AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre sentiment et regret... [Leo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Entre sentiment et regret... [Leo]   Jeu 29 Avr - 23:07


    Seule allongée sur mon lit je repensais à ce qu’il c’était passé mon journal intime ouvert. J’avais l’impression d’être complètement fautive. Je me sentais mal…

    « Cher Journal…

    Je m’en veux terriblement pour Leo. Depuis l’incident dans la bibliothèque je l’évite. Il doit se demander ce qu’il se passe. J’ai si peur pour lui. Peur de lui faire du mal et peur aussi de le perdre. Je me sentais très mal, au bord des larmes sans jamais arriver à pleurer. Encore une chose que je ne pourrais plus jamais faire. Je détestais cette vie. Je détestais ce que je suis. Je détestais cette envie en moi dès qu’il était près de moi. Pourquoi lui ? pourquoi c’était plus fort qu’avec les autres ? Es-ce que cela voulait dire que je ne devais pas être avec lui ou au contraire ? je n’arrivais même plus à faire la part des choses. Pourquoi fallait-il que je sois autant attirer par son effluve. Je ne pouvais rester comme ça à l’éviter sans cesse. Il faudrait bien un jour que je lui donne des explications. Oui mais pour dire quoi ? « Ecoute Leo… ta petite amie est un… non je ne pouvais pas. J’imaginais déjà son regard horrifié. Il me rejetterait. Mon cœur ne le supporterait pas. Je réfléchissais alors à un moyen de ne pas briser son cœur ou le mien tout en évitant de ressentir cette ivresse. Je savais que prendre le taureau par les cornes étaient la meilleure solution mais c’était aussi la plus dangereuse. Leo ne savant pas il pouvait avoir un geste que je ne pouvais prévoir et donc craquer de nouveau. J’avais beau réfléchir sur ce journal je n’arrivais pas à trouver une solution. Il fallait que je puisse évoluer doucement avec lui et m’habituer doucement à lui et ses gestes sans brusquerie. Je cherchais encore et encore quand une idée me vint à l’esprit. Et si je passais tout ça pour de la timidité ! L’envie de ne pas aller trop vite ! Ainsi Leo irait à un rythme lent et j’aurais l’occasion de me familiariser plus vite. En espérant que ça marche. Plus je m’attachais à lui et plus il avait un certain pouvoir sur moi… j’avais alors peut-être un début d’idée. Encore fallait-il maintenant que j’ai le courage de la mettre en pratique… mais ne faisais-je pas parti de gryffondor ?
    »

    Je fermais mon journal. Posée sur mon lit je finis par prendre ma baguette et de le réduire en un petit livret pour le mettre dans mon trousseau. Toute sourire alors fière d’avoir trouver une idée et une excuse je me précipitais dans la salle commune. Là je croisais une fille de l’année à Leo. Je ne cherchais pas à comprendre et je lui demandais simplement où était Leo. Elle me regarda un instant bizarrement. Je lisais dans ses pensées qu’elle ne voulait pas me le dire. Elle ne voyait pas ce que Leo faisait avec moi. Jalousie ? Elle voulait Leo pour elle. Désolée mais je ne renoncerais pas à lui sans qu’il ne me le demande lui-même ! Je me servis alors un peu de mon don (chut faut pas le dire) pour la manipuler. Si ça continuait j’allais finir par m’en servir régulièrement sans même m’en rendre compte. Elle finit par me dire dehors. Je savais par ses pensées qu’elle me disait la vérité même si elle était dégoûtée de me l’avoir dit. Je filais alors rapidement vers dehors. Je voyais alors Leo tourner en rond dans la petite terrasse. Il était en train de se torturer du pourquoi du comment de ce qu’il s’était passé la dernière fois et pourquoi je l’évitais depuis deux jours. Pour son bien. Vous croyez qu’il la digérerait cette réponse ? Il ne me vit pas arriver… je le regardais alors chercher des réponses à ses questions. Je me sentais mal de le mettre dans cet état. Le voir comme ça… je voulais me retrouver dans ses bras. Tout oublier… Effacer et recommencer. Faire n’importe quoi pour retrouver son sourire et sentir les frissons de mon corps contre le sien. Je me sentais un peu étourdie à cette pensée. Je m’avançais alors vers lui…

    EYLINE « Leo… »

    Il se retourna vers moi. Je continuais à avancer un peu mal et gênée malgré tout. Je n’osais pas forcément le regarder dans les yeux. Ses pensées étaient déjà assez douloureuses. Je restais à un mètre de lui…

    EYLINE « Je… Je m’excuse… je n’aurais jamais du t’éviter pendant ces deux derniers jours… Ce n’était pas la bonne attitude et j’en suis consciente mais… mais j’ai peur. C’est un peu nouveau pour moi et j’ai peur qu’on aille trop vite. Je… Je n’ai que 14 ans et je veux aller doucement. Je sais que ce n’était pas une raison suffisante pour te repousser violemment comme ça contre la bibliothèque ou encore fuir… Mais… C’est la première fois que… que je m’attache à un garçon comme ça. Je ne veux pas te perdre mais je ne veux pas non plus précipiter les choses. Je comprendrais alors si tu ne veux pas t’embêter avec une quatrième année… »

    Je marquais une pause. Lui était surpris ? Et moi j’avais peur. Peur pour la première fois qu’il me dise que ça n’en valait pas la peine. Qu’il ne voulait pas être contraint d’avoir une petite amie un peu difficile qui n’ose même pas l’embrasser… Je m’efforçais de ne pas lire ses pensées de la peur de sa réaction encore une fois. Je finis alors par conclure :

    EYLINE « Je… je n’avais pas imaginé ressentir ça si fort. Jamais je n’aurais pensé que te faire un bisou sur la joue m’amène à… éprouver quelque chose pour toi. Leo… je t’aime. Mais je comprendrais si tu veux qu’on en reste là… »

    Je faisais déjà un pas en arrière anticipant sans même écouter ses pensées. Voilà de nouvelles peurs qui naissaient en moi. La peur de le perdre… elle était plus forte que tout. Je ne le voyais pas encore mais elle était une ressource dont plus tard je pourrais m’alimenter peut-être pour pouvoir mieux me contrôler encore. Après tout rien n’était impossible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Ven 30 Avr - 0:24

Leo était mal ces deux derniers jours... Vraiment très mal! Il allait tellement mal que Lea avait même passé les deux jours le plus de temps possible avec lui ne le quittant même pas pour les cours. Elle était morte d'inquiétude pour lui et il le savait. D'ordinaire il ne supportait pas de la voir s'inquiéter pour lui mais là c'était différent! Il avait le coeur brisé. Il en était malade même. Bon d'accord il avait en plus le dos en compote mais ça il s'en moquait. Pourquoi avait-elle fuit? Il ne comprenait plus rien, tout s'était passé tellement vite. Il l'avait prise dans ses bras tout allait bien. Quand tout d'un coup elle lui avait prit le cou, elle l'avait envoyé voler contre l'étagère derrière lui et une fille était arrivé et de là quand il avait peu près retrouvé ses esprit la fille lui avait appris que Eyline avait fuit en courant. Il avait beau ressasser ça pendant deux jours sans dormir ni manger correctement il ne trouvait aucune raison a ce que la situation dérape comme ça. Bien sur a peine rentrer de la bibliothèque il avait vu Lea qui avait bien entendu dans la conversation apprit pour sa blessure au dos. Elle sentit tellement mal qu'elle n'a même pas chercher Eyline de peur de laisser seul son frère.

Aujourd'hui sa sœur n'était pas avec lui. Il avait préféré être seul. Il avait donc profité le matin de bonne heure de ne pas être dans la même maison que Lea et partis dans le château. Avant que celle-ci ne le retrouve il serait tard. Il aimait sa sœur mais là il avait besoin d'être seul. Il se balada donc une bonne partie de la journée et avait même seché les cours. Ça ne ressemblait pas Leo mais bon... Il était tellement mal qu'il se foutait de lui en ce moment.

Là il était dans la petite terrasse et tournait en rond. Pourquoi cet endroit? Parce que sa sœur n'y viendrait pas. Elle ne chercherait pas ici avant un très long moment. Il ne cesser de se torturer l'esprit et avait les poings plus tendu que jamais. Il avait passé son temps entre moment ou il ne bougeait même pas le petit doigt et des moments où il ne tenait pas en place plus de deux secondes. Il faut dire que même si ça paraissait fou il aimait vraiment Eyline. Il ne comprenais pas pourquoi il ne put la voir pendant ces deux jours. Elle l'évitait mais plus qu'au cours de ces derniers mois.

Perdu dans ses pensées il n'entendit pas quelqu'un arriver derrière lui. il ne s'en rendit compte que quand il fut appelé. Là il se figea sur place et se retourna. Elle était là devant lui. Il la regarda, mais elle fuyait son regard... Arrivé a un mètre de lui elle se figea et se lança dans une tirade sans même lui laisser le temps a lui de réagir. Il l'écouta avec une attention infinie.

EYLINE « Je… Je m’excuse… je n’aurais jamais du t’éviter pendant
ces deux derniers jours… Ce n’était pas la bonne attitude et j’en suis
consciente mais… mais j’ai peur. C’est un peu nouveau pour moi et j’ai
peur qu’on aille trop vite. Je… Je n’ai que 14 ans et je veux aller
doucement. Je sais que ce n’était pas une raison suffisante pour te
repousser violemment comme ça contre la bibliothèque ou encore fuir…
Mais… C’est la première fois que… que je m’attache à un garçon comme ça.
Je ne veux pas te perdre mais je ne veux pas non plus précipiter les
choses. Je comprendrais alors si tu ne veux pas t’embêter avec une
quatrième année…
»

Woaw! Il ne s'attendait pas du tout a ça! Elle avait peur?! C'était pour ça qu'elle avait réagit aussi violemment? Ben dit donc elle ne faisait pas les choses a moitié elle! Pour être franc il était tellement surpris qu'il ne savait même pas quoi penser. Il était partagé entre la peine qu'il ressentait et là joie de la voir devant lui. Il était donc resté silencieux.

Elle continua alors a parler. Il l'écouta donc avec attention. Au mon dieu! Elle l'a dit elle l'a enfin dit! Elle l'aime!!!!! Là Leo sut enfin ce qu'il voulait et n'eut pas besoin de réfléchir plus longtemps! Après tout lui aussi il l'aimait! Et il était hors de question de la perdre, surtout pas pour une raison aussi stupide que la timidité. Comme elle faisait un pas en arrière il tendit le bras dans le but de la retenir. Puis il se ravisa immédiatement. Il devait aller lentement.

- Eyline! Je vient de passer les deux pire jours que je n'avais connu depuis longtemps! Bien sur que non je ne veux pas en rester là!Moi aussi... Je t'aime.


Voilà c'était dit! maintenant c'était sur elle le savait. cependant il ne voulait plus jamais revivre les deux jours qu'il avait vécus.

- Eyline je ... voilà vivre encore des moments comme ces deux derniers jours je ne pense pas ne être capable alors ... J'aimerais s'il te plait la prochaine fois... Au lieu de fuir de me parler plutôt.


Il fit quelque pas pour la rejoindre et être a ses cotés. Il lui tendit la main l'invitant à la prendre. Il n'osait pas la prendre de lui même ... certainement encore un peu trop remuer par les évènement de ces derniers jours et ayant trop peur de la perdre a nouveau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Ven 30 Avr - 13:07


    Je faisais un pas en arrière… Je me sentais très mal de lui faire endurer ça même si lui était très soulagée que je lui dise ce que je ressente vraiment. J’avais mal de lui faire ça. Je n’avais pas le droit et pourtant je ne me gênais pas. je devenais décidément très égoïste ces derniers temps par amour… Je ne pensais plus que pour moi. Je ne voulais pas souffrir. Je ne voulais pas me priver de lui. Ce qui était arrangeant c’est que ce soit réciproque. Au moins les deux sont contents. Au moins les deux sont heureux. Il me communiquait par ses pensées toutes ses émotions qui me touchaient. Heureusement alors que je n’étais pas empathe ! J’avais déjà du mal avec mes propres sentiments alors imaginez ceux des autres ! Avec Leo on doublerait les choses et ça créerait donc plus de difficultés encore. Non franchement vu comme ça je n’étais pas mécontente de mon sort. Entendre les pensées était largement suffisant. Seulement je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir honteusement coupable pour ce qu’il s’était passé. Il tendit le bras pour me rattraper mais finit par s’abstenir comme s’il avait réellement compris la leçon de ces deux derniers jours. Je ne lui en voulais pas. S’il réagissait comme ça dès maintenant cela voulait dire que pour la suite je pouvais lui faire confiance. Il irait doucement… Oui mais moi je m’en voulais de lui faire endurer ça. Avais-je le droit ? En tout cas Leo en acceptait les conditions ce qui me touchait vraiment. Cela voulait dire que j’étais plus qu’une simple amie.

    LEO « Eyline! Je viens de passer les deux pires jours que je n'avais connu depuis longtemps! Bien sur que non je ne veux pas en rester là! Moi aussi... Je t'aime. »

    Même s’il l’avait pensé ou du moins cru le ressentir j’avouais que l’entendre dire rendait les choses bien plus réelles. Ce n’est pas parce que j’entendais les pensées des autres que je n’aimais pas qu’on me dise à voix haute les choses. Ça voulait dire qu’on l’assumait. Mon regard se releva doucement vers Leo. Mes yeux brillaient d’émotions. Ils étaient encore plus beaux que quand j’étais simplement convaincu et décidé. Serais-ce cet amour pour lui qui me rendait radieuse à ce point ? Il y avait des chances…

    LEO « Eyline je ... voilà vivre encore des moments comme ces deux derniers jours je ne pense pas en être capable alors ... J'aimerais s'il te plait la prochaine fois... Au lieu de fuir de me parler plutôt. »

    Il s’avança vers moi… je ne reculais pas. Il était vite arrivé à mes côtés. Il me tendit la main. Me laissez le choix me permettait de me préparer. C’était aussi une formidable idée d’aborder les choses. Je souriais légèrement pour finir par poser ma main un peu froide dans la sienne. Je me laissais très doucement attirée à lui. Je devais apprendre à supporter cette frénésie en moi. Quoi de mieux pour apprendre que d’avancer doucement de plus en plus loin à mon rythme. Si je le sentais mal il fallait que je m’écarte. Je n’avais alors plus qu’à espérer que Leo le comprendrait sans avoir toutes les données. Ce n’était pas facile mais je voulais y croire. Je souriais doucement. Je restais concentrée tout de même. Après tout je n’étais pas loin de son cœur. Ses battements pouvaient très vite me submerger si je ne faisais pas attention. Je le regardais un instant. Parler pouvait aussi m’aider. Ça m’occupait l’esprit autant que le sien ce qui me permettait de pas trop penser à autre chose…

    EYLINE « Je te promets que si ça ne va pas je ne fuirais plus. Du moins j’essayerai. Et si je dois m’éloigner comme la dernière je promets de ne pas le faire pendant des jours mais seulement un instant le temps de « reprendre mon souffle » si je peux dire ça comme ça. » dis-je avec un sourire en coin en quittant son regard.

    C’était une drôle de définition de la chose mais ça en était une. Je savais que le fuir pendant des jours je pouvais l’arrêter mais m’éloigner fortement si c’était trop brutal je n’avais pas le choix. Je n’avais pas encore une assez grande maîtrise de moi. Ou du moins je n’en avais pas le sentiment.

    EYLINE « Mais ne m’en veux pas si je m’écarte si je ne le sens pas… Je reviendrais quand même après avec le temps… Parce que je peux sentir mon cœur rebattre presque de nouveau. »

    Ma dernière phrase pouvait passer comme une métaphore à première vue. Comme si jamais je n’avais autant aimé quelqu’un. C’était le cas mais ça avait encore plus de signification pour moi. Il ne battait plus et pourtant je pouvais presque le sentir en présence de Leo. Jamais depuis l’accident j’avais été amoureuse comme ça. C’était de la folie ! Et pourtant je ne voulais quitter cette sensation. Avoir le souffle court dès qu’il me prend dans ses bras, sentir son parfum m’entourer, lutter pour simplement aimer. Je finis par m’écarter légèrement. Non pas que c’était insupportable mais se poser pouvait être pas mal. Je pris alors sa main pour l’entrainer sur un banc un peu plus loin sous un chêne un peu caché où on pourra être tranquille. J’aimerais lui dire tant de choses mais je ne pouvais pas. Pourtant ça aiderait mais c’était trop tôt. Et puis prendre la voix de la facilité n’était pas le mieux. Jamais alors je ne pourrais vraiment me battre comme j’apprenais à le faire. Ma montre sonna. Je la regardais un instant avant de l’éteindre. Je grimaçais légèrement. Je ne pouvais pas le faire devant Leo… Ou peut-être qui si. Après tout c’est en cachant les choses qu’on attise encore plus la curiosité que si on le présentait banalement. Je sortis alors de mon sac une petite fiole, m’excusant au passage. Le verre de la fiole avait la couleur bouteille verte cachant la couleur et la rendant simplement noir foncé. Je la but entièrement avant de reposer la fiole dans mon sac. Je ne fis alors pas attention que j’en avais laissé sur mes lèvres. Les quelques gouttes portaient une couleur rouge foncé intense.

    EYLINE « Ne t’inquiète pas… C’est quelque chose que je dois boire régulièrement depuis l’accident pour aider mon corps dans son immunité. J’ai été sacrément blessé et j’ai bien peur que c’est un truc que je dois boire pendant un moment si je ne veux pas… tomber dans les pommes. »

    Ou plutôt te tuer… M’enfin ça je le gardais pour moi. D’un sens qu’il soit au courant de cette potion m’éviterait de filer aux toilettes comme ça pour des raisons suspectes et prendre mon truc. Et puis je l’avais si bien justifié. J’avais encore la cicatrice sur mon corps dans le dos et sur le ventre de cette branche qui m’avait transpercé le corps et surement plusieurs organes. Un jour… peut-être que je la montrerais à Leo mais pour l’instant ça n’allait pas dans le sens de ma timidité. Surtout que la cicatrice n’était pas loin de ma poitrine sur l’avant xD !! Posée à côté de lui sur le banc je posais ma tête sur son épaule respirant profondément. Je regardais le paysage devant nous. J’avais alors encore ces quelques gouttes sur mes lèvres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Ven 30 Avr - 16:10

Voilà Leo l'avait dit. Il avait dit a Eyline ce qu'il ressentait pour elle. Ça lui faisait du bien de le dire. En effet si il l'avait pensé il ne l'avait jamais dit a personne pas même a Lea qu'il était vraiment amoureux. Aussi ça poser chose a plat. Quand il eut dit ça il vit Eyline lever les yeux doucement vers lui. Il en fut très content. Quand il vit ses yeux il ne put s'empêcher de les trouver encore plus beau qu'a l'ordinaire! Ils brillait tellement que Leo était sure qu'ils devaient même ce refléter dans les siens.

Quand il eut finit de parler et qu'il s'était approché d'elle, il eut la satisfaction de ne pas la voir reculer. Au moins il pouvait se tenir près d'elle. Il est vrai que là il était tellement secouer qu'il ne savait plus trop ce qu'il pouvait faire ou pas mais bon il s'en fichait pour le moment car tout ce qu'il voulait c'était ne pas la perdre! Il tendit la main et attendit de voir si elle la prendrait. Quand elle la lui prit Leo avait un sourire radieux sur le visage! Il était tellement bien , il ressentait tellement de choses. Il aurait voulu le dire a Eyline mais c'était tellement fort qu'il n'était même pas sur de trouver des mots qui l'exprime correctement. Il l'aimait, il avait peur de la perdre. Il serra sa main dans la sienne ne voulant plus jamais la lâcher. Il l'attira doucement vers elle ( mais vraiment doucement pour que si elle ne voulait pas elle puisse y résister très simplement!) . Même si elle se laissa entrainer Leo ne la serra pas fort dans ses bras. il ne recommencerait pas deux fois les même erreurs. Il avait compris qu'il devait la laisser aller a son propre rythme a elle. Il était tellement heureux que ça s'arrange . Il attendait toujours la réponse d'Eyline aussi quand elle arriva il l'écouta avec une grand attention. Elle lui promettait de ne plus fuir pendant des jours entiers c'était déjà ça! Il ne voulait plus jamais vivre des jours comme il avait vécu là. Il ne pourrait plus surtout! Cependant il comprenait que dès fois elle pouvait avoir besoin de s'éloigner. après tout de s'éloigner des fois éviter quelque problèmes et ne pouvait faire que du bien. Il espérait néanmoins que ça n'arriverait pas trop souvent car il savait qu'il se sentirait mal chaque fois.

- je ne t'en voudrait pas... Enfin ça dépend des circonstances mais je ferait tout pour ne pas t'en vouloir je te promet!


Leo n'était pas de nature méchant mais toujours franc! Alors voilà il ne pouvait lui promettre de ne pas lui en vouloir alors qu'il savait que suivant les circonstance il ne serait peut être pas en mesure de tenir cette promesse! C'était aussi une petite preuve d'amour pour lui puisque c'était une preuve qu'il tenait vraiment a elle! enfin bref en tout cas il ferait vraiment tout pour ne pas la perdre!!!!

Quand elle s'écarta un peu de lui Leo la regarda calmement et eut un super petit sourire aux lèvres quand elle lui reprit la main ^^ elle l'entraina vers un banc non loin de là où ils seraient au calme tout les deux. il ne rompit pas le silence qui s'était installé. Il était bien là! Il n'eut un mouvement que quand la montre de la jeune fille se mit a sonner. Elle n'avait pas l'air très a l'aise a ce moment là... Leo eut juste le temps de se le demander que Eyline sortie une petite fiole de son sac s'excusa et but le contenue. Leo était pour le moins perplexe... Qu'est ce que s'était. Eyline apporta immédiatement une réponse a cette question... Elle finit par poser sa tête sur l'épaule de Leo et celui-ci la tête un peu ailleurs réfléchissait a ce qu'elle venait de lui dire car cette elle avait répondu a la question qu'il se poser, seulement elle mit le point sur autre chose! Un accidents?
Il tourna le tête est la regarda. Elle avait l'air plutôt bien là. Il remarqua alors les goutes de potion sur ses lèvres. Il passa donc gentiment son pouce dessus pour les essuyer. Cette potion avait vraiment une drôle de couleur... Couleur qui rappelait un peu le sang. Puis il décida d'y voir un peu plus clair... C'est vrai il apprennait tout juste que sa petite copine avait eut un accident donc bon...

- Euh... de quel accidents tu me parle là? Sacrément blesser? Mais quand est-ce que ça c'est passé? Que t'es-t-il arrivait?

Il fallait avouer qu'il y avait une pointe d'inquiétude dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Ven 30 Avr - 17:33


    Ma tête posée sur son épaule je ne bougeais plus. J’étais bien là alors pourquoi chercher à s’en aller ? Et puis après avoir pris cette potion j’avouais être moins sur tension déjà. Je me sentais plus forte dans les premières heures que je la prenais. Comme de nouveau, humaine. Je pouvais faire un peu plus ce que je voulais. La nourriture normale était un peu plus digérable. Je redevenais presque normal alors autant vous dire que j’ai fini par m’obliger à boire ça. C’était une question de sécurité pour les autres et une renaissance pour moi. Mais ça ne me canalisait pas non plus complètement. Tout dépendait de mon contrôle de moi-même. Je savais qu’au bout d’une heure je pouvais quand même partir en live animée par de violente pulsion. Je n’aimais pas être complètement envoûté par ces idées folles. J’avais l’impression de perdre la raison. De prendre un malin plaisir à vouloir aller au bout de mes pensées comme un délice dur à faire front. J’ignorais encore tous les aspects de cette partie de moi. Je pensais avant même de connaitre Leo que la bête s’animait en moi simplement par colère ou haine. S’animerait-elle aussi par passion ? J’avais peur de la réponse mais je le savais déjà au fond de moi.

    Leo passa doucement son pouce sur mes lèvres. Je me redressais me demandant ce qu’il faisait. Je vis de la potion sur son pouce. Oups. Il fallait que je fasse plus attention la prochaine fois. J’avais de la chance qu’il ne se pose pas trop de question sur son véritable contenu. Je déglutis quand il pensa au sang. Moi-même j’y avais pensé. Ce n’est pas pour ça que son goût est bon. Je le trouvais ignoble !

    LEO « Euh... de quel accidents tu me parle là? Sacrément blesser? Mais quand est-ce que ça c'est passé? Que t'es-t-il arrivait? »

    EYLINE « L’attaque remonte à Octobre… Je n’en ai que de vagues souvenirs tu sais... »

    Je voyais son regard inquiet et insistant pour que je parle. Je savais que j’avais fait la promesse de parler mais jamais encore je ne l’avais fait jusque là. Peut-être que ça me libèrerait mais c’était aussi un peu dangereux. Je prétendais ne pas m’en souvenir et pourtant plus je creusais et plus je revoyais ces images horribles. Je savais aujourd’hui ce qu’il s’était réellement passé. Je n’avais été que simplement là au mauvais endroit au mauvais moment. J’avais eu alors la chance que quelqu’un passe par là après sinon sans lui je serais morte à l’heure qu’il est. Oui mais à cause de lui je suis aussi un monstre maintenant. Es-ce que ça valait vraiment le coup ?

    EYLINE « On devait faire à une dix environ une partie de cache-cache à pré-au-lard. Je voulais trouver la meilleure cachette. La dernière à trouver et la fierté de m’en vanter… Je n’ai alors pas trouvé mieux que de quitter le village. Je me suis enfoncée dans une forêt non loin. Je me demande si elle n’est pas une partie de la forêt interdite aujourd’hui… Quoi qu’il en soit je n’ai pas cherché à comprendre. Pour moi c’était la meilleure planque. Le soleil est vite tombée et je suis restée cachée là. »

    Maintenant que j’y repensais c’était un soir de pleine lune. Enfin inutile de lever les yeux vers le ciel pour le deviner. Un grognement m’avait suffit. Je me souvenais avoir eu peur et avoir voulu bouger de ma cachette.

    EYLINE « La nuit tombée j’ai voulu bougée me disant qu’ils me trouverait jamais aussi bien enfoncée dans la forêt. »

    Quoi ?! Moi mentir ? Non ! je déformais simplement la réalité. Je refusais d’admettre avoir bougé par peur. Même encore aujourd’hui ma fierté des fois me jouait des tours. Je ne voulais pas admettre être devenue comme ça à cause d’une stupide peur des lycanthropes.

    EYLINE « Je suis tombée en plein dans une chasse et bouger à surement fait croire aux centaures la position d’une biche ou je ne sais trop quel animal. J’ai reçu une lance qui m’a transpercé le corps de là… » je lui montrais juste en dessus de ma poitrine au milieu. « à là », me tournant je lui montrais alors un endroit sur mon dos sans soulever mes vêtements bien sûr. « D’après des médicomages s’ils ne m’avaient pas trouvé à temps je serais morte… »

    J’étais complètement en train de lui mentir et de me servir de mon don hypnotique pour qu’il me croit sur parole. En fait ça n’avait pas été tout à fait comme ça… Je suis bien tombée dans une chasse mais pas n’importe laquelle. Les temps sont durent et les hybrides encore mal vu à notre époque. J’ai été alors projeté par une violente attraction contre un arbre. Au départ j’aurais pu penser à de la magie mais aujourd’hui je savais que c’était un lycan qui m’avait projeté violemment contre cette branche qui m’avait empalé. La suite ? Ne me la demandait pas. La douleur avait été si intense et m’avait perforait en un seul coup le corps que j’étais tombée dans le coma. La branche n’avait pas touché le cœur de peu. Il parait que c’est ça qui m’avait sauvé ou du moins mis dans le coma. Me retirer de la branche aurait alors du me tuer. C’est là qu’un détail intervint dans cette histoire que seuls la directrice, moi-même et un médicomage de confiance somme au courant. La seule chose qui m’a sauvé la vie mais aussi fait de moi la réincarnation du mal, car oui c’est exactement comme ça que je me voyais… Bref lui raconter cette version serait lui mettre trop de doutes sur moi. Il pourrait me poser plus de questions encore.

    EYLINE « Seulement pour garder mes forces et éviter que les dommages se propagent je dois boire cette potion. J’ai mis énormément de temps avant de pouvoir sortir de l’hôpital et pouvoir aller comme je voulais. Aujourd’hui ça va. Je me porte bien, ne t’inquiète pas… »

    Je savais que mon histoire était resté secret et classé confidentiel. La directrice elle-même s’en était chargée. La version que je venais de donner était la version officiel de mon accident. On ne tenait pas à inquiéter la population de ce qu’il s’est vraiment passé à Pré-au-lard et encore moins sur la présence d’un « monstre » dans Poudlard. Je ne savais même pas si j’étais recensée au niveau du ministère… Après tout c’est la directrice qui s’est chargé de mon cas. Bref me voilà aujourd’hui devant Leo…

    EYLINE « T’inquiète c’est du passé maintenant… »

    Du passé… je tentais de rassurer Leo sur une chose dont je n’étais même pas convaincu moi-même. Seulement encore une fois je me servais de mon don hypnotique pour qu’il se rassure. Je ne voulais pas qu’il s’inquiète sans arrêt pour moi ou qu’il me voit comme une petite chose fragile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 1 Mai - 0:28

Leo la regarda avec attention quand il lui parla de son accident. Une chose avec laquelle Leo ne plaisantait pas était la sécurité des gens qui l'entourait. Bien sur au début elle essaya bien de se défiler, ceux qui ne manqua pas d'attiser sa curiosité, mais au regard qu'elle lui lança elle eut l'air de comprendre qu'il devait savoir. Pendant qu'elle lui expliquait ce qu'elle avait vécu il ne put s'empêcher de sentir de longs frissons dans son corps. C'est vrai s'était tellement... horrible. Être transpercé par une lance de centaure...il n'avait même pas jusque là imaginé cela possible. Et Lea qui lui sortait qu'il imaginait tout un tas de chose impossible qui pourrait lui arriver à elle! Comme quoi il avait raison de vouloir la protéger. Eyline aurait put mourir. Rien que cette pensées le rendait mal dans un sens... car maintenant qu'il était avec elle il se demande ce qu'aurait était sa vie a ce jour si elle était morte.Bien sur ils l'aurait sut mais ne la connaissant pas il n'aurait pas non plus était touché trop au vif ( même si quand même étant dans la même maison qu'elle ça l'aurait bien secouer!). Alors que aujourd'hui si un malheurs lui arrivait il ne s'en remettrait peut être pas, enfin il ne serait plus jamais le même. Plus elle lui parlait de son accident et plus il avait envi de la serrer dans ses bras ( autant pour se rassurer lui même qu'elle d'ailleurs). Pendants qu'elle parlait l'esprit de Leo divagua un peu! Certainement l'instinct protecteur qui sommeillait en lui... en tout cas il repensa au moments où justement il avait eut jusqu'à présents peur de perdre la personne la plus importante pour lui! Lea. En effet Lea était de temps a autre sujette a des crises de nerf. Rien de bien graves quand les conditions ne sont catastrophique et que Leo n'est pas loins d'elle. Il arrivait facilement a la calmer mais lorsque par exemple elle était confronté a de gros malheurs ou de grosse tension et qu'elle était en contact de personne ne sachant pas les gérer ( son père surtout) cela pouvait aller loin et une fois il avait bien crut la perdre, que se soit par accidents durant sa crise par folie définitive... Enfin bref cette divagation ne dura pas une éternité car l'accident en lui même paraissait si horrible pour Leo qu'il s'imposait dans son esprit.

Eyline avait beau rassurer Leo il ne pouvait s'empêcher de garder un peu d'inquiétude. Que se passerait-il par exemmple si pour une raison ou une autre elle ne prenait plus sa potion? Si elle oubliait une fois seulement de prendre sa potion?! Serais-se fatal? D'un autre coté jusqu'à présent elle avait tout très bien gérer il devait donc être inutile de s'inquiéter... mais bon. Il trouvait ça aussi injuste! c'était bien chère payer une partie de cache-cache...

-Dur quand même... Je croyait pas ce genre d'accidents possible... Comme quoi on n'est jamais à l'abri du danger...


Leo la regarda dans les yeux... Elle avait l'air tellement sure d'elle en ce moment tellement forte... Il ne put que ce dire qu'elle avait laissait cette épisode de sa vie "presque" derrière elle. Il aimait cette partie du caractère de Eyline. Des fois quand elle disait de ne pas s'inquiéter par exemple elle dégager une telle confiance en elle qu'on était obligé de moins s'inquiéter... Oui moins car dans le cas de Leo ne plus s'inquiéter du tout était impossible, il avait trop était loin de Lea a ne savoir ce qui lui arrivait et donc a s'inquiéter 24/24 pour ne plus s'inquiéter pour les gens qu'il aime. Ça faisait partie de lui maintenant une grande partie de son caractère mais c'est aussi ce qui faisait qu'il était si prévoyant...

- J'espère bien que ça va! ^^ Je ne voudrait pas te voir souffrir . Enfin pour le moment vu que ce n'est pas le cas on ne parle pas de malheur oki?


Leo avait passé deux jour tellement difficile qu'il voulait maintenant qu'il avait retrouver un peu de joie de vivre se changer les idées! Il ressasserait ça plus tard!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 1 Mai - 13:58


    Du passé… Si seulement c’était vrai. Si seulement je pouvais à nouveau bouger comme l’ancien temps ? Si seulement je pouvais m’approcher de Leo comme je l’aurais voulu. Ma timidité n’était qu’une illusion… Bien sûre que je ne l’étais pas mais je devais le protéger comme les autres alors je me faisais passé pour presque une petite poufsouffle alors qu’au fond de moi je rêvais de pouvoir me mettre sur ses genoux et de l’embrasser. Quelle en serait les conséquences ? Je les imaginais déjà malgré moi. Je savais que je n’étais pas assez prête pour ça. Je ne me contrôlais pas encore assez. Il fallait déjà du temps pour que je m’habitue à sa présence rapprochée. Ce qui me tuait c’était que j’étais à la base une demoiselle d’action et non de réflexion. Je m’étais toujours dit que je finirais dans un corps de métier très actif. Peut-être les Auror ou les missions d’élite. Je me voyais bien dans un truc dangereux. Aujourd’hui j’avais peur que je ne puisse plus exercer un métier comme ça. Je savais que ma condition me fermerait beaucoup de portes dans le monde sorcier… Et si je passais dans le monde moldu pour mon métier ?! C’était une idée de génie ! Enfin on y était pas encore… De toute façon je trouverais un moyen de m’en sortir. J’étais une battante. Je savais que je tirerais mon épingle du jeu. Et avec Leo ? je savais aussi qu’un jour je pourrais me contrôler assez pour faire ce que je veux et évoluer avec lui. Il me suffisait d’arrêter de fuir et enfin d’apprendre et de me faire violence pour évoluer.

    Je sentais l’inquiétude de Leo toujours présente malgré tout ce que j’avais pu dire. Que se passerait-il si je ne buvais pas ma potion ? Ma condition pourrait prendre le dessus sur ma partie humaine tout simplement. Je ne pourrais pas vivre comme maintenant théoriquement. Après je n’en savais rien je n’avais jamais testé. Mais je savais que si je tardais à prendre cette potion je devenais plus sensible à beaucoup de choses. Non seulement les faiblesses de ma condition réapparaissait et je pouvais mourir d’une façon presque ridicule parfois avec certaines choses qui ne faisait rien à un être humain normal. Je savais aussi que je pouvais me laisser guider par mes émotions en pouvant moins bien les contrôler. Je gagnais donc en faiblesse sans cette potion mais aussi en force. Quoi qu’il en soit je ne tenais pas vraiment à l’arrêter. Encore moins depuis que Leo est dans ma vie…

    LEO « Dur quand même... Je ne croyais pas ce genre d'accidents possible... Comme quoi on n'est jamais à l'abri du danger... »

    EYLINE « Et pourtant ça l’est… De toute façon je suis très douée pour m’attirer le pire… » dis-je avec un sourire en coin. « Et encore si je savais me sortir de tous les pétrins dans lequel je suis capable de me fourrer ça irait ! Mais malheureusement pour moi je ne dois pas connaitre l’utilité du plan b. »

    Je souriais légèrement. Autant prendre ça à la rigolade. Je préférais… En tout cas je restais sûre de moi. Quelque chose que je communiquais à Leo par mon regard. Je savais que je ne pourrais l’empêcher de s’inquiéter constamment mais au moins il le sera un peu moins comme ça.

    LEO « J'espère bien que ça va! ^^ Je ne voudrais pas te voir souffrir. Enfin pour le moment vu que ce n'est pas le cas on ne parle pas de malheur oki? »

    EYLINE « D’accord ! »

    Il avait raison. Autant changer de sujet. Surtout que je n’aimais pas parler de l’attaque. Je portais ma main près de mon cœur pensive. Là aussi je cachais une marque de l’accident. J’étais presque sûre qu’elle venait de l’accident sans arriver à vraiment m’en rappeler. Je n’avais qu’une sensation étrange que je n’arrivais pas encore à remettre avec des images. Cette marque je la gardais pour moi cachée par mes vêtements autant que la cicatrice de cette branche qui m’avait transpercé. De toute façon qui pourrait bien la voir vu la position de la marque. Leo ? J’aurais presque pu rougir en ayant cette pensée. Nous n’avons pas ce genre de rapport donc non même pas lui. Mais quelque chose en moi me disait que ça pouvait être temporaire même si ça ne serait que de quelques mois ou années. De toute façon d’ici là j’aurais là aussi trouvé une excuse à lui faire gober. Je n’aimais pas lui mentir comme ça mais je faisais ça pour le protéger. C’était mieux ainsi…

    Je bougeais un peu beaucoup sur le banc pour finir par glisser. Lui toujours assis, mon dos touchait maintenant le bas du banc là où on s’asseyait. Ma tête vint se poser sur ses cuisses. Ainsi je pourrais mieux le voir. Mes jambes étaient pliées, la plante des pieds dans la lignée de mon dos, posée sur le banc. Ma jupe glissa un peu. Je la remis un peu pour que personne ne voit rien Razz Je reportais alors mon attention sur Leo avant de simplement fermer les yeux un instant… je me sentais bien simplement là contre lui. Je finis par dire avec un magnifique sourire aux lèvres :

    EYLINE « Tu en as de la chance d’être avec une déesse comme moi… »

    Eyline tu sors xD !!! Non là ça avait été plus fort que moi. Je pouffais de rire en voyant sa tête. Et oui il n’avait pas l’habitude de me voir siiiiiiiii modeste. C’était une partie de moi que j’effaçais souvent comme ma joie de vivre ou ma vivacité à provoquer gentiment mes camarades en duels comme dans le passé. J’avais l’impression de me retrouver plus forte que jamais à ses côtés. Il réveillait une part de moi que j’avais longtemps obligé à dormir. Ce fut alors plus fort que moi. J’appuyais avec mon doigt sur son nez xD ! Geste purement enfantin et chieur mais qu’es-ce que c’était marrant >.> ! J’étais littéralement en train de l’embêter ! Petit doigt posé sur son nez… sur sa joue… sur son torse… sur son bras suivi de mes sourires. Je savais que si je continuais encore un peu il allait se rebeller. J’étais curieuse du comment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 1 Mai - 19:53

Elle ne connaissait pas l'utilité d'un plan B? ^^Leo lui la connaissait très bien cette utilité! Il avait même des facilité a la maitre ne œuvre! peut être un peu trop d'ailleurs ! ^^ Cela lui avait donner la fâcheuse habitude de se croire au dessus des ennuies. Enfin bon un jours certainement il retomberait brutalement a la réalité comme le lui disait souvent Lea mais ce jour n'étant pas encore arrivé il en profité.

Eyline était ok pour changer de sujet. Il la regarda avec toujours le même petit sourire. C'était fou mais chaque fois qu'il la voyait le même petit sourire se dessinait instantanément sur ses lèvres. Comme quoi tout pouvait très vite changé ! Elle avait l'air pensive quand il fut le moment de changer de sujet. Pourquoi? Peut être dans le but de trouver un autre sujet de conversation. Leo était tellement curieux qu'il la laissa réfléchir jusqu'à ce qu'elle trouve le nouveaux sujet de conversation. Il voulait savoir a quoi elle pensait là et en même temps il était tellement bien là à la regarder qu'il en profitait tout simplement.

Tout d'un coup elle se mit a gigoter comme un asticot. Leo se mit a rire quand il comprit pourquoi.

- N'aurait-il pas était plus simple de juste te lever pour te réinstaller comme tu le voulait?


Il attrapa une mèches de ses cheveux entre ses doigts et commença doucement a jouer avec . Ils étaient tellement fin qu'ils glissaient entre ses doigts. Il s'amusa ainsi un petit moment se demandant a quoi pensait la jeune fille. Puis Eyline rompit le silence .


EYLINE « Tu en as de la chance d’être avec une déesse comme
moi…
»

Hein????? Il avait bien comprit là??? Il ne s'y attendait même pas qu'il ne sut quoi répondre. Il avait levait un sourcil se demandant pendant un bref instant se qui ce passait. Ben tient! Sa petite copine n'était pas seulement une fille réservé! En voilà une bonne nouvelle! Il éclata de rire quand elle même se mit a pouffer de rire.

- Moi avoir de la chance?! Tu n'est pas sérieuse j'espère, Je ne pouvait prétendre a moins qu'une déesse comme toi vu le dieux vivant que je suis moi même!

Leo avait prit un ton faussement sérieux en disant cela, puis éclata une nouvelle fois de rire. Si il est vrai qu'elle était magnifique il ne pensait pas que sa phrase était vrai loin de là. En faite il la trouvait absurde mais c'est cela qui la rendait drôle. Il était encore en train de rire quand Eyline se mit a appuyait son doigt sur son nez. Décidément il faut croire qu'elle était partie pour jouer aux gamine. Dommage pour elle s'était un jeu ou Leo excellait! Et oui allez trouver plus gamin que Leo quand il s'y mettait s'était dur. Alysson pouvait en témoigner. Il la regarda et la laissa faire un moment. Après tout réagir maintenant rendrait la situation beaucoup moins drôle. Il la laissa donc continuer ainsi quelque minutes. Quand son petit doigt arriva sur son bras il lui attrapa la main et l'emprisonna dans la sienne. Pendant qu'elle lutait un peu il en profita pour attraper la seconde. Tient du déjà vue ça?? Cependant il ne fit pas tout a fait comme la dernière fois. Cette fois au lieu de juste les garder prisonnières il les porta a ses lèvres. Puis après un bisous il la regarda avec un regard qui disait carrément qu'il avait un coup foireux en tête . Enfin la il cherchait un peu ^^ Puis sans prévenir il se leva d'un coup ce qui eut pour résultat de faire tomber Eyline qui se retrouva donc suspendu à Leo par les mains. Leo la posa donc doucement a terre en riant.

- Tu sais au jeu de qui sera le plus gamins tu viens de te trouver un adversaire redoutable! navré de te l'apprendre! Je n'ai pas beaucoup grandit il faut croire.


Comme il l'avait lâché quand il l'avait déposé a terre il lui tendit la main pour lui proposer de l'aide pour se relever. Décidément si cette journée avait très mal commençait elle ne finissait pas si mal que ça il faut croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Dim 2 Mai - 14:44


    EYLINE « Tu en as de la chance d’être avec une déesse comme moi… »

    Bien sûr je plaisantais. Je savais que j’étais jolie mais il y avait des limites. Je n’étais pas une déesse. Ou peut-être que si… la déesse des ténèbres. Mouarf. Je n’aimais pas l’idée… Si beaucoup rêveraient d’être à ma place moi je leur donnerais bien volontiers. Je ne me rendais pas encore comptes de tous les bons côtés que j’avais. Moi je ne voyais que les mauvais. C’était trop pour moi. Le parfum de la liberté était loin de moi. J’étais piégée dans une condition que je n’avais demandé. Ne pas voir des êtres comme moi ne m’aidait pas. Je ne savais pas comment aborder ça. La directrice avait beau tenter de m’aider. Leo avait beau être près de moi. Je pouvais me sentir bien un instant mais ça finissait toujours par me rattraper. Je me torturais souvent à cette idée. Je ne voulais pas être un être vil et sanguinaire. Ce n’était pas moi. J’étais incapable de faire du mal à une mouche. Et pourtant je savais que j’avais déjà tué des animaux. L’être humain n’était-il pas sur un liste prochaine ? C’est ce qui me faisait le plus peur. Enfin je préférais ne pas trop y penser, me changer les idées, me plaire qu’en fait tout ça n’était qu’un cauchemar. Leo lui m’aidait à oublier un instant. Quand je me retrouvais avec lui je retrouvais cette innocence et cette joie de vivre que j’avais longtemps mis de côté. Rien que pour ça je me battrais pour éviter de lui faire du mal. Peu importe de risquer ma sécurité à Poudlard. Je préférais le protéger d’abord. Si un jour je devrais mourir pour éviter de lui faire du mal je savais que je n’hésiterais pas. Il était un peu plus vieux que moi d’un an. Il n’avait pas fini de vieillir mais je savais au fond de moi qu’il resterait le premier depuis mon accident. Après tout sans lui je ne sourirais pas… sans lui j’aurais encore peur.

    Je rigolais en voyant sa tête. Il avait l’air plus que surpris. Moi je lui faisais mon petit sourire innocent. Moi une fille réservée ? S’il savait… J’en étais loin. Manque de bol pour moi ma condition me freinait parfois. Je devais faire attention. Mais à part ça j’avais plus d’un tour dans mon sac. Qu’il ne croit pas que ça sera de tout repos. J’avais besoin de rigoler, de jouer, d’être un peu heureuse dans tout ce mal. Le besoin d’être près de lui mais aussi de le protéger. De le voir rire comme là maintenant.

    LEO « Moi avoir de la chance?! Tu n'est pas sérieuse j'espère, Je ne pouvais prétendre à moins qu'une déesse comme toi vu le dieu vivant que je suis moi même! »

    EYLINE « Oh moins… » dis-je en riant.

    Je suivais son rire la tête toujours allongée sur ses cuisses. Je le regardais en souriant. J’adorais quand il pensait que j’étais magnifique. Il me donnait une autre vision de moi qui au fond me faisait du bien… Pour l’embêter alors je posais mon doigt sur son nez. Voilà que j’étais partie à jouer avec lui telle une gamine. Ce qui était bien avec Leo c’est qu’il suivait facilement pour ce genre de choses. On pouvait rire sans complexe. Mon doigt toucha sa joue et puis son bras. Je savais qu’il n’allait pas tarder à craquer et répliquer. Il m’attrapa alors la main sans prévenir. Maintenant emprisonnée dans la sienne je souriais. Ce qui était bien quand je venais de prendre ma potion c’est que tout ce qui était dur à supporter en temps normal et bien ça devenait tellement banal que je pouvais en profiter un peu plus. Je luttais pour retrouver ma main mais il ne voulait pas la lâcher. Il attrapa alors mon autre main et les emmena à ses lèvres. Je souriais de plus belle. Il embrassait mes mains. Je me mordais les lèvres. Je rêverais que mes lèvres soient à la place de mes mains mais je savais que c’était impossible. Je ne pouvais pas. Qu’arriverait-il s’il m’embrassait ? Je n’osais l’imaginer… Mon regard croisa alors le sien. Lui… Il prépare un sal coup ! Il se leva alors d’un seul coup. Résultat ? je glissais pour finir par tomber, seulement suspendu par les mains. Très drôle –‘… xD ! Il me posa doucement à terre. Hey j’ai une jupe moi ! Il pourrait faire attention quand même xD !

    LEO « Tu sais au jeu de qui sera le plus gamins tu viens de te trouver un adversaire redoutable! Navré de te l'apprendre! Je n'ai pas beaucoup grandit il faut croire. »

    Il me tendit alors la main, d’un sourire je la pris. Je tirais alors un grand coup pour le faire tomber par la suite. Il arriva forcément direct sur moi. N’avais-je pas peur qu’il m’écrase ? Oh que non… Il n’était pas assez lourd. Après tout n’oubliez pas que je ne suis pas tout à fait humaine.

    EYLINE « ça c’est pour tout à l’heure… »

    Je rigolais en voyant sa tête. Il avait trouvé un adversaire redoutable à sa connerie. Je déposais un baiser sur sa joue tout de même pour me faire pardonner. Je me relevais une fois qu’il l’avait fait lui-même. Le ventre de Leo se manifesta alors sonnant l’heure de manger x) ! Je le regardais en rigolant :

    EYLINE « Je crois que tu as fin. On devrait peut-être aller à la grande salle, le repas ne devrait pas tarder… »

    Main dans la main on prit alors la route de la grande salle. Ce n’était pas souvent qu’on mangeait ensemble il fallait le reconnaitre et je sentais que Rose allait criser. Ou pire encore, venir avec nous xD ! On arriva très vite dans la grande salle. Rose discutait avec des amis et moi je me faisais petite. Je sentais déjà les innombrables questions que j’avais pu encore évité pour l’instant, ce soir… Pour lui répondre quoi ? Franchement ? J’aime Leo point ! Non c’est les autres questions qui m’inquiète du genre : alors ça fait quoi de l’embrasser ? Je vais répondre quoi moi à ça ? « Euh… ben écoute… on s’est jamais embrassé vraiment. » xD ! J’aurais l’air fine pour une gryffon. Bref on finit par s’asseoir comme si de rien n’était attendant le repas en discutant. Bizarrement je sentais déjà les jumelles de Rose pointées sur moi xD ! Plus je me concentrais sur Rose et plus j’arrivais à atteindre ses pensées parmi le brouahah des autres. Elle se sentait un peu mal que j’ai un copain et pas elle. Peut-être jalouse. Je me retins de sourire quand elle se disait que c’était injuste parce qu’à par embrasser son oreiller en dormant en imaginant Ethan… Bref ma pauvre Rose… Elle démoralisait d’être vierge xD ! Qu’elle s’inquiète pas je l’étais aussi et ce n’était pas prêt de changer >.> … Si ça continue elle aura trouvé un copain et l’aura fait avant même que Leo et moi on se soit embrassé. Je ne nous le souhaitais pas franchement… mais je ne pouvais prendre de risques si simplement dans ses bras je pouvais avoir une crise. Pas ma faute si j’y suis trop bien aussi ! Le repas arrivait. Je regardais toutes ces bonnes choses. Ayant prise ma potion il y a pas longtemps je pouvais manger correctement mais je n’avais pas trop d’appétit. Cette histoire de baiser allait finir par me contrarié. Je pris quand même un truc dans mon assiette pour rassurer Leo. Je restais pensive quand je vis que Leo me regardait. Quoi ? J’espérais que ce n’était pas le bout de pain que j’avais mis dans mon assiette qui l’inquiétait ou tout simplement parce que j’étais trop magnifique pour qu’il me quitte des yeux Razz

    EYLINE « Tu ne manges pas ? »

    C’est moi qui dit ça xD ! Je vis alors sa réponse venir sans même entendre sa réponse et je finis par le devancer en disant :

    EYLINE « Tu sais… On pourrait aller faire un tour à la tour d’astronomie après… si ça te dit. »

    Je ne me rendais même pas compte à quel point le ton que j’avais employé, ma façon de le regarder et en plus de me mordre les lèvres pouvait porter à confusion xD ! Ce n’était pas voulu. Il déglutirait presque quand un mec arriva et s’installa rapidos en face de nous. Je le reconnus très vite. Il s’agissait de mon ex –‘ ! Si j’avais pu l’éviter ça par contre ça m’aurait arrangé.

    JESSE « Hey Eyline ! ça faisait longtemps dis-moi… En même temps si t’arrêtais de m’éviter un peu. »

    EYLINE « Leo je te présente le gryffondor le plus chiant du monde : jesse. Tu dois le connaitre il est en même année que toi. »

    JESSE « Tiens c’est toi le soi-disant Leo… »

    EYLINE « Jesse arrête ou dégage ! »

    Je connaissais Jesse et je savais que pour lui notre histoire n’était pas fini. Dans le genre têtu il n’y avait pas pire. C’est d’ailleurs comme ça qu’on avait fini par sortir ensemble. C’était bien mais franchement aujourd’hui c’était fini. Après l’accident je m’étais éloignée de tout le monde et même de lui par sécurité. J’en avais alors perdu le peu de sentiments que j’avais eu pour lui. J’avais craqué pour Jesse pour son côté déconneur et son physique quand même plutôt canon. Mais il fallait qu’il arrête de rêver aujourd’hui. Surtout avec Leo maintenant dans ma vie.

    JESSE « Tu ne me parlais pas sur ce ton dans le placard à balai ma chère. »

    >.< ! Il se prit mon verre d’eau dans la figure. S’il continue c’est mon assiette qu’il allait se prendre dans la gueule ! Non mais oh ! et puis d’abord il ne s’était rien passé dans ce placard ! Je savais qu’il faisait ça pour rendre dingue Leo au passage, créer de la jalousie pour ensuite qu’il me largue et m’avoir pour lui. Ses plans dans son esprit était simple. Il me voulait et peu importe le moyen qu’il utiliserait. Je sentais qu’il allait vite m’énerver.

    EYLINE « Je te conseille de partir maintenant ! »

    JESSE « T’es vraiment sexy quand tu t’énerves… n’es-ce pas Leo. Elle a ce petit éclat dans les yeux qui devient légèrement foncé. »

    Je vais le tuer >.< !

    JESSE « Allez ma belle ronchonne pas. »

    EYLINE « Je ne suis pas ta belle ! »

    JESSE « Oh si que tu l’es ! »

    EYLINE « Non ! »

    JESSE « si. »

    Nyaaaaaaaaaaaaaa tuez-le ou c’ets moi qui va le faire ! Voilà pourquoi je ne sors pas avec Jesse et que tout est fini ! Il a le don de m’énerver et de me mettre hors de moi. Lui voyait là une certaine passion qui me rendait encore plus attirante. Vous allez voir moi ce que je vais faire de sa passion >.< !!! Je me levais.

    EYLINE « Dégage… »

    JESSE « Non je suis bien ici. »

    Je fulminais. Heureusement que j’avais pris ma potion ! je me levais l’incendiant du regard. Il avait de la chance d’avoir une table qui nous séparait car je crois que c’est une baffe qu’il se serait prit en pleine face. Je lui jetais un dernier regard avant de sortir de table et de salle. J’eus juste le temps d’entendre Jesse dire à Leo :

    JESSE « Elle est vraiment sexy comme ça… Une vraie déesse. Depuis son accident c’est dommage qu’elle se soit éloignée. Elle aurait pu devenir la reine du lycée. Si tu veux la garder t’as intérêt à faire attention c’est une vrai tigresse quand elle le veut. »

    Rah je vais l’étrangler ! Comment ose-t-il ?! Je m’éloignais… Je ne voulais pas en entendre plus. Au départ j’avais pris la direction de notre salle commune mais rien que de savoir que je risquais de recroiser Jesse m’horripilait. Je finis alors par prendre seule la direction de la tour d’astronomie pour être tranquille. Pas beaucoup de personnes auraient l’idée de m’y trouver. A vrai dire que Leo… J’étais en train de m’énerver toute seule. Pourquoi venait-il encore m’embêter ! Il ne voyait pas qu’il n’avait plus aucune chance ? C’est peut-être ça qui l’amusait : l’impossible. Tout comme ça avait attiré Leo au départ. Je finis par soupirer et attendre que le repas se finisse et que le temps passe bien avant que je ne retrouve Leo sans risquer de croiser Jesse… J’espérais alors seulement que Jesse ne se rappellerait pas mon côté un peu solitaire et ma manie de m’isoler dans les hauteurs… Quelqu’un finit par arriver…

    EYLINE « Leo ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Dim 2 Mai - 22:02

Leo était aux ange en ce moment avec Eyline. Il aima bien aussi la réaction qu'elle eut a sa réplique.

- Quoi au moins? Ose dire que tu ne me trouves pas beau?

Leo plaisantait encore une fois. En vrai il ne pensait pas vraiment être beau ni être moche d'ailleurs. Il avait juste pas trop d'opinion sur la question, et il s'en moquait un peu d'ailleurs.

Quand il lui tendit la main plus tard pour l'aidé a se relever, il penser que le fait qu'il soit le concurrent était entendu. C'est la raison pour laquelle il ne c'était pas méfier. Du coup il s'était fait avoir comme un bleu!!! Non mais elle avait de la force quand même pour un petit bout comme ça! Il se senti partir sans rien faire pour éviter ça!!!!

- Hey!


ce fut tout ce qu'il eut le tant de dire. Ben oui quand vous tombait pas trop le temps de dire autre chose! Il atterrit directement sur Eyline. Flut il n'avait pas put faire autrement. Il se mit donc tout naturellement sur ses bras. Il n'avait aucune envie de faire mal a sa petite chérie! Il la regarda et la vit sourire. Bon déjà il ne lui avait pas fait mal!

- A oue!!!! Tu veux jouer a ça? ^^ On verra plus tard... Partie remise!


En effet Leo n'allait pas se venger tout de suite ça ne serait pas drôle! Mieux valait attendre qu'elle ne se méfie plus. Il se releva donc. Une fois debout il attendit que Eyline se relève a son tour (sans refaire la même erreur et donc en la laissant se relever toute seul ^^'). C'est a ce moment là que son estomac en profita pour se faire connaitre! Il est vrai que ces derniers temps il n'avait pas eu suffisamment a manger mais bon il ne pouvait pas trouver un autre moment... Alors a sa grande surprise Eyline lui proposa d'aller a la grande salle et lui prit la main. Pour une fois ils allait même manger ensemble ce qui était plutôt rare.

Une fois a la grande salle ils se dirigèrent donc vers leur table. Eyline avait l'air occupé par les personnes présente a la table des griffondors alors que Leo lui se soucier plus de celle des serdaigles! Et oui sa soeur n'y comprendrait plus rien la pauvre. D'abord il va plus que mal parce que Eyline ne veut plus le voir et voilà qu'ils sont main dans la main! Il avança donc vers un coin de sa table sans trop savoir si il souhaiter ou non voir sa soeur. Une fois assis il se mit donc a parler avec Eyline. Elle n'avait pas l'air entièrement présente dans la conversation pourtant répondait juste a tout les coups. Enfin bref Il attendait avec impatience que le repas commence. C'est vrai il avait faim maintenant!

Alors que les plat venait d'arriver Leo ne se jetta pas dessus... Pourquoi ? Ben tout d'abord encore une fois il regardait trop Eyline.... ( faudra vraiment qu'il se calme ...) mais ensuite... Eyline n'avait pas l'air de manger grand chose... Un bout de pain...Bon Enfin bref...

Quand elle lui posa la question il se secoua et se servit de quoi manger.

- Sisi Enfin dès que j'aurai cesser de te dévorer du regard^^


Il avait a peine finit de se servir que Eyline prévoyait déjà leur aprés midi. Leo aimait bien ses prévison sauf qu'il n'eut pas le temps de dire quoi que se soit, qu'il fut interrompu par l'arrivé d'un gars en face d'eux... Jesse. Leo le connaissait de vue et de nom pour être dans la même maison et en même année mais ne lui avait jamais parlé. En tout cas il connaissait Eyline c'était sur! Leo le regarda s'assoir et écouta ce qui se disait.

- Le sois-disant Leo? oui c'est moi...

Leo sentait que le gars allait vite l'énerver mais bon il préférait ne pas attaquer dés le début. Sauf que juste après il eut du mal a avaler la bouché mise a la bouche. Dans le placard a balais??? Oulà Leo n'était pas sure d'être a sa place en ce moment... Bon de toute évidence Eyline était sortit avec ce type. D'ailleurs la réaction de celle-ci confirma les pensées de Leo... Le verre dans la gueule pas mal comme réaction!

Mais il était bouché ou quoi ce mec? Il ne comprenait pas le dégage!

- Sexy quand elle s'énerve? Parce que tu as besoin de la voir énervé pour la trouver sexy? En plus d'étre bouché il faut aussi que tu sois aveugle?


C'était dit. Ohhh et puis zut. Il n'avait qu'a pas demander l'avis de Leo après tout. Non mais... C'est vrai elle était toujours sexy.
Ce type agassait vraiment Leo là. Il n'arrangea pas son cas quand il énerva tellement Eyline qu'elle se leva et quitta la table. Flute!!!! Pour une fois qu'ils mangeait ensemble tout les deux. Leo se demandait quand il devrait agir et casser la gueule de ce type. Bon quand il se ré adressa a lui là il craqua. Il le lui cassa pas la gueule mais bon lui dit ce qu'il pensait.

- Bon écoute pauvre type... Tout d'abord... Ce qui se passe entre Eyline et moi ne te regarde pas. Et je vais être clair. Je ne veux plus te voir agacer Eyline tu m'entend? La prochaine que je te vois casser les pied a Eyline c'est a moi que tu aura a faire. Tu es un tel abruti! Non mais il faut quoi pour que tu comprennes qu'elle veut que tu partes!!! Tu n'as pas intérêt de te mettre entre elle et moi. Quoi qu'il se soit passé entre toi et elle c'est finit maintenant!

Leo n'attendit pas d'avoir une quelconque réponse de se type car il ne l'intéressait pas. Il se leva et sorti de la grande salle. Il voulait retrouver Eyline maintenant. Puis sortir le calmerait un peu parce que là il avait un peu les nerf a vif! Se rappelant de ce que Eyline lui avait proposé pour l'après repas il se dirigea tout de suite vers la tours d'astronomie.

EYLINE « Leo ? »

- oui c'est moi. Ça va?

Leo s'approcha doucement d'elle. Il était inquiet un peu par la très forte réaction qu'elle avait eu un peu plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Lun 3 Mai - 12:56


    Je venais de me réfugier dans la tour d’astronomie. Je m’étais posée contre une poutre pensive. Je n’aimais déjà pas quand Jesse réapparaissait mais encore moins quand Leo était dans les parages. Je n’aimais pas que Jesse se vante de ce qu’on avait pu faire alors qu’avec Leo je lui interdisais. Après je me mettais à la place de Leo. Pourquoi Jesse avait pu et pas lui ? La réponse était simple : parce qu’avant je n’étais qu’une fille de 14 ans. Aujourd’hui j’étais autre chose… quelque chose de plus dangereux. Je ne voulais pas risquer de faire du mal à Leo juste parce que pendant un instant je ne me contrôlais plus. Je voulais être sûre de moi. J’entendis des pas derrière mon dos. Mon réflexe fut d’appeler Leo. La réponse fut immédiate :

    LEO « oui c'est moi. Ça va? »

    Je me tournais en sa direction. Il avait l’air inquiet. Je souriais légèrement. C’était marrant comme la scène pouvait faire penser à des amants qui se retrouvaient. Il s’approchait doucement de moi. Je vins le retrouver pour poser mes mains dans les siennes.

    EYLINE « Oui… ça va mieux maintenant que tu es là. Viens voir ! »

    Je l’attirais vers le fond où on pouvait voir le ciel étoilé. On dut monter quelques marches et je me posais contre un rebord en bois. J’en oubliais très vite l’intervention de Jesse avec Leo près de moi. Je lui montrais les étoiles. La lune éclairait les environs sans vraiment être pleine. Elle se reflétait dans mes yeux. Je n’en prêtais pas trop attention. J’étais plus fascinée par les étoiles. J’adorais la nuit. C’était un moment dont beaucoup de personnes pouvaient se méfier. Mais moi je m’y sentais beaucoup mieux. C’était comme un lieu où je n’avais pas besoin de me cacher. Pour moi la nuit n’était pas source de ténèbres mais bien l’une des plus belles choses que l’on puisse admirer. Regardez ce ciel étoilé ou encore les couleurs sombres mais pourtant douce de la nuit. Cette lune veillant sur nous attendant l’heure de chacun. Je finis par quitter le ciel du regard pour me tourner vers Leo. Il était tout près de moi. Inutile de s’approcher pour être contre lui et pouvoir poser ma tête contre son torse. Je n’étais pas très grande. Je paraissais d’ailleurs bien fine et faible d’apparence et pourtant… Mon apparence jouait aussi en ma défaveur. Comment une personne pouvait-elle se méfier avec mon physique franchement ?

    Je sentis les mains de Leo glissait dans mon dos. Je n’aurais quitté ses bras pour aucune raison possible. Il m’apaisait à sa façon. Il arrivait à me détendre comme jamais. C’était comme un monde que l’on quittait pour se renfermer dans notre petit bulle. Mes yeux étaient fermés. Je ne pensais même plus… Les images venaient à moi comme ça sans que je ne le demande. Pas celles de Leo mais bien les miennes. Je repensais à notre moment dans l’eau. Que se serait-il passé si jamais je ne lui avais donné un baiser sur la joue ? Serait-il encore en train de me harceler ? Serais-je encore en train de refuser d’avouer que j’étais attirée par lui ? En tout cas je ne regrettais pas mon geste. Il allait compliquer les choses pour moi mais il me rendait aussi heureuse alors pourquoi vouloir me séparer de ça. Je relevais mon regard vers lui. Lui aussi avait de beaux yeux. Peut-être pas aussi hypnotique que les mieux ou aussi vert et pourtant je les trouvais magnifique. Je souriais légèrement. Je finis par m’écarter de lui avec un sourire en coin. Il ne dut pas mettre longtemps à savoir ce que je fabriquais et surtout avec ce regard qui ne voulait que dire : attrape-moi si tu peux… Je vins alors me cacher derrière une poutre en rigolant. Le dos contre cette poutre je fermais alors les yeux pour visualiser ses pensées et savoir où il se trouvait exactement… Je pus alors l’esquiver facilement allant me cacher derrière une autre poutre sans qu’il n’arrive à m’avoir. Je décidais alors de ne pas trop zoner ses pensées pour lui donner une chance tout de même. Je restais cachée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Lun 3 Mai - 15:25

Leo avait retrouvé Eyline sans vraiment de difficulté. Après tout il avait eut juste a se souvenir de ce qu'elle lui avait proposer pour après le souper. La tour d'astronomie... un lieu dans lequel Leo ne trainer pas souvent. Enfin bon il y avait un début a tout. Quand elle vit que c'était bien Leo elle se mit sourire. Leo s'approcha alors d'elle. Quand elle lui prit les main Leo ne quitta pas son regard. Elle était tellement magnifique.... Leo était toujours hypnotisé par son regard. C'était comme si ils étaient des aimants pour ses propre yeux a lui. Même le soir il lui arriva d'y repenser. Alors comment voulait vous maintenant que Leo quitte son regard?

Quand elle l'entraina vers le fond Leo la suivi sans même poser de question. De toute façon pour demander quoi? Ce qu'elle voulait lui montrer? Il le verrait d'ici deux seconde alors pourquoi gâcher ce silence pour poser cette question? En effet quelques secondes plus tard il vit ce qu'elle voulait lui montrer.

-woaw....

Il était déjà arrivé à Leo de regarder le ciel étoilé mais rarement encore a poudlard. Il l'avait déjà fait en Californie, En France aussi ... En faite il le faisait chaque fois que sa sœur lui manquait quand ils étaient séparé. C'est pour ça que depuis poudlard il ne l'avait plus vraiment fait. Quand Eyline se posa Leo fit de même et se mit tout près d'elle. Il regarda un bon moment les étoiles avant de reporter ses yeux sur ceux de sa petite copine. Petite copine... ça lui faisait encore tout bizarre d'y penser^^. Il y découvrit alors un spectacle encore plus beau que celui des étoiles. Celui des étoiles se reflétant dans les yeux d'Eyline. Elle avait l'air tellement passionné par les étoiles. Elle finit tout de même par tourner son regard vers elle. Leo se mit encore a sourire. Décidément... Il n'arrêterait jamais ou quoi? Puis elle posa sa tête contre son torse. Passant ses bras autour d'elle il se remit alors a regarder les étoiles posant sa tête contre la sienne. décidément quel journée aujourd'hui! Tout d'abord le désespoir puis la joie puis la colère ( grrrrr Jesse) puis la paix. Si ça ce n'était pas un beau mélange d'émotion ben dit donc... Il se rappela alors tout le cour de sa vie. Pourquoi a ce moment? Il n'aurait sut le dire. tout ce qu'il savait c'est que c'était maintenant que tout revenait a la surface. Il se souvint de son année au pays basque chez son cousin, ses année d'internat en Amérique et tout se temps a se demander ce que serait son futur. Aujourd'hui malgré qu'il ne savait toujours pas se que serait son avenir ses peur avait disparut. Car si il y pensait en ce moment ce n'était pas comme une peur qui ressurgissait mais plutôt comme on se souvient des plus merveilleux souvenirs qui nous était arrivé. Être plus paisible que ce Leo à ce moment ça aurait était compliqué... La paix seul sentiment qu'il ressentait en ce moment ( en dehors de l'amour bien sur ^^)

Tout d'un coup il sentit Eyline s'éloigner de lui. Leo tourna alors doucement le regard vers elle. Vu la tête qu'elle faisait il comprit assez vite ce qui allait se passer. Elle voulait qu'il l'attrape? Attention a elle il était du genre assez rapide^^ Il se leva donc doucement et attendit gentiment qu'elle se soit éloigné de lui. Bien oui quand même c'était pas du jeu si il ne lui laisser pas de l'avance. Bon derrière cette poutre ... oki. Il s'avança silencieusement. Il ne pouvait pas être plus silencieux. il veilla aussi a faire attention de ne pas être vu par Eyline. Il se mit derrière la poutre et tout d'un coup passa la tête de l'autre coté!

Hein???? Mais elle était où??? Non mais comment ça ce fait qu'elle ne soit plus là? Elle n'avait pourtant pas put l'entendre arrivé? Ni le voir.... Leo en était sur alors comment avait-elle fait... Elle voulait jouer au plus malins... très bien... ils allait être deux! Il se retourna et s'approcha alors de la poutre a coté. Mince pas là non plus! pfff mais où alors??? Il s'approcha alors d'une autre des poutres. Ahhhh La voilà! Quand elle le vit elle se mit alors a essayer de fuir. Et non plus maintenant!!!! Cette fois ci elle n'échapperait pas à Leo ^^ Il se précipita pour l'attraper sauf que sans qu'il ait compris pourquoi Eyline stoppa tout d'un coup et se retourna vivement vers lui. Hein??? Il n'eut même pas le temps de freiner. Résultat une fois de plus il percuta Eyline et finit sur elle. Il se mit a rire !

- Pourquoi t'es tu....

Aie il venait encore de croiser son regard... Sans même réfléchir il se pencha alors et l'embrassa . Comme le soir du lac il eut une drôle de sensation... Et puis cette soirée avait était tellement magique jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Lun 3 Mai - 16:23


    Je restais cachée derrière un poteau le sourire aux lèvres. Je le sentais me chercher. J’esquivais à chaque fois qu’il n’arrivait pas loin de moi. Plus j’utilisais mon don de façon voulu et plus je le sentais évoluer. Leo se concentrait sur ma recherche ce qui me faisait presque voir où il se dirigeait. Juste assez pour m’éclipser juste avant. Ce jeu m’amusait comme si pour une fois c’était moi qui avait le rôle de la proie et lui le rôle du prédateur. Attention à lui que je ne retourne pas le jeu dans un autre sens bien plus dangereux. J’esquivais encore. Ça commençait à l’énerver et moi me faire rire ! Je prenais goût à ce jeu plus que je ne le pensais. Je bougeais encore une dernière fois avant de me laisser prendre. Après tout si je ne forçais pas un peu le destin jamais il ne me retrouverait. Je maitrisais trop bien le jeu du cache-cache avant d’avoir mon don mais alors là ça dépassait l’entendement. Lui se surpris lui-même de finir par me trouver. Il avait avançait si vite et si brutalement ne calculant pas que je puisse être tout près et me percuta. J’aurais pu me rattraper à la poutre s’il n’était pas lui non plus tombé. Je me retrouvais au sol en train de rigoler. Il en fit de même…

    LEO « Pourquoi t'es tu... »

    Il s’arrêta net dans ses pensées sans que je ne comprenne pourquoi. Je m’arrêtais de rire à mon tour pour sourire en cherchant ce qu’il lui arrivait. La suite fut trop rapide pour que je ne puisse le parée. J’en avais oublié que plus j’étais heureuse et plus le pouvoir de mes yeux devenait puissant. Il fit un électrochoc à Leo qui s’était arrêté net. Le noir n’avait pas suffit et moi je n’avais pas fait attention. Il se pencha vers moi et… m’embrassa. Des frissons pouvaient presque parcourir mon corps provoquant un électrochoc aussi en moi. Le temps de comprendre fut très rapide chez moi. Le temps de réponse ? Très lent… J’avais peur en cet instant à tel point que je n’y répondis pas comme me braquant complètement. Ça dura quelques secondes mais ce n’était pas anodin… Il ne lâcha pas prise, je ne voyais aucune violence en moi venir. Timidement alors je finis par y répondre. C’était notre premier vrai baiser et jamais je ne l’oublierais. Il était doux… Puis je prenais de l’assurance en moi ne voyant aucune différence. Une main se posa dans ses cheveux, l’autre sur son bras, j’y répondais avec de plus en plus de passion. J’en oubliais complètement de faire attention. Pourquoi faire ?! S’il ne s’était rien passé avant, pourquoi maintenant ? Je ne sentais pas doucement le changement s’opérer en moi. Je ne pensais plus qu’à l’embrasser. Ma main sur son bras commençait à vraiment l’agripper. Ma main dans ses cheveux se resserrée sans lui faire de mal. Devrais-je faire attention d’avoir autant la sensation d’être complètement normal et de pouvoir embrasser mon petit ami comme je le veux ? Oui… Mes yeux étaient en train de foncer à chaque pas un peu plus poussé dans le baiser. La partie ténébreuse en moi était en train de prendre le contrôle des choses. Ça devait se sentir à la passion que jamais je n’aurais mise aussi forte, moi toute seule. Je me sentais étourdit alors que mes pupilles étaient d’un noir intense. Je le forçais à basculer sur le dos me retrouvant au dessus de lui. Pitié qu’il ressente la différence… qu’il voit que ça ne devenait pas normal…. Qu’il risquait gros. Arriva alors ce qui devait arriver, je le mordis le faisant saigner légèrement. Des convulsions firent trembler légèrement mes bras qui me maintenaient au dessus de lui. Eyline reprend-toi ! Ce n’est pas toi ! Mes mains étaient en train de doucement trembler quand son sang toucha mes lèvres. La potion encore dans mes veines n’arrivait pas à canaliser la bête en moi. Il allait finir déchiqueté si je ne m’arrêtais pas là. Je tentais de me reprendre. Je n’y arrivais pas. Un « aïe » sortie de sa bouche. Voilà la clé qui me manquait pour rouvrir la porte de sortie et pouvoir retrouver le contrôle des choses… Un seul aie et pourtant un électrochoc qui m’arrêta net. Je me relevais d’un seul coup. Je vis le sang sur ses lèvres. Je touchais les miennes et je vis sur mes mains quelques traces.

    EYLINE « Oh Merlin… »

    Je reculais d’un seul coup comme je pouvais m’éloignant de Leo sans non plus fuir. J’avais fait quoi… Mes yeux étaient toujours aussi noirs. Mon dos heurta un poteau. J’anticipais sur Leo. Je savais que même après ce qu’il s’était passé il serait capable de venir vers moi inquiet. Je posais ma main en défense vers lui comme signe d’interdiction.

    EYLINE « Je t’en pris, ne t’approche pas… »

    Je tremblais encore un peu, le sang sur les mains. Pitié Eyline contrôle-toi ! Je commençais à paniquer. La vue du sang me donnait l’envie d’aller jusqu’au bout de mes pensées et le tuer. Il fallait que je retrouve le peu de contrôle que j’avais sur ça. Je savais que je ne pouvais fuir. Si je partais dans cet état ça pourrait retomber sur quelqu’un. La forêt interdite était trop loin pour m’isoler. De plus j’avais juré à Leo de ne plus fuir. Mais comment expliquer ça ? J’avais peur que ce qu’il voit là le fasse fuir… j’avais peur qu’il change très vite sur mon compte. Ça faisait peut-être des mois qu’on se courrait après, peut-être qu’on avait des sentiments l’un pour l’autre avant même de sortir ensemble, ça en était presque sûr, et voilà que je gâchais tout. Si je pouvais pleurer, je pleurerais mais d’une je ne pouvais pas et de deux, je n’étais pas en état. Il fallait déjà que je retrouve ce contrôle en moi. Tout en moi désirait me rapprocher de Leo et craquer.

    EYLINE « Je t’en supplie n’approche pas… »

    Mais connaissant Leo je savais que j’avais très peu de chance qu’il m’écoute. La suite dépend alors de lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Lun 3 Mai - 17:36

Leo était transporté!!! Il n'y avait pas d'autre mots. C'était une telle passion... Eyline mit quelque seconde avant de répondre à ce baiser,mais Leo le mit sur le compte de la surprise. C'est vrai quoi a y réfléchir un peu lui aussi était surpris. Après tout comment pouvaient-ils prévoir ça? Lui avait juste réagi sur un coup de tête. Il n'avait pas réfléchit quoi. Regrettait-il ça? Ben là a l'instant précis pas vraiment... Et maintenant? Encore moins Eyline venait de lui rendre son baiser! ^^ Alors là ne lui demandait pas de regretter son geste surtout!!! Au début elle fut... timide oui c'est le mots. Mais cela ne dura pas vraiment. En faite plus Leo l'embrassait et moins elle était timide. Leo ne réagit pas vraiment a ce changement si ce n'est que lui aussi était un peu moins timide. En même temps dure de rester timide quand votre petite copine vous embrasse comme ça. Elle l'agrippait par le bras et les cheveux. Quand elle le fit basculait Leo suivi le mouvement sans même se poser de question. Euh... Il aurait peut être du là... Non mais l'amour le rend vraiment aveugle a celui là!!!! Il n'était même plus en état de se rendre compte que le comportement de sa petite copine en train de l'embrassait avait changer. Le premier qui dirait qu'il ne l'aime pas vraiment... Enfin bref... Il ne repris vraiment conscience que quand il sentit une violente douleur sur les lèvres. Il lui fallut encore deux secondes pour arriver a manifester cette douleur. Pourquoi? Tout simplement parce que Eyline ne lui en laissait pas l'opportunité.

- Aie!!!

Tak! Ça y est tout était fini. Dès qu'il avait dit Aie Eyline c'était relevé comme si quelqu'un l'avait attraper et les avaient séparer. Leo porta tout de suite sa main a sa bouche. Du sang... Donc celui qu'il voyait sur les lèvres de Eyline était le sien... Là Leo ne savait lus quoi faire ni penser. si il avait était "normale" du genre pas un amateur de truck bizarre il aurait fui immédiatement il le savait. Mais d'un autre non! Perdre Eyline certainement pas! Mais pourquoi l'avait-elle mordu? Là restait la plus grande des questions.

EYLINE « Oh Merlin… »

Leo la regarda. Il se rendit alors vraiment compte de la terreur dans ses yeux. Un peu comme le premier soir quand elle lui avait attraper ses mains... en 1000 fois pire. Il vit aussi ses yeux! Il n'était plus vert mais noire. Leo fronça légèrement les sourcils... si ils avaient était dans une autre situation, il aurait demandé pourquoi mais là ce n'était pas le fond du problème. Sans compter que Eyline reculait a la vitesse de la lumière. Elle n'allait pas fuir hein? Non elle supplia juste Leo de ne plus s'approcher d'elle. Il s'essuya a nouveau la bouche et regarda. Il ne saignait pas énormément d'ici quelques minutes ça serait fini. Leo s'approcha alors un peu d'Eyline. Non pas qu'il voulait allait a l'encontre de sa demande mais bon juste un tout petit peu!

- Eyline qu'est ce qui se passe?

Elle ne répondait pas bien sur... Elle avait l'air tellement mal. Elle ne pensait qu'a une chose supplier Leo de ne pas approcher...

- Eyline calme toi! Voyons... Ne te mets pas dans cet État... S'il te plait calme toi!


Leo s'approcha encore en faite s'était plus fort que lui... La voir aller mal... Trop dure... En même temps il avait promit de la laisser s'isoler un peu... Il trouva alors une nouvelle alternative.

-Écoute Eyline j'ai promit de ne pas t'en vouloir quand tu t'isolera. Je respecterait cette promesse. Mais je ne veux pas te laisser dans cet état. Je t'aime trop pour ça. Alors je vais me mettre là


Leo se mit contre le poteau en face de celui où elle même se tenait.

- je vais me mettre là et attendre. Si tu veux venir c'est toi qui prendra la décision. Mais Eyline ... je t'aime vraiment je ne veux pas te perdre et surtout pour être franc j'aimerai aussi pouvoir te consoler en te prenant dans mes bras. Mais là... c'est toi qui voit. J'aimerai aussi comprendre un peu ce qui se passe. Je t'avouerait que je suis perdu.


Leo la regarda appuyé sur son poteau et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Lun 3 Mai - 22:35


    Je respirais comme si franchement ça pouvait m’aider. Je tentais de retrouver un certain contrôle mais c’était dur. Plus je tentais de me contrôler et plus je pensais à ce sang encore sur mes lèvres qui me perturbait complètement. Je finis par l’essayer. Il ne fallait plus que j’y pense. Je demandais à Leo de rester loin de moi. Il sera hors de danger quand mes yeux seront redevenus normal. C’était le signe visible. Enfin un parmi d’autres… Leo s’essuya la bouche. Bonne idée ça pouvait m’aider… D’ici quelques minutes il ne saignerait plus et déjà ça ira mieux. En attendant je devais supporter ma bêtise. Leo finit par s’approcher. Je grimaçais. Ne t’approche pas… j’avais trop envi de me jeter dans ses bras, retrouver ses lèvres et recommencer à le mordre. Rah c’était dur de résister… Leo s’il te plait ne t’approche pas…

    LEO « Eyline qu'est ce qui se passe? »

    S’il te plait recule… J’étais vraiment male. Je m’en voulais de ne pas arriver à faire la part des choses. Une part en moi ne désirait que lui. Je devais résister mais c’était dur… oh combien trop dur surtout avec son goût >.> ! Pourquoi fallait-il que mon petit copain ait bon goût xD ! Remarque j’aurais du m’en douter depuis le temps que je sens son odeur m’entourer. Elle avait souvent tendance à m’envoûter et me rassurer.

    LEO « Eyline calme toi! Voyons... Ne te mets pas dans cet État... S'il te plait calme-toi! »

    EYLINE « Facile à dire pour toi… s’il te plait n’avance plus ! »

    Je l’avais vu s’approcher. A croire que c’était plus fort que lui. Je ne résisterais pas longtemps s’il continuait à me tenter comme ça. Déjà que tout en moi était dirigé vers lui. Il ne restait plus que ma raison et il était cuit de chez cuit. Eyline respire… ne pense pas à son goût complètement déstabilisant. Hum… trop tard xD ! Bon ben pense à autre chose. Oui autre chose ! Un mouton qui saute la barrière… Deux moutons qui sautent la barrière… trois moutons qui sautent la barrière… Quatre moutons qui sautent la barrière… Cinq moutons qui sautent la barrière… Six moutons qui sautent la barrière… Sept moutons qui sautent la barrière… Huit moutons qui sautent la barrière… Neuf moutons que je vais égorger… Dix moutons que je vais saigner… Onze moutons que je vais lapider. Hum STOP xD ! Non mais non c’est pas comme ça qu’on se change les idées !

    LEO « Écoute Eyline j'ai promit de ne pas t'en vouloir quand tu t’isoleras. Je respecterais cette promesse. Mais je ne veux pas te laisser dans cet état. Je t'aime trop pour ça. Alors je vais me mettre là » dit-il en se posant contre un poteau en face de moi. « Je vais me mettre là et attendre. Si tu veux venir c'est toi qui prendras la décision. Mais Eyline ... je t'aime vraiment je ne veux pas te perdre et surtout pour être franc j'aimerai aussi pouvoir te consoler en te prenant dans mes bras. Mais là... c'est toi qui vois. J'aimerai aussi comprendre un peu ce qui se passe. Je t’avouerais que je suis perdu. »

    Ainsi il me laissa le temps que j’avais besoin. Sa blessure finit par arrêter de saigner. Moi j’avais fermé les yeux. Je ne saurais dire combien de temps j’étais restée comme ça à tenter de me changer les idées. J’avais fini par me concentrer simplement sur la respiration de Leo. Au départ on aurait pu croire qu’elle aurait pu me perturber et même, pas du tout m’aider et pourtant sentir son souffle me rassurait. Il vivait. Voilà pour moi ce que ça voulait dire. Me caler sur sa respiration était donc rassurant. Je finis doucement par retrouver un chemin moins sinueux. En vérité je pris exactement dix-huit minutes après le silence de Leo pour retrouver mon calme et rouvrir les yeux. Ils étaient redevenus normaux. Je finis par soupirer.

    EYLINE « Tout ce que je veux c’est t’aimer mais ça a l’air plus dur que ce que je pensais… »

    Je finis par glisser contre la poutre où je m’étais appuyée. Je voulais encore attendre un peu avant de retourner dans ses bras s’il me le permettait encore. J’avais besoin vraiment d’être sûr de moi et de ne pas avoir ENCORE envi de le tuer.

    EYLINE « Je suis désolée de… t’avoir mordu… »

    Je restais assise un instant. Peut-être deux minutes avant de finir par me relever. J’hésitais alors à m’approcher de Leo. Je fis un pas doucement… Puis un deuxième… Doucement mes jambes me menèrent à lui. Je n’étais pas très fière et mon sourire c’était envolé. Je finis par arriver juste en face de lui. Je n’osais pas me blottir contre lui de peur qu’il me rejette finalement…

    EYLINE « Pardonne-moi… s’il te plait… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Lun 3 Mai - 23:33

Leo s'était donc appuyé sur le poteau juste en face de celui de Eyline. il était mal très mal. Il se sentait inutile alors que sa copine était en difficulté. En même temps il se sentait un peu perdu... Tellement de chose étrange venait de se passer... A y repenser il savait qu'il aurait dut réagir avant que la situation ne dérive trop... Il aurait dut comprendre que quelque chose n'allait pas... Il était vraiment nul... D'un autre coté pourquoi ça s'était mal passé? Et pourquoi ses yeux avaient changé de couleur? Et pourquoi avait-elle dut s'éloigner comme ça? Et que ce passait-il? Il était plus perdu qu'il n'avait encore était avant.

Il regardait Eyline. Elle n'avait pas l'air d'aller mieux... Leo aurait tellement aimé la serrer fort dans ses bras... seulement quelque chose lui disait de ne surtout pas le faire... Enfin quelqu'un et cette personne comptait tellement pour lui qu'il voulu lui obéir... Il resta donc le cœur déchiré a la regarder . Il avait mal pour elle, mais ne comprenait même pas ce qu'elle avait. Tout ce qu'il voulait finalement c'est que le calme revienne et de pouvoir enfin comprendre.

Mais sa dure une éternité!!!!! En effet elle mit presque 20 minutes a un peu se calmer... Imaginait vous 18 minutes dans le silence total sans bouger a regarder la fille que vous aimait aller plus que mal et dont vous ne comprenait pas la raison. Enfin bref là Leo était vraiment au bord du gouffre.

Puis au bout d'un certain temps elle se mit a perler.

EYLINE « Tout ce que je veux c’est t’aimer mais ça a l’air plus
dur que ce que je pensais…
»


??? L'aimer c'était dur??? Que voulait-elle dire?

- Comment ça m'aimer c'est dur? Eyline qu'est-ce que sa veux dire?


C'est vrai lui il l'aimait mais ne trouvait pas ça dur pourtant.... enfin bref. Puis elle lui présenta ses excuses. Leo n'en avait pas vraiment besoin bien sur. Il ne lui en voulait pas, lui tout ce qu'il avait c'était qu'il ne comprenait pas ce qui ce passait mais bon. Il la regarda dans les yeux... ils avaient retrouvé leurs belle couleurs vert. Elle se releva et s'avança doucement vers Leo. De toute évidence elle n'était pas sure d'elle en ce moment. Pourquoi les situations changeait t-elle aussi rapidement.

EYLINE « Pardonne-moi… s’il te plait… »

Leo la regarda. Elle elle avait les yeux baisser. Elle les auraient levé elle aurait vu que Leo lui avait déjà pardonné. Il fit alors le pas qui les séparait et la prit doucement dans ses bras.

- Bien sur que je te pardonne. Eyline... Je t'aime


Là on avait l'impression qu'il se répétait n'est-ce pas? Mas bon on ne dit jamais assez ces choses là donc pas de soucis
Il continua a la serrer doucement dans ses bras en lui frottant doucement le dos. La sentir contre lui lui faisait du bien.

- Sa va aller. Aller viens on va retourner s'assoir là-bas.

Il la conduisit doucement là où elle même l'avait conduit en début de soirée, Là où on voyait les étoiles. Une fois assis, il la prit sur ses genoux et la serra juste contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Mar 4 Mai - 12:56


    Je venais de me rapprocher de lui. Je tenais à m’excuser même si je savais que me demander de ne pas recommencer risquait d’être impossible. Maintenant que j’ai… que j’y avais goûté… que je savais que ça me plaisait et seul Merlin savait qu’à cette pensée je me condamnerais bien à un enfer éternel. Enfin de toute façon c’était fait et je savais que la prochaine fois m’arrêter risquait d’être plus difficile… de plus en plus difficile. Plus je recommencerais et plus je voudrais repousser certaines limites pour savoir jusqu’où je pouvais aller sans trop lui faire de mal. Ça pouvait aller loin et je le savais. Ça pouvait même aller jusqu’à ce que je le rende comme moi si j’effectuais le rituel. Ça par contre je le refusais. Jamais je ne condamnerais quelqu’un d’autre à cette malédiction et même s’il le voulait. Je ne pourrais pas lui imposer la souffrance que j’avais. Heureusement que je savais alors comment se faisait le rituel. Au moins je ne le ferais pas moi-même. Restez à éviter aussi par accident. M’enfin je pense pouvoir y arriver tout de même. Seulement je devais faire très attention. Leo s’approcha de moi et me prit dans ses bras. Devais-je comprendre qu’il me pardonnait ?

    LEO « Bien sur que je te pardonne. Eyline... Je t'aime. »

    Apparemment oui. Bon soit il était inconscient, soit un peu suicidaire sous les bords ou peut-être pire, aveugle et insensible à la douleur xD ! Je ne comprenais pas comment il faisait pour ne pas trop se poser des questions après ça. Il aurait pu se dire que sa petite amie a des allures de cannibales. Ça pourrait être presque vrai malheureusement. M’enfin je ne pense pas le manger un jour. Bon ok je venais de tenter de le faire il y a deux secondes xD ! Mais moi ce n’est pas pareil. Je ne mange pas les gens. Enfin si mais non. Roh c’est compliqué hein !!! Je me sentais tout de même vachement rassuré qu’il me pardonne et encore plus qu’il me redise qu’il m’aime. Ça me donnait chaud au cœur. Il continua à me serrer doucement tout contre lui me frottant le dos tranquillement. Je fermais les yeux profitant de ce moment. Décidément je sentais que notre avenir proche n’allait pas être de tout repos.

    LEO « Sa va aller. Aller viens on va retourner s'assoir là-bas. »

    Je le suivais tranquillement vers là où on avait regardé les étoiles. Mon premier réflexe aurait été de me poser sur le banc mais Leo voyait ça sous un autre point. Il me prit sur ses genoux sans même réfléchir. Je ne disais rien. Pour protester alors qu’en fait j’étais mieux là ? noooooon ! Je posais ma tête dans le creux de son cou. Décidément je m’y sentais bien là. C’était aussi la position la plus dangereuse. Allez savoir pourquoi c’était la plus rassurante pour ma part. Je fermais les yeux respirant son parfum tranquillement. Ça en deviendrait presque une obsession de sentir cette odeur près de moi. Je restais calme. Trop calme encore une fois mais cette fois-ci je me méfiais. Je restais concentrée de peur de déraper une seconde fois. Pourtant dur dur de rester concentrer en repensant au goût de ses lèvres. Rah maudite que j’étais ! J’avais trop envi de l’embrasser et je me retenais en gardant ma petite tête dans son cou. Je finis par m’enlever de là et le regarder des plus sérieuses :

    EYLINE « Tu sais… Je ne suis pas la copine idéale. Ne te fis pas à mon visage je ne suis pas un ange… Ou un ange des ténèbres à la rigueur… je ne pourrais te faire beaucoup de mal si je ne faisais pas attention… je m’en veux de n’être que… « Débutante » et ne rien encore maitriser et pourtant rester avec toi. Je ne devrais pas t’imposer ça. »

    Je soupirais pour me décaler de ses genoux au banc…

    EYLINE « Je ne suis pas pour toi… Je pourrais te faire trop de mal. J’ai peur qu’un jour je ne fasse tellement pas attention que tu finisses entre mes bras sans vie. Je ne veux pas vivre ça un jour… mais le pire dans tout ça c’est que je ne peux pas vivre non plus sans toi… »

    Je venais de me redresser pour me mettre à genoux sur le banc et m’asseoir ainsi comme ça. Je marquais une petite pause.

    EYLINE « J’ai beau savoir que je ne devrais pas te fréquenter c’est plus fort que moi… Tu fais parti de moi que je le veuille ou non. Ça ne fait pas longtemps tous les deux et pourtant je ressens vraiment quelque chose de fort… quelque chose que je ne peux contrôler. C’est intense… C’est logé là… »

    Je lui montrais mon cœur. Je finis par prendre ses mains le forçant à être face à moi et plus assis normalement. Je respirais un instant. Je savais que retenter le coup était dangereux mais j’avais envi de maitriser ça. Je voulais pouvoir y arriver, pour lui… pour moi… pour nous.

    EYLINE « S’il te plait ne bouge pas trop… »

    Je me rapprochais un peu pour être tout près de lui. C’est dingue comme à cette distance je pouvais presque sentir son cœur contre mon corps battre. J’avançais tout doucement mon visage de lui. Cette fois-ci si j’étais pas sur mes gardes, je sais pas comment on pourrait appeler ça xD ! J’avançais vraiment doucement… Mes lèvres finirent par frôler les siennes. J’inspirais à fond restant comme ça un instant avant de poser doucement mes lèvres sur les siennes. Plus lent dans la façon de m’approcher de lui (même bien plus lent xD) que lui tout à l’heure mais aussi beaucoup plus intense encore. Je respirais pour garder le contrôle. Mes lèvres tout contre les siennes je lui offrais un baiser doux et surtout contrôlé… Je m’écartais alors un instant souriant. Non non je n’allais pas m’arrêter à là. Je me rapprocher encore pour être tout contre lui et l’embrasser de nouveau de la même façon. Restez à éviter de s’enflammer. C’est ça qui risquait d’être le plus dur, surtout si proche l’un de l’autre… Moi ça allait encore mais Leo y résistera-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Mar 4 Mai - 17:18

Leo serrait Eyline dans ses bras. Il ne voulait pas la perdre. Cependant plus le calme revenait plus les question se bousculait dans sa tête. C'est vrai que tout cela était bien étrange... Mais il avait eut une journée tellement forte en émotion... alors là il n'était pas sure de pouvoir en tolérer plus. Il se poserait des question ce soir dans son lit. Parce que là vraiment! Il était arrivé a saturation.

Une fois arrivé sur le banc il la prit bien-sur sur ses genoux. Pour être franc il n'avait tout simplement pas envie de la lâcher! Il l'aimait et ne voulait pas la perdre. Un peu comme le jour où il l'avait "harceler" dans le parc. Il avait toujours peur de la voir partir et maintenant encore plus.

Soudain elle leva sa tête et se redressa puis le regarda très sérieusement. Trop sérieusement... ce qui inquiétait un peu Leo. Qu'est ce qu'elle allait lui dire? Leo n'était pas sure d'avoir envie de l'entendre.

Pitier pas de mauvaise nouvelles s'il vous plait!!! Leo n'y survivrait pas là! Là Leo avait le cœur qui se mit a battre a 300 à l'heure. Il le sentait cogner dans sa cage thoracique. Comment faisait-il pour tenir le choc? Enfin toujours est-il qu'il tenait et c'était tant mieux.


EYLINE « Tu sais… Je ne suis pas la copine idéale. Ne te fis
pas à mon visage je ne suis pas un ange… Ou un ange des ténèbres à la
rigueur… je ne pourrais te faire beaucoup de mal si je ne faisais pas
attention… je m’en veux de n’être que… « Débutante » et ne rien encore
maitriser et pourtant rester avec toi. Je ne devrais pas t’imposer ça.

»

Nonnnnnn! Elle n'était pas en train de casser n'est-ce pas? Elle n'allait pas le ré-abandonner déjà? Et puis elle était quoi? De quoi elle parlait? Là Leo voulait vraiment comprendre ce qui se passer.

- Comment ça tu pourrais me faire du mal? Tu es une débutante en quoi? Je ne comprend rien a ce que tu dis.


Voilà qu'elle quittait ses genoux maintenant...

EYLINE « Je ne suis pas pour toi… Je pourrais te faire trop de
mal. J’ai peur qu’un jour je ne fasse tellement pas attention que tu
finisses entre mes bras sans vie. Je ne veux pas vivre ça un jour… mais
le pire dans tout ça c’est que je ne peux pas vivre non plus sans toi…

»

yeahhhhh! Elle ne pouvait plus vivre sans lui!!!!! Bon déjà elle ne casser pas. Mais comment-ça sans vie?

- Euh... sans vie dans tes bras? Eyline là il me faut une vrai explication s'il te plait. Il faut que je sache.


Puis Eyline se remit a parler.


EYLINE « J’ai beau savoir que je ne devrais pas te
fréquenter c’est plus fort que moi… Tu fais parti de moi que je le
veuille ou non. Ça ne fait pas longtemps tous les deux et pourtant je
ressens vraiment quelque chose de fort… quelque chose que je ne peux
contrôler. C’est intense… C’est logé là…
»

Si ça ce n'était pas une vrai déclaration d'amour qu'est ce que c'était. Leo avait beau se poser tant de question sur ce qu'elle venait de dire pourtant l'entendre lui dire qu'elle l'aimait... Woaw! Il en oublia pendant deux secondes ses questions.

- Eyline moi aussi je t'aime vraiment très fort. Tu es merveilleuse comme fille.

Elle lui prit alors les mains. Il se retourna alors pour être bien en face d'elle. Il la regarda dans les yeux. Ne pas bouger? Bon ok... Mais qu'est ce qu'elle voulait faire... Puis il la vit s'approcher tout doucement de son visage très doucement. Il comprit alors ce qu'elle voulait faire, et c'était loin de lui déplaire. ^^ Il laissa littéralement faire. Euh... pas bouger... Un peu dure quand même lol Il dut bouger quand même un peu. Woaw. Cette fois c'était plus doux que tout à l'heure mais plus... génial! Même si ça ne se dit pas^^' Elle finit par se redresser avec un sourire aux lèvres. Inutile de préciser que Leo aussi avait un GRAND sourire aux lèvres. Pour changer un peu....

Puis elle se rapprocha de lui et le ré-embrassa. Cette fois Leo lui rendit son baiser, tout en douceur aussi. En faite il aurait aimer que le temps ne s'arrête plus jamais. Il était au paradis tout simplement. Sauf que bien évidemment il fallait que ça s'arrête un jour. Leo ne sut pas vraiment au bout de combien de temps mais en tout cas ça avait bien fini par finir justement. Leo regarda alors Eyline.

- Eyline.. Je t'aime et je suis vraiment bien avec toi. Mais dés fois j'ai l'impression ... Je sais pas comment te le dire ... Mais juste que tu me cache quelque chose. L'ennuie c'est que j'ai l'impression que c'est quelque choses d'énorme. Je comprend que tu veuille pas tout me dire ... mais pourquoi?


Leo l'aimait plus que sincèrement et le derniers truck qu'il voulait c'était de la perdre. Mais justement il savait que de ne pas parler rendrait la situation plus tendu encore... alors il voulait juste exprimer ce qu'il avait en tête.

- Je t'aime tellement ... que je ne veut rien qui puisse nous séparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Mer 5 Mai - 12:59


    J’étais comme… hypnotisée par nos baisers. Chacun d’eux était unique. Je ne savais pas comment décrire ça. J’ignorais aussi si pour Leo c’était aussi intense que moi. On pourrait croire que justement plus jamais je ne pourrais rien ressentir et pourtant jamais je n’avais été aussi émotive que depuis ce que j’étais devenue. C’était étrange. Comme si chaque parcelle de mon corps était en éveille. Je n’appellerais pas ça puberté dans mon cas. C’était plus fort, plus intense encore. Comme si les gens comme moi pouvaient ressentir les choses bien plus fortes qu’un sorcier normal. Bref pour résumé, j’adorais l’embrasser quand je me contrôlais à peu près huhu ! Mais le plus intense dans tout ça c’est quand Leo répondait au baiser. Et le top du top c’est quand je le mords………… Eyline ! Rah recommence pas hein xD ! Oui bon ok j’avouais… le mordre était mal… très mal… mais si bon >.> ! Rah je détestais cette pensée mais elle était vrai. Pourquoi fallait-il que Leo soit aussi… bon xD ? Rah je n’aimais pas le terme non plus mais c’était vrai xD ! De toute façon j’aurais du m’en douter. Le baiser qu’il me rendit alors dura… à vrai dire je ne saurais en donner une précision. Tout ce que je pouvais dire c’est que j’aimerais qu’il ne s’arrête jamais ! ça c’était un baiser tout doux, tout mignon et contrôlé ! Finalement je pouvais y arriver… M’enfin attention quand même. Leo mit finit au baiser. Je me sentais soulagée d’un sens mais je n’étais pas sûre d’y arriver à chaque fois si c’était trop passionné.

    LEO « Eyline... Je t'aime et je suis vraiment bien avec toi. Mais dés fois j'ai l'impression ... Je ne sais pas comment te le dire ... Mais juste que tu me caches quelque chose. L'ennuie c'est que j'ai l'impression que c'est quelque choses d'énorme. Je comprends que tu ne veuilles pas tout me dire ... mais pourquoi? »

    Je me doutais qu’un jour ça arriverait mais pas maintenant. Pas comme ça. Je n’étais pas prête à lui avouer. Mais quand alors ? Quand ça deviendra plus sérieux ? Quand il me demandera ma main si un jour ça arrive ? Quand on sera marié ? Quand on aura des enfants ? J’avais l’impression que jamais je ne trouverais le moment idéal et que je finirais par lui cacher toute ma vie. A quelque part s’il pouvait trouver lui-même peut-être que ce serait plus facile pour moi… je savais qu’il était sincère et qu’il ne voulait pas me perdre mais rien ne me disait que ça serait encore le cas quand il saurait. C’est sur que ne rien lui dire pourrait poser problème mais peut-être qu’il finirait par comprendre. Moi je ne m’en sentais pas capable de lui avouer alors que je ne me supportais déjà pas dans cet état. Tout en moi était contre alors comment lui pouvait m’accepter ? Voilà ma vision des choses…

    LEO « Je t'aime tellement ... que je ne veux rien qui puisse nous séparer. »

    EYLINE « Rien… ne nous séparera Leo. La seule personne qui pourrait y mettre fin c’est toi si tu ne voulais plus de moi. Alors ne t’inquiète pas… Moi je ne te quitterais jamais. »

    Je refusais de lui avouer que je lui cachais quelque chose. Il devait le deviner tout seul. De toute façon à mon avis il ne mettra pas longtemps à trouver s’il réfléchit un peu… Ce n’était pas commun quelqu’un qui mord jusqu’au sang. Je savais que ce n’était pas suffisant comme indice mais s’il cherchait un peu et s’il m’observait un peu avec le temps il finirait par comprendre. Au fil de mes pensées je naviguais de ma condition à notre couple, à comment sera la suite… à comment s’occuper ce soir… Une idée me vint à l’esprit. Une idée diablement dangereuse mais digne d’un gryffondor…

    EYLINE « Tu connais le jeu du cap ou pas cap ? »

    Leo sourit. Je prenais ça pour un double oui. Oui il connaissait et oui il acceptait d’y jouer. Je souriais de plus belle. Bon voyons voir ce qu’il y a comme bêtise à faire dans Poudlard… Il fallait que je trouve la pire à faire. Ben quoi ! On était gryffondor ou on ne l’était pas. Je regardais l’heure… On avait dépassé le temps accordait avant d’être obligatoirement dans sa maison. Ça tombait à pic. Je souriais encore à cette idée. Je proposais alors… Oh punaise ça c’est méchant mouhahahah ! Non Eyline on ne bouffe personne pendant le jeu xD ! Non mais c’est quoi cette idée de lui faire accrocher un serpentard dans les cachots et après de le bouffer xD ! Bon on trouve autre chose… x)

    EYLINE « Je te défis de piquer une boule de crystal au professeur Trelawney ! »

    Je souriais de plus belle. Opération dangereuse parce que la professeur devrait être dans le coin. On sait tous qu’elle ne descend que très rarement de sa tour. Huhu j’étais un peu méchante mais c’était toujours mieux que de vouloir manger un élève xD ! Et puis Leo pourrait se venger après. Pour lui donner alors un peu de courage je lui dis :

    EYLINE « Si tu réussis… je t’offre un… vrai baiser. »

    Si ça ça motive pas… Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Ven 7 Mai - 1:11

EYLINE « Rien… ne nous séparera Leo. La seule personne qui
pourrait y mettre fin c’est toi si tu ne voulais plus de moi. Alors ne
t’inquiète pas… Moi je ne te quitterais jamais.
»

Elle ne le quitterait jamais. Oui de son plein grès mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne le quitterait pas un jours pour une autre raison. Leo avait peur de ça. Elle n'arrêtait pas de lui dire qu'il ne devait pas être avec lui, qu'elle n'était pas faite pour lui. Leo craignait qu'elle ne lui dise un jour que pour sa sécurité a lui elle devait partir. Cependant il la croyait aussi quand elle lui disait qu'elle ne voulait pas le quitter.

- Si je suis le seul a pouvoir y mettre fin toi et moi ce n'est pas prêt de se finir. Parce que tu vois moi je ne suis pas prêt de ne plus vouloir de toi^^ Au risque de me répéter encore une fois je t'aime beaucoup trop pour ça!


En effet il semblait bien impossible à Leo qu'un jour il lui dise:" je ne veux plus que l'on sorte ensemble". C'est vrai non a les voir finalement on avait du mal a croire que cela pouvait arriver un jour ou l'autre. Mais bon l'avenir est plein de surprise.

Leo la regarda. De toute évidence elle réfléchissait. Leo aimait voir les expressions se dessiner sur son visage. Elles pouvaient défiler tellement rapidement par moment, se succéder avec une telle simplicité. Enfin une fois de plus Leo était subjugué par le visage de Eyline. Puis elle eut l'air de trouver ce qu'elle cherchait.

Le jeu de Cap ou pas Cap... Si il le connaissait? OOOOOhhhhh que oui! Il comprit aussi dans sa demande qu'elle lui proposait d'y jouer. La réponse était positive bien sur d'ailleurs il ne se donna même pas la peine d'y répondre. Elle commençait a le connaitre maintenant donc oui elle saurait forcément qu'il acceptait. Et avec le sourire qui se dessinait sur son visage pas de doute possible. Elle se mit a sourire! Pas de doute elle avait comprit et Leo eut un petit rire en voyant sa réaction. Elle commencerait.

- Voler la boule de cristal du professeur Trelawney?! carrément? Ben dit donc tu commence fort! Qu'est ce que tu vas me sortir après...

Puis après Eyline lui promis une récompense si il le faisait... un vrai baiser... Oulà plus que tentant ça!

- Un vrai baiser? Hummm voyons.... Mais que faisons nous encore ici! allez je vais la chercher.!!!


Leo se leva donc et sortie de la tour en direction du bureau du professeur de divination. Il n'avait jamais vraiment aimé cette matière et n'y croyait qu'a moitié mais là il espérait vraiment que leur professeur avait comme il en était persuadé aucun don. Il n'avait pas de temps a perdre a trouver comment se sortir de là sans difficulté ... non mais un baiser l'attendait quand même!

Arrivé donc dessous la trappe il pointa alors sa baguette et murmura doucement

-alohomora.


La trappe s'ouvrit alors. Bon maintenant comment faire pour ne pas se faire attraper... Il monta tout doucement l'échelle et regarda autours de lui. L'endroit paraissait encore plus effrayant que durant les cours, peut être dut au faite qu'il faisait nuit. Enfin bref il regardait autours de lui pour voir si le professeur n'était pas dans les parages. Non il ne la voyait pas... Ou plutôt si il finit par la voir endormi sur son fauteuil. Bon il fallait faire doucement pour ne pas la réveiller.

Il se mit donc a marcher sur la pointe des pied. Il contourna tout les fauteuil et s'avança vers les étagère où les boules de cristal étaient entreposé. Arrivé là il prit la première qu'il avait sous la main et fit demi-tour. Le professeur se mit alors a remuer dans son sommeil. Leo se figea sur place. Si elle se réveillait il se demandait comment il allait lui expliquer sa présence ici... Parce que si il lui disait: " bonjours madame excusait moi de vous avoir réveillé mais je vient juste vous piquer une boules de cristal pour recevoir un baiser de ma petite copine " Même avec ce professeur il doutait que ça passe et pourtant ... dieux savait a quel point avec elle il était facile de camoufler une quelconque entorse au règlement. Quand il fut sure que le professeur dormait bien il se précipita le plus silencieusement possible vers la sortie. Il descendit l'échelle referma la trappe et souffla un bon coup. Bon avec elle finalement ce ne fut pas si difficile que ça. maintenant restait a retourner a la tour d'astronomie sans se faire repérer . Mais ça ce n'était pas compliqué^^ L'habitude jouait en sa faveur!

Il retourna donc rapidement dans la tours d'astronomie. Arrivé là il montra alors son trophée avec un grand sourire aux lèvres!

- Ça n'a pas était simple mais bon... Alors ... j'ai le droit a ma récompense?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 8 Mai - 12:54


    Je le défiais de piquer une boule de cristal. C’était osé je le savais mais ce n’était rien comparé à d’autres idées que je pourrais avoir ! J’étais capable du meilleur comme du pire et ça avant même d’être ce que je suis maintenant. J’ai toujours eu un goût pour le danger. Ironie du sort aujourd’hui c’était moi le danger. Je savais que j’étais l’un des prédateurs les plus dangereux pour l’homme dans les créatures magiques. Le dragon pourrait presque me rivaliser. Pourquoi presque ? Parce que le dragon ne pouvait pas endormir la méfiance de sa proie. Un sorcier restera toujours sur ses gardes face à un dragon. Il sera toujours près à réagir. Moi, même si le monde entier savait ce que j’étais je savais que mon regard était fait pour endormir ma proie et mieux frappé. Tout en moi pouvait attirer Leo et l’endormir complètement pour me nourrir après tranquillement. Si ça ce n’était pas du danger ! Mon radar de sorcière normale à l’époque aurait vite repéré une fille comme moi. Pourquoi ? Parce que je n’aurais pu m’empêcher de rester près d’elle. J’étais comme un aimant dans le passé à soucies alors autant vous dire que là impossible de s’en décoller. J’avais l’impression que Leo était un peu pareil… Plus c’était dangereux et plus il restait. J’avais peur d’ailleurs de ce côté-là de lui. Il serait capable s’il savait de rester pour mieux risquer sa vie >.> ! Je serais heureuse de le garder mais j’aurais peur qu’il veuille repousser mes limites à moi. Bref pour l’instant on n’était pas encore là…

    LEO « Voler la boule de cristal du professeur Trelawney?! carrément? Ben dit donc tu commence fort! Qu'est ce que tu vas me sortir après... »

    EYLINE « Tu ne peux même pas savoir ce qui t’attend… »

    Pour ma part je n’avais pas peur. Du moment qu’il ne me demande pas de rester attachée et collée à lui toute la nuit auquel cas je n’étais pas sur de résister à la tentation, ça irait… J’avais mes dons qui me donnaient une longueur d’avances. Surtout pour entendre les pensées. Ça me permettait de voir les personnes arrivaient avant les autres. A votre avis comment j’ai fait pour éviter Leo si merveilleusement et à votre avis comment je fais pour éviter Jesse un max. ? xD

    LEO « Un vrai baiser? Hummm voyons.... Mais que faisons nous encore ici! allez je vais la chercher !!! »

    Je rigolais en le voyant aussi réactif. Si ça, ça ne motive pas lol ! Je le voyais déjà se lever et sortir de la tour. Je lui dis que je l’attendrais là. Je restais alors sur le banc attendant sagement qu’il me ramène ça. De nature à ne pas tenir en place très longtemps je finis par quitter ce banc et marcher un peu dans la tour. Là aussi ça ne dura pas. Normalement Leo ne devrait pas en avoir pour longtemps vu qu’on n’était pas loin de la salle du professeur. Je prenais difficilement mon mal en patience. Je finis par me plonger dans mes pensées en regardant les étoiles. Je repensais un peu à tout et surtout comment j’allais pouvoir avancer avec Leo. Chose pas facile mais pas non plus impossible. Après tout j’avais bien réussi à me sortir de pas mal de galère créée à cause de mon oncle. En repensant à lui je savais qu’il n’approuverait pas ma relation avec Leo mais je m’en fichais. Ou si, il pourrait l’approuver un peu plus facilement si Leo était de sang pur. Rah cette manie du sang pure. Des fois je maudissais ceux qui m’ont donné aux mains de mon oncle quand j’étais petite après le décès de mes parents qui me manquent beaucoup. Je savais qu’avec eux j’aurais eu une enfance heureuse. J’avais un infime souvenir d’eux. Une impression… un sentiment… J’étais très jeune quand ils sont partis. Je me souvenais que maman était très douce et attentionnée. Que papa était pas beaucoup là mais à chaque fois que je le voyais j’étais sa petite princesse. Ça m’avait tellement manqué de ne plus être une princesse pour quelqu’un. De n’être qu’un monstre avant même d’être ce que je suis. Mi sang pur… mi sang moldu. Mon oncle détestait ce mixte. Il ne m’aimait pas beaucoup et je le savais. Leo me redonnait un peu de couleurs dans tout ce gris. N’es-ce pas une raison pour se battre ? Je finis par me dire qu’il mettait d’ailleurs du temps. Peut-être c’était-il fait choppé ! C’est alors que je le vis arriver vers moi tout sourire en me montrant la boule de cristal.

    LEO « Ça n'a pas était simple mais bon... Alors ... j'ai le droit à ma récompense? »

    EYLINE « Je me disais aussi que tu mettais plus de temps que prévu x) ! Oui tu as le droit à ta récompense ! »

    Je m’approchais de lui pour lui prendre la boule de cristal des mains. Je la posais alors au sol dans un coin pour éviter qu’elle ne roule ou se casse. Ce serait notre premier trophée. Je m’approchais alors de lui. Si ça continuait je devrais arrêter de respirer pour que ce soit plus facile xD ! M’enfin je savais au fond de moi que je ne le ferais pas. Pourquoi ? Parce que j’adorais trop son odeur pour ne pas la sentir à défaut de pouvoir y goûter xD ! Posée finalement dans ses bras je pris sa cravate avec un sourire en coin et attira ainsi son visage en tirant dessus. Rah c’était plus fort que moi j’étais incapable de faire dans autre chose que la passion. C’était naturel. Hors je savais que le mieux pour l’instant était lenteur et douceur pour pas que je le bouffe. Mais comment lui résister… >.> ! Et maintenant que j’étais partie dur dur d’arrêter. D’ailleurs je ne m’arrêtai pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 8 Mai - 14:39

Leo était très content d'avoir réussi a attraper cette boules de cristal. Il était même un peu fière. Ben quoi? vous ne serriez pas fière vous si de l'avoir fait vous donner droit a baiser de la plus belle des princesse? haaaa! Vous voyez qu'il avait des raisons d'être fière de lui! Quand il lui demanda sa récompense il s'était en même temps approché d'elle. elle lui prit d'abord la boules des mains et la posa par terre. Oui il valait mieux avec le mal qu'il avait eut a la prendre il serait dommage de la brise maintenant. Surtout que vu le bruit que cela ferait... pas de doute Rusard les entendrait et donc finit leur petit jeu. Hors c'était le tour de Leo après et pas question qu'il rate ça!!!

elle vint alors dans ses bras. Leo adorait la tenir comme ça dans ses bras. En faite si il s'écoutait il ne la lâcherait jamais^^ elle paraissait si fragile ( même si il se doutait qu'elle ne l'était pas tant que ça en faite). Leo amoureux? Non vous croyez? Pas du tout raide dingue si vous voulez mon avis xD

Enfin bref il la regarda dans les yeux attendant enfin son baiser... Quand elle l'attira vers elle par sa cravate il ne résista pas le moins du monde au contraire même il avança de lui même son visage vers le sien. Chaque fois qu'ils s'embrassaient Leo s'envolait sur un nuage, arrivait dans un monde unique qui n'était que pour eux deux. Leo pouvait donc très facilement s'oublier quand il l'embrassait. D'ailleurs cette fois il ne pouvait dire combien de temps ça avait duré.

Cependant au bout d'un moment il fallait bien s'arrêter... Leo finit doucement par écarter Eyline. Il la regarda avec un petit sourire aux lèvres. Il la serra encore un peu dans ses bras avant de finalement reprendre le cour du jeu.

- C'est a moi non maintenant de te donner quelque chose a faire?

Leo avait un regard malicieux a ce moment là. Il réfléchissait a toute vitesse pour trouver quelque chose à la hauteur de Eyline. c'est vrai quoi elle venait de lui demander de prendre quelque chose a un professeur il devait donc trouver encore plus difficile. Quitte a ce que l'un des deux se fasse prendre et finisse en retenue? Oui ça valait le coup puis Leo le savait que finalement le seul truck d'intéressant dans ce jeu était d'arriver a faire des "bêtises" sans se faire prendre.

Ça y est !!! Il venait de trouver enfin une super idée! Oserait-il lui le faire? Euh... oui même si le risque de se faire prendre était quasi de 100% Mais bon ça joutait du mérite si elle y arrivait.

- Humm... Voyons... Tu devra piquer une mèche de poil à miss Teigne. Mais attention pas le droit de le faire a distance grace a la magie!


Là il savait qu'il mettait la barre très hautes.

- La récompense sera la même que toi. Un vrai baiser a nouveaux ^^ .

Leo devait l'admettre cette récompense était autant pour elle que pour lui mais bon... ^^ Aller pourvu qu'elle accepte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 8 Mai - 15:26


    Dire que je m’habituais à l’embrasser était faux. A chacun des baisers que je lui donnais ou qu’il me rendait la tentation revenait et très forte généralement. Mes yeux fonçaient à chaque fois. Si perdue parfois entre mes sentiments et mes envies je ne savais qui écouter. C’était étrange comme je pouvais résister et en même temps craquer d’un moment à l’autre. Je pouvais être forte par ma condition mais au final j’avais le sentiment d’être faible… d’être aussi… celle qui lui était destinée. Je ne savais pas si j’aurais cette même sensation avec un autre mais j’avais le sentiment que Leo était unique. Comme s’il me correspondait mieux que Jesse. Je me demandais d’ailleurs si Jesse aurait acceptait ma condition. Le connaissant je le voyais bien vouloir en profiter. Je n’avais pas le sentiment que c’était pareil pour Leo. Après je ne pouvais pas trop comparer, Leo était mon premier techniquement depuis l’accident. Je sentais ma mâchoire voulant prononcer le baiser d’une autre façon. Mes dents n’étaient pas loin des lèvres de Leo quand finalement ce dernier arrêta le baiser. Décidément c’était dur d’y résister. Quand il arrêta le baiser je baissais les yeux et me coupait la respiration. Si j’humais encore son odeur je serais capable de ne pas lui laisser le temps de parler pour l’embrasser encore et le mordre enfin. Je le laissais donc parler tentant de ne pas trop me laisser tenter.

    LEO « C'est a moi non maintenant de te donner quelque chose a faire? »

    EYLINE « Oui… »

    Je devinais le regard malicieux de Leo. Je le sentais réfléchir à toute vitesse. A ma hauteur ? S’il savait… Il chercherait encore plus difficile. Le seul truc ou je pourrais vraiment peiner c’était niveau social. Pour ce qui était de piquer un truc ça je pouvais être très douée. Surtout avec la baguette que j’avais à ce jour. Elle était redoutablement puissante. Elle appartenait à une sorcière très puissante d’Italie. Devrais-je même dire une mage noire d’après pas mal de rumeur. Je savais que cette baguette était aussi dangereuse que moi toute seule. Elle avait tué bon nombre de personnes. Ironique que ce soit aujourd’hui moi qui l’ait… moi qui refuse de faire du mal. Mais cette baguette je ne l’avais pas cherché pour rien. Elle devait m’aider à trouver un contre sort ou au pire me simplifier la vie. La récupérer avait été aussi la preuve que je n’ai pas perdu mon humanité. Seule une personne au cœur pure pouvait la récupérer. Si j’ai réussi à l’avoir comme je suis là alors oui il y a de l’espoir… C’était une preuve bien réelle que même si je pouvais être un prédateur, je pouvais choisir de me battre contre cette nature et d’apprendre à vivre autrement que j’aurais du finir.

    Euh… Attendez-là. Il a pensé quoi O.O !!!! Il ne va pas oser xD ! Pauvre bête… Elle va fuir à peine en me voyant avant même que j’ai le temps de faire quoi que ce soit. Faut pas croire mais les animaux sentent pas mal de choses… En particulier les familiers… les animaux qui repèrent le danger et le mal. Je n’aimais pas trop ces créatures qui se méfiaient très vite parfois de moi sentant d’abord le mal en moi avant de finalement comprendre que j’étais peut-être moins maléfique qu’un sorcier. Bref… vas-y dit-la ton idée –‘ !

    LEO « Humm... Voyons... Tu devras piquer une mèche de poil à miss Teigne. Mais attention pas le droit de le faire a distance grâce a la magie! La récompense sera la même que toi. Un vrai baiser à nouveaux. »

    Je réfléchissais un instant. Mes yeux avaient retrouvaient leur couleur. Comment je vais pouvoir faire ça ? Je finis par avoir un déclic ! Mais oui ! Fastoche ! Je savais comment j’allais m’y prendre ! Je sortis ma baguette avec un sourire en coin.

    EYLINE « Fastoche… »

    Je fis alors une formule imprononcée (ben quoi j’ai un très haut niveau en sortilège Razz) en faisant un geste de la baguette pour repérer la petite teigne x) ! Un faisceau blanc apparut traçant un chemin. Je n’avais qu’à le suivre. J’allumais ma baguette au même moment. Je faisais signe à Leo de me suivre. Je marchais ainsi dans le couloir. Le chemin était long >.> ! Mais je finis par trouver la petite chatte qui était en train de s’iriser devant moi. Bon ben ça commence bien. Je m’avançais laissant Leo en arrière. La chatte reculait. On avait l’impression qu’elle tentait de fuir et en même temps attaquer un dragon xD ! Elle ne faisait jamais ça avec les autres élèves. Je me penchais… Elle reculait encore. Allez ma belle… regarde-moi ! Elle reculais encore… Je tendais la main, posant ma baguette au sol. Elle s’hérissait encore. Je respirais un bon coup. Elle était coriace mais il ne fallait pas m’en vouloir. Les animaux étaient plus difficile à captiver que les humains. Ils sentaient ma nature. Jusque là j’avais tentait de captiver son regard mais ça ne marchait pas. Je finis par fermer les yeux et respirer à fond. Il fallait vraiment que j’apprenne à me servir de ce don… Je rouvris les yeux tentant de mettre pas mal d’énergie dans ce don.

    EYLINE « Approche… »

    Ça en devenait un défit. Attention Eyline c’est comme ça que ça commence. Je tendais une main tentant de la faire approcher d’elle-même. Je dus mettre bien une quinzaine de minutes avant qu’elle arrête de me cracher dessus et qu’elle fasse un pas vers moi. Je venais d’intensifier mon don comme jamais je ne l’avais fait encore. Elle continue à approcher. Allez viens ma belle… viens là…

    EYLINE « Approche… Encore… »

    Elle finit par arriver à mon niveau. Je la sentais tout de même sur tension. Inutile de lui arracher les poils, elle les perdait. Je pris donc une petite touffe. La saleté en profita tout de même pour me mordre. Ça me fit sourire. La douleur était là certes mais je ne la voyais plus comme avant. Elle se barra alors en pestant. Je réccupérais ma baguette au sol pour me relever et porter mon doigt à ma bouche pour éviter que ça saigne de trop. Je ne faisais alors qu’aspirer le sang qui pourrait couler. Je me tournais alors vers Leo pour lui montrer la touffe de poil. J’avais mon doigt toujours à ma bouche… Par contre il ne faudra pas trainer dans le coin sinon Rusard risquait de se ramener d'un moment à l'autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McCute

avatar

Nombre de messages : 271
Age : 25
Date d'inscription : 24/11/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Sam 8 Mai - 17:20

Leo était ravis! Eyline semblait en train de réfléchir au moyens de réaliser le défis. Génial sa voulait dire qu'elle acceptait! Le sourire de Leo ne fit que s'agrandir. décidément ce jeu là s'avérait très drôle au final! Dommage que Lea n'en serait pas vraiment fan. Avec elle aussi il aurait bien put s'amuser, c'est vrai quoi mais bon prendre des chose au professeur comme ça même pas la peine d'espérer. sans compter que Leo ne laisserait pas sa soeur se faire prendre par un professeur.

Puis Eyline se mit a sourire ramenant Leo au présent. Fastoche??? Il avait bien entendu?

- Euh... Tu es sure que tu as bien comprit ce que j'ai dit a propos de l'usage de la magie?


Leo n'eut même pas besoin de réponse. Lorsqu'il vit le sort traçage montrer un chemin il comprit qu'elle s'était servi juste de la magie pour repéré la salle bête. Il la regarda donc pensant que maintenant il n'avait plus qu'a attendre, enfin c'est ce qu'il pensait. Eyline lui fit signe de la suivre. A oue il devait donc la suivre? Génial Leo adorait l'idée de voir comment la jeune fille arriverait a s'en sortir avec la chatte. Leo n'aimait cette bestiole en même temps rien d'étonnant elle faisait tout pour détruire la vie des élèves qui aime un peu trop oublier les règlements. Enfin la voire se faire avoir ça risque d'être comique.

Il la suivit donc fou de joie. Ce ne fut que au bout d'un long moment qu'ils finirent par enfin trouver Miss Teigne. Tient bizarre au lieu de s'enfuir ou même de miauler comme elle le d'habitude pour appeler son maître elle s'est mise a cracher... Leo sursaute a une telle réaction. Il ne l'avait pas du tout anticipé ça. Eyline elle ne sembla pas du tout étonné. Elle garda son calme et appela tranquillement l'animal. Comme si elle allait venir. Non mais Eyline espérait quoi?!

Pendant environs quinze minutes Leo la regarda faire. Elle était tenace dit donc sa super petite copine. Au moins autant que lui même en faite. Il laissa faire sans lever le petit doigt ni même la voix. Après tout voilà quinze minutes que la chatte était encore là et que Rusard n'avait pas encore approché. C'était déjà un exploit en soi.

Elle finit quand même par arriver a toucher l'animal. Celle-ci perdant ses poils elle n'eut aucun mal a en attraper. Leo vit au derniers moment La chatte mordre Eyline. Il sursauta de peur de l'entendre réagir. Un simple bruit un peu trop fort risquait de les trahir là. Mais non Eyline ne réagit pas a la morsure. Leo en fut un peu étonné mais aussi rassuré. La bestiole elle n'attendait pas son reste et fila très rapidement. Quand a Eyline? Elle se releva et mit son doigt à la bouche.

Leo avait peu être promis un baiser si elle y arrivait mais là ce n'était pas le moment. En effet si la chatte était partie c'était certainement pour aller chercher Rusard donc maintenant il fallait filer ! Heureusement ça Leo savait bien le faire. Aller vite il faut filer. Il prit la main de Eyline et se dirigea droit vers un couloirs dans le sens opposé du chat.

- Vite là il faut pas que l'on traine. On vas où? On retourne a la salle d'astronomie ou dans notre salle commune?

Pendant ce temps attendant la réponse de Eyline Leo continué d'avancé . Là pour le moment le fait qu'ils ne savent pas où aller ne poser pas encore de problème car la direction prise était la bonne pour les deux endroit mais ça ne durera pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eyline Zanotti

avatar

Nombre de messages : 335
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans (31 Août)
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   Ven 14 Mai - 17:26


    Je venais de gagner le défi ! Je n’en étais pourtant pas très fière. Me servir de mes dons comme ça était un peu de la triche mais bon… J’y prenais trop goût. J’avais peur de finir par m’en servir à mauvais escient. Quoi que obliger Leo de m’embrasser… Ok Eyline tu sors xD ! De plus pas besoin de le forcer, suffit de demander Razz ! J’adorais être avec Leo. Je prenais des risques et je me retrouvais doucement. Vivre pour le risque était un peu mon genre. Ce qui me gênait c’est qu’en fréquentant Leo ce n’est pas moi qui risquait ma vie mais lui. Je n’aimais pas cependant risquer la vie de ceux que j’aime. Je savais que si un jour je dérapais trop et que Leo finissait à la limite de la mort mais qu’il s’en sortait plus jamais je ne le verrais. Ce qui était bête c’est d’attendre d’en arriver là pour m’éloigner de lui. Le souci c’est que j’en étais incapable et il ne me facilitait pas non plus la tache ! Comment j’avais fait avec Jesse ? Je ne lui avais pas laissé le choix. En fait j’avais été un peu vache je crois… Je me souvenais lui envoyer un hibou pour lui dire xD ! Je n’osais pas lui dire en face. Pourquoi ? Parce qu’à l’époque je sais que je l’aurais embrassé et oublié mon idée de le plaquer. De plus Jesse pouvait se montrer très convaincant quand il le voulait. Fallait voir la côte qu’il avait chez les filles pour le comprendre. C’était un baratineur hors paire sans parler de son don pour la drague et la corruption. Ça va qu’il n’était pas méchant en soit. Moi contrairement à beaucoup je savais qu’il avait un bon fond. C’est peut-être d’ailleurs ce côté de lui qui avait fini par avoir raison de moi à l’époque. Un peu comme Leo… C’est son côté prévenant et attentionné qui avait fait que j’ai fini par céder. A croire que je dois être maudite >.> … je ne peux pas résister aux garçons qui veulent prendre soin de moi >.< ! Faudrait que j’invente une potion pour être guéri de cette « maladie » xD ! Le hic c’est que je suis un véritable troll en potion XD ! Pourquoi je ne suis pas aussi douée que Rose… ça m’aurait facilité la vie xD ! Bref… Leo me prit alors la main à peine je m’étais rapprochée de lui. Je savais qu’il voulait qu’on ne tarde pas ici. Rusard va pas tarder à se pointer.

    LEO « Vite là il ne faut pas que l'on traine. On va où? On retourne à la salle d'astronomie ou dans notre salle commune? »

    On continuait à avancer. Oui oui je l’ai écouté mais je ne répondais pas tout de suite. Lui contrairement à moi ne voyait pas très bien dans le noir et entendait encore moins ce qui pouvait se tramer dans les couloirs. Il allait nous faire tourner mais au dernier moment je lui choppais ses habits pour l’attirer en arrière avec force. Je l’attirer rapidement dans un renforcement contre moi. Le planquant contre le mur je nous couvrais comme je pouvais avec ma cape en remontant ma capuche sur nos têtes. Ma main c’était posée sur sa bouche. On entendait très peu de bruit mais moi je distinguais des pensées. En effet pas longtemps après un préfet en chef passa à côté de nous en silence sans nous voir. Il s’arrêta par contre non loin pour regarder un truc…

    Je me retenais le souffle. L’adrénaline de la situation ne m’aidait pas. Pourquoi ? parce que le cœur de Leo s’était accéléré et que je commençais doucement à ne sentir plus que ses battements contre mon corps à moi. Je prenais doucement conscience de la position dans laquelle nous étions. Mon corps était posé tout contre le sien. Mes jambes s’entremêlant aux siennes… Mes hanches contre les siennes… Mon torse contre le sien. Je sentais parfaitement son cœur battre sur ma poitrine ce qui était plus que stressant je pouvais vous l’assurer. Surtout en sachant que j’y prenais un peu trop goût à mon avis. Son souffle était en train de caresser ma main posée sur ses lèvres. Mon visage était dans sa nuque posée pour que l’on s’emboite parfaitement (sans jeu de mots xD !) et que l’on ne dépasse pas du renforcement. Pitié que le préfet se barre ou je risque dans pas longtemps de ne plus répondre de mes actes…




    Citation :
    1 : Il repart ensuite sans rien remarquer et on peut passer notre chemin tranquillement.

    2 : L’effluve de Leo est en train de m’enivrer doucement et je sentais des picotements partant de ma gorge. Je résiste. Le préfet ne bouge pas bidouillant dans ses affaires.

    3 : Tentation trop forte, mes yeux s’assombrissent et je suis doucement en train de perdre le contrôle de moi-même.

    4 : C’est plus fort que moi, je ne me contrôle plus et sent la nuque de Leo pour finir par l’embrasser… Ma main qui n’est pas sur sa bouche vient se poser de l’autre côté de sa nuque, mes ongles se plantent dans sa peau. Le préfet commence à partir mais je ne fais plus attention à ce détail.

    5 : Je finis par enlever ma main de la bouche de Leo pour éviter de sentir le souffle sur celle-ci. Le hic c’est que l’embrasser reste plus fort que moi ainsi que de le mordre…

    6 : Dans l’ordre : La 2, 3, 5, je sens le sang sur mes lèvres et passe à la 4.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre sentiment et regret... [Leo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre sentiment et regret... [Leo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Les Extérieurs :: Petite Terrasse-
Sauter vers: