AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Mar 17 Nov - 20:39

Un ans...
Un ans que la chambre 333 était occupé par la même personne, Un ans qu'elle ne vivait plus qu'entre ces 4 mûrs blanchâtre et dans cette atmosphère étouffante.
Kalan étrangement, Kalan n'avait plus vraiment la notion du temps qui passait et ce qui aurait dû lui sembler être la période la plus longue de sa vie n'était en fait pour elle qu'une succession de cauchemars... Un peu comme une mauvaise nuit. Oui, elle passait simplement une mauvaise nuit qui semblait sans fin et quant elle ouvrirait les yeux elle pourrait ce rendre compte que tout était en fait comme à son habitude et qu'elle commençait une journée normale de travail.
Ah, qu'elle avait envie de se réveiller et d'aller simplement travailler.

Si seulement la vie était si simple.
Non, le problème n'était pas seulement là; Elle sentait les changements, elle les sentait en elle, en eux... Oui, eux...
Son corps ne lui appartenait plus, ce n'était plus une propriété privé, sauvage et impénétrable; Mais l'avait-il seulement été un jours ?
Kalan avait l'étrange impression qu'elle ne s'appartenait plus à elle même, elle n'était que l'outil du démon, son jouet pour arriver à ses fins.

Oui, un ans qu'elle avait tenter de fuir cette horrible destinée, un ans qu'elle avait coupé les ponds, un ans qu'il maintenait son corps en vie. Une année où tout lui avait échapper et maintenant elle se demandait si elle n'était pas folle.
Non, la folie aurait été plus simple et plus agréable. Maintenant, sa vie n'était fait que de cauchemars, ils étaient devenu son quotidien et sa vie. Une réalité ou étrangement elle se sentait car paradoxalement, ils n'étaient que des exécutoire de sa haine, une façon de se vider l'esprit et d'y assouvir sa vengeance contre la vie.

Justement, allongé sur son lit, la jeune femme aussi pâle qu'un cadavre respirait fort, son visage était tendu par des sentiment contradictoires et par moment elle s'agitait un peu...
Elle était plongé au plus profond d'un de ses songes maléfiques qui faisait justement son quotidien.



-Quelqu'un arrive...

Kalan soupira et elle se tourna dans son lit, le démon avait l'habitude de la prévenir de potentiel visite. Dans son étrange somnolence, elle n'avait pas fait attention qu'il avait parler à voix haute mais le son roque de son étrange voix termina de la réveiller. C'est alors qu'elle remarqua qu'une chose était différente et elle ouvrit les yeux d'un coup. Où était elle ?
Que fesait......???

Soudain elle eu un flache, tout était normal.
On lui avait collé une autre folle dans sa cellule il y avait de ça deux jours. Il était assez étrange de partager cet endroit avec une inconnue, c'était même presque aussi déroutant que de partager son corps avec le démon. En un ans de solitude, elle avait fini par s'approprier cet espace, sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Mer 18 Nov - 15:41


Je sentais la vie en moi prendre le dessus… Je n’arrivais plus à la contrôler sentant la colère et la rage s’y déverser. Cette nuit j’avais fait un carnage. Le lycan en moi grandissait bien trop vite et je n’arrivais plus du tout à avoir une certaine emprise. Les douleurs d’avant été si factice par rapport à maintenant. J’avais vraiment l’impression d’être simple spectatrice de ce que je pouvais faire ou du moins de ce que le lycan pouvait faire de mon corps. La pauvre maison de la maman à Jacob en avait pris un sacré coup ! Mike avait d’ailleurs flippé et il avait fini par réussir à me ligoter sans trop savoir quoi faire. Le lycan utilisait mon corps et mon pouvoir de parole pour le menacer de le tuer. Et je savais au fond de moi que le lycan l’aurait fait. Mes yeux étaient complètement rouge sang. Je n’arrivais plus à reprendre possession de mon corps… Je compris alors au fond de moi que si à trois mois le lycan de l’enfant prenait possession de mon corps pendant les pleines lunes je pouvais être aussi dangereuse que Jacob lui-même en lycan. Que faire ? Le meilleur ami de Jacob n’eus pas le choix… Il m’amena à l’hôpital à l’étage des virus. Il ne voyait pas comment on pouvait parler autrement de la lycanthropie. Il espérait alors que les médicomages puissent m’aider… Et c’st ainsi qu’ils me firent interner dans la seule chambre qui avait encore de la place avec une femme qui était là depuis bientôt un an. Alors les médicomages essayaient de trouver une solution jusqu’à ce que Mike leur donne la raison de ma possession. Ils m’injectèrent dans le sang un tue-loup alors puissant pour calmer le lycan en moi. Doucement je vis alors le lycan s’énerver de plus en plus mais n’avoir d’autres choix que de me rendre la possession de mon propre corps. Seulement ce loup pas d’accord se battait pour reprendre cette possession qu’il avait acquis come sien. Ainsi les médicomages était obligé de repasser toutes les deux heures pour m’injecter leur produit jusqu’à ce que le jour se lève… Le jour alors doucement revint… Mon corps complètement épuisé mais mon esprit encore plus à lutter je finis par m’endormir une journée entière complètement inconsciente de ce qu’il pouvait se passer autour de moi. Les visites défilèrent… Mike qui était resté toute la nuit avait prévenu les autres et c’est surtout Jacob qui accourut le premier sans prendre le soin de se reposer après sa nuit. Il avait l’air exténué et les médicomages lui conseillaient d’aller lui aussi se reposer… Que j’étais entre de bonnes mains et que le bébé n’avait rien… Un peu plus tôt dans la journée ma ginécomage était passé pour vérifier si tout était en ordre. Rien à signaler… J’avais juste besoin de repos. Cependant les médicomages s’inquiétaient pour la suite… Cam, un autre ami de Jacob connaissant pas mal de choses sur les soins et la lycanthropie révéla alors la solution qu’il avait trouvé pour peut-être tué le lycan du bébé pendant qu’il est encore temps : c'est-à-dire pas encore né… C’était dangereux et j’avais déjà refusé une fois… Je voulais protéger mon enfant peu importe qu’il soit un monstre ou non à la vue des autres… Les heures passèrent alors que je restais complètement endormi sans bouger…

La chambre avait l’air si… noir… si sombre… si ténébreuse alors que le soleil tappait sur la fenêtre… Les médicomages n’aimaient pas trop trainer dans cette pièce sinistre comme si quelque chose d’un moment à l’autre pouvait survenir. Comme si le mal avait fait domicile dans ce lieu. Cette pièce donnait la chair de poule à Mike. C’est comme si des deux victimes en sortaient les ténèbres. Tout était bien trop silencieux et calme. Et deux jours passaient comme ça où le jour le calme complet régnait et la nuit le mal revenait avec pour intention à chaque instant de devenir plus fort…

Deux jours étaient passés… Plus qu’une nuit et la pleine lune ne reviendrait pas avant un mois… Les moins sensibles étaient chargés de la chambre 333… La chambre des possédés… Elle pourrait rendre fou celui qui reste enfermer dans cette pièce plus d’une demi-heure… Ma mort n’a jamais été aussi proche de l’hôpital séduisant ses convives d’une délicieuse tentation jusqu’à ce que ces habitants hurlent d’effroi. Le loup adorait la violence… Voire ses victimes souffrir… Jamais on n’aurait pu voir tel monstre jusque là… Le fils du diable incarné… Cam n’aimait pas voir l’enfant abriter un loup aussi violent. Il craignait pour la personnalité de l’enfant… Qu’il soit influencé à jamais par cette violence… Qu’il y prenne goût… Au fond de lui il savait qu’il fallait tuer ce lycan avant que ce ne soit trop tard… Ainsi une nouvelle journée venait de commencer après une nuit de terreur. Le calme plat… Jusqu’à ce que revienne la prochaine nuit. Les médicomages le savaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Jeu 19 Nov - 13:35

Je venais juste de revenir chez moi et par la barbe de merlin; Qu'il était bon de se retrouver en un lieu si familier et agréable.
J'avais transplaner au milieu de mon jardin et les yeux toujours clos je profitais de l'odeur et des bruis de la nature. Je m'abandonnais à cette tranquillité si agréable, comme ne pas aimer vivre ici ? Moi qui n’avais jamais vraiment eu de chez moi, je pouvais enfin ressentir cette étrange sensation d'être à l'abri, loin de tout les tracas de la vie. Un peu lorsque je faisais des cabane étant enfant, des cabanes que mes cher parent ce faisaient un malin plaisir de détruire.

Soudain, il y eu un craquement dans l'air. Un craquement qui aurait pu faire sursauter bien des personnes mais inconsciemment je mis était attendu des mon arrivé quelques instant plutôt.

- Monsieur, Monsieur...

Le sourire aux lèvres, j'ouvris les yeux justes à temps pour voir la boule de chiffon me sauter dessus.

-HooOOO Monsieur Tomas est revenu ! La vieille Free est si heureuse de le retrouver. Vous savez que sans vous ma maison est désespérément vide. Je ne pensais pas mettre autant habituer à votre présence. Qui lu cru, une vieille peau rebelle comme moi, maintenant sous le charme d'un sorcier. Ce n’est pas très gentil de votre par de...

Je me laissais emporter à ma joie de la revoir et mon rire claire et enfantin raisonna comme un carillon dans le vent, coupant ainsi la parole ma la vieille Elfe de maison préféré.

- Pense à respirer quant tu parler ma vieille, sinon tu vas avoir un malaise.
- Oui, et je suis sur que vous n'hésiteriez pas à m'emmener à Sainte mangouste Tomas, vous êtes si attentionné.
- Saint Mangouste, ben voyons... Je suis sur qu’ils ont un étage entier réserver au soin des elfes de maison rebelle. Soit un peu réaliste Free je t'aime beaucoup mais rien qu'a l'idée de te voir là bas... Beurkkk je préfèrerais autant tenter de te soigner moi même. Non d'un p'tit dragon, Saint mangouste! Avec mon absence j'ai complètement oublié de rendre visite à Miss Nemesis.

Dans un craquement sonore, la vieille elfe disparut et mes bras se refermaient sur du vide. Elle réapparu au loin et d'une mine boudeuse, elle me lança avec une voix encore plus aigu qu'à son habitude.

- Et voilà! Vous n'êtes même pas rentré dans ma maison que vous voulez déjà repartir loin de moi; Et tout ça pour quoi ? Une sorcière malade.
-Free !!!
- c'est bon, laisser la vieille Fredom seule, de toute façon vous ne l'aimez pas. Moi qui vous imaginait différent des autres, je me suis trompé, la vielle Freedom ce trompe toujours, c'est normale elle n'est qu'un vieil elfe de maison qui n'a plus de famille à servir et dont personne ne veut d'elle.

Ne pouvait plus me retenir plus longtemps, j'éclatai en fous rire incontrôlé et incorrigible, elle était si drôle ma petite colocataire. A cette instant, elle ressemblait à si méprendre à une de mes nombreuses conquêtes. Rien que le fait d'imaginer la tête de mon père s'il avait été là et mon rire reparti de plus belle.

Un court instant, la pauvre petite créature semblait sur le point de me transformer en déjection de Scroutt à pétard. Ce laissant aller à mon rire communicatif, elle ce mit elle aussi à s'esclaffer.

- La vieille Free est ridicule hein ? Mais est ce de ça faute si son cher petit Tomas lui à manqué ? Vous seriez capable de manquer à une goule Mr O'Reilly, tout comme vous seriez capable d'attendrir le cœur desséché d'un vieille Harpie. N'en voulez pas à cette vieille folle de Freedom, la solitude lui à trop tapé sur la tête pendant vos deux mois d'absence. D'ailleurs à se propos, comme ce sont comporter les vôtres, je dois m'en référer à la duré de votre absence j'en conclu qu'ils ne vous ont pas mis à la porte avec des coups de pied au cul comme je l’avais tant espérer.

Bon, si je la laissais faire, l'on était reparti pour un long monologue.

-Free! Tu me souhaiterais donc du mal ? Ce n’est pas très gentil.
-hO Monsieur ne doit pas penser cela. C'est juste que la vielle folle, que je suis, avait peur que vous ne la laissiez seule dans sa maison trop grande.
-Franchement ? Tu pense que j'aurais préféré leurs présences à la tienne ? Je n’aurais loupé la petite scène de ménage que tu viens de me faire pour rien au monde.
-Monsieur est trop bon, il va finir par faire rougir la vieille folle que je suis.
- ha oui ? Et bien j'aimerais bien voir cela. Malheureusement, si je veux pouvoir profiter pleinement de ma tranquillité, il faut d'abord que je rende visite à Miss Nemesis. N'oublia pas que si j'avais affronté ma famille c'était aussi pour glaner quelque renseignement à son sujet.
-Oui, Oui, oui... Monsieur pourra raconter ses aventures à Free ? La vielle curieuse aimerait tous savoir.
-Hummm, je croix que cela serait possible, mais je dois en premier lieu aller voir la sorcière car sinon tu n'auras pas le fin mot de l'histoire. Et puis plus vite je serais parti et plus vite je serais revenu.
-Ben alors qu'attendez vous ? Oust... Du vent! Et revenez moi avec une belle aventure car sinon je vous laisse dehors, fois de vieille elfe de maison.


Sur se, l'étrange créature qui partageai ma vie depuis maintenant un peu plus d'une année disparut avec mes bagages, me laissant seul sur le palier de Mary Arden's House .
Il ne me restait plus qu'a retrouver la piste de ma potentielle cliente. Aux dernières nouvelles, elle était toujours à St Mangouste. Étrange mais pas réellement étonnant maintenant que avais un peu plus de carte dans ma manche.
Effectuant un demi-tour, je me volatilisais dans un craquement sonore.

______________________________________

Arrivé dans le hall de l'hôpital, je me dirigeais sans plus attendre vers l'accueil. La dernière fois que j'étais venu ici, c'était en compagnie de Lileana et avec Kalan qui était aux portes de l'autre monde. C'était il y avait un an, un an déjà et je n’avais presque pas avancé sur mon enquête.

-Excusez-moi ! Bonjour...
-Bonjour
-J'aurais aimé savoir si Miss Nemesis est toujours interné ici.
Une lueur de malaise passa dans les yeux de la standardiste et un instant je me demandais si elle avait eu à faire avec Mm et Monsieur Nemesis.

-Effectivement et elle peut encore recevoir une visite aujourd'hui, elle est chambre 333, quatrième étage.
- Parfait! Merci et bonne journée.

J'avais l'étrange impression que la jeune femme était plutôt soulagée de me voir m'éloigner si vite. Comme si les visiteurs de Miss Nemesis étaient des êtres peu fréquentables et peu agréables. En même temps si elle avait eu à faire avec cette vieille bique d'Elora Nemesis, ce n'était pas vraiment étonnant.
Je parti donc sans demander mon reste en direction de la chambre 333... Etait-ce mon imagination où le hasard faisait étrangement les choses ? La chambre 333, étrange coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Ven 20 Nov - 10:09

Sa chambre, son territoire...

Les yeux de feu de Miss Nemesis se tournèrent en direction de sa camarade de
cellule. Elle n'avait jamais vraiment supporté la foule ou le contact avec les
autres; Seul Olliv' avait réussit à la socialiser suffisamment pour qu'elle
puisse vendre des baguettes magique.
Tien Olliv', voilà justement quelques jours qu'il n'était pas revenu... Kalan
se mit à espérer que c'était lui que le démon avait annoncé mais en sont fort
intérieur elle savait qu'elle se trompait.

*Et non ma belle, pas de visite du vieux fou aujourd'hui.*

La voix grave et moqueuse du démon raisonnait en elle comme une odieuse mélodie
et elle ne pu se retenir de grimacer. Un instant elle envisagea que ses
visiteur pouvait être la vieille harpie et son grand père. Cette perspective la
fit grimacer de plus belle et cela sans faire attention toute fois qu'elle
regardait toujours l'autre pensionnaire.

*Kalan... Tu pense vraiment qu'Elora nous ferait l'honneur d’une visite alors
qu'elle est passée il y a si peu de temps ? Je pense plutôt que nous avons été
assez claire.*


Si cela avait été possible, la jeune femme serait devenu plus pale encore qu'a
son habitude. Elle ne souhaitait pas vraiment revivre ou songer à se qui
c'était passé lors de cette foutu visite. Visite qui avait d'ailleurs eu lieu
juste avait qu'on lui colle une malade sur le dos.
Et si c'était Elora qui était à la base de tout cela ? La vielle harpie serait
bien capable de trouver n'importe quoi pour lui pourrir l'existence.

*Oui, mais nous non allons lui pourrir la sienne mon enfant... Tu verras, ça va
être jubilatoire. Je suis même sur que tu va en redemander la vengeance est un
p...*

-Ferme ta gueule!

Kalan de supportait pas le fait de sentir sa haine en accord avec le démon.
Elle ne pouvait ce permettre de ressentir de tel chose, elle devait rester
humaine sinon le peu d'âme qui lui restait allait partir en fumé.
Seul petit problème c'est qu'avec le temps, elle c'était mise à répondre à voix
haute au démon; Sans forcément se soucier de qui pouvait être avec elle... Pour
tout dire elle ne c'était pas encore habituer à voir tant de monde, presque un an
de solitude. Ils étaient rares les infirmiers ou les guérisseurs qui c'étaient
attardés à son chevet et depuis quelque mois elle n'avait le droits qu'a une
visite par journée. Cota qu'elle était loin d'attendre tout les jours, comparé
à certaine.

Oui, au moins sa camarade de chambre elle, elle avait des admirateurs. Même si
Kalan pouvait sembler endormie la plus part du temps, rien n'échappait au démon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Lun 23 Nov - 13:16

Je dormais paisiblement rattrapant ma nuit éprouvante. ? J’étais consciente qu’il me restait plus qu’une nuit de souffrance acharnée avant de pouvoir retrouver mon mari et ma maison et soi dit en passant : une vie normal… En étant exposé à ça… Ces nuits… Je commençais à comprendre ce que pouvait ressentir Jacob… Je commençais à me dire que c’était réellement une malédiction. Je comprenais mieux sa vision des choses et même si je continuais à l’accepter pour Jacob et que ça ne changerait en rien mon amour pour lui. Dire qu’il possédait un don… Oui mais le penser… non. Dans mon état alors complètement comateux je rêvais doucement des bons moments que nous avions eu. C’est drôle comme après une nuit de cauchemar tout pouvait finalement devenir plus… doux. Même mes simples nausées j’étais contente de les retrouver ! Intérieurement alors j’avais peur de la prochaine nuit. Je savais que je ne risquais rien mais je ne pouvais m’empêcher d’avoir peur… Que se passerait-il la prochaine nuit ? Tuerais-je quelqu’un cette fois ? Rien qu’à cette pensée je redoutais le pire… C’est alors que quelqu’un parla très fort me réveillant par sursaut. Quand je regardais alors autour de moi le cœur battant je ne vis qu’une pièce plongeait dans l’obscurité avec une personne dans un autre lit pas loin de moi qui dormait. Avais-je rêvé ? Je ne pouvais le dire… ça m’avait semblait si réel… C’est alors que la porte s’ouvrit. Moi assise sur le lit maintenant je vis un homme entrer, m’éblouissant avec la lumière du couloir. J’avais du mal à distinguer au début de qui cela pouvait bien s’agir jusqu’à ce que la personne entre… Un homme… Plus vieux que moi sûrement mais que je ne connaissais pas du tout. Inconsciemment j’étais alors déçue de ne pas voir Jacob entrer… Mais je savais qu’il devait être au boulot. Avec son travail il n’avait pas trop le choix de toute façon… Ils lui laissaient généralement que le matin pour récupérer de sa nuit… L’homme me regardait alors. Mon premier réflexe aurait peut-être dû être : bonjours ou qui êtes-vous. Mais pourtant je ne parlais pas. Un simple soupire sorti et hop je me recouchais… Je laissais alors l’homme sans vraiment m’en préoccuper. Il devait sûrement venir pour la personne à côté de moi…
Je refermais alors les yeux doucement pour penser à l’homme de ma vie. Ce soir encore je ne pourrais le voir. Je savais que c’était le prix à payer pour éviter de faire du mal à qui que ce soit et d’empêcher le loup de prendre complètement possession de mon corps sans que je ne l’autorise. Pourtant je pourrais le rejoindre… Jacob étant un lycan et l’enfant que je porte aussi, je pourrais tout bonnement laissait le loup du bébé prendre le dessus sur mon corps pour être simplement avec Jacob… Seulement je savais au fond de moi que c’était une très mauvaise idée ! Au fond il fallait l’avouer… Peut-être que Cam avait raison. L’ami de mon mari pensait à tuer le loup du bébé pour pouvoir me laisser vivre une grossesse normale. C’était possible selon lui tant que le bébé ne naissait pas. Oui mais j’avais tellement peur que ça touche aussi le bébé que je n’avais pas trop envi d’y penser. Seulement à l’époque encore où j’avais fait ce choix, jamais je n’avais eu des nuits aussi cauchemardesques… Je finissais par me demander alors si ce n’était finalement que la meilleure solution… Je savais aussi que la décision m’appartenait. Prendre le risque que l’enfant soit normal au point de peut-être le tuer si ça tourne mal ou le laisser lycan en me reprochant toute ma vie le fait que j’avais peut-être une chance d’enlever cette malédiction à notre enfant ?
Mes yeux étaient fermés depuis un bon moment déjà et je ne m’étais pas trop préoccupé du nouvel arrivé. Seulement je ne pus m’empêcher d’être curieuse et surtout de me changer les idées. Mes yeux se rouvrirent alors délicatement pour se tourner vers cet inconnu… Les seuls mots alors qui sortirent de ma bouche ne furent que « Désolée… ». Pourquoi ? Parce que si moi je pouvais me réveiller… La personne qu’il venait sûrement voir était, paraîtrait-il, plongée dans le coma depuis très longtemps… Comment je le savais ? J’étais médicomage à la base et forcément moi aussi quelque part j’avais entendu parlé des patients de mes collègues. Or maintenant que j’y repensais, je savais que j’étais au 4ème étage. Et qu’à cet étage il n’y avait qu’un seul cas comme ça qu’on plongeait souvent dans la pénombre ou le noir. La seule cambre de libre d’ailleurs en ce moment à causes des nombreux cas… La… 333. Rien qu’en comprenant où j’étais peut-être atterri j’eus alors des frissons dans le dos. Je compris alors une chose. La voix que j’avais entendu et qui m’avait n’était peut-être pas sorti de mon imagination. Mais le plus flippant dans tout cela… C’est que je n’étais peut-être pas non plus la seule « possédés »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas O'Reilly

avatar

Nombre de messages : 127
Age : 34
Date d'inscription : 20/07/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 40 ans
Alignement: Pro-vampire
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Lun 30 Nov - 15:27

Tout en réfléchissant à l'étrange coïncidence du numéro de chambre, je commençait d'avancer vers le but qui était mien.

-Monsieur... Monsieur !

Il me fallut donc quelque seconde pour sortir de mes rêveries et pour réaliser de l'hôtesse m'appelait. A moitie en déséquilibre, je me tournait promptement en sa direction. Était-ce bien à moi qu'elle parlait ?

-Oui ?
-J'ai oublier de vous prévenir. Depuis 2 jours elle partage sa chambre avec une autre patiente. Je me dois de vous demander de ne pas trop les déranger.

La requête semblait étrange mais l'on était à St Mangouste, d'autre chose en se lieu restait encore bien plus étrange.
lentement j'opinai du chef.

-Bien évidement.

Sur ce, elle sembla se désintéresser de moi et je pu reprendre mon chemin.

____________________________________________________


Chambre 333.
Et voilà, c'était devant le seuil de la chambre. J'hésitai à entrer, je n'avait pas vu cette jeune femme depuis un ans, depuis son agression. Dans quel état j'allais la retrouver ? De toute façon cela ne pourrait certainement pas être plus redoutable que lors de cette macabre soirée.
Sans plus y songer, je poussait la porte.

La pièce était sombre... Étrangement sombre et étouffante. Deux lit me faisait face et sur l'un deux, une jeune femme était redressé. Elle semblait ébloui par la lumière du couloir.
L'on se dévisagea un court instant et comme si elle était légèrement déçu, elle me sourit et se recoucha. Un bonjour ce perdit dans ma gorge asséché par l'air ambiant.
ce n'était assurément pas cette jeune fille que j'étais venu voir. La couleur de ses cheveux ne pouvait pas laisser planer de doute. Je tournais alors la tête en direction de l'autre lit.

Plus de doute possible. C'était elle... Mes souvenir ternit ne rendait pas mage à sa superbe chevelure de feu. Était-ce moi ou ils brillaient légèrement ? Surement un effet d'optique avec la lumière du couloir.
Il était rare que je ressente ce genre de chose, mais intimidé, je n'osait pas vraiment approcher. Il me fut même pénible de déglutir et un cour moment mon instinct me cria de fuir, de partir.
Me ressaisissant, je chassais mon malaise et je fit quelques pas afin de m'approcher. je fut alors choqué par la pâleur de sa peau. La malheureuse ressemblait plus a un cadavre qu'a une personne vivante. Elle me faisait beaucoup de penne et toute crainte s'envola, laissant la place à une pitié sans nom.
Elle semblait si fragile, si petite; Comme un mirage prêt à s'effacer de la réalité.

C'est alors que les chose ce précipitèrent.

-Désolée...

Le mot avait retenti dans le silence. A l'instant même où Miss Némésis ouvrir les yeux.
Ce fut plus fort que moi, la peur et l'étonnement me firent reculer de quelque pas. Mettant ainsi un peu de distance entre moi et se regard. Ce n'était pas possible, je devait rêver.
M'arrachant au regard hypnotique, je cherchait un instant l'être qui avait bien pu parler. Bien sur, comment avais-je put oublier la deuxième pensionnaire ? Étrange ? Combien de temps étais-je resté à regarder la pauvre créature ? Mes sens étaient perturbé et je ne savait plus vraiment ce que je devait faire.

-Je... J... Enfin... Je... Non, c'est moi qui suis désolé. Je ne voulait pas vous importuner.

Je sentait toujours sur moi le regard irréelle et afin de ne pas replonger en lui je m'efforçais de continuer à regarder l'autre patiente. Une très jeune fille qui semblait bien fatigué a en croire ses trait tiré et sa mine blafarde.
Je t'entait d'oublier l'illusion que j'avais eu... Mais pourquoi illusion. N'avais je pas déjà croisé une jeune femme au regard étrange ? Bien sur que si... Lileana... Et comme pas magie c'était justement elle qui avait trouver le corps... J'avais le vague présentement que cette dernière ne m'avait pas dis toute la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalan NEMESIS

avatar

Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 06/01/2008

Feuille de personnage
Âge du personnage: 30 ans depuis le 26/05
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Mer 2 Déc - 20:51

Kalan ne bougeait pas. Elle savait qu'il était entré dans la chambre. Elle savait qu'il c'était approché un peu afin de mieux pouvoir l'observer. Elle savait aussi qu'elle ne le connaissait pas.
Qui cela pouvait-il bien être ?
Kalan n'avait jamais vraiment eu de connaissance et encore moins d'amis. Certes elle connaissait pas mal de monde, son travail l'obligeait à fréquenter ces semblable... Enfin non, pas si semblable que cela. Personne n'était comme elle. Il devait partir, il devait fuir loin d'elle. La jeune femme se sentait encore malade quant elle pensait à se que Némésis avait fait à Mr Emerson et elle ne voulait pas que cela ce reproduise. C'était hors de question, elle ne l'aiderais pas à jouer ainsi avec les gens.

*Tu pense vraiment avoir la force de m'empêcher de faire ce que je veux ?*

Il était amusée par la situation et il semblait éprouver une joie immense. Kalan en avait la nausée et pour ne pas vomir, il fut obligé d'ouvrir les yeux...

*Désolé*

Un instant elle cru avoir parlé à voix haute mais la réalité la rattrapa, ainsi que le désespoir d'avoir joué le jeu de se monstre.

-Je... J... Enfin... Je... Non, c'est moi qui suis désolé. Je ne voulait pas vous importuner.
- Ben voilà t'es content ? Tu as réussis.


Oupsss, elle avait parlé à voix haute. En son fort intérieur, elle entendait Némésis éclater d'un rire sombre.
Elle senti comme une ombre de malaise planer dans la chambre. Voilà qu'elle ce mettait à parler à voix haute au démon, devenait elle folle ? Oui, il était entrain de la rendre sénile, pas de doute possible. Soupirant, Kalan se redressa dans son lit.

- Bonjours.
C'était la moindre des chose de commencer par une base solide. Enfin si l'on oubliait sa réflexion précédente.
- C'est plutôt à moi de m'excuser, il me semble que j'ai rêvé tout haut.

L'excuse était facile, surtout qu'elle ne dormait pas; Mais pouvait-elle se permettre de leurs avouer qu'elle faisait juste la discutions avec son démon intérieur ?
Bon, il fallait qu'elle pense à autre chose, pourquoi ne pas profiter de l'occasion.

- Il ne semble pas que nous ayons été présenté... Je suis Kalan.

Elle se sentait obligé de détendre un peu l'atmosphère et puis c'était aussi l'occasion de faire connaissance avec sa camarade de cellule. Alors tout en disant cela, elle regardait tour a tour la jeune fille et son étrange visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   Jeu 3 Déc - 15:12


Je m’excusais pour la pauvre patiente qui partageait ma chambre qui se trouvait dans le coma depuis très longtemps. L’homme finit alors par se tourner vers moi. Je m’étais redressée ma main posée sur mon ventre légèrement arrondit. On pouvait commencer à deviner que j’étais vraiment enceinte. Je me tournais alors sous le regard de l’inconnu. Je voulais bouger… Je ne supportais pas de rester là dans le noir même si je sentais que le loup du bébé appréciait cette atmosphère… Mes jambes finissent alors dans le vide. J’allais alors me lever quand il me parla.

« Je... J... Enfin... Je... Non, c'est moi qui suis désolé. Je ne voulais pas vous importuner. »

« Oh ne vous inquiétez pas je préfère encore la visite d’un inconnu à ces nuits de terreurs. Et puis je me sens moins mal à l’aise et seule… »

« Ben voilà t'es content ? Tu as réussis. »

Je venais de me mettre debout quand je trébuchais pour me tourner le cœur battant vers l’inconnu. Bon ok j’étais consciente que c’était une voix de femme. Mais je préférais encore que ça soit lui que la comateuse. J’avais déjà assez de mes nuits, inutile d’en rajouter en fin d’après midi. Il ne me restait que deux bonnes heures avant que le cauchemar recommence pour la dernière fois ce mois-ci avant de redouter le mois prochain… Je vis alors la jeune femme se redresser sur son lit les yeux ronds. Heureusement que j’avais le cœur solide !

« Bonjours. »

« Je juererais qu’elle était dans le coma… » dis-je plus pour moi-même inquiète.

« C'est plutôt à moi de m'excuser, il me semble que j'ai rêvé tout haut. Il ne semble pas que nous ayons été présenté... Je suis Kalan. »

Je n’étais pas tellement rassurée. C’est alors que la porte s’ouvrit laissant entrée une infirmière qui ne fit pas tellement attention à Kalan qui était redressée trop l’habitude de la voir dormir. Elle se dirigea alors vers moi avec une seringue. Je savais ce que c’était tout comme le loup en moi qui n’aimait pas la vision que je lui donnais. L’infirmière s’approcha alors de moi pour me prendre le bras et mettre de l’alcool dans le creux. Elle voulut alors planter sa seringue mais sans que je n’arrive à me contrôler je me sentais prendre la gorge de l’infirmière pour la soulever. Dans un geste un peu trop rapide pour une simple sorcière je la projetais hors de la pièce violemment.

« Oups… »

Je m’en voulais mais je peinais à me contrôler. Pourtant Jacob m’avait déjà dit qu’à la troisième pleine lune le côté loup est encore plus fort… Seulement je ne pensais pas dans le sens où il pouvait me contrôler à ce point. Je me sentais alors énervée complètement influencée par ce côté lycan du bébé. Je pris alors la seringue qui était sur le lit de ma main et la cassa sans attendre les yeux rougeoyant en regardant Kalan et l’inconnu. Je vis alors ma main en sang et tout de suite sentis mon cœur se soulever. Je finis alors par courir vers les toilettes de la chambre m’y enfermant. Les joies de la grossesse me direz vous. En tout cas c’est tout le petit déjeuner que je n’ai même pas eu qui ressorti…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chambre 333] Rencontre du 3ème types... (Pv Lyne et Tomas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Londres :: Hôpital de Sainte Mangouste-
Sauter vers: