AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lettre à ma mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terence Camara

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Lettre à ma mère   Jeu 11 Fév - 14:29

Un vieux passage étroit aux murs de pierres moisies, éclairés par des torches, peu fréquenté, même des Serpentard (qui pourtant affectionnaient ce genre d'endroits)... Voilà où s'était installée Terence pour effectuer une tâche qui ne lui plaisait guère... Histoire de ne pas être dérangée, ou surprise par quelqu'un qui passerait et l'interromprait sans ménagement pour se moquer, sûrement, sans aucun doute.

Parce que oui, c'était peut-être tabou à Poudlard (et ailleurs), mais elle était bel et bien en train d'écrire une lettre à sa maman ! Elle n'en avait pas la moindre envie, ne savait absolument pas ce qu'elle allait trouver encore une fois à raconter... Et elle avait peur de se faire surprendre par un autre élève qui ne manquerait pas de le répéter à tout le monde, aussi. Mais elle n'avait pas le choix, sinon elle savait pertinemment qu'elle se ferait inonder de hiboux dans les jours qui suivraient ("Que se passe-t-il ma chérie? Tout va bien? Tu ne t'es pas blessée? Ecris moi immédiatement! Ou je contacte la directrice! Ou je viens te chercher! Laisser sa pauvre mère sans nouvelles ainsi... Quelle ingrate fais-tu!" et autres réjouissances). Ce n'était donc pas par plaisir que la jeune Serpentard prenait la plume, mais bien par obligation. En plus, elle était allergique aux plumes de hiboux. Et sa mère se faisait trop de soucis...

Terry était donc assise là, par terre, adossée contre un mur couvert de mousse vert brillant, son écharpe vert et argent enroulée du cou parce que mine de rien, il faisait froid ici. L'air était humide et froid. Un brouillard blanc s'échappait de ses lèvres à chacune de ses respirations. Le silence devenait pesant !

Le parchemin vierge sur ses genoux, elle regardait le plafond en mordillant sa plume. Elle n'avait jamais été douée en rédaction. Elle n'avait pas d'imagination, voilà tout !! Qu'allait-elle bien pouvoir inventer pour que sa mère la laisse en paix cette fois-ci ? Elle soupira bruyamment. Décidément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wainotte.com/
Andrew Flow

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 09/01/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Ne se sent pas concerné(e) par ces histoires de vampires
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   Sam 13 Fév - 21:57

Andrew marchait dans les cachots depuis un bon moment, faisant des allers retour entre la salle commune de Serpentard et la salle de potion. Le jeune homme avait passé ses moments de libre en compagnie de quelques élèves de sa maison et n’avait eu un seul moment à lui. Il avait donc décidé de les planter dans la grande salle et de profiter d’un instant de solitude et de silence. Il avait besoin de réfléchir, une foule de question se pressaient dans son esprit et l’une delle revenait le plus souvent, comment devrait-il réagir lorsqu’il reverrait une certaine Serdaigle ?
Le jeune homme s’arrêta brusquement et se passa énergiquement la main dans les cheveux fixant le fond du couloir d’un air noir. Trop de choses se bousculaient dans sa tête, il lui fallait décrocher un moment.

Il reprenait la direction de sa salle commune lorsqu’il aperçu un passage inconnu sur sa droite. Le Serpentard s’en approcha avec une certaine incrédulité au fond des yeux. Voilà 6 ans qu’Andrew était à Poudlard, et il avait bien cru connaître les moindres recoins des cachots. Un sourire lui passa sur les lèvres, voilà qui allait le distraire.
Jetant un coup d’œil aux alentours pour s’assurer que personne ne le voyait, il s’engagea dans le passage.

Le couloir était plus étroit que tous autres dans l’école, il était éclairé par quelques torches qui rendaient visible la moisissure qui parcourait les murs. Peu de gens devaient passer par là, ce qui expliquait peut-être le manque d’entretient des lieux. Il parcouru encore quelques mètres avant de baisser les bras, il n’y avait rien de bien intéressant par ici.
Il allait rebrousser chemin lorsqu’il entendit un bruit. Le jeune sorcier eu un imperceptible froncement de sourcil avant de décider d’aller voir qui se cachait dans ce recoin peu fréquenter.
Il tourna au coin du mur et faillit se prendre les pieds dans une personne. Retrouvant son équilibre, Andrew posa des yeux agacés sur la dite personne qui avait bien risqué de le faire tomber. Il faut comprendre, qu’aux yeux du jeune Flow, lui, n’est jamais fautif de quoi que se soit.
Il vit d’abord un parchemin entièrement vierge qui trônait sur ses genoux et ses yeux remontèrent lentement vers son visage. Terence Camara…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Camara

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   Dim 14 Fév - 17:57

Décidément, l'inspiration ne voulait pas venir. Terry avait beau mordiller sa plume, tourner le parchemin sur lequel elle était censée écrire un roman dans tous les sens (des fois ça marchait, ça provoquait le déclic), rien à faire. Elle avait déjà parlé à sa mère du bal d'Hiver, des cours, de ses pseudo amies, des professeurs, des nouvelles robes qu'elle avait achetées à Pré-au-Lard... Mince quoi, sa vie n'était pas si trépidante! Non elle n'avait rien à raconter à sa pauvre maman... Rien qu'elle ait envie de lui raconter en tous cas. Un second soupir commençait à monter quand... elle faillit se faire littéralement piétiner par quelqu'un.

Levant les yeux, elle put reconnaître un garçon de sixième année, Andrew. Elle fronça les sourcils. Heureusement qu'elle n'avait pas commencé à écrire sa lettre... Qu'aurait été la réaction du Serpentard s'il avait pu lire "Ma chère petite maman..." sur son parchemin?! Probablement une moquerie de plus, dont il aurait été difficile pour elle de se dépatouiller cette fois. C'était vraiment la honte d'écrire à sa maman dans un internat comme Poudlard!

« Tu pourrais regarder où tu mets les pieds ? » lança-t-elle, histoire de faire dévier le regard du jeune homme de son parchemin.

Les deux étaient peut-être dans la même maison, mais ça ne voulait pas dire qu'ils s'appréciaient, non, on pouvait même dire qu'ils s'ignoraient mutuellement jusque là... Comme beaucoup Andrew n'appréciait probablement pas l'extravagance de la Serpentard, il fallait dire qu'elle était plutôt du genre à marcher sur les pieds des autres pour se faire mousser.

En tous cas, Terry n'aimait pas trop qu'on la dérange lorsqu'elle essayait de se concentrer. Elle avait pas mal de difficultés pour se concentrer déjà à la base, alors si on venait la perturber... C'était pas gagné!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wainotte.com/
Andrew Flow

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 09/01/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Ne se sent pas concerné(e) par ces histoires de vampires
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   Dim 14 Fév - 18:31

Super, il était vraiment bien tomber. Terence était l’une des pire pestes de l’école et bien que leurs caractères ne soient pas si différents l’un de l’autres, Andrew avait le plus grand mal à la supporter. Les deux élèves ne s’étaient parler qu’en de très rare occasion, mais ça lui avait suffi. Cette fille avait un ego monstrueux, peut-être même plus énorme que le sien, et ça donnait moins d’importance à sa petit personne. Ouais, s’il ne la portait pas dans son cœur c’était bien pour ça, lorsqu’elle était dans le coin, plus personne n’avait d’importance.

Andrew reporta très vite son attention sur le parchemin, plus intrigué par celui-ci que par la présence ici de la jeune fille. Intéressant…que voulait-elle écrire, un devoir ? une lettre ? Ou plus intéressant un journal ? Il imaginait déjà toute sorte de possibilités lorsqu’elle lui adressa la parole. Le Serpentard lui répondit du tac au tac d’un ton vide d’émotion, aussi indifférent que possible.

-Ca serait peut-être plus facile si tu prenais moins de place.

Il releva alors les yeux sur elle et l’observa un instant avant de lui adresser un sourire narquois. S’accroupissant à ses côtés, il se pencha légèrement sur son parchemin avec un air faussement intéressé qui ne pouvait tromper personne, le Serpentard exagérait tellement son expression qu’il aurait été difficile de ne pas comprendre qu’il se fichait d’elle.

-Ne me dis pas que tu écris tes mémoires Camara.

Elle ne lui dirait certainement pas ce qu’elle faisait là, mais le jeune homme était près à tout pour le découvrir. Terry ne s’en sortirait pas si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Camara

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   Mar 16 Fév - 13:44

Terence comprit très vite qu'Andrew n'avait pas l'intention de partir... La poisse quoi. Pire, il semblait avoir remarqué le parchemin. La Serpentard bénit mille fois les dieux de l'imagination de l'avoir empêché d'écrire quoi que ce soit sur ce maudit bout de papier. Andrew le fixait intensément en essayant de deviner ce qu'elle pouvait bien vouloir écrire dessus (manque de bol, elle-même aurait bien aimé savoir quoi écrire justement). Mais il était vierge ce parchemin. Et la plume de Terry elle, était sèche à force d'attendre en l'air que les idées pleuvent.

« Effectivement dans un couloir aussi étroit ton popotin a du mal à passer. Excuse-moi alors ! Mais dis, essaie de limiter les viennoiseries au petit déjeuner demain matin. » répliqua-t-elle d'un ton glacial.

D'autre part, l'intérêt du Serpentard pour son parchemin commençait à l'agacer. Et le fait qu'il s'accroupisse pour mieux l'observer sous toutes les coutures, était de la pure provocation... Terry avait une fâcheuse tendance à bondir dans ce genre de situations, et là elle avait une envie mordante de pousser le Serpentard (juste un peu) pour qu'il perde l'équilibre et s'écrase sur le sol dallé de ce couloir. En espérant qu'il se fasse bien mal. Mais elle se contenait, et gardait un air serein.

Elle fronça les sourcils. Ses mémoires ?

« Je n'ai pas besoin de les écrire moi-même, ils resteront gravés dans l'Histoire de Poudlard... Mais j'imagine que les tiennes sont déjà écrites, il n'y a pas grand chose à raconter, pas vrai ? »

En fait, Terry était consciente du fait qu'elle n'aurait maintenant plus aucune chance de terminer (commencer?) sa lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wainotte.com/
Andrew Flow

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 09/01/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 16 ans
Alignement: Ne se sent pas concerné(e) par ces histoires de vampires
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   Mar 16 Fév - 17:24

Aïe…Andew ne pu retenir un sourire en entendant la réplique de la jeune fille. Ouais c’est vrai…il s’était fait avoir là et impossible de rajouter quelque chose sans que ça est l’air de trop. Cette fille l’énervait, d’accord, mais il fallait avouer qu’elle méritait bien sa réputation. Par Merlin il s’était fait avoir comme un débutant là, il fallait remettre les choses en ordre, mais cela l’amusait. Une petite joute verbale entre Serpentard se préparait, rien de mieux pour passer le temps, c’était l’occupation rêvé. Il en avait marre de s’en prendre aux premières années et de ne rencontrer aucune opposition digne de ce nom.
Il avait cependant remarqué que son ton était froid, presque agacé. Alors comme ça il l’a dérangeait vraiment ? Très intéressant ça…


*Alors Terry, qu’as-tu à cacher ?*

Andrew se doutait bien qu’elle ne lui dirait jamais ce qu’elle avait eu l’intention d’écrire et il s’étonnait même de ne pas l’avoir encore vu ranger son parchemin.

-Oui oui oui, gravé dans ce couloir perdu et oublié de tous. J’avais oublié que tes pertes de contrôle intéressaient de "nombreuses" personnes. Quand aux miennes, parler de mes années à Poudlard serait une perte de temps. Mais si tu veux te contenter de cette école pour écrire ton histoire, libre à toi. C’est vrai que ton futur ne sera peut-être pas aussi glorieux que tu l’imagines.

Il avait dit cela tout en s’asseyant plus confortablement aux côtés de la jeune fille. Il n’était pas près de bouger, et même si elle n’en laissait rien paraître, l’impétueuse Serpentard devait bouillir intérieurement. Il s’étonnait même de ne pas s’être encore pris un coup.
Andrew essayait de se remémorer tout ce qu’il savait sur elle, malheureusement, mit à part ce que tout le monde connaissait, elle était un mystère totale pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terence Camara

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2010

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15 ans
Alignement: Anti-vampire
Disponibilité:
3/7  (3/7)

MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   Mar 16 Fév - 21:28

Terry put constater dans le sourire d'Andrew qu'elle venait de marquer un point. Lorsqu'elle savait se retenir d'en venir aux mains, elle pouvait avoir pas mal de répartie. Mais dans le cas présent, elle ne s'en féliciterait pas plus que ça, d'autant plus qu'Andrew revenait à la charge en lui parlant de son futur, bla bla bla... Elle avait beau être ambitieuse, n'ayant pas encore de projet précis, le futur n'était pas vraiment un sujet qui la passionnait!

« Evidemment, aucun de nous ne peut garantir qu'il aura un futur glorieux. Mais tu oublies que le futur se construit dans le présent... Et les plus grands ont commencé leur histoire ici, à Poudlard, alors... »

Elle ne finit pas sa phrase et se contenta de hausser les épaules. Tout commençait à Poudlard... c'était là que se construisaient les bases d'une réputation. Si l'on découvrait qu'un politicien en devenir avait, dans sa jeunesse, mouillé ses draps à Poudlard à l'idée d'aller en cours de Potions avec le professeur Rogue... ça cassait le mythe, non?

« En tous cas ne t'en fais pas, lorsque mes mémoires seront rédigés, tu auras bien sûr ton exemplaire dédicacé. » ajouta-t-elle avec un sourire en coin.

Mais ça n'était pas pour aujourd'hui. Elle avait encore tant à faire à Poudlard...! (ou pas). Elle n'était qu'en quatrième année, il lui restait donc encore trois ans ici, de quoi vivre de nombreuses "aventures"... En tous cas, sa rédaction du jour, alias "lettre à maman chérie - écrire ce qu'elle veut lire", devrait être remise à plus tard, pour cause de trouble-fête dans les parages! La Serpentard en profita pour fourrer sans plus attendre son parchemin (hélas! toujours vierge) dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wainotte.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à ma mère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à ma mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Corbeaux] Lettre d'une mère éplorée à sa (belle) fille
» Lettres à sa defunte grand mère
» Heltherhegot va au chevet de sa mère blésser au combat.
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Le Château :: Sous-sols & Cachots-
Sauter vers: