resterait certainement encore pour un bon moment.

    Je me levais alors, m’appuyant sur tout ce qui me passait sous la main, c’est-à-dire, le dossier d’une chaise, un plan de travail ou une table. Leo me suivait de près, toujours prêt à me récupérer si jamais je tombais. J’attrapais alors un morceau de pain de mie que je trouvais dans un placard encore ouvert. Je m’effondrais alors sur une chaise que Leo me tendait.

    - Tu vois, j’arrive à faire quelque chose… Lui sortis-je en lui montrant le morceau de pain et en souriant

    Je m’apprêtais à commencer à le grignoter lorsqu’on entendit un bruit de clochette et des pas bruyants arriver de l’escalier. Ce ne pouvait être qu’une personne… Papa…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Lun 9 Aoû - 23:10

Oui bein c’est un peu tous les soirs que j’aurais besoin de toi à ce niveau-là…

Leo savait bien que Lea avait beaucoup besoin de lui mais d'un autre coté si il venait avec elle maintenant il devait partir pour l'Allemagne au mois de septembre!!! Et donc l'abandonner à elle! Sans compter tous ses amis...

- Tu verra qu'au mois de septembre tu te diras que j'ai fait le bon choix...


Leo aurait adoré que Lea vienne avec lui chez ses grands-parents mais il savait cela impossible... Son père ferait alors un procès a ses grands-parents et bonjours le début des ennuis... Sans compter Eyline et Lea vivant sous le même toit... Bonjour L'enfer sur terre!

Lea décida de se lever pour aller chercher quelque chose a manger... Leo ne l'empêcha pas mais il était hors de question qu'il la laisse a nouveau s'écraser sur sol... Il la suivi donc au millimètre près si elle tombait il la rattraperai au vol! Et quand il la senti a bout de force.. Lui tendit une chaise sur laquelle elle s'écroula...

- Tu vois, j’arrive à faire quelque chose…

- Oui tu arrives très bien a te transformer an loque vivante!^^

Leo avait un grand sourire aux lèvres... Il était décider a bien mettre les choses au point mais plus tard... Quand Lea aurait un peu plus repris ses esprits... Puis un peu d'humour dans cette ambiance ne ferait pas de mal...

C'est alors qu'il entendit un bruit... Un bruit qu'il reconnaitrait entre 1000... Celui des pas de son père...

- Tu es encore là toi? Et moi qui croyait avoir était clair quand je disait que je ne voulait plus de toi ici!


Leo ne prit pas la peine de répondre.... Il se contenta de regarder son père avec haine. Tant que Lea aurait besoin de lui il serrait là et il savait que son père savait... Donc il ne prendrait pas en plus la peine de rentrer dans son jeu... Du coup le père se tourna vers Lea...

- Tant qu'à toi tu ne tardera pas a suivre ce bâtard que tu admire tant! Je n'en revient pas de te voir devenir une telle trainé
!

- Une trainé???? Non mais pour qui tu te prends toi pour insulter Lea de trainé??? Puis tu reproches ce que nous sommes devenue? Mais tu étais où quand on était petit et que l'on avait besoin de toi?!


Leo enrageait... Si son père virait Lea... La galère deviendrait bien plus grave...

- Puis tu virerais Lea? Mais tu ne penses qu'à toi! Et Maman??? Tu y penses? La seule a avoir pris soins de nous! Tu la tueras si tu la sépare de ses deux enfants et tu la sais!


- Toi la ferme!


Il s'avança vers Lea l'attrapa par dessous le bras et la traina vers la sortie de la cuisine...

- Et toi! Tu vas dans ta chambre salle petite ...


Le père n'eut pas le temps de finir sa phrase... Leo avait récupérait sa soeur contre lui et s'avançait d'un pas plus que menaçant de son père...

- Je t'interdit de parler comme ça à L
ea!


Il n'avait qu'une envie coller son poing dans la figure de son père... Franchement les deux ne s'entendait plus du tout... Et il était sur le point de la faire quand...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Mar 10 Aoû - 0:01

    Son entrée fut spectaculaire, et me permit de me réveiller d’un seul coup. C’était comme si je ne m’étais pas saoulée, comme si j’avais été clean depuis le début. Papa était venu pour faire ses reproches, vérifier que Leo était parti et que je sois en état de remonter dans ma chambre. Mais j’avais beau être consciente, je n’intervenais pas dans leur « discussion ». C’était beaucoup trop risqué pour moi…

    - Toi la ferme !

    Il me prit alors par le bras d’une violence encore inconnue chez lui. Il me serrait fort et me fessait même mal. J’essayais tant bien que mal de me détacher de lui, mais en vain. Il était bien évident que jamais je n’aurais eu une chance contre lui.

    - Et toi ! Tu vas dans ta chambre, salle petite...

    Leo avait tout de même assez de force pour égaliser mon père. Il me récupéra en moins de deux avant que Papa puisse dire quoi que se soit. Il me ramena derrière lui et s’avança dangereusement vers Papa. Je savais très bien ce qu’il comptait faire… Et je ne voulais pas que ça se termine comme ça…

    - Je t'interdis de parler comme ça à Lea !

    - STOP !

    J’avais crié si fort que toute la maison m’avait entendu, et les voisins aussi d’ailleurs. Tous les regards se tournèrent vers moi. Moi qui tenais un couteau pointé vers l’un de mes poignets. J’avais le bras bien tendu de façon à ce qu’on le voie bien. Je m’étais assez reculée pour que je ne sois pas accessible, ni par Leo, ni par Papa.

    - Le prochain qui… Qui parle… Si quelqu’un parle, je m’ouvre les veines ! Compris ?!

    Le silence s’installa dans la cuisine, plus personne n’osait rien dire, de peur de ma réaction. Ma main tremblait, mais je serrais mon emprise sur le poignard. Je m’appuyais sur le plan de travail qui me servait de tuteur. Je respirais de plus en plus fort, et certainement de plus en plus mal. Mais je restais concentrée sur ce que je fessais, ou plutôt ce que je comptais faire.

    - J’en ai marre ! Vous n’êtes qu’une bande d’abrutis ! Je… J’étouffe dans cette ambiance ! Je peux plus supporter ça ! Si vous continuez… Si… J’irais jusqu’au bout !

    Leur regard avait d’abord été le même, apeuré et étonné, mais il finit par changer. Celui de Leo était encore apeuré, mais on y voyait une envie de venir me secourir. De l’autre côté, on avait Papa chez qui on lisait de la colère et de la rage. Il ne pourrait jamais avouer le suicide d’un de ses enfants, quel qu’il soit. Je savais donc ce que cela pourrait engendrer pour lui.

    - Personne ne bouge ! Restez là où vous êtes !

    J’avais vu que Leo tentait de s’approcher de moi. Pour sa part, Papa restait toujours au même endroit, mais changeait sans arrêt de position. On sentait qu’il n’était pas du tout à l’aise. Il avait tout de même serré les poings, près à en mettre une à un de ses jumeaux.

    - Et alors ?! ça t’avance à quoi ?! Tu comptes te vider de tout ton sang devant nous ? Tu n’es qu’une idiote finie !

    - Tait-toi ! Arrête de me traiter comme ça ! Non ! De NOUS traiter comme ça ! Si on est ce qu’on est devenu, c’est ta faute !

    - Et maintenant c’est ma faute ?! Tu ne mérites même pas le respect !

    C’était de trop. Il avait dit ce qu’il ne fallait pas dire. Cela fessait des semaines que je supportais ce qu’il disait à tout bout de champs sur mon frère, puis ce qu’il me sortait chaque soir. Il me traitait de tout et de rien sans aucune raison, le tout sans aucun respect, et ce, depuis le début !

    Je bouillonnais, ne pouvais plus supporter ce qu’il se passait. Je plantais alors la pointe du couteau sur ma peau…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Mar 10 Aoû - 1:14

- Je t'interdis de parler comme ça à Lea !

- STOP !

Leo sursauta... Il n'avait pas oublier Lea... mais quand il l'avait mise dernière lui...elle était a peine capable de commencer une conversation... Alors capable de crier... Il ne s'y attendait pas...

Il se retourna... Et fut frapper d'horreur! Ohhh mon dieu!!!! Lea pointait un couteau sur son poignet... Et il ne pouvait plus l'attraper... Il fut frapper d'une telle horreur qu'il faillit en tomber raide sur une chaise... Mais il s'en abstient... Si il le faisait, il montrait sa faiblesse et perdait toute chance d'empêcher sa soeur de faire une horrible connerie...

- Le prochain qui… Qui parle… Si quelqu’un parle, je m’ouvre les veines ! Compris ?!

Leo ne put répondre... Il avait perdu toute voix... Il ne put qu'acquiescer de la tête... Si sa soeur se suicider... si jamais elle le faisait... Qu'est ce qui se passerait par la suite? Ohhh facile... La famille entière mourrait car Leo tuerait son père avant de suivre sa soeur... Mais il ne pensait pas a cela en ce moment... Il pensait plutôt a l'horreur de perdre sa soeur... En dehors d'Eyline elle était tout ce qu'il avait qui méritait tout les sacrifices... Elle sa moitié... Comment vivre sans une partie de sois même... Il ne voulait pas la perdre! Il était près a mourir pour elle!

- J’en ai marre !
Vous n’êtes qu’une bande d’abrutis ! Je… J’étouffe dans cette ambiance !
Je peux plus supporter ça ! Si vous continuez… Si… J’irais jusqu’au
bout !



Il fallait qu'il fasse quelque chose pour l'en empêcher il ne pouvais pas rester là a regarder sa soeur mettre fin a ses jours sans bouger! Il commençait a s'en vouloir d'être venue... et en même temps sentait qu'il devait être là! l'horreur qu'on lisait sur son visage avait de quoi faire des frissons a n'importe qui! Leo fit un simple un tout petit mouvement! Il fallait qu'il la rejoigne! qu'il lui retire ce couteau qui risquait de la tuer... Mais avant qu'il ne puisse faire plus...

- Personne ne bouge ! Restez là où vous êtes !

ohhh là! Leo leva les bras et stoppa net!

- d'accord Lea... Je bouge pas... C'est bon ....


On sentait une vrai panique dans sa voix... qui rappelait étrangement la voix d'un type qui s'apprêtait lui même a mourir...

- Et alors ?! ça t’avance à quoi ?! Tu comptes te vider de tout ton sang devant nous ? Tu n’es qu’une idiote finie !

Leo qui avait oublié l'existence de son père... fut rappelé a réalité avec violence! Non mais quel père pouvait insulté sa fille sur le point de se suicider d'idiote finie??? Il regarda son père n'en croyant pas ses oreilles... Il lui aurait bien foutu son poing dans la figure comme celui-ci semblait près a le faire sur lui.. Mais Lea ne l'aurait pas supporter...

- Tait-toi ! Arrête de me traiter comme ça ! Non ! De NOUS traiter comme ça ! Si on est ce qu’on est devenu, c’est ta faute !

Sa soeur venait de viser juste... Sans père on devient rarement ce que celui-ci voudrait... surtout quand se sent méprisé par lui...

- Et maintenant c’est ma faute ?! Tu ne mérites même pas le respect !


Elle ne mérite pas le respect? Leo souffla de rage... Mais garda son regard sur Lea... Trop peur de... DE ÇÀ!!!!

Lea venait d'enfoncer le couteau dans son poignet! et Le sang commençait doucement à couler...
La mère alerté par les
cris de Lea s'était précipité dans la cuisine... En voyant la
scène de sa fille se mutilé... Elle s'évanouit sur place...
Ça en était trop!!!! Leo ne put en supporter plus!

- Mais tu vas la fermer pauvre C**!!!


Il poussa son père avec voilence qui retomba directement sur le sol de la cuisine... Une confusion telle régnait dans la cuisine que même Lea pourtant sur ses gardes lâcha un instant Leo du regard... Un instant de trop car il s'était précipité sur elle et lui tordit violemment le poignet pour lui faire lâcher le couteau des mains... Pendant ce temps son père s'était relevé... mais Leo s'en fichait comme de l'an quarante... Il se contenta de lui dire une seule phrase...

- Vois ce que tu fais subir à la femme que tu aimes!


Puis il se tourna vers Lea qui avait toujours le poignet violemment tordu...

- Non mais ça va pas?!!!! Tu joue a quoi??? Toi tu me suis imm
édiatement! et ne t'avise pas de dire quoi que ce soit! Tu as assez fait de bêtise pour aujourd'hui!

Leo était a bout... Son père craquait sa mère s'effondrait et sa soeur tentait de se suicider... Il ne pouvait en supporter plus! Il aurait presque put gifler Lea... Il ne lui lâcha pas le poignet malgré la douleur qu'elle devait en ressentir et la traina de force hors de cette pièce de fou... Il monta trois étages la tirant derrière lui... et la fit entrer dans sa chambre la poussant de toute ses forces sur son lit...

- Non mais tu es devenue folle en plus d'inconsciente?! Alors c'est comme ça que tu veux te venger de moi?! En me tuant a petit feu?!


Il balança son poing contre une armoire ... Non mais dans quel monde il était???

- Je te promet que si tu continue comme ça... C'est moi qui me suicidera avant que tu en ais le temps!


Leo lui attrapa le poignet sans lui en laisser le choix... Regarda la blessure... Bon pas très profond sa va... Il partis a la salle de bain la plus proche pris de quoi soigner la blessure... et revint dans la chambre... Sa soeur n'avait pas bougé encore... Il se mit alors a lui soigner sa blessure sans en rajouter un mot... et finit la tâche toujours dans le même silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Mar 10 Aoû - 2:20

    Effectivement, tout le monde dans la maison m’avait entendu. Maman était arrivée en courrant, alertée par mon cri. Ouvrant la porte à la volé, elle poussa à son tour un cris d’étonnement et s’évanoui. De mon côté, j’avais commencé à tourner de l’œil et me voyais déjà partir, que Leo en avait profité pour venir me secourir.

    - Non, mais ça ne va pas ?! Tu joue à quoi ??? Toi tu me suis immédiatement ! Et ne t'avise pas de dire quoi que ce soit ! Tu as assez fait de bêtise pour aujourd'hui !

    Leo était enragé, il n’arrêtait pas de crier. Il me fit lâcher le couteau, me prit le poignet et me le tordit. J’avais atrocement mal et gémissais de douleur. Mais rien n’y changerait, Leo continuait ses objectifs.

    Il m’entra jusqu’à la sortie, laissant Papa s’occuper de Maman, et me fis monter les trois étages conduisant à ma chambre. Il me poussa sur le lit aussi violement qu’il m’avait tordu le poignet. Je tombais allongée sur le matelas, mais me rassis en voulant me frotter le poignet. Je réalisais alors que j’avais l’autre main en sang et que je salissais tout autour de moi.

    - Non mais tu es devenue folle en plus d'inconsciente ?! Alors c'est comme ça que tu veux te venger de moi ?! En me tuant à petit feu ?! Je te promets que si tu continues comme ça... C'est moi qui me suiciderai avant que tu en aies le temps !

    Il avait eu le temps de faire un aller-retour à la salle de bain privée de ma chambre pour chercher de quoi arrêter le saignement. Je n’avais pas osé dire quoi que se soit. Il était plus en colère que jamais et me fessait même peur. Je ne voulais pas qu’il recommence à crier contre moi si je disais une simple remarque. Je restais donc en silence à le regarder soigner ma main droite. Je jetais de temps en temps un regard sur mon autre poignet sur lequel on voyait apparaître un bleu de la forme de la prise de Leo.

    - Désolée…

    C’était la seule chose que j’avais réussie à murmurer, et certainement la seule chose qui ne l’énerverait pas. Je réalisais la stupidité de mon geste et commençais à avoir honte. L’idée du suicide ne m’avait jamais traversé l’esprit, et ce soir non plus. Cela avait juste été un signe de ma détresse émotive. Je n’en pouvais plus de toutes ces histoires, et craquais encore une fois. Toujours en silence, je commençais à pleurer. J’avais besoin d’évacuer tout le stresse accumulé jusque-là.

    - Je n’aurais pas dû faire ça… Je n’ai pas réfléchi…

    Il ne disait toujours rien. Je n’arrivais pas à voir son visage dans le noir, et la faible lueur de la Lune n’y changerait rien. Je ne savais pas comment il réagissait, ce qu’il pensait. Cela me blessait d’autant plus.

    - Papa a raison, je suis idiote… Je… Je fais fuir tout le monde… Je n’arrive pas à me fixer…

    Je me rendais compte des choses autour de moi. Sur qui je pouvais compte ? Leo bien sur, mais il était de moins en moins là… Nana, mais c’était dur d’être tout le temps avec elle, alors qu’elle n’était même pas sur le même continent… Mike, oh non, c’était bien trop compliqué… J’avais réussi à éloigner de moi les personnes qui jusque-là m’entouraient. Je m’étais bien sur fait des amis. Mais bonjour les amis… Justes bons à faire la fête…

    - Je suis désolée…

    Leo avait enfin fini de me faire un pansement sur ma plaie et un bandage sur l’autre poignet, pour que je ne puisse pas le bouger en attendant d’aller chez un médecin. Je repliais mes jambes pour pouvoir les entourer de mes bras, et plonger la tête dans le creux formé. J’avais réellement honte de tout ce qui venait d’arriver, de ce que j’avais provoqué…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Jeu 12 Aoû - 23:59

- Désolée…

désolé!!! C'est tous ce qu'elle trouvait a dire? Elle venait de menacer de se suicider et tout ce qu'elle trouvait a dire c'est désoler... ça oui elle pouvait l'être désolé! Leo aurait put avoir une crise cardiaque ce soir! Il avait eut la plus grande peur de sa vie.


Leo ne répondit pas à cette phrase.. Il ne voulait pas recommencer à crier maintenant.. Il devait d'abord la soigner.. Il verait le reste après.

- Je n’aurais pas dû faire ça… Je n’ai pas réfléchi…

ça s'était bien vrai! Jamais elle n'aurait dut faoire ça! Et pour se qui est de réfléchir.... En effet ses jours ci elle ne pratiquait pas beaucoup cette activité!

- Papa a raison, je suis idiote… Je… Je fais fuir tout le monde… Je n’arrive pas à me fixer…

Leo leva les yeux aux ciel... Une idiote sa soeur... Non elle était beaucoup de chose mais pas idiote. d'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'elle était à serdaigle non?!


- Je suis désolée…

Leo venait de finir le pensement et avait aussi fait un bandage a l'autre poignet... Quand ilo l'avait serré et tordu il était tellemnt sous l'emprise de la colère qu'il ne s'était opas rendu compte de la force qu'il y mettait. Il espérait maintenant ne pas avoir casser le poignet de sa soeur... Encore qu'il valait mieux un poignet casser que un poignet entaillé... Mais bon... Sa soeur avait l'air d'aller tellemnt mal... et de son coté... il était tellement en colère...

- J'espère bien que tiu es désolé... Désoler d'avoir voulu faire cette connerie! cependant arrête de dire que tu es une idiote... Les serdaigles ne sont jamais des idiots! C'est papa l'imbecille dans l'histoire! pas toi!

Leo ne pouvait s'empêcher de défendre Lea même contre elle même et en même temps il ne pouvais s'empêcher de la reprendre! ça donnais un drôle de mélange... Il lui en voulait mais l'aimait trop pour la voir avoir une mauvaise image d'elle même!

- Lea franchement tu es une filles génial du momlent que tu te reprennes un peu bien sur!

Leo allait continuer son discourt encore un moment... Quand du bruit se fit entendre au sous sol... Ses parents se disputait... faits asseaz rare chez eux. Leo y preta d'abord une oreille distraite mais y fut plus attentif quand il entendit des bruit de verre. Il décida d'aller voir ce qui se passait quand il entendit un bruit de chute accompagner d'un autre bruit de verre brisé... Bon pas de doute sa chauffé en bas... et comme sa soeur allait bien pour le moment il fallait qu'il vérifie que se soit le cas de sa mère.

- Je te laisse deux seconde je vais voir se qui se passe en bas! Je reviens!

Il descendit l'escalier au pas de course croisant son père apparement trop fou de rage ppour le remarquer... et arriva dans le salon... Où il trouva sa mère a genoux complètement en larmes...

- Maman! ça va???? Tu n'as rien??? Qu'est ce qui c'est passé???

Sa mère était tellemnt épploré qu'elle ne pouvais pas répondre... Il se mit a genoux a ses coté s'entailla légèrement les genoux au contact du verre étaller au sol... Il la souleva et alla l'instaler sur un fauteil... Décidément aujourd'hui c'était pas son jour...

- Maman... QU'est ce qui s'est passé???

- Rien...

- Tu crois me faire croire ça? Je ne suis plus un petit garçon tu sais...

- Ton père... Il est borné... Je ne voulais pas ... Mais il doit avoir ses raisons... Mais je ne pensait pas que sa mettrait Lea en danger...

Leo comprit qu'elle parlait de l'ultimatum que son pèr lui avait donné...

- Il ne comprend pas pourtant il était comme toi à l'époque... Je l'aime tellemnt... Pourtant il oublit ce que c'est que d'avoir ton age et que jamais vous n'auraient la vie qu'il a eut... Je suis désolé je ne voulais pas mais perdre ton père... sans lui je ne peux imaginer vivre loin de lui...

Leo comprenait ce que sa mère ressentait... Vivre sans Eyline lui était tout aussi impossible que de vivre sans Lea...

- C'est pas grave maman ... Tu n'aurait rien put y faire... Quand papa a quelques chose en tête on peut rien faire... Ni moi ni Lea ni toi!

Alors qu'il disait cette phrase il tourna la tête... Où était son père d'ailleurs? Jamais il ne quiterait sa femmes en pleur! On pouvait lui repprocher beaucoup de chose mais il était fou de sa femme et ferait tout pour elle... Sauf que ce soir il avait était soumis a rude épreuve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Ven 13 Aoû - 0:22

    - J'espère bien que tu es désolé... Désolé d'avoir voulu faire cette connerie ! Cependant arrête de dire que tu es une idiote... Les Serdaigles ne sont jamais des idiots ! C'est papa l'imbécile dans l'histoire ! Pas toi ! Lea franchement, tu es une fille géniale du moment que tu te reprennes un peu bien sûr !

    Il était encore en colère… Je m’en voulais de l’avoir tant déçu, j’avais de plus en plus honte de moi. Je n’arrivais pas à cesser mes larmes et ne cherchais d’ailleurs pas à le faire. Ce n’était pas la première fois que Leo me voyait dans cet état. Enfin, peu être pas à ce point…

    On entendit alors des bruits de bagarre et de verre cassé venir d’en bas. Ce n’était pas du tout normal ça. Je voyais que Leo essayait de faire comme si de rien n’était au début, mais il craqua bien assez vite pour aller voir de quoi il retournait. Je le laissais partir sans protester. Je serais moi-même descendue si j’en avais eu la force, mais je commençais à être vraiment fatigué. Trop de péripéties pour ce soir, mais tout finirait bien par s’arrêter à un moment.

    À peine quelques minutes après la sortie de Leo, je vis mon père entrer dans la chambre et fermer la porte derrière lui. Je séchais mes larmes pour cacher mes faiblesses. Moi aussi j’aurais droit à ma couche de reproches, et ce, dès ce soir. Il n’attendrait jamais jusqu’au lendemain. Il avait attendu que Leo descende ou avait certainement tout mis en scène pour que mon jumeau ne soit plus dans la chambre. D’un autre côté, il ne fallait surtout pas, à quelque moment qu’il soit, que Leo n’intervienne dans notre « discussion », sinon on en aurait jusqu’au levé du soleil…

    - Toi ! Il est hors de question que tu reçoives d’autres visites comme celle-là ! Il y a déjà eu l’autre rejeton, plus celui-là, c’est assez ! Et sache que dés demain tu as rendez-vous chez le psy !

    - Pas la peine de m’envoyer dans un asile de fou, j’y suis déjà !

    *ZBAAAFFF*

    Aussi rapide que Buzz l’Eclair. Leo avait eu droit à sa baffe l’heure précédente, et maintenant moi aussi. Je sentais la brûlure monter, en même temps que ma rage qui ne risquait pas de s’apaiser à ce rythme-là.

    - Reparle-moi sur ce ton, et tu peux dire au revoir à toute cette vie de rêve ! Je vais t’envoyer au pensionnat, là où on saura faire de toi quelqu’un de bien ! Et fini les soirées, les sorties ! À partir de maintenant, tu reste ici !

    Encore une fois, il arrivait à me faire sortir de mes gongs. J’avais beau être fatigué, avoir mal à mes deux poignets et à la joue, chacune de ces phrases réveillait en moi une poussé d’adrénaline. Je n’avais rien à rajouter ou répondre à ce qu’il venait de me sortir. Je me contentais de cracher sur ses « jolies » chaussures cirées. J’en avais envie depuis des siècles…

    Mais mauvaise réaction de ma part, il se mit d’autant plus en colère, ce que je n’aurais cru possible. Il m’attrapa alors le poignet bandé, celui qui me fessait le plus mal bien sûr, et resserra son emprise, montrant qui était le plus fort.

    - Aïe ! Tu me fais mal ! Lâche-moi !

    J‘avais vraiment très mal, plus mal que lors de la première fois. Je ne tenais même pas deux secondes avant de m’écrouler en larmes. Il me lâcha alors la main, que je ramenais vers moi et que je protégeais par l’autre bras. Et je me pris une seconde baffe que j’attendais depuis la précédente. Je ne réagis pas et me contentais de regarder mes mains, sans distinguer quoi que ce soit à causes de mes larmes. Papa me releva alors le menton pour que je puisse le voir bien dans les yeux.

    - J’espère que cette soirée aura au moins servit de leçon ! Plus jamais ! Tu entends ?! Plus jamais tu ne me reparles comme ça !

    Il tourna les talons, passa la porte et la claqua au passage. J’entendais alors le bruit bien distinctif de la clef qui ferme la serrure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Ven 13 Aoû - 1:18

Leo était en train de se demander se que faisait son père... D'un coté il avait sa mère qui n'était as au mieux de sa forme... de l'autre quelque chose lui disait que ce n'était pas bon signe qu son père soit partis!

- Maman... Où est partis papa d'ailleurs?

- Certainement comme il fait tout les soirs en ce moment...

Leo ne comprit pas de suite ce que cela voulait dire... Il était trop absorber par sa mère. C'était la première fois qu'il la voyait dans cet état...

- Maman tu es sure que ça va aller?

- Ne t'inquiète pas pour moi...C'est pour toi qu'il faudrait que tu t'inquiètes un peu plus... Ton père ne plaisantait pas avec cette histoire d'ultimatum... Il ressemble tant a son père sur certain point...

- Ne t'inquiète maman... J'en suis conscient et si Lea n'avait pas tant eut besoin de moi je ne serais pas revenue ce soir.

Alors que Leo finissait sa phrase on entendit des cris à l'étage superrieur.. Leo comprit aloprs... Son père était dans la chambres a Lea... Il l'"aurait bien rejoint tout de suite... Mais sa impliquait abandonner sa mère... Elle n'était pas ne état encore...

Il dut donc attendre que sa mère se remette un peu du choc de sa dispute avec son père... Ce ne fut que lorsqu'elle parla qu'il comprit qu'elle allait mieux...

- Tu devrais aller la rejoindre Leo... Je sais que tu en meurs d'envie... c'est plus fort que toi plus fort que tout personne n'y peut rien!

Leo regarda sa mère... Ainsi elle avait compris... Ben dit donc... On n'aurait pas crut. Cependant il ne perdit pas plus de temps il fallait qu'il rejoigne Lea! Il courut donc dans l'escalier et croisa son père... Il allait lui passer a coté comme ci de rien n'était trop presser de retrouver Lea... Mais son père en décida autrement... Il prit alors Leo le retourne at le fracassa contre le mur... A ce moment Leo se dit que son père avait trop regarder de film de policier et se prenait vaguement pour l'un des flic qu'il y voyait... Il se retrouvait un poignet derrière le dos et la tête écraser contre le mur... Cependant il s'y attendait tellemnt pas et son père y avait était tellemnt fort... Que maintenant il saignait du nez... Il s'était prit le mur en pleine face c'est le cas de le dire!

- Je te prévient tu fous la paix a ta soeur! Que je ne te vois plus jamais t'approcher d'elle! Je ferait tout poyur la sauver tant que l'on peut encore le faire! Je n'ai pas réussi avec toi mais avec elle j'y arriverait!

- Mais la sauver de quoi??? De la magie??? Ou de l'amour qu'elle me porte? avoue tu nh'as jamais compris ce qui nous unissaient hein?! Tu en as même était jaloux! Jaloux de tes propres enfants c'est désolant...

Il réussit alors au prix d'un dur effort a se dépéter de la prise de son père...

- Tu ne peux rien contre nous! Tu ne peux pas nous séparer... Les année d'internat ne te l'ont pas appris?

Leo était fou de rage...

- Maman a besoin de toi! Mais bon si tu es autant attaché a elle qu'à nous...

Il savait qu'il avait vu juste... Son père aimait plus que tout sa mère... Plus que ses enfants s'était certain en tout cas... Voilà pourquoi en apprenant qu'elle avait besoin de lui il partis laissant son fils seul dans le couloir qui menait a la chambre de Lea... Cependant Leo N'essaya même pas de rentrer dans la chambre de sa soeur mais alla directement dans la sienne. La porte était ouverte bien sur... Et son père dans sa colère avait oublié la porte qui reliait les deux chambres... Il n'avait donc pas comme il l'avait crut enfermer Lea... Il rejoignit donc la chambre de sa soeur par cette porte.

- Lea...

Il se précipita en la retrouvant au sol se tenant le poignet...

- Au mon dieux soeurette sa va???

Il l'attrapa dans ses bras... Ayant oublié ou ni faisant plus attention au fait qu'il saignait lui même il mit du sang sur les habits de sa soeur...

_ Lea qu'est ce qui c'est passé??? Qu'est ce qu'il a fait???

Leo était a bout de force... Il se serais bien écroulé la dessuite... Ne serais-ce que pour échapper a cette situation infernale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Ven 13 Aoû - 1:48

    - Lea...

    Je ne m’attendais pas à le voir entrer. J’avais même oublié l’existence de cette porte de liaison puisque Leo ne vivait plus dans la maison. En entendant la clef de mon père, je m’étais persuadée que je resterais là enfermée, jusqu’à ce qu’un psy vienne me ramasser. Il se mit juste à côté de moi et je le pris dans mes bras. Enfin, un seul bras…

    - Au mon dieu soeurette, ça va ??? Lea qu'est ce qui s'est passé ??? Qu'est-ce qu'il a fait ???

    Je fermais les yeux pour essayer d’arrêter mes larmes, mais rien n’y faisait. J’avais l’impression que jamais plus je n’arriverais à les contrôler. J’étais encore sous le choc et n’arrivais pas à parler. Je voulais lui répondre, mais la douleur au poignet me reprenait à chaque tentative.

    - Il… Il a fait ce qu’il attendait depuis un bon moment…

    Je réussis ensuite à lui sortir quelques mots résumant ce qu’il venait de se passer. Je me tenais encore le poignet me persuadant que la douleur s’arrêterait. Mais Leo réagit plus vite que moi et alla me chercher un anti-douleur dans ma propre salle de bain. J’avalais deux cachets sans protester, espérant qu’ils feraient vite effet.

    - Tu… Tu devrais partir…

    Ces mots me coûtaient beaucoup. Je n’avais pas du tout envie qu’il s’en aille, mais il le fallait. Si Papa le voyait ici, ce serait notre fête, et je ne sais pas comment tout cela se terminerait. De plus, on était aussi fatigué l’un que l’autre. Une bonne nuit de sommeil n’arrangerait pas tout, mais nous redonnerait au moins des forces pour affronter ce qu’il venait de se passer.

    - Papa… Faut pas qu’il te vois… Je vais m’en sortir avec lui…

    J’essayais de paraître la plus convaincante possible, mais mes larmes n’arrangeaient pas grand chose. Je ne savais pas du tout comment je pourrais l’affronter le lendemain. Qu’allait-il se passe ? Je m’imaginais déjà coincée ici pour la fin des vacances, ou en séance de psy jusqu’à la fin de ma vie. Ce qui était sûr, c’est que j’espérais qu’en bon père qu’il n’était pas, Papa appellerait un médecin pour ma main.

    - Tu vas me manquer… Mais ne reviens pas… S’il te plait, ne reviens pas…

    C’était ma raison qui parlait, mon instinct de survie. Mon cœur me criait de le supplier de rester. Je voulais plus que tout rester à côté de lui, sentir sa force protectrice. Mais j’avais plus peur de revoir Papa que d’être abandonnée. Je ne voulais pas repasser une soirée comme celle-là. Plus jamais… Plus jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet:    Ven 13 Aoû - 13:57

Il… Il a fait ce qu’il attendait depuis un bon moment…

Leo avait dut attendre plus d'une minute la réponse de sa soeur... Ce qui n'avait pas cesser de l'inquiéter... Une chose était sur... Son poignet avait quelque chose qui n'allait pas... Il fallait la faire soigner... Mais impossible de se servir de la magie il était trop jeune... Dans cette maison la seule personne qui pouvait était sa mère... Et il ne se souvenait jamais l'avoir vu faire la moindre magie depuis sa naissance...

- Ça veux dire quoi? Ne me dit pas qu'il ta giflé toi aussi?


Leo avait réussi a placer ça juste avant que sa soeur se lance dans le rapide résumé de ce qui s'était passé en son absence...
Leo était fou de rage! comment son père pouvait-il se comporter de la sorte... Encore que lui aussi avait déjà eut envi de gifler sa soeur ses derniers temps... Mais de la a la traiter comme ça!!!! Non Leo n'avait qu'une envi faire comprendre a son père que personne ne pouvait traiter Lea comme ça! Mais bon il savait que ça ne ferait qu'envenimer les choses pour elle... Car il ne pourrait pas rester indéfiniment ici il le savait... D'un son père ne le tolèrerait pas et de deux Eyline et la grand-mère allait commencer a vraiment s'inquiéter de ne pas le voir revenir!

Voyant que sa soeur souffrait de plus en plus il partis à la salle de bain et en revint avec deux anti douleur... Cependant il fallait régler le problème du poignet..
.


- Tu… Tu devrais partir…

Leo savait que sa soeur avait raison... Pourtant la laisser dans cet état... Il ne savait pas si il pouvait s'y résoudre... Il avait tellement peur pour elle...

- Papa… Faut pas qu’il te vois… Je vais m’en sortir avec lui…

Leo sentait la panique dans la voix de sa soeur... Pas de doute son père avait réussit cette fois... Il avait fait peur a Lea... Ce qui ne rendait pas les choses les plus simple pour Leo... Quitter sa soeur et la laisser avec quelqu'un qui lui faisait autant peur... Pas possible pour lui! Mais si il restait... son père le ferait payer chère a Lea...

Tu vas me manquer… Mais ne reviens pas… S’il te plait, ne reviens pas…

Leo savait qu'une fois partis de cette maison il ne pourrait plus jamais y mettre les pieds... Son père ferait tout pour... C'est la raison qui le retenait tant ici en ce moment... Il savait qu'après ce soir il ne reverrait sa jumelle que dans la train les conduisant à l'école dans seulement un mois...

- Tu vas me manquer aussi... Je ne veux pas partir et te laisser avec lui... Pas toute seule en tout cas...


Pourtant il n'avait d'autre choix... Mais d'abord il devait s'occuper de son poignet...

- Quoi qu'il arrive je ne te laisse pas dans cet état... Vient suis moi...


Lea prit sa soeur... Il la porta pratiquement d'ailleurs.... elle était tellemnt effondré et avait tellement mal...
Il la conduisit d'abord dans sa chambre a lui et l'installa sur ce qui fut son lit a une époque... De la il ouvrit la porte et écouta ce qui se passait à l'étage d'en dessous... Les parents ne criait plus... C'était le moment où jamais! Il repris Lea et ils allèrent droit sur les parents... Le père ayant les jumeau ensemble s'apprêtait encore a crier mais Leo prit les devant!

- Père écoutez moi!


Il le vouvoyer signe qu'un fossé était creusé entre les deux...

- Vous voulez mon départ... Je ne veux pas que Lea souffre... Donc on va faire quelque chose... Maman tu soignera Lea grâce à la magie...


Le père était sur le point de faire un arrêt cardiaque!

-Oui Vous m'avez bien entendu père avec la magie... Ensuite je ramènerait Lea dans sa chambre, je la coucherait et je m'en irait! Vous n'entendrez plus parler de moi et l'incident de se soir sera clos! Dans le cas où vous refuserez je reste!


Leo aussi était doué pour les ultimatum non mais! si son père voulait se débarrasser de lui il faudrait d'abord qu'il le laisse aider sa soeur! Il y réfléchit un moment et voyant qu'il n'avait pas d'autre possibilité que d'accepter il fit oui de la tête...

- Très bien... Maman tu peux aller chercher ta baguette s'il te plait...


La mère regarda son mari dans l'attente d'une autorisation ou pas de sa part... Voyant que oui elle partis dans sa chambre... Ce ne fut qu'au bout de quelques minutes, pendant lesquelles Leo s'assit sur un fauteuil prenant sa soeur dans ses bras et s'essuyant vite fait le visage qui saignait toujours, qu'elle revint dans la pièce avec sa baguette dans les mains... Cela fit une drôle d'impression a Leo de voir sa mère tenir une baguette magique... Elle même ne semblait pas sure d'elle sur ce coup...

Elle pointa timidement la baguette vers le bras de sa fille et dit une formule... Leo sentit le sort lui frôler son bras quand il alla directement sur le poignet blessé de sa soeur... Celui guérit alors très bien.... Le père des jumeaux en resta cloués sur place... Lea elle toujours effondré remua simplement le poignet en signe de "c'est bon il va bien".

- Bon maintenant je la ramène dans sa chambre et je part... Merci maman... Au-revoir tu me manqueras
.

Il embrassa rapidement sa mère et reprit Lea pour l'amener dans sa chambre... Arriver devant la porte il se souvint qu'elle était fermé a clés et dut faire demi-tour pour passer par sa chambre a lui et rejoindre celle de Lea... Il la coucha alors dans son lit...

- Je m'en vais maintenant... Tu vas beaucoup me manquer... Me tarde déjà la rentré... J'espère que ça ira... Sinon tu as toujours la possibilité de partir... Les grands-parents seront ravis de t'accueillir à toi aussi même si c'est une solution qu'il vaut mieux éviter... Je t'aime soeurette... Bon courage pour la suite... Je ne pense pas que papa recommencera tant que tu ne parle pas de moi ou que je ne revienne pas ... Ce que je ne ferait pas je pense...


Leo embrassa alors sa soeur et après qu'elle même lui est dit au-revoir il sortit par sa chambre, en profita pour décrocher une photos les montrant ensembles quand ils étaient petits et quitta l'étage pour retourner au salon... Il fallait qu'il repasse par la cheminée maintenant... Et retourne chez ses grands parents... Son père allait comprendre d'où il venait mais ça n'avait plus d'importance maintenant... Arrivé à la cheminée il entra dedans jeta la poudre de cheminette qu'il avait prit soins de prendre avec lui et dit l'adresse de ses grands parents... Avant de disparaitre dans un tourbillon il eut le temps de voir le visage choqué de son père et celui surpris de sa mère... Serais-ce la dernière image qu'il aurait d'eux? Il y a de forte chance... Le coeur de Leo se serra a cette pensée...

Après quelques minutes où il tourbillonna sans fin il s'arrêta enfin dans une cheminée... celle de ses grands parents... Il eut tout juste le temps d'en sortir que Eyline se jeta sur lui... Pas de doute il les avait beaucoup inquiété.... Cependant elle recula bien vite quand elle sentit le sang...

-Leo tout vas bien?


C'était sa grand-mère qui avait parlé... Elle attendait a coté de la cheminée elle aussi...

- Oui sa peut aller... Ne t'inquiète pas ... Un simple sort et le nez arrêtera de saigner...


Ce qu'elle fit avant même qu'il est eut le temps de finir sa phrase...

- Je suis crevé... Je vais aller me coucher... On en parlera plus tard... Je suis désolé de vous avoir fait peur.
..

Leo se tourna alors vers Eyline repassa en mode rapide la soirée dans ses pensées ne pouvant s'empêcher d'inclure la peine qu'il ressentait... Il monta ensuite dans sa chambre avec elle et passa le reste de la soirée en sa compagnie... Ils ne dirent pas un mots... Leo se contentant de pensées la choses et elle de l'écouter... Quand enfin le sommeil l'emporta et Leo sombra jusqu'au lendemain matin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lea McCute

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   Ven 13 Aoû - 14:44

    - Tu vas me manquer aussi... Je ne veux pas partir et te laisser avec lui... Pas toute seule en tout cas... Quoi qu'il arrive je ne te laisse pas dans cet état... Vient suis-moi...

    Leo acquiesçait à ma proposition. Il voyait aussi bien que moi le danger de sa présence ici. Ce n’était pas la peine de mettre en péril nos propres situations. Il fallait qu’il reparte chez nos grands-parents, et moi je devais rester ici. Cela ne me fessait pas bien plaisir, mais si je décidais de rejoindre Leo, ce serait définitivement la guerre avec Papa.

    Sans que je puisse réagir, je sentis les bras de mon jumeau me porter. Je ne réalisais pas vraiment ce qu’il se passait. Mes yeux avaient du mal à tenir ouverts à cause de ma fatigue. Mes larmes avaient fini par se calmer et par sécher sur ma joue. On descendit alors les escaliers pour arriver en plein milieu du salon.

    Je ne comprenais pas pourquoi Leo m’amenait là, mais j’étais trop faible pour demander quoi que ce soit. Il commença à parler à Papa, certainement à propos de son départ. Maman finit par sortir de la pièce et revint avec une baguette magique. C’était la première fois que je le voyais en tenir une. Je ne l’avais jamais vu utiliser la magie, et j’avais même oublié qu’elle aussi était une sorcière !

    Elle pointa alors d’une main tremblante la baguette sur mon poignet et murmura un sort. Ma douleur s’évapora instantanément. Voilà pourquoi on était dans cette pièce. Leo avait voulu me soigner avant même de partir, il était plus protecteur que jamais. Il me ramena jusqu’à ma chambre et me coucha sur mon lit.

    - Je m'en vais maintenant... Tu vas beaucoup me manquer... Me tarde déjà la rentrée... J'espère que ça ira... Sinon tu as toujours la possibilité de partir... Les grands-parents seront ravis de t'accueillir toi aussi même si c'est une solution qu'il vaut mieux éviter... Je t'aime soeurette... Bon courage pour la suite... Je ne pense pas que Papa recommencera tant que tu ne parle pas de moi ou que je ne revienne pas... Ce que je ne ferais pas je pense...

    J’étais encore totalement dans les vaps et ne réagis même pas à son discours. Je le vis simplement partir de la chambre par la seconde porte. Je n’attendis pas longtemps pour entendre une seconde clef fermer cette même porte. Je succombais alors à un long sommeil de 15h du quel je me réveillais face à un psy…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itzitzi.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réponse sans appel! ( PV: Lea)   

Revenir en haut Aller en bas
 
réponse sans appel! ( PV: Lea)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Jayden) Au 21ème siècle, l'amour est un sms sans réponse
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Portoloin :: Autres villes-
Sauter vers: