AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A bout de souffle [Ezekiel]

Aller en bas 
AuteurMessage
Maïlis Hargreaves

avatar

Nombre de messages : 472
Date d'inscription : 07/03/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 15
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
2/7  (2/7)

MessageSujet: A bout de souffle [Ezekiel]   Lun 14 Déc - 21:55

Maïlis ne semblait pas au plus haut de sa forme, depuis le matin, elle trainait les pieds et n'était guère enjouée. Les premiers cours de la journée lui avaient semblé interminables, et heureusement que la dernière heure, celle qui précédait le repas ! Le professeur devait se rendre à une évaluation auprès du Ministère de la Magie à Londres pour le plus grand plaisir de tous les élèves de cinquième année.

Justine et Maïlis avaient profité de cette aubaine pour se rendre au septième étage afin de s'installer dans une salle vide et s'avancer sur leurs devoirs, mais avant d'atteindre la porte, Maïlis s'arrêta et s'appuya contre le mur de pierre, le souffle court...

« Un instant… » Souffla-t-elle péniblement.

Justine se tourna vers elle et la jaugea du regard.

« Quoi ? » l'interrogea-t-elle avec une pointe d'agacement.

« Je ne me sens pas bien… » Confessa son amie.

Justine s'avança vers sa camarade et tendit la main vers elle pour la placer sur son front. Il était incandescent.

« Non d'un troll Maïlis ! Tu es brûlante ! »
« Ah bon… »

Soucieuse, Justine tâta une nouvelle fois le front de sa camarade. Sa peau irradiait et elle fit une moue soucieuse.

« On devrait aller voir Mme Pomfresh… tu es plus pâle qu'un mort et depuis ce matin tu sembles au bord de l'évanouissement… C'est rare quand tu agonisses... Tu as surement un truc qui cloche ! »

Maïlis acquiesça, mais semblait à présent incapable de faire un pas de plus.

« Je suis certaine que tu as pris froid après ton entrainement de Quidditch ! Il faut dire qu’après ta chute dans la neige, tu étais trempée… Je ne comprends même pas pourquoi tu es remontée sur ton balai pour poursuivre l’entrainement… »

Maïlis plissa les yeux, la voix de sa camarade lui tambourinait le crâne avec violence. Elle parlait si vite… si fort…

« C’est vrai quoi… En plus de t’être blessée, tu vois, maintenant tu es malade… Non d’un troll, tu as surement attrapé un rhume ou pire ! Tu n’es pas sérieuse… En plus, l’équipe suivante pour l’entrainement était celle de Poufsouffle, il n’a rien vu Valdemar ? Il n’aurait pas pu te sermonner s’il tient tellement à toi ? Pfff... Pathétique, j’ai toujours su qu’il ne valait rien et toi tu t’entête à rester avec lui alors… »

Maïlis n’entendit pas la fin de la tirade de Justine, elle vacilla dangereusement et se laissa glisser le long de la paroi de pierres. Appuyant sa tête qui dodelinait contre le mur. La fraicheur salvatrice de celui-ci lui permit de reprendre un peu ses esprits.

« Attends un peu… j'suis incapable de faire un pas de plus… Et je… Je ne comprends pas un mot… de ce que tu… racontes… »

Sur son front perlait à présent des gouttes de sueurs. Elle ferma les yeux et se sentit doucement glisser vers un état second... Justine s'accroupit près d'elle, l’état de Maïlis venait de lui clouer enfin le bec. Elle secoua doucement son amie, en l'interpelant.

« Maïlis… Eh... Maïlis... »

Celle-ci fronça les sourcils et soupira. Son souffle était bouillant et elle semblait avoir à moitié perdue conscience. Justine se redressa alors en poussant un juron et partit à vive allure dans le couloir, espérant croiser un professeur. Hélas, toutes les salles de l'étage semblaient désespérément vides. En tendant l'oreille, elle perçut du bruit à l'étage inférieur et se rua dans l'escalier. Arrivée sur le pallier, elle reconnu le professeur Flitwick qui quittait sa classe. Tout autour de lui, s'attroupaient des élèves de septième année qui venaient de suivre son cours et qui avaient terminé en retard.

Elle tenta de se frayer un chemin vers le petit homme, mais les élèves allaient dans le sens inverse, pressés de rejoindre le cours suivant. Ils semblaient agacés et maugréaient lorsqu'elle les poussait ou leur infligeait des coups de coude pour se faufiler. Elle s'apprêtait à héler son enseignant quand elle se retrouva non loin d'Ezekiel.

« Eh ! » Lança-t-elle à son attention en le rejoignant. «Le blaireau ! »

Elle se planta devant lui et le fixa sans ciller. Elle était partagée entre l'envie de lui demander de l'aide et celle de l'ignorer. Bien évidement, elle aurait été ravie d'agréer Maïlis de sa présence, mais elle ne se résolvait toujours pas à leur pseudo relation contre nature. Une moue boudeuse s'affichait sur son visage, ses yeux noirs semblaient furibonds et hésitants, puis elle perçut la silhouette massive d'un Serpentard et détourna les yeux vivement.

« Vince ! »


L'élève se retourna et la regarda un instant sans dire un mot. Justine lança un dernier regard à Ezekiel puis lui décocha un sourire narquois avant de se détourner. Toutefois, elle prit bien soin qu'il entende la suite de ses propos.

« Vince ! Il faut que tu m'aides… Mailis n'est pas bien et je ne peux pas la transporter à l'infirmerie toute seule. »

En effet, Justine excellait dans les potions, tout comme son amie, mais était relativement mauvaise en sort. La dernière fois qu'elle voulut faire léviter une caisse dans la salle commune, elle l’avait littéralement désintégré. Alors, il était inutile de tenter à nouveau l'expérience, qui plus est, sur le corps de sa camarade. Le grand gaillard, roux, l'air plus intello que ballot, la regarda d'un air songeur.

« La p'tite attrapeuse ? » Marmonna-t-il

« Oui ! »


Il tourna la tête vers Flitwick qui s'éloignait rapidement et qui finit par disparaître au détour d'un couloir. Semblant se résigner, il fit en deux enjambées de géant la distance qui le séparait de Justine. Cette dernière pivota, lançant un dernier regard à Ezekiel, la méchanceté si lisait. Puis, elle pointa son index vers l'escalier qui leur faisait face.

« Elle est là haut ! » rajouta-t-elle avant de repartir en trombe, Vince sur ses traces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A bout de souffle [Ezekiel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Un petit bout de parchemin qui dépasse..
» Christian vs Ezekiel Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Écosse :: Poudlard - Le Château :: Couloirs & Escaliers-
Sauter vers: