AccueilAccueil  PartenairesPartenaires  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Violence et Sauvagerie - /! Rp pouvant être choquant   Lun 6 Juil - 19:42


Violence et Sauvagerie



Je venais de sortir de l’hôpital. Il était deux heures du matin. J’avais dis à Jake qu’il était inutile de venir me chercher et de se coucher vu que lui il commençait tôt le lendemain contrairement à moi. Après tout je pouvais bien le rejoindre pour une fois. D’autant plus que ces derniers temps j’étais mal à l’aise de m’endormir en même temps que lui. Pas facile de faire la part des choses et que loup-garou ou pas il restait le même. J’avais encore ces images violentes que revenaient de temps en temps. Mais je me faisais violence pour notre amour. Mais ce soir je préférais profiter un peu de cette solitude pour rentrer à pied chez nous et prendre un peu l’air. Je passais alors dans des rues diverses quand j’entendis un cri. Bon je suis pas le genre téméraire mais pas contre la curiosité c’était autre chose. De plus si quelqu’un avait besoin de moi je me devais d’agir ! Je finis alors par m’orienter vers là où j’avais entendu le cri quand je vis un homme agresser une jeune femme. J’arrivais alors par derrière pour lui jeter un sort l’expulsant loin pour dire à la jeune femme de fuire, ce qu’elle fit. Je pensais alors à transplaner à mon tour quand je sentis des bras m’entourer violemment.

« Non non non ma belle… T’as fait fuir l’autre va falloir assumer. »

Il me fit retourner violemment en m’arrachant la baguette de mes mains pour la jeter loin. Il me plaqua alors violemment contre le mur alors que son pote que j’avais assommé se relevait difficilement. Celui qui me tenait attrapa alors mes cheveux brutalement pour les respirer alors que je grimaçais. Il me décolla alors du mur pour me replaquer sauvagement.

« On ne grimace pas ! »

Dans quoi je venais de me fourrer encore ? Il m’attrapa alors le visage d’une main pour me forcer à le regarder tout en rigolant. Son ami lui surveillait l’entrée de la ruelle innocemment. Sa main glissa puissamment sur mon épaule pour m’arracher une partie de mon haut dévoilant la bretelle de mon sous-vêtement. Je voulus répliquer pour lui mettre un genou bien placé mais il l’esquiva d’un sourire.

« Ta ta ta… Pas les bijoux de famille poupée. »

Il posa alors sa tête dans mon cou pour humer mon parfum. Je voulus le repousser de mes bras mais j’étais bien trop faible comparer à lui. Je lui disais non mais ça ne faisait que le faire encore plus rire quand je sentis ses lèvres se poser sur mon cou violemment. Il attrapa alors tête dans la même intensité et je sentais ses mains glissaient doucement de mon genou à mes cuisses. Je commençais sérieusement à paniquer ne sachant comment m’extirper de là sans baguette. Après tout je n’avais une force que de mouche ! Sa main passa alors sous ma jupe pour arriver sur mes fesses, m’agrippant pour me forcer à me coller à lui. Je lui demander de me lâcher, je le taper, j’essayais de le repousser mais rien à faire. Je sentis les larmes monter doucement à mes yeux.

« Crois-moi ma belle tu vas aimer ça… »

Il me lécha alors le visage alors que je pleurais de plus belle. C’est là qu’on regrette finalement d’être trop curieuse… Je savais qu’un jour ça finirait par me perdre et en voilà le parfait exemple. C’est alors que l’autre lui demanda de partager quand celui qui me tenait de forcer aurait fini. J’étais complètement impuissante. L’homme tenta alors de m’embrasser mais je lui mordis les lèvres pour me prendre une baffe agressive. Il arracha alors le reste de mon haut pour me toucher. Sous le choc je finis par supplier l’homme mais rien n’y faisait. Dans un dernier espoir alors je criais le nom de Jacob comme si c’était ma seule chance de pouvoir me sortir de ce cauchemar…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Smith

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Lun 6 Juil - 22:34

    Lyne m'avait dit qu'elle rentrait tard ce soir et que ce n'était pas la peine que j'aille la chercher à l'hôpital. Pour ma part, j'étais rentré tard aussi aujourd'hui et j'étais un peu fatigué. Là, réfléchissais sous une bonne douche froide histoire de me décontracter et détendre mes muscles. L'eau ruisselait sur mon corps chaud, la tête inclinée, l'eau me tombait dans le cou ce qui faisait le plus grand bien à mes cervicales. Après une bonne demie heure j'arrêtai l'eau pour sortir de la douche, une serviette autour de la taille. Je pensais à Lyne. La soirée allait être longue sans elle. Je me demandais ce que j'allais bien pouvoir faire. Manger, regarder la télé, aller me coucher … ouais, ce sera sans doute ça le programme. Pas très passionnant. Je mangea, seul, je regarda la télé, seul et finit par aller me coucher, encore plus seul. J'aurais bien attendu qu'elle rentre pour aller me coucher, mais demain je commençais tôt et je n'avais pas tellement le choix. En boxer sous les draps, je me tournais sur la droite, sur la gauche. J'avais du mal à trouver le sommeil. Pourquoi ? Sans doute parce que j'avais peur qu'elle ai un soucis sur le chemin du retour. Il y a tellement de gens étranges la nuit … Allongé, les mains derrière la tête, je fixais le plafond. Je resta longtemps comme ça, en pensant à ma Lyne. J'avais besoin de la sentir près de moi. Le réveil à côté du lit annonçait pas loin de deux heures du matin, elle devrait bientôt rentrer étant donné qu'elle m'a dit qu'elle devait finir vers deux heures justement. Allez Jake, il faut dormir. Il n'arrivera rien à Lyne. Je fermais les yeux. Les secondes défilaient, les minutes passaient et l'heure avançait mais toujours pas de Lyne à la maison. Les yeux fermés j'eus une vision étrange. Je sais que je me montais la tête, mais je voyais Lyne se faire attaquer. J'avais comme l'impression que ce soir il allait lui arriver quelque chose. Je serais ravis du contraire bien entendu, mais j'avais comme l'impression que c'était vrai. Je sentais ma Lyne en danger …
    Je me leva du lit et enfila un jeans et une chemise. De toute façon je ne pourrais pas dormir tant qu'elle ne sera pas là alors autant allez se dégourdir les jambes. Je sortis de chez moi et me balada sur le chemin de Traverse. Les boutiques étaient naturellement fermées et la rue semblait légèrement morte. En même temps, qu'elle idée de se balader ici à deux heures du matin … Mwais. Je me rapprochais de l'entrée de l'allée des embrumes. Tiens ça semblait bizarrement plus animé ici. Musique de bars en tout genre et bruits mecs bourrés qui gueulaient brisaient le silence pesant de la nuit. Je me demandais bien ce que faisait Lyne. Si ça se trouve elle était rentrée et m'attendais à la maison … ou pas. Je continuais à déambuler lorsque j'entendis un cris, mais pas un cris incompréhensible. Non, on criait un prénom … MON Prénom ! En effet, une voix de demoiselle venait de hurler « Jacob » dans une ruelle pas très loin sans doute. Cette voix je la connaissais. J'étais certains que c'était celle de Lyne. Je ne sais pas ce qu'il lui arrivait mais elle avait hurlé mon prénom. Imaginant les pires situations je sentais la rage montait peu à peu en moi. Je cherchais activement la ruelle d'où j'avais entendu la voix. J'avançais rapidement dans les rues et ruelles. Je passais devant une ruelle sans faire attention lorsque je m'arrêta net pour faire trois pas en arrière. J'avais vu une ombre. En m'arrêtant devant la ruelle en question je remarqua que je pouvais en fait distinguer trois ombres. Deux de carrures plus fortes et une plus fine. Deux gars et un fille. J'étais prêt à parié que cette fille était Lyne, même si je préférais me tromper. Un grondement sourd monta dans ma poitrine. J'étais droit et en rien de temps j'avais dégainé ma baguette.

      JACOB « Lâche la ! »

    Croyez moi, ceux là n'avaient pas l'intention de faire les malins où je les envoyaient vite fait à Ste mangouste illico presto. Le gars se retourna. Il rigola en me voyant. Je peux découvrir, lorsqu'il s'écarta de devant Lyne, que son haut était arraché et qu'elle se trouvait en sous-vêtements. Alors là ! Ne me dites pas que c'est eux qui lui ont fait ça ou je les tue sur place ! Je bouillais de rage et j'avais les poings serrés. Je m'élança dans sa direction et lui assena une droite majestueuse. Personne ne touche à MA Lyne et encore moins quand elle n'est pas consentante. J'avais rangé ma baguette dans ma poche et j'avais posé ma main sur la joue de Lyne pour essuyer ses larmes, je bouillais. Je ne pus m'empêcher un « T'inquiètes pas ça va allez... ». Je n'eus pas le temps d'ajouter autre chose que quelqu'un me sauta sur le dos le pote de l'autre à qui j'avais filé une droite tout a l'heure. Pas besoin de ma baguette, j'attrapai son bras et le mit par terre pour m'assoir sur son ventre.

      JACOB « On … ne … touche … pas … à … MA Copine ! »

    Chaque mot était ponctué d'un coup de poing. Il fallait que j'arrête là, je risquais de le tuer. Il fallait que je me contrôle … Oui mais il avait osé toucher à Lyne ! MA LYNE ! C'était impardonnable ! Il méritait que je le flingue sur place. *NON JAKE !* Il fallait que je me ressaisisse. Je n'étais pas un monstre. Je ne souhaitais pas infliger ce spectacle à Lyne. Je me releva et laissa le gars par terre pour retourner auprès de Lyne. Je défis rapidement ma chemise pour la lui donner avant de déposer un baiser sur sa joue. Du coin de l'œil je surveillais le type à terre, mais je ne voyais plus l'autre type. Il avait du fuir le lâche. Je regardais Lyne tendrement et désolé, lorsque je ressentis une vive douleur sur la tête. Je venais d'être frappé par je sais pas quoi et je tomba, genoux à terre. Le gars a qui j'avais filé une patate au début semblait s'être remis et venais de me filer un coup de poing qui me fis tomber par terre, avant de retourné vers Lyne. Hors de question que je le laisse faire ! J'essuyai le filet de sang qui coulait de ma lèvre avec la main et me releva aussitôt. J'attrapai le gars par le cou pour le balancer sur le mur de l'immeuble derrière moi. Je le ramassa une fois retombé à terre et le plaqua contre le mur.

      JACOB « Tu ferais mieux de nous laisser tranquille et de filer avant que je te réduise en bouillie et … tu pourrais dire aussi à ton pote qu'il fait un bruit de mammouth ! » dis-je en attrapant d'un geste fluide la main du gars qui était derrière moi.

    Les gars semblait enfin résigné à partir tandis que je retourna vers Lyne. J'étais un peu amoché à la lèvre et ma tête me faisait plutôt mal, mais ça allait. Je ne sais pas avec quoi m'a frappé l'autre, mais il ne m'a pas loupé en tout cas. Je pris Lyne dans mes bras et lui frotta le dos en lui murmurant des « c'est finis, ils ne te feront plus rien ... ». Je m'en voulais de ne pas être venu la chercher ce soir.


Dernière édition par Jacob Smith le Mar 7 Juil - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Lun 6 Juil - 23:13


L’homme venait d’agripper mon boxer. Mon visage était pleins de larmes et mon corps tremblant. C’était fini. Je me sentais complètement salie et bafouée d’avance. J’étais sous le choc et tétanisée. Pire que quand j’ai appris que Jacob était loup-garou. C’est alors que quelqu’un parla. Cette voix… Je la reconnu tout de suite. Mais n’étais-je pas en train de rêver ? Je n’y croyais plus… J’avais perdu espoir. Et pourtant les mains de mon ravisseur venait de s’arrêter. C’est alors qu’il se retourna pour rire. Je n’étais plus capable de faire quoi que ce soit. Il s’écarta alors de moi qui baissait le regard. C’est alors que d’un seul coup l’homme me lâcha pour que je tombe par terre n’ayant plus aucune force pour me tenir debout. J’étais au bord de tomber dans les citrouilles. Plus consciente de quoi que ce soit je ne fis donc même pas attention à Jacob qui assena mon ravisseur de coup de poing. Je regardais complètement évasive les lieux comme si j’étais bien loin de là. Je sentis alors quelque chose me recouvrir. Je ne réagissais toujours pas les membres toujours tremblant. Je reçus alors un baiser sur ma joue. Jacob… Oh Jacob… Dis-moi que je ne rêve pas… Dis-moi que je suis bien réveiller et que je suis sauvée… Je le regardais sans vraiment le voir. C’est alors qu’il me quitta pour se charger encore de ce ravisseur… Tout défilait à une vitesse bien trop vertigineuse pour mon esprit bien trop secoué. Et me revoilà dans ses bras de nouveau. Il me serra alors contre lui pour me frotter le dos et me murmurer que c’était fini et qu’on ne me ferait plus rien… Je le regardais alors avec un air déboussolé. Je finis alors par comprendre ce qu’il s’était passé : j’avais eu de la chance. J’éclatais alors en sanglot dans ses bras. Moi qui avait si peur il y a pas si longtemps que Jacob soit un monstre. Cette nuit il me prouvait qu’il pouvait être bien plus humain que les hommes. Je ne cessais de pleurer. J’avais eu si peur. Il venait de retrouver mon entière confiance. Je savais aujourd’hui que loup ou pas, là où je serais le plus en sécurité c’était dans ses bras et pas ailleurs.

J’ignorais combien de temps on resta là alors que je pleurais sans savoir m’arrêter. J’avais fini par m’épuiser seule et me calmer doucement en restant tout contre lui. Je ne voulais plus qu’il me lâche et ça devait se sentir à la façon où je restais contre lui. Je regardais alors ses yeux sans rien dire. Je me sentais mal que des hommes m’aient touché de cette façon. Allez savoir si j’y aurais survécu si ces hommes avaient pu aller jusqu’au bout de leur pensée. Il m’avait sauvé. Je finis alors par fermer les yeux…

Plus jamais… Plus jamais je ne m’aventurerais ici. Enfin je disais ça mais comment résister à l’envie de sauver quelqu’un. J’avais sauvé cette fille sans penser à ma vie. J’avais été idiote et voilà que j’en payais le prix. J’avais de la chance que Jacob n’ait été très loin. Je sentais alors la chaleur de son torse qui me réchauffait le corps. Je finis par poser ma main contre pour sentir le battement de son cœur comme l’exemple à suivre pour le mien. Je n’avais plus rien à craindre et je le savais mais mon cœur peinait à se calmer. Je me sentais très mal et nauséeuse. Normal après un tel choc…

« Je veux rentrer… »

J’avais dis ça d’une voix faible et hasardeuse. Je sentais mes mains manquer encore de précision malgré mes divers intentions. Je n’étais pas sûr d’être capable de marcher avec mes jambes flamboyantes. Je finis par m’agripper à son cou. Là encore je peinais à le faire correctement mais j’étais en plein choc. Je ressentais encore les mains de cette homme balayer mes cuisses et ma poitrine sans mon accord. Pourquoi y a-t-il des hommes si vils et cruels ? Même Jacob qui pourtant était avec moi depuis trois ans ne se serait jamais permis une telle chose. Je me sentais d’ailleurs si mal de savoir que mes premiers véritables contacts avaient été fait par des inconnus. Je sentais que j’allais avoir besoin d’une bonne douche. Comme le besoin de vouloir enlever toute cette crasse et effacer les traces de cet affront.

« Ramène-nous chez nous. S’il te plait... »

Je ne pleurais plus mais on sentait bien dans ma voie que je pouvais repartir d’un moment à l’autre… La douleur était là. Je voulais partir de cet endroit. Très loin… Retrouver notre nid et ne plus penser qu’à un cauchemar qui n’avait pas pu être réel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Smith

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Mar 7 Juil - 0:16

      LYNE « Je veux rentrer… »

    Quoi de plus normale après une telle aventure. Lyne avait éclaté en sanglots dans mes bras et venait de poser sa main sur mon cœur. Elle tentait sans doute de se calmer avec bien du mal. Les monstres ! Ils avaient bafoué le corps de ma petite amie, encore heureux qu'ils n'ont pas eu le temps d'aller plus loin sinon je les aurais tués sur le champs. Quel bande de salauds ! S'attaquer comme ça à une fille franchement … même moi en trois ans je ne m'étais jamais permis de telles choses sur Lyne. Elle s'agrippa à mon cou avec un peu de mal … Oui, ma puce, je vais te ramener à la maison, ne t'inquiètes plus, je suis là et je n'avais pas l'intention de la lâcher ce soir. Quitte à faire une nuit blanche et veiller sur elle durant son sommeil. Quelque chose néanmoins, attirait mon attention ? Pourquoi était elle dans cette ruelle là alors qu'elle n'était pas censé y passer pour revenir de l'hôpital à la maison. Normalement elle n'avait pas besoin de quitter la grande rue … J'espère pour les deux sales types que ce ne sont pas eux qui l'ont obligé à aller dans cette ruelle en plus car sinon il se pourrait bien que je retourne leur rendre visite à ces deux là …

      LYNE « Ramène-nous chez nous. S’il te plait... »

    Oui, ma puce, on rentre maintenant. Elle était bien trop choquée pour marcher à mon goût. Je passa donc un bras sous ses genoux et la porta pour la ramener à la maison. Je me dirigeais vers la sortie lorsque je shoota dans un truc étrange. Je baissa mon regard. Une baguette. Je m'accroupis sans lâcher Lyne. Une fois accroupi je la posa sur mes genoux pour dégager une de mes mains afin d'attraper l'objet. C'était la baguette de Lyne, j'en étais certains. Les salauds, ils l'avait désarmé en plus ! Un nouveau grondement montait dans ma poitrine mais je le refréna en sentant une pression des mains de Lyne dans mon cou. Le plus important était de rentrer. Je mis la baguette dans la poche de mon jean avec la mienne et me releva, toujours Lyne dans mes bras, pour reprendre ma route en direction de notre appartement sur le chemin de traverse. Il ne me fallut pas longtemps pour ramener Lyne chez nous. Je poussa la porte de l'appartement et entra façon moldue. Oui, j'aurais pu transplaner, mais je n'y ai pas vraiment pensé, et puis ce n'était pas loin. Je me dirigea tout de suite vers la chambre où je déposa Lyne sur le lit délicatement. Elle allongée, moi assis à ses côté en lui caressant la main. J'écartais les pans de la chemise, dévoilant ses épaules et son ventre. Non, ce n'était pas pour observer son petit corps si parfait, je n'étais pas d'humeur à ça. Je regardais juste s'il n'y avait pas de marques de son altercation. Je voyais pas grand chose si ce n'est quelques bleus. Il n'aurait manqué que ça si en plus elle en serait sortit avec des séquelles … physiques du moins, car je savais que les psychologiques étaient inévitables. Je regarda Lyne tendrement, la pauvre, elle était choquée, crevée, elle ne semblait pas apte à bouger. Néanmoins, je pense qu'elle devrait allez prendre une douche. Je sentais l'odeur des sales types sur elle. C'était affreux. Je pouvais l'aider si elle voulait. N'y voyez aucune idée déplacée, je ne serait pas fier de la voir nue si ce soir car ce n'était pas pour le plaisir mais juste réparer les conneries de deux salauds qui méritaient la mort.

      JACOB « Ma puce, tu devrais peut-être allez prendre un bain pour te détendre un peu et chasser l'odeur de ces sales types. Je peux t'aider si tu veux. Je ne dis pas ça pour te voir nue hein … mais seulement pour t'aider. »

    Je n'étais pas comme ces types. Je ne pensais pas qu'au sexe, je pensais au bien de Lyne. Ce soir elle avait été bafouée et il était hors de question que je profite d'elle suite à ça. Je déposa un baiser sur son front en lui disant que je revenais. Je la laissait réfléchir à ma proposition et alla faire couler le bain en attendant, avec plein de mousse pour madame. Pendant que le bain coulait je m'observais dans la glace de la salle de bain. J'étais torse nu puisque Lyne avait ma chemise, ça ne me dérangeait pas, elle en avait plus besoin que moi. Je passa mon doigt sur ma lèvre entaillée. Hmm c'était pas très beau. Je passa ma main derrière ma tête et grimaça. Je ne sais pas avec quoi il m'avait frappé mais punaise, il n'y était pas allez de main morte. Lorsque je retira ma main, celle ci était pleine de sang. Je décida de me laver la tête au lavabo en attendant que le bain finisse de se remplir. L'eau du lavabo était rouge sang délavé. Pas très grave. Je m'essuya la tête avec une serviette. Ah ben elle aussi elle était rouge maintenant. Je demanderais à Lyne de regarder ça demain, je n'étais pas très doué avec les sorts de soins. Je nettoya la serviette d'un coup de baguette magique, arrêta l'eau du bain et retourna voir Lyne avec les cheveux un peu humide. Je m'assis à côté d'elle et caressa sa joue.

      JACOB « Tu veux que je te porte jusqu'à la salle de bains ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Mar 7 Juil - 1:05


Je voulais me retrouver chez moi. Retrouver mes marques et oublier. J’avais l’esprit dans le brouillard. Je laissais Jacob faire ce qu’il voulait de moi. De toute façon je n’étais plus en état de lutter. Il me prit alors dans ses bras pour me porter. Je restais accrochée comme je pouvais luttant entre l’envi de fermer les yeux et ceux de rester par peur. Je fis à peine attention qu’il ramassait ma baguette. Je captais juste qu’on marchait et qu’on entrait normalement dans l’appartement où il referma la porte pour me conduire à la chambre. Je laissais doucement mon corps s’allonger sur le lit. Je le vis alors s’asseoir à mes côtés pour me caresser la main. Je me sentais honteuse… J’avais l’impression d’être complètement salie. L’envie de se réveiller et de me retrouver dans ses bras pour croire à un cauchemar. Je sentais mon esprit faire tout pour effacer ces images d’horreurs qui avaient pris la place de celle du loup-garou assoiffé de sang. Il finit alors par écarter les pans de la chemise délicatement. Je sentais les larmes remonter… Pas à cause de Jacob qui regardait mon corps mais parce que j’avais l’impression que ce n’était plus le mien. Qu’il ne m’appartenait plus. Qu’on l’avait rendu impur. Je le laissais faire jusqu’à écouter ses première paroles depuis que l’on était arrivé.

JACOB « Ma puce, tu devrais peut-être allez prendre un bain pour te détendre un peu et chasser l'odeur de ces sales types. Je peux t'aider si tu veux. Je ne dis pas ça pour te voir nue hein … mais seulement pour t'aider. »

Et voilà que je sentis une larme couler sur ma joue… Je ne voulais plus en entendre parler. Faire comme si jamais je n’avais vécu une telle chose. Un bain n’était pas une mauvaise idée. Je pourrais me nettoyer et me sentir mieux dans ma peau déjà. Savoir au fond de moi que j’y avait réchappé avec ma virginité que je pensais perdre ce soir me rassurait quelque peu. C’était le lot de consolation qui faisait que je me disais quelque part qu’ils ne m’avaient sali qu’à l’extérieur et que me laver pourrait enlever tout cela. Après restez à être dans ses bras et ne plus y penser et peut-être que j’arriverais faire avec et penser à oublier. Je vis Jacob me quitter un instant. Je ne bougeais pas jusqu’à son retour. Je ne fis pas tellement gaffe à ses cheveux mouillés. Il s’assit à côté de moi et me caressa la joue ce qui attira mon regard vers le sien…

JACOB « Tu veux que je te porte jusqu'à la salle de bains ? »

Je lui fis oui de la tête pour me laisser basculer dans ses bras pour arriver dans la salle de bain. Je vis alors un bain pleins de mousse. J’adorais les bulles d’un bain depuis que j’étais petite et c’est vrai que parfois j’avais cette manie de traîner dans la salle de bain en barbotant là-dedans. Il me posa alors sur le rebord du bain pour me faire asseoir. Je le regardais. Je voulais me lever… C’était dur… Je sentais encore cet homme me forcer. Mon corps en garder la marque. Généralement j’aurais fini par passer ma soirée à pleurer et me renfermer mais n’avais-je pas fait une promesse à Jacob ? Peut-être qu’à la base c’était pour sa lycanthropie mais j’avais besoin de me forcer pour retrouver l’équilibre de ma vie et me battre. Je m’appuyais alors contre lui pour réussir à me mettre debout. Bon c’était pas top mais je tenais à peu près grâce à lui. Mais restez un détail… Je refusais qu’il me vois nu. Oui je sais c’était idiot mais je ne voulais pas que ça se fasse comme ça. Je voulais que le jour où il voit mon corps de cette façon ce soit romantique et doux.

LYNE « Retourne-toi s’il te plait… »

Quand il obéit je finis alors par enlever mes affaires complètement en me tenant à son dos. Je me mis alors délicatement dans le bain même si c’était un peu laborieux quand même. J’étais alors recouvert de toute la mousse et il pouvait se retourner. Je ne lui précisais pas il avait bien du comprendre que j’étais dans l’eau en l’entendant bouger à cause de mon corps. Je regardais alors la mousse. J’essuyais la larme sur ma joue. C’était fini… Bien fini… J’étais dans mon bain… J’avais de la mousse et le cauchemar était loin. Je me ressaisissais tout doucement. Je pris alors de la mousse dans mes mains pour essayer d’en faire une boule en silence. Pas facile mais faisable. Je ne souriais pas mais je retrouvais doucement des couleurs. Peut-être qu’avec de la patience et un peu d’humour j’arriverais à m’en remettre comme à chaque coup dur même si celui-ci était l’un des pires que j’avais connu. Je portais alors la boule de mousse pour souffler dessus et éclabousser Jacob. Je voulais oublier et quoi de mieux que de tenter de jouer même si je n’avais pas forcément le cœur à ça ?

LYNE « Je t’ai eu ! » dis-je avec les yeux encore pleins de larmes mais un faible sourire en coin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Smith

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Mar 7 Juil - 13:15

    Lyne avait accepté que je la porte jusqu'à la salle de bain où je l'avais déposé au bord de la baignoire. Elle me regarda, assise au bord de la baignoire, elle s'appuya sur moi pour se relever, je la laissa faire. Elle me demanda alors de me retourner ce que je fis. Oui, en trois ans je ne l'avais toujours pas vu nue et alors ? Je voulais aller à son rythme, je n'étais pas obséder par le sexe moi. Non, il n'y a pas besoin de ça pour s'aimer. Bien sûr je ne dis pas que j'en avais pas envie, mais je ne la forcerait pas. Bref. J'entendis du bruit dans mon dos, j'en déduisis que Lyne tentait d'entrer dans le bain. Une fois le bruit disparut je me retourna. Elle était là, recouverte de mousse. Je la regarda prendre de la mousse dans ses mains pour essayer d'en faire une boule. Elle ne disait rien, moi non plus. Je me contentais de la regarder, assis au bord de la baignoire. Elle souffla sur la boule de mousse et m'éclaboussa. Heyyy ! J'avais de la mousse sur moi maintenant ! Mais ça me faisait plaisir de la voir essayer de s'amuser pour oublier.

      LYNE « Je t’ai eu ! »

    Ses yeux étaient encore pleins de larmes, mais elle essayait d'afficher un sourire en coin. J'aimais quand elle était comme ça. Je la regarda, puis je me leva pour retirer mes chaussures que je n'avais pas encore retiré, tout comme mes chaussettes. Ce que je faisais ? Hmm J'allais piquer une petite tête tiens pardi. Je la regarda en souriant et lâchant un « puisque c'est comme ça ... » amusé, je sauta dans le bain. Oui, j'avais gardé mon pantalon et mon boxer, mais ce n'était pas bien grave, je les sècherais après. Je pris un peu de mousse dans ma main et la souffla dans sa direction en souriant.

      JACOB « Moi aussi ! »

    Le pire était passer, il ne restait plus qu'à oublié. Après lui avoir soufflé plusieurs boule de mousse dessus, je l'attira vers moi et la fis s'assoir sur mes genoux. Je déposa un baiser dans son cou et posa mes mains sur ses épaules. Son dos avait encore des marques rouges dues au mur contre lequel l'homme l'avait plaqué. Je tentais de maitriser mon envie de lui casser de nouveau la figure et laissa mes doigts glisser le long de son dos. Mes mains remontant sur ses omoplates nus, je me décida à lui faire un massage. Ca ne pouvait lui faire que du bien et puis, j'aimais ce contacte avec elle. Elle semblait me laisser faire. Une fois le massage finit j'entourai mes bras autour de son ventre et posa ma tête sur son épaule pour fermer un peu les yeux. Fatigué ? Oui, un peu. Je tentais surtout d'essayer d'oublier, pour elle. Je ne voulais pas ressasser ce souvenir douloureux. Je ne sentais plus la douleur à ma tête même si je sentais toujours quelque chose de chaud me couler dans le cou. Ce n'était pas grave. Je devais m'occuper d'elle c'était le plus important.

      JACOB « Je t'aime Lyne. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyne Smith-Stanford

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 28
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans, née le 3 septembre 2000.
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
4/7  (4/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Mar 7 Juil - 13:46


Je tentais de sourire quand je le vis commencer à enlever ses chaussures et ses chaussettes. Euh… Il fait quoi là ? O.O ! Je vis son sourire et tout de suite je m’attendais au pire. Au pas le sens mal mais dans le sens où il allait en faire une. Je l’écoutais en voyant son air amusé. Hey !!! Mon bain à moi ! Le fourbe c’était glissé dedans à moitié habillé. Il n’y avait que lui pour faire un tel coup ! Il me fit alors le même coup avec la mousse pour me dire que lui aussi m’avait eu. J’affichais un air semi amusé semi pas contente du tout ! Non mais oh comment ose-t-il m’attaquer de cette façon xD ! Quoi ? Moi avoir droit et pas lui ? Tout à fait. Vous avez bien compris xD ! Mais il continuait !!!! Alors là ça allait se payer ! Je tentais de riposter à mon tour. Je finissais par oublier un instinct les peurs que j’avais eu pour finir par sourire franchement. Il m’attira alors à lui pour me faire asseoir sur ses genoux. Je ramenais au passage de la mousse sur moi x) Quoi ? Ouais je suis têtue mais il ne verrait rien. Razz Il déposa alors un baiser sur mon cou en posant ses mains sur mes épaules. Des frissons parcoururent tout mon dos. Ses doigts glissaient alors doucement faisant parcourir ce frisson dans tout mon corps. Je sentis alors ses mains doucement me masser. Je le laissais faire en fermant les yeux. Je me sentais me détendre tranquillement. Il finit alors par me prendre dans ses bras en les passant autour de mon ventre et poser sa tête sur mon épaule.

JACOB « Je t'aime Lyne. »

LYNE « Merci… Merci d’être là quoi qu’il arrive. »

Je me penchais et me retournais de façon à pouvoir le regarder. Je sortais alors ma main de l’eau pour la poser sur sa joue et sourire légèrement. Je finis par poser ma tête contre son torse et fermer délicatement mes yeux un instant avant de finir par réelle captée qu’il me tenait nue dans ses bras. Oui faut un temps des fois pour que ça monte au cerveau xD ! Remarque c’était agréable donc sur le coup difficile de dire non. Je rouvris alors les yeux avec un air un peu amuser.

LYNE « Tu n’as pas honte ? Tu me tiens nue dans tes bras… Que dirait mon père s’il nous voyait. Je l’imagine déjà. Jacob Smith vous avez perverti ma fille comment osez-vous ! » dis-je en rigolant légèrement. « Bon… Faudrait sortir sinon on va devenir de vrais pruneaux. »

J’attrapais alors la serviette pas loin pour me lever et m’entourer de cette dernière. Bon il avait peut-être du voir vite fait mes petites fesses mais on dira que je n’étais pas consciente de ce fait. Et puis zut ! Il avait qu’à pas se mettre dans le bain comme ça ! Je serais sortie comment autrement moi xD ! Je me rendais alors compte que je n’étais pas si pudique que ça. Enfin du moins avec Jacob. Serais-je prête en fin de compte ? Moi qui avait toujours éviter ce genre de choses avec lui je constatais que depuis quelques temps les choses me paraissaient tout simplement naturel comme le fait qu’il me voit en sous-vêtement. Il n’avait alors pas que regagner ma confiance mais l’avait approfondi. Je sortis alors du bain pour m’essuyer avec une autre serviette. Et oui faut pas trop rêver non plus ! Je ne tenais pas trop à lui montrer que je n’étais plus si timide que ça. De toute façon il finirait par le découvrir un jour où l’autre. Et puis je le connaissais assez pour respecter ma pudité alors autant faire comme si et ça éviterait les tentations trop fort pour plus tard. Non parce qu’après tout j’étais consciente que ça faisait 3 ans et que Jacob était tout de même un homme ! J’avais de la chance qu’il reste parce qu’après tout pas tout le monde n’était aussi patient que lui. Mais quand on est patient et doux ça finit toujours par payer un jour… Je me retournais alors vers lui.

LYNE « Tu comptes rester dans l’eau à moitié habillé enc… »

Je m’arrêtais net pour finir par me précipiter vers lui et examiner ce que j’avais vu. Je suivais la trace de sang pour arriver sur le haut de sa tête. O.O ! Non mais des claques celui-là !!!!

LYNE « Mais tu es blessé ! Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt !!! »

Je filais alors vers le placard pour chercher ce qu’il fallait et récupérer au passage ma baguette qui était par terre avec celle de Jacob.

LYNE « Bouge pas espèce d’inconscient ! »

J’utilisais d’abord ma baguette pour désinfecter. Ce n’était vraiment pas jolie. J’arrêtais alors la petite hémorragie pour appliquer de la pommade et lui mettre un bandage avec ma baguette. Avec ce qu’il a sur la tête hors de question d’aller au boulot demain !

LYNE « Je te ferais un certificat d’absence… Ils ne t’ont pas louper et je refuse que tu partes sur le terrain avec cette blessure. Tu pourrais avoir de mauvaises réactions et tomber dans les citrouilles ou voir trouble comme ça. »

Lyne professionnel for ever avant tout quand quelqu’un n’allait pas. Et hors de question de râler c’était comme ça. C’est dingue comme je me réveillais quand je voyais un blessé. Eux avant moi… C’était un principe important. Bon une fois soigné je tendis ma main vers lui pour qu’il sorte enfin de là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Smith

avatar

Nombre de messages : 198
Age : 24
Date d'inscription : 23/06/2009

Feuille de personnage
Âge du personnage: 19 ans
Alignement: Non renseigné
Disponibilité:
5/7  (5/7)

MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   Mar 7 Juil - 14:25

      LYNE « Merci… Merci d’être là quoi qu’il arrive. »

    J'étais là pour ça après tout. Je serais toujours là pour elle, quoi qu'il arrive. Elle se pencha et se retourna de façon à pouvoir me regarder. Elle sortit alors sa main de l'eau et la posa sur ma joue en souriant légèrement. Elle posa sa tête contre mon torse et ferma délicatement les yeux un instant. Ah non elle les rouvrent en fait. Je la tenais, là tout contre moi … nue. Nue ?! O_O Ah ben oui, c'est logique dans un bain … Tout le monde n'est pas aussi crétin que moi pour y aller à moitié habillé.

      LYNE « Tu n’as pas honte ? Tu me tiens nue dans tes bras… Que dirait mon père s’il nous voyait. Je l’imagine déjà. Jacob Smith vous avez perverti ma fille comment osez-vous ! Bon… Faudrait sortir sinon on va devenir de vrais pruneaux. »

    Elle rigola légèrement et j'en fis de même. C'est vrai que j'imagine bien son père s'il nous voyait ainsi. Bah et alors … en trois ans dont un de de vie commune on avait bien le droit de prendre notre premier bain ensemble tout de même ! Et puis, il faut avouer qu'elle était plus que belle … Quoi ? Moi je la matais ? Mais non ! J'oserais pas, c'est juste que quand elle s'est retournée, ben mon regard s'est baissé et est tomber sur sa jolie poitrine. Ben quoi ? C'était pas la mort non plus … Elle attrapa une serviette pas loin pour se lever et s'entourer avec. Si bien que je n'eus que quelques secondes son petit postérieur en vue. Dommage … Je la regardais s'essuyer, toujours assis dans le bain.

      LYNE « Tu comptes rester dans l’eau à moitié habillé enc… »

    Oui, mais encore ? Pourquoi j'ai pas eu la fin de la phrase là ? o.O Elle se précipita vers moi sans que je comprenne tellement pourquoi. Elle regarda ma tête. Quoi ma tête ? Qu'est ce qu'elle a ma tête ? J'ai les cheveux teints en rose c'est ça ?

      LYNE « Mais tu es blessé ! Pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt !!! »

    Ahh çaaa ! Bwarf. Ben pourquoi je lui aurais dit ? Elle était en état de choc et puis, ce n'était pas bien grave. Je suis certain que je m'en remettrais très vite. Après tout ça ne me faisait déjà plus mal alors c'est que c'était en bonne voie de guérison … Elle fila au placard où se trouvait les pansements et trucs divers pour soigner et récupéra sa baguette posée à côté de la mienne. J'eus le droit de me faire traiter d'inconscient et reçus par la même occasion une interdiction de bouger. Elle arrêta le sang, enfin je crois, me mis quelque chose de froid … C'était quoi ça ? Ah non ! Pas de la pommade dans mes beaux cheveux ! T_T Ça colle et c'est moche ce truc ! Et pour finir elle m'appliqua un bandage. Bon ça va j'étais pas un blessé de guerre non plus ! Une simple compresse aurait suffit. Enfin, c'était son travail, je lui faisais confiance. Mais elle aurait pu éviter ma pommade quand même …

      LYNE « Je te ferais un certificat d’absence… Ils ne t’ont pas louper et je refuse que tu partes sur le terrain avec cette blessure. Tu pourrais avoir de mauvaises réactions et tomber dans les citrouilles ou voir trouble comme ça. »

    Elle m'aida à sortir de l'eau. Comment ça pas de boulot ? Rooh ça va ce n'était qu'une petite égratignure de rien du tout qui coulait un peu c'est tout. Je pris c'est main et déposa un baiser sur son front.

      JACOB « Arrête de t'en faire, Lyne. C'est juste une petite égratignure rien de plus ... »

    Je me sécha d'un coup de baguette et la porta jusqu'à la chambre malgré le fait qu'elle me dise de me lâcher et qu'il ne fallait pas que je force. Je levais les yeux au ciel en souriant … Ah ma Lyne qu'est ce que je ferais sans elle ? … Je l'allongea sur le lit à sa place habituelle, toujours enrouler dans sa serviette et alla me coucher à ses côtés. Je prétexta que j'avais très mal et que j'avais besoin d'un bisou, que je décrocha bien sûr avant de lui dire que j'étais tout à fait apte à travailler demain et là … Et bien j'ai préféré m'endormir que d'écouter ses sermons. J'étais trop fatigué pour ça :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Violence et Sauvagerie - /!\ Rp pouvant être choquant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit doc choquant sur la musique
» (choquant) Un soit disant artiste ...(choquant)
» Un artefact pouvant amener la guerre ...
» Summer F. Carrow, 17 ans, cherche maison/faction pouvant l'accueillir
» [Recherche] Personne pouvant utiliser pkhex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelitas :: Les Coulisses :: Chroniques du Forum :: [Archives RP Hors Poudlard - 2008/2010] :: Archives messages londres-
Sauter vers: